WAGNER READINGS. Kent NAGANO ressuscite un Wagner, instrumentalement historique

REPENSER WAGNER... Marek Janowski Ă  l'Ă©preuve du RingWAGNER READINGS – Wagner sur instruments historiques : L’Or du Rhin sur instruments d’époque, dirigĂ© par Kent Nagano. La phalange Concerto Köln s’engage dans un projet musical de première valeur : jouer Wagner sur instruments d’époque. VoilĂ  une approche historiquement informĂ©e que l’on attendait depuis longtemps et qui tordera le cou aux partisans d’un Wagner plus sonore et puissant que chambriste et dĂ©taillĂ©. Pourtant Karajan en son temps (pour DG Deutsche Grammophon) avait rĂ©volutionnĂ© totalement notre perception de Wagner, « osant » alors en dĂ©c 1969, une tĂ©tralogie dĂ©taillĂ©e, finement timbrĂ©es, aux Ă©quilibres orchestraux tĂ©nus qui a fait surgir l’œuvre psychologique et la finesse suggestive d’un Wagner dĂ©jĂ  psychanalytique.

Premières sessions de ce Ring événement
Le 18 nov 2021 à Cologne / Kölner Philharmonie
Le 20 nov 2021 Ă  Amsterdam / Concertgebouw Amsterdam

nagano kent maestro classiquenewsPour Kent Nagano, le Ring de Wagner est « l’une des partitions les plus complexes » mais « une approche réfléchie et historiquement informée n’avait encore jamais été réalisée. Nous travaillons sur cette nouvelle version depuis 4 ans. Je suis très heureux que notre Rheingold soit bientôt jouée ». De fait, la recherche sur le matériel de répétition laissé par Wagner, la connaissance des tempos d’époque, de ses instruments préférés comme l’étude de la prononciation des chanteurs à l’époque du compositeur produisent un résultat sonore et stylistique surprenant.
Depuis 2017, une série d’études scientifiques conduites par « the Association of Freunde von Concerto Köln » a produit ses conclusions dont les premiers résultats ont été édités et peuvent être consultés sur le site https://wagner-lesarten.de.

PLUS D’INFOSwagner grand format
https://wagner-lesarten.de/project.html
https://www.concerto-koeln.de/1787.html

November 18, 2021, 20h, Kölner Philharmonie
November 20, 2021, 13h, Concertgebouw Amsterdam

Richard Wagner
Das Rheingold WWV 86A
OpĂ©ra en 4 scènes. Vorabend zu dem BĂĽhnenfestspiel “Der Ring des Nibelungen” WWV 86 (1848–74)

Derek Welton (Bass-baritone) | Wotan
Johannes Kammler (Bass-baritone) | Donner
Julian Prégardien (Tenor) | Loge
Tansel Akzeybek (Tenor) | Froh
Stefanie Irányi (Mezzo-soprano) | Fricka
Sarah Wegener (Soprano) | Freia
Gerhild Romberger (Mezzo-soprano) | Erda
Daniel Schmutzhard (Baritone) | Alberich
Thomas Ebenstein (Tenor) | Mime
Tijl Faveyts (Basso) | Fasolt
Christoph Seidl (Basso) | Fafner
Carina Schmieger (Soprano) | Woglinde
Ida Adrian (Soprano) | Wellgunde
Eva Vogel (Mezzo-soprano) | FloĂźhilde

Concerto Köln
Kent Nagano, conductor/ direction musicale

Comments are closed.