CD, critique. LOCAL BRASS Quintet : STAY TUNED (1 cd Klarthe Records / juil 2018)

LOCAL BRASS quintette critique cd classiquenews KLA065couv_lowCD, critique. LOCAL BRASS Quintet : STAY TUNED (1 cd Klarthe Records / juil 2018). Lauréats du prestigieux Osaka International Chamber Music Competition (Japon), les 5 cuivres du quintette Local Brass (formation parisienne née en 2015) fixe envies, inspirations, répertoires, rencontres … vécues pendant leurs trois premières années de partage et de travail en musique de chambre. Les capacités des jeunes instrumentistes semblent infinies au diapason d’une hyperactivité qui en dit long sur leur engagement et promet de futures belles réalisations : ne prenez que le cas de l’un d’entre eux, Tancrède Cymermann, professeur de tuba et d’euphonium au conservatoire de Cambrai… dont le goût de la transmission s’électrise d’une rare disposition pour le jeu collectif (et l’écoute qui va avec…).
L’éventail des oeuvres de ce premier récital discographique témoigne d’un élargissement du répertoire pour le quintette marqué par la jeunesse et l’audace, le goût de l’exploration de nouveaux mondes sonores, comme en témoignent les deux créations à l’affiche de cette première : « Souffle du ciel sur l’acier » de Jean-Claude Gengembre (timbalier solo du Philhar de Radio France), et « A game for six » de Thomas Enhco où le piano dialogue avec les 5 cuivres en une épopée instrumentale qui manie habilement impro jazzy et générosité de timbres.
Pour se chauffer les 5 jouent les transcriptions des Valses Poétiques de Granados (arrangement Gabriel Philippot). Du piano au 5 cuivres, mélodies et rythmes gagnent un galbe nouveau, chaud et rond, où la fusion des couleurs et des demi teintes cuivrées, en tuilage savamment calibrés, composent une mosaïque sonore qui ressuscite le panache et la truculence ibériques. Granados permet de jouer sur la brillance caractérisée et souvent opulente (pleine de saine ardeur méditerranénenne) des timbres : beaux contrastes de caractères entre la valse lente et l’allegro humoristique, sans omettre l’abandon scherzando de « l’Allegretto » (au phrasé élégantissime). Outre le détail des lignes mélodiques, frappe aussi l’équilibre des plans sonores, une spatialisation naturelle instaurée par le volume propre à chaque type d’instrument.

Saluons la Sonate de Derek Bourgeois (1980) en 3 mouvements: l’obligation de la précision et de la synchronicité, le geste virtuose et libre y ont nécessairement scellé ici une sonorité en partage que Local Brass déploie remarquablement.
Comme un riche vitrail musical, colorĂ©, plein d’accents, la Sonate – triptyque joue sur l’ampleur et la rondeur de la sonoritĂ© globale et les profils individualisĂ©s que peuvent creuser chacun des instruments, surtout les 2 trompettes et le trombone. « L’Andante Piangevole » berce par sa calme mĂ©lopĂ©e, d’une sensualitĂ© inquiĂ©tante et grave… tandis que fascine l’éloquence des seconds plans que sait ciseler chaque instrumentiste. Le finale brillant a le panache triomphant, clair et dĂ©monstratif.

CLIC D'OR macaron 200Et comme un feu d’artifice qui souligne encore l’éloquence de ce collectif à la fois racé et percutant, le même Gabriel Philippot transcrit pour l’effectif enjoué, la Danzón n°2 d’Arturo Márquez : jubilation libre mais fine et précise où derechef le piano et les percus se joignent au Quintette inspiré. Les 5 rendent hommage au fondateur du Sistema du Venezuela, José Antonio Abreu, disparu en mars 2018, en une danse à la fois mélancolique mais aux rythmes endiablés, irrésistibles auxquels les prodigieux cuivres, surtout trombone et tuba apportent un surcroît de ronde bonhommie, de généreuse ivresse, délicieusement chaloupée. Le résultat transporte et surprend dans un morceau qui fut le plus joué de l’orchestre des Jeunes créé par Abreu. Réjouissante première, et dans un effectif original.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

CD, critique. LOCAL BRASS Quintet : STAY TUNED (1 cd Klarthe Records / enregistrement réalisé en juil 2018)

Granados : Valses Politicos
Gengembre : Souffle du ciel sur l’acier
Enhco : A game for six*
Bourgeois : Sonata
Marquez : Danzon n°2**

Local Brass Quintet
François PETITPREZ / Trompette – 
Javier ROSSETTO / Trompette – 
Benoit COLLET / Cor
 – Romain DURAND / Trombone – 
Tancrède CYMERMAN / Tuba.
InvitĂ©s :
 Thomas ENHCO / Piano
* – Mathilde NGUYEN / Piano
** – Cyrille GABET / Percussions**.

