Bruxelles, Bozar. Watteau : la leçon de musique, jusqu’au 12 mai 2013

EXPO. Watteau : la leçon de musique. Bruxelles Bozar, jusqu’au 12 mai 2013

 

Watteau: la partie carrée

Watteau : Italiens dans un parc ou ” la partie carrĂ©e “.

Watteau : la leçon de musique

Exposition. Bruxelles Bozar, jusqu’au 12 mai 2013

Les univers dĂ©calĂ©s, rĂŞveurs, si subtilement mĂ©lancoliques de Watteau se rĂ©vèlent dans  une rĂ©trospective savemment orchestrĂ©e oĂą l’amateur du premier XVIIIè, quand s’Ă©teint le règne crĂ©pusculaire de Louis XIV pour l’aurore de la RĂ©gence oĂą naĂ®t le miracle de François Couperin, retrouvera avec dĂ©lices tous les caractères d’un âge d’or pictural. NĂ© Ă  Valenciennes, dĂ©cĂ©dĂ© Ă  seulement 37 ans, Antoine Watteau (1864-1721) est une comète dans l’histoire des arts, le chaĂ®non manquant entre les grands VĂ©nitiens (Titien, Giorgione…) du XVIè et l’art rococo des Bouchers et Fragonard. Ses paysages musiciens oĂą les comĂ©diens italiens se perdent en plein air près d’un lac brumeux, sous l’oeil moirĂ© d’une lune de nacre enchantent par leur poĂ©sie galante, pudique, dĂ©jĂ  lointaine. MĂŞme s’il peint des portraits de face, ses silhouettes semblent dĂ©jĂ  s’effacer, dans la perte et le renoncement au monde. Il n’a pas brosser le portrait de Couperin mais rĂ©alisĂ© celui de Rebel (dont une gravure Ă  Versailles datĂ©e de 1735 conserve la trace du tableau perdu).

Songes musiciens

WATTEAU_448_Watteau_catalogue_skira_applat-couvJamais la touche ne se fit plus vaporeuse et si dĂ©licatement allusive. Ses automnes enivrants, ses amoureux enlacĂ©s, et surtout ses musiciens songeurs perdent la nervositĂ© trĂ©pidante que les dessins, sublimes sanguines le plus souvent, expriment (joueurs de flĂ»te, de violon, de hautbois, de basson, de thĂ©orbe…). Ses guitaristes plus Pierrot rĂŞveur qu’Arlequin entreprenant, accompagnent d’une ardeur sensuelle, intense et dĂ©sirante les chanteuses ou les actrices qui se pressent Ă  leurs cĂ´tĂ©s…

rebel_watteau_gravure_musiqueIl n’est jamais allĂ© en Italie mais a la nostalgie de ses enchantements (d’oĂą sa passion des VĂ©nitiens cultivĂ©e grâce Ă  la collection de Pierre Crozat?). Comme le dernier Rubens, Watteau plus coloriste que linĂ©aire, exprime en plasticien inspirĂ©, le mouvement des couples enlacĂ©s et dansants sous de vaste architecture aux colonnes toscanes qui citent aussi le palais du Luxembourg Ă  Paris, lieux dĂ©signĂ©s de ses fantaisies galantes. Ses concerts champĂŞtres, conversations intimes ou duetti amoureux poursuivent le rĂŞve des concerts de Giorgione et du Titien. Watteau incarne idĂ©alement l’âge d’or artistique de la RĂ©gence, passionnĂ© par les Italiens et les FĂŞtes Galantes; c’est un monde ambivalent qui mĂŞle fĂ©erie, illusion et portraits des proches du peintre. Ici après les ors et la gloire versaillaise Ă  l’Ă©poque de Louis XIV, Watteau cĂ©lèbre le temps du repli, de l’intimitĂ© et du domaine privĂ©: la confession et la conversation secrètes après le faste des cĂ©rĂ©monies officielles. C’est tout ce qu’ont aimĂ© chez lui, ses protecteurs et soutiens, marchands ou princes et collectionneurs tels Sirois et Gersaint, Julienne ou Crozat… Les sujets peint par Watteau ont gardĂ© leur empreinte mystĂ©rieuse comme l’homme Ă©tait impĂ©nĂ©trable, ” saturnien ” et de toute Ă©vidence grand amateur de musique.
Tous les miracles de Watteau sont ici magnifiquement reproduits, commentés, annotés.
Le faiseur de songes gagne une clartĂ© captivante dans une sĂ©rie d’articles complĂ©mentaires dont en prĂ©ambule, l’important entretien croisĂ© oĂą dialoguent Pierre Rosenberg et surtout l’excellent William Christie, tĂ©moin du miracle musical chez Watteau.

A dĂ©faut de visiter l’exposition de Bruxelles, voici une publication incontournable pour qui veut percer les mystères d’un peintre musicien, envoĂ»tĂ© par la musique: Watteau. QualitĂ© des reproductions (gravures, dessins, sanguines, peintures…), soin de la mise en page, pertinence des articles… le catalogue d’exposition publiĂ© par Skira Flammarion est un modèle du genre. Superbe Ă©dition.

lZRShssCuC_2013225FEQIHJRGV2Exposition ” Watteau: la leçon de musique “.  Exposition Watteau au Bozar de Bruxelles, jusqu’au 12 mai 2013. Catalogue de l’exposition Antoine Watteau (1684-1721). 280 pages. Editions Skira Flammarion. Parution: fĂ©vrier 2013. 45 euros.

Illustrations: Quatre Italiens dans un parc ou la partie carrée, portrait de JF Rebel (DR)