CD événement, réédition. JS BACH : Famous Cantates VOL 1. Ton Koopman (1 cd Challenge classics)

challenge classics koopman ca tates js bach vol 1 muhlhausen 1707 cd critique classiquenews koopman cd critiqueCD événement, réédition. JS BACH : Famous Cantates VOL 1. Ton Koopman (1 cd CHALLENGE Classics). Heureuse série de 4 cantates parmi les plus dramatiques et filment architecturées, rééditée par le label Challenge classics en cette fin 2021. La BWV 4 exprime le doute et la fragilité humaine des croyants en quête de Dieu (les deux duos pour soprano et alto puis soprano et ténor) tandis que la basse réconforte, rassérène par sa foi intangible. Le soprano de Barbara Schlick incarne cette tendresse fragile irradiée par Christ comme la tendresse sobre et simple de l’excellent ténor Guy de Mey. On ne peut trouver actuellement semblable quatuor de solistes, dans l’intensité sincère, la clarté incandescente, la simplicité aussi dépouillée qu’ardente ; heureux Koopman qui réunit alors la crème des chanteurs, capables d’exprimer la ferveur la plus épurée, la plus directe et franche.
La BWV 71 exprime la même unité dans le questionnement fervent qui culmine dans le sublime choeur avec hautbois et flûtes « Du wollest des Feinde niche gobent », d’une tendresse collective désarmante.
La BWV 131 affirme chez Bach une nouvelle maîtrise de la suspension chorale, d’un souffle suspendu, éthéré, symptôme d’une foi apaisée, en apesanteur ainsi qu’en témoigne les choeurs somptueux de cette cantate très aboutie dont celui pour ténor « Meine Seele wartet auf den Herrn », d’une constante certitude de plus de 6mn ! … une longueur inédite chez le Director Musices de Leipzig.
Chef d’oeuvre absolu, la BWV 106 « actus tragicus », est introduite par la sinfonia pour flûtes / traverses obligés, vraie épiphanie pastorale et tendre qui convoque immédiatement un enchantement angélique que le choeur qui suit prolonge par sa candeur lumineuse (Gottes Zenit est die allerbeste Zeit). Il s’agit d’un opéra liturgique d’une finesse bouleversante. L’accord alto / basse profite des timbres à l’énoncé clair et simple des deux solistes, Kai Wessel et Klaus Martens, deux visages de la ferveur, l’un inquiet, fragile ; le second confiant, sûr, secondé par le choeur …paradisiaque.
CLIC D'OR macaron 200koopman-oratorio-Bach-classiquenews-ton-koopman-dirige-labo_603x380Enregistré à Amsterdam en 1994, le programme enchante de bout en bout, témoignant de l’approche de Koopman, d’une cohérence d’intention manifeste voire irrésistible, entre sincérité et franchise, profitant autant des caractères individualisés des solistes chanteurs que du choeur inspiré comme des instrumentistes composant son Amsterdam Baroque, Orchestra & Choir. Magistrale plénitude spirituelle au début des années 1990. C’est un rappel de ce que le chef et claveciniste légendaire a réalisé, il y a plus de 25 ans à présent, une maîtrise qui est acte de sincérité majeur lequel s’est renouvelé lors du dernier Bach Festival Leipzig 2021 / BACHFEST LEIPZIG 2021, où Koopman dirigeait en livre streaming plusieurs cantates, le Magnificat et la Passion selon Saint-Mathieu (Lire notre critique le 14 juin 2021) -  CLIC de CLASSIQUENEWS.

Comments are closed.