https://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/musique-de-chambre/stay-tuned-detail

Label : Klarthe Records
Référence : 8314288120825
EAN : 5051083142885

COMPTE-RENDU, concert. Festival musique à la Ferme. LANCON DE PROVENCE, Chèvrerie Honnoré, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba)

COMPTE-RENDU, concert. Festival musique à la Ferme. LANCON DE PROVENCE, Chèvrerie Honnoré, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba). Depuis douze ans maintenant, le festival Musique à la Ferme permet aux mélomanes provençaux (et d’ailleurs) d’assister à des concerts (essentiellement de musique de chambre) de grande qualité, et ceci dans le cadre unique et champêtre d’une chèvrerie, dont l’acoustique n’a pourtant rien à envier à certaines salles de concert institutionnelles…

 

 

enhco-thomas-serafimova-duo-marimba-piano-concert-critique-par-classiquenews-critique-opera-classiquenews

 

 

Pour le concert de clĂ´ture – après 10 jours bien remplis, avecdes artistes de renom (Emmanuelle Bertrand, Trio Helios, Quatuor Arod, Elèves de l’AcadĂ©mie Jaroussky…) -, l’infatigable directeur artistique de la manifestation provençale (JĂ©rĂ©mie HonnorĂ©) a eu la bonne idĂ©e d’inviter le fabuleux duo constituĂ© par le pianiste français Thomas Enhco et la percussionniste bulgare Vassilena Serafimova (marimba), pour un concert sortant des sentiers battus…

Ces deux-lĂ  revisitent des chefs-d’œuvre de la musique classique, Ă  commencer par des Ĺ“uvres cĂ©lèbres de J. S. Bach (Vivace de la Sonate en trio pour orgue N°3, Fugue de la Sonate pour violon seul N°1…) et c’est d’une beautĂ© stupĂ©fiante, l’alliance des deux instruments s’avĂ©rant plus que concluante ! Le Double de la Partita pour violon seul N°1 -avec des sons prĂ©parĂ©s et des « bruitages » sur les deux instruments Ă  base de scotch – est un moment particulièrement drĂ´le et ingĂ©nieux, qui permet aux artistes de faire entendre un son qui s’apparente Ă  celui de l’électro ! Mais ils interprètent Ă©galement leurs propres compositions : Variations sur des chants traditionnels bulgares de Serafimova avec, au dĂ©but et Ă  la fin, des chants Ă  la mĂ©lodie Ă©nigmatique et mĂŞme mystique, tandis que Thomas Enhco fait entendre sa pièce « Sur la route », composĂ©e Ă  partir du nom de Bach et de son analogie avec les notes, un morceau jazzy et plein de vie, que vient bientĂ´t rejoindre les marimbas extatiques de Serafimova.

Très décontractés et concentrés à la fois, les deux artistes font preuve d’un étonnant didactisme en présentant chacun à leur tour l’histoire et les particularités de chaque pièce, et ils transmettent à la salle une incroyable énergie qui atteint son point culminant avec une danse macédonienne déchaînée, d’une force vitale qui manque souvent dans les concerts classiques… En tout cas, les nombreux spectateurs réunis sous le toit de la chèvrerie ne boudent pas leur plaisir et adressent une longue ovation debout (et méritée) à ces deux artistes lunaires… On languit déjà la 13ème édition qui se tiendra du 19 au 31 mai 2020 !

 

   

 

________________________________________________________________________________________________

Compte-rendu, concert. Festival musique à la Ferme. Lançon-de-Provence, Chèvrerie Honnoré, le 9 juin 2019. Thomas Enhco (piano), Vassilena Serafimova (marimba).

 

   

 

Funambules, le duo Ă©tincelant Thomas Enhco et Vassilena Serafimova

Thomas enhco vassilena Serafimova mozart funambules TMCD. FUNAMBULES… Piano, Marimba : Thomas Enhco et Vassilena Serafimova (1 cd Deutsche Grammophon). Leur duo musical d’une rare intensité créative ne cesse de surprendre depuis 7 ans déjà : les « Funambules » Thomas et Vassilena imaginent une fabrique aux sons délicieusement impertinente, métissée, complice ; les deux instrumentistes osent, innovent, explorent au carrefour des genres (classique, jazz, impro…) et des dispositifs instrumentaux entre piano et marimba… Les deux lutins à l’imagination sans limites, sur la couverture de leur cd Funambules, sont deux électrons rouges courrant sur un sol bleu argenté lunaire ; ils réactivent l’attraction des partitions anciennes, électrisent leur charge expressive, reconstruisent en un cycle cohérent de variations libres qui semblent improvisées, un nouvel édifice atypique et poétique, un parcours d’une séduction sonore imprévue. Rencontre inespérée, imprévisible qui sait se renouveler à chaque session. En témoigne ce nouveau programme « Funambules » où la présence active des deux guides convoque tout un monde d’illusions et d’onirisme, aux références connues mais aux rives inédites qui associent l’univers du pianiste à la culture éclectique, et la fantaisie libérée de la percussionniste bulgare. 

