CD Ă©vĂ©nement, annonce. L’Eve future : Beethoven (PromothĂ©e) / Hoffmann (symphonie) – Orchestre de Caen / Nicolas Simon (1 cd Klarthe records).

eve future hoffmann symphonie beethoven cd critique annonce nicolas simon orchestre de caen classiquenews KLA128couv_lowCD Ă©vĂ©nement, annonce. L’Eve future : Beethoven (PromothĂ©e) / Hoffmann (symphonie) – Orchestre de Caen / Nicolas Simon (1 cd Klarthe records). Dans l’Eve future (1886), l’écrivain novelliste Villiers de l’Isle-Adam, jamais en retard d’une nouveautĂ© fantastique onirique, imagine que le savant Thomas Edison parvient Ă  dupliquer la jeune femme qu’aime secrĂštement (et vainement) le jeune lord Ewald: susciter une nouvelle Ăšve, mais celle ci totalement acquise Ă  celui qui la dĂ©sire et plus intelligente que l’originale (une pseudo cantatrice, frappĂ©e de la bĂȘtise la plus crasse !). Au final, l’ombre ainsi crĂ©Ă©e deviendra Antonia du « conteur Hoffmann » (Villiers cite sa source fantastique et littĂ©raire ETA Hoffmann), filiation des plus convaincantes.
Animer un nouvel ĂȘtre fabriquĂ© en lui attribuant une nouvelle Ăąme : PromĂ©thĂ©e fit de mĂȘme en dĂ©robant le feu de Zeus pour donner vie Ă  ses crĂ©atures d’argile. Le ballet de Vigano pour Vienne que met en musique Beethoven en 1801, « Les crĂ©atures de PromĂ©thĂ©e » illustre ce thĂšme et exprime dans la fougue beethovĂ©nienne cette ambition humaine plus bouleversante qu’aucun dieu ne l’avait pensĂ©e : le thĂšme de PromĂ©thĂ©e (rondo conclusif du ballet) est ensuite recyclĂ© avec quelle maestriĂ  dans le finale de la Symphonie n°3 (EroĂŻca)
CLIC D'OR macaron 200Nicolas Simon ex violon des SiĂšcles, devenu depuis plusieurs dĂ©cennies l’un des chefs les plus audacieux et attachants qui soient, s’empare du thĂšme fantastique et littĂ©raire, associant justement Beethoven et
 Hoffmann : belle conjonction entre littĂ©rature et musique que le second incarne idĂ©alement : le programme prĂ©sente ici sa seule symphonie (1806) d’une douceur sombre et dĂ©jĂ  romantiques, aux accents Ă©minemment mozartiens (celui de la derniĂšre trilogie symphonique), dans une orchestration que n’aurait pas reniĂ© Haydn ni
 Beethoven. Dans l’équilibre entre bois et cordes dĂšs le premier mouvement (adagio e maestoso) s’affirme une conscience de l’ampleur symphonique qui semble prolonger les derniĂšres avancĂ©es de Mozart et s’inscrire de pleins pieds dans le romantisme. L’équation Eve / PromothĂ©e, Beethoven / Hoffmann scelle l’intĂ©rĂȘt du programme. / Sortie digitale : 15 oct 2021sortie physique : 26 nov 2021 – Prochaine critique complĂšte Ă  venir dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com.

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

TOUTES LES INFOS sur le site de Klarthe records :
https://www.klarthe.com/index.php/en/records-en/leve-future-detail

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

tracklisting / programme

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Les CrĂ©atures de PromĂ©thĂ©e, opus 43 – Extraits
1 . Ouverture
2. Introduction
3. N°10 Pastorale – Allegro
4. N°5 Adagio – Andante (Violoncelle solo : StĂ©phane AndrĂ©)
5. N°8 Marcia – Allegro con brio – Presto
6. N°9 Adagio – Allegro molto
7. N°16 Finale

E.T.A. Hoffmann (1776-1822)
Symphonie en mi bémol majeur
8. I. Adagio e maestoso – Allegro
9. II. Andante con moto
10. III. Menuetto
1 1. IV. Finale (Allegro molto)