CD, DVD, critique : WEBER : Der Freischutz (Insula O, L Equilbey, Erato – 2019)

feischutz-insula-orchestra-equilbey-weber-cd-dvd-critique-review-classiquenewsCD, DVD, critique : WEBER : Der Freischutz (Insula O, L Equilbey, Erato – 2019). Le coffret composĂ© d’extraits du « Projet FreischĂĽtz » totalise circa 1h20 mn de musique et d’images d’une production jouĂ©e en oct et nov 2019. Ce « FreichĂĽtz project » met surtout en avant l’équipe musicale constituĂ©e autour de la cheffe L. Equilbey et son ensemble sur instruments historique « Insula Orchestra », pilier du projet car le FreischĂĽtz regorge de scènes symphoniquement stupĂ©fiantes. HĂ©las, l’orchestre sonne cependant dur et Ă©pais (dès l’ouverture comme taillĂ©e Ă  coup de serpes), Ă  mille lieux des scintillements crĂ©pusculaires d’une partition fantastique, dans tous les sens du terme, tant admirĂ© par Berlioz et qui suscita un engouement jamais vu des parisiens au XIXè. Le Max du tĂ©nor Stanislas de Barbeyrac déçoit : chant peu assurĂ© et en manque de nuances. En revanche ses partenaires sont plus convaincants et naturels chacun dans leur rĂ´le : le Kuno de Thorsten GrĂĽmbel est acteur et diseur ; comme le Kilian d’Anas SĂ©guin. Daniel Schumtzhard et Christian Immler, respectivement Ottokar et l’Ermite, dĂ©fendent ardemment leur partie, quand le Kaspar de Vladimir Baykov fait jaillir des Ă©clats noirs et percutants. Les femmes ne sont pas en reste, Ă  commencer par la soprano sud-africaine Johanni van Oostrum : Agathe juvĂ©nile et candide (solide air du troisième acte / cavatine en rĂ©alitĂ© « Und ob die Wolke ») ; mĂŞme Ă©paisseur Ă©motionnel et profil abouti pour l’Ännchen de Chiara Skerath, actrice et elle aussi diseuse (très belle romance du III « TrĂĽbe AUgen, Liebchen, taugen ») : ces deux âmes nobles et profondes font du FreischĂĽtz, un opĂ©ra des femmes.
En chasseurs possédés et esprits démoniaques et orgiaques (la scène de la Gorge aux loups du II), les chanteurs d’Accentus ne déméritent guère, rappelant pour leur part que l’ouvrage est aussi celui des sombres forêts et des populaces superstitieuses. Le dvd quant à lui laisse un témoignage d’une mise en scène qui a déçu par ses incohérences théâtrales. A oublier autant que l’on a apprécié la réalisation vocale.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

CD, DVD, critique : WEBER : Der Freischutz, extraits (Insula O, L Equilbey, Erato – 2019). Accentus, Stanislas de Barbeyrac, Johanni Van Oostrum, Chiara Skerath, Vladimir Baykov, Christian Immler, Thorsten GrĂĽmbel, Daniel Schmutzhard – 1 cd + 1 dvd

Comments are closed.