 

 

 

EN EXCLUSIVITE sur CLASSIQUENEWS,
le clip vidĂ©o de la plage 8 du cd “Funambules”, “Dilmano Dilbero”, variations inspirĂ©es d’une chanson traditionnelle bulgare :

 

 

Dans ce clip vidĂ©o, les deux Funambules Thomas Enhco et Vassilena Serafimova, au piano et marimba, chantent d’abord la mĂ©lodie inspirĂ©e d’un air traditionnel bulgare : “Dilmano, Dilbero...” ; de berceuse entonnĂ©e Ă  2 voix murmurĂ©es, l’air engendre une sĂ©rie d’impros dĂ©lirantes, variations fantasques, pures divagations qui suit la digitalitĂ© frĂ©nĂ©tique, acrobatique, funambule des deux claviers en dialogue…

 

 

La Fabrique aux sons de Thomas Enhco et Vassilena Serafimova

 

 

funambules-582-390-VASSILENA-X-THOMAS-243-V2-credit-Sebastien-Vincent-BD

 

 

 

ENHCO thomas vassilena Serafimova funambules deutsche grammophon cd review presentation account of CLASSIQUENEWS COVER-FINAL-WEB-CARRE-BDCD, Funambules par Thomas Enhco et Vassilena Serafimova (1 cd Deutsche Grammophon). Le 8 avril 2016, Deutsche Grammophon publie leur premier récital à deux voix et quatre mains. Enfant d’une famille artiste (son grand père est le chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus), Thomas Enhco est Révélation de l’année aux Victoires du Jazz 2015. La Bulgare Vassilena Serafimova adapte l’art du marimba au répertoire classique avec une verve nouvelle, une sensibilité sans limites… Prochaine critique complète du cd Funambules par Thomas Enhco et Vassilena Serafimova.

 

DUO Piano / Marimba : Funambules, nouveau cd enchanté

 

ENHCO-thomas-avec-marteau-funambules-582-390Capture-d ecran-2016-04-01-Ă -13.59.07

 

 

 

 

 

LIRE notre présentation complète du cd FUNAMBULES de Thomas Enhco et Vassilena Serafimova, sortie le 8 avril 2016 chez Deutsche Grammophon

Thomas Enhco et Vasselina Serafimova : Funambules

Thomas enhco vassilena Serafimova mozart funambules TMCD. FUNAMBULES… Piano, Marimba : Thomas Enhco et Vassilena Serafimova (1 cd Deutsche Grammophon). Leur duo musical d’une rare intensité créative ne cesse de surprendre depuis 7 ans déjà : les « Funambules » Thomas et Vassilena imaginent une fabrique aux sons délicieusement impertinente, métissée, complice ; les deux instrumentistes osent, innovent, explorent au carrefour des genres (classique, jazz, impro…) et des dispositifs instrumentaux entre piano et marimba… Les deux lutins à l’imagination sans limites, sur la couverture de leur cd Funambules, sont deux électrons rouges courrant sur un sol bleu argenté lunaire ; ils réactivent l’attraction des partitions anciennes, électrisent leur charge expressive, reconstruisent en un cycle cohérent de variations libres qui semblent improvisées, un nouvel édifice atypique et poétique, un parcours d’une séduction sonore imprévue. Rencontre inespérée, imprévisible qui sait se renouveler à chaque session. En témoigne ce nouveau programme « Funambules » où la présence active des deux guides convoque tout un monde d’illusions et d’onirisme, aux références connues mais aux rives inédites qui associent l’univers du pianiste à la culture éclectique, et la fantaisie libérée de la percussionniste bulgare. 

