La Maîtrise de Radio France au TAP de POITIERS

POITIERS, TAP. 18 janv 19, Maîtrise de RADIO FRANCE. La Maîtrise de Radio France, fleuron des phalanges de Radio France avec les deux orchestres maison : le National de France et le Philharmonique, fait escale à Poitiers dans un programme éclectique et emblématique de son niveau d’excellence. Sous la direction de Sofi Jeannin, les jeunes chanteurs évoquent la riche histoire musicale anglaise, inspirée par le temps de Noël : des hymnes chorales du Rig Veda de Gustav Holst, … à la fameuse Ceremony of Carols de Benjamin Britten. Le programme a cappella ou accompagné à la harpe, confirme la puissance expressive du collectif, sa capacité à exprimer la magie des partitions…

 

 

maitrise-radio-france-concert-poitiers-annonce-concert-critique-classiquenews

 
________________________________________________________________________________________________
POITIERS, TAP auditoriumboutonreservation
Sam 18 janvier 2020, 16h30
Maîtrise de RADIO FRANCE : BRITTEN, PUTT, HOLST

RESERVEZ
https://www.tap-poitiers.com/spectacle/maitrise-de-radio-france/

 

 

________________________________________________________________________________________________
Programme :

 

Benjamin Britten : A Ceremony of Carols op. 28

Alastair Putt : Under the Giant Fern of Night (création française)

Imogen Holst : Six Christmas Carols

Gustav Holst : Ave Maria pour double chœur a cappella, hymnes chorales du Rig Veda

 

Iris Torossian, harpe

Maîtrise de Radio France

Sofi Jeannin, direction

 

Présentation du programme

 

LES BRITANIQUES AU TEMPS DE NOËL… Le programme est éclectique : il met en avant les possibilités expressives de la Maîtrise de Radio France. En témoigne ce parcours hors normes inspiré par les chants de Noël et de la Nativité, dont les jalons se nomment Britten, Alastair Putt, Gustav Holst et sa fille, Imogen… soit plusieurs tempéraments britanniques de première valeur.

 

benjamin_britten_vieuxDe BRITTEN à HOLST, père et fille… De retour en Angleterre (mars 1942), sur le paquebot qui le ramène dans sa patrie, Britten, pacifiste convaincu, découvre le recueil The English Galaxy of Shorter Poems, dont il extrait les 10 textes du cycle choral « A Ceremony of Carols ». Inspirés par l’esprit de Noël, et profondément ancrés dans le contexte de la Nativité, ce sont plusieurs volets d’un hymne de paix, serein et calme, à mille lieues de sa traversée de l’Atlantique plutôt agitée. Les voix d’enfants, la harpe, le rythme entêtant, hypnotique, suspendu de la basse obstinée convoquent immédiatement la magie et la ferveur. Le compositeur plus connu pour ses opéras et son War Requiem exprime le temps du recueillement voire de l’émerveillement. 

 

Pour le Finchley Children’s Music Group (FCMG), choeur d’enfants au nord de Londres, fondé par Britten, le compositeur qