MESSE pour les soldats morts Ă  VERDUN

MOZART-portrait-romantique-mozart-genie-xviii-siecle-portrait-opera-compte-rendu-par-classiquenews-critique-comptes-rendus-concerts-par-classiquenews-mozart-et-salieriARTE, dim 11 nov 2018, 17h10. 2 REQUIEMS POUR LES SOLDATS MORTS. Pour honorer la mémoire et surtout le sacrifice de près de 700 000 soldats morts sur le front de Verdun, et dans le cadre du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, ARTE diffuse « VERDUN REQUIEMS », deux messe des morts, deux sépultures musicales pour les défunts tombés pendant la guerre. En direct de la Cathédrale de Verdun, avec au programme les Requiem de Mozart et de Saint-Saëns.
Interprètes : Vladimir Spivakov, Orch nat philh de Russie. A notre époque où les ensembles sur instruments d’époque, baroques ou romantiques ont largement démontrer leurs apports et bénéfices musicaux,… pas sûr que l’effectif choisi pour cette célébration pourtant légitime n’échappe pas à une certaine solennité, épaisse voire démonstrative (surtout chez Mozart).

RETOUR SUR… Création de « Cris », le nouvel oratorio de Thierry Escaich (juin 2016)

cris-verdun-thierry-escaich-creation-mondiale-juin-2016-retour-sur-classiquenewsRETOUR SUR… CrĂ©ation de « Cris », le nouvel oratorio de Thierry Escaich (juin 2016). En juin dernier (17, 18, 19 juin 2016), l’organiste et compositeur Thierry Escaich a accompagnĂ© la crĂ©ation de son nouvel oratorio “Cris”, commĂ©morant le souvenir de la Bataille de Verdun dont 2016 marque le centenaire. Le compositeur français rĂ©pondait ainsi Ă  une commande destinĂ©e Ă  cĂ©lĂ©brer l’une des batailles de la Première Guerre parmi les plus longues et les plus meurtrières, qui s’est dĂ©roulĂ©e de fĂ©vrier Ă  dĂ©cembre 1916.
Pour commĂ©morer ainsi la “mère des batailles”, Thierry Escaich a conçu « Cris »  pour rĂ©citant, chĹ“ur, accordĂ©on, percussions et huit violoncelles. Le titre renvoie au roman « Cris » de Laurent GaudĂ© paru en 2005, dont il a empruntĂ© plusieurs textes . L’oratorio qui en rĂ©sulte ainsi, Ă©voque une Ă©popĂ©e militaire et tragique, mĂŞlant le destin de 7 poilus qui vivent l’enfer des tranchĂ©es. MalgrĂ© la difficultĂ© du sujet, le compositeur rĂ©ussit l’exercice : il sait transcender la souffrance tragique que chacun Ă©prouve, en un puissant et progressif appel humaniste et fraternel. Dans son dĂ©roulement, l’oratorio permet au rĂ©citant (Pierre Val) de dialoguer avec le choeur de chambre : Les Cris de Paris dirigĂ©s par leur chef et fondateur Geoffroy Jourdain, avec le concours de l’ensemble de violoncelles Nomos et le trio percussions / accordĂ©on, “KDM” trio qui est Ă  l’origine du projet.

La crĂ©ation mondiale “CRIS” a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e les 17 et 18 juin 2016, au Théâtre de Verdun,  puis le 19, au pĂ´le d’avenir d’Ecurey sur la commune de Montiers sur Saulx.

 

 

 

VIDEO : clip Ave Maria de Piazzolla par Thierry Escaich (orgue) et Christian-Pierre La Marca (violoncelle)