 

 

 

EN EXCLUSIVITE sur CLASSIQUENEWS,
le clip vidĂ©o de la plage 8 du cd “Funambules”, “Dilmano Dilbero”, variations inspirĂ©es d’une chanson traditionnelle bulgare :

 

 

Dans ce clip vidĂ©o, les deux Funambules Thomas Enhco et Vassilena Serafimova, au piano et marimba, chantent d’abord la mĂ©lodie inspirĂ©e d’un air traditionnel bulgare : “Dilmano, Dilbero...” ; de berceuse entonnĂ©e Ă  2 voix murmurĂ©es, l’air engendre une sĂ©rie d’impros dĂ©lirantes, variations fantasques, pures divagations qui suit la digitalitĂ© frĂ©nĂ©tique, acrobatique, funambule des deux claviers en dialogue…

La Fabrique aux sons de Thomas Enhco et Vassilena Serafimova

 

ENHCO thomas vassilena Serafimova funambules deutsche grammophon cd review presentation account of CLASSIQUENEWS COVER-FINAL-WEB-CARRE-BDCD, Funambules par Thomas Enhco et Vassilena Serafimova (1 cd Deutsche Grammophon). Le 8 avril, Deutsche Grammophon publie leur premier récital à deux voix et quatre mains. Enfant d’une famille artiste (son grand père est le chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus), Thomas Enhco est Révélation de l’année aux Victoires du Jazz 2015. La Bulgare Vassilena Serafimova adapte l’art du marimba au répertoire classique avec une verve nouvelle, une sensibilité sans limites… Prochaine critique complète du cd Funambules par Thomas Enhco et Vassilena Serafimova.

 

DUO Piano / Marimba : Funambules, nouveau cd enchanté

 

ENHCO-thomas-avec-marteau-funambules-582-390Capture-d ecran-2016-04-01-Ă -13.59.07

 

 

 

LIRE notre présentation complète du cd FUNAMBULES de Thomas Enhco et Vassilena Serafimova, sortie le 8 avril 2016 chez Deutsche Grammophon

CD, annonce. Funambules : duo Thomas Enhco / Vassilena Serafimova (1 cd Deutsche Grammophon)

ENHCO thomas vassilena Serafimova funambules deutsche grammophon cd review presentation account of CLASSIQUENEWS COVER-FINAL-WEB-CARRE-BDCD. FUNAMBULES… Piano, Marimba et davantage…. Thomas Enhco et Vassilena Serafimova : Funambules (1 cd Deutsche Grammophon). Leur duo musical d’une rare intensitĂ© crĂ©ative ne cesse de surprendre  depuis 7 ans dĂ©jĂ  : les « Funambules » Thomas et Vassilena ose, innove, explore au carrefour des genres (classique, jazz, impro…) et des dispositifs instrumentaux entre piano et Marimba… Les deux lutins Ă  l’imagination sans limite, sur la couverture de leur cd Funambules, sont deux Ă©lectrons rouges courrant sur un sol bleu argentĂ© lunaire ; ils rĂ©activent l’attraction des partitions anciennes, Ă©lectrisent leur charge expressive et reconstruisent en un cycle cohĂ©rent, un nouvel Ă©difice atypique et poĂ©tique, un parcours d’une sĂ©duction sonore imprĂ©vue. Rencontre inespĂ©rĂ©e, imprĂ©visible qui sait se renouveler Ă  chaque session. En tĂ©moigne ce nouveau programme « Funambules » oĂą la prĂ©sence active des deux guides convoquent tout un monde d’illusions et d’onirisme, aux rĂ©fĂ©rences connues mais aux rives inĂ©dites qui associent l’univers du pianiste et  la fantaisie libĂ©rĂ©e de la percussionniste. Le 8 avril, Deutsche Grammophon publie leur premier rĂ©cital Ă  deux voix et quatre mains. Enfant d’une famille artiste (son grand père est le chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus), Thomas Enhco est RĂ©vĂ©lation de l’annĂ©e aux Victoires du Jazz 2015. La Bulgare Vassilena Serafimova adapte l’art du marimba au rĂ©pertoire classique avec une verve nouvelle, une sensibilitĂ© sans limites… Prochaine critique complète du cd Funambules par Thomas Enhco et Vassilena Serafimova.

 

 

Thomas enhco vassilena Serafimova mozart funambules TM

 

 

CONCERT, le 3 Mai 2016. Paris, Bouffes du Nord, programme « Funambules » : Mozart, Bach, Fauré, Saint-Saëns… Infos, modalités de réservations sur le site CLUB DEUTSCHE GRAMMOPHON

VOIR SUR VEVO, la vidéo de Thomas ENHCO et Vassilena Serafimova

 

 

enhco vassilena serafimova VASSILENA-X-THOMAS-204-150x150Thomas ENHCO et Vassilena SERAFIMOVA : transposition pour piano et marimba de la Sonate pour 2 pianos K448 de Mozart. Dans une usine désaffectée, les deux instrumentistes courrent ; cherchent comme dans un jeu de piste…, le pianiste et la percussionniste jouent, jonglent, dialoguent comme s’ils improvisaient, soulignant sans lourdeur ni conformité, l’énergie enfantine, facétieuse d’un Mozart ayant su cultiver sa faculté d’imagination, de joyeuse et irrésistible innocence.

 

VOIR AUSSI une autre vidéo de Thomas Enhco et Vassilena Serafimova