CD, critique. DANZAS : CUAREIM QUARTET + NATASCHA ROGERS  (1 cd Klarthe records)

cuareim quartet natascha rogers cd concert critique review classiquenews concert PARIS vertisiteCD, critique. DANZAS : CUAREIM QUARTET + NATASCHA ROGERS  (1 cd Klarthe records) –  Il émane des artistes ici réunis une connivence riche en métissages et saveurs inédites ; les instrumentistes renouvellent l’art du Quatuor entre autres dont ils font un passage vers un univers instrumental et poétique très singularisé : le CUAREIM QUARTET incarne l’idéal des métissages enivrants. Les quatre instrumentistes se sont lancés en quatuor au Mexique en 2013. Le geste des Quatre cultive avec habileté le trouble né du croisement du jazz, des musiques du monde, populaires, traditionnelles, servies par des instruments « classiques ». Ici, ils puisent dans un répertoire impressionnants de rythmes de danses, une série de morceaux inédits composés par chaque instrumentiste, qui savent aussi laisser la place à l’impro. C’est un son différent et plus caractérisé encore (apport de la percu : le bombo dans « Gerundio » par exemple) qui sait aussi rester dans la tradition du quatuor à cordes, jouant d’ailleurs des styles. Le choix des pièces renvoie à leur dernier cd « Danzas » / « danses » : chaque morceau est un tableau en soi, fortement marqué par des éléments expressifs spécifiques.

Chaque pièce est une invitation au voyage : Brésil, Cuba, Argentine, Mexique (évidemment), mais aussi Bulgarie (irrésistible Tanuana, véritable appel aux rêves élaboré par le violoniste Federico Nathan), Macédoine… jusqu’à la Réunion et au Pérou. L’offrande invite constamment à l’imaginaire ; elle est un formidable vivier de métissages inventifs (écoutez les « Amants de Barbès » par exemple, composé par le violoncelliste Guillaume Latil qui évoque la vitalité des musiques de l’Afrique du Nord, dans l’esprit du bal musette…
D’un cycle d’instants amoureusement chaloupés, se détache aussi la nonchalance mélancolique de « Naila », boléro mexicain (avec maracas et congas) d’une délicieuse tendresse… pièce qui est le point de départ du groupe.
L’ivresse est au rendez vous ; la volonté de partage et d’échanges aussi car la musique est universelle et métissée. Voilà un programme flamboyant qui démontre avec justesse, car les visions réductrices résistent, -comme la volonté de cloisonner les démarches-, combien l’histoire de la musique est un perpétuel et heureux mélange ; du « savant » au « populaire », les mouvements et les passages sont perpétuels ; les cultures, imbriquées, fusionnées, régénérées.

CLIC D'OR macaron 200Cuareim Quartet confirme cette complicité active qui rappelle combien la musique dite savante ne serait rien sans la vitalité des musiques populaires et traditionnelles. Le goût des assemblages règne en maître et les kaléidoscopes de couleurs et de sons éblouissent d’un bout à l’autre de ce programme enivrant, soit 10 « épisodes » musicaux, 10 « Danzas / danses » d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui. Une préférence ? Saluons le chant sacré cubain « La topa de elegua » … un traditionnel Yoruba, chanté par Natascha Rogers. L’art des saveurs et des combinaisons imprévues surprend, convainc, transporte.

________________________________________________________________________________________________

CD, critique. DANZAS : CUAREIM QUARTET + NATASCHA ROGERS (1 cd Klarthe records) - CLIC de CLASSIQUENEWS / Printemps 2020

DANZAS par Cuareim Quartet
Federico Nathan, Rodrigo Bauzá, violons
Olivier Samouillan, altiste
Guillaume Latil, violoncelle
Natascha Rogers, chant

________________________________________________________________________________________________

PLUS D’INFOS sur le site du label KLARTHE records
https://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/jaz-detail

 

________________________________________________________________________________________________

TEASER VIDEO  : Cuareim Quartet
https://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/jaz-detail

 

________________________________________________________________________________________________

CLIP VIDEO : « Les Amants de Barbès »

Les amants de Barbès : métissages heureux du Cuareim Quartet
Rodrigo Bauza, Federico Nathan – violins / violons
Olivier Samouillan – Viola / alto
Guillaume Latil – cello / violoncelle

________________________________________________________________________________________________

Comments are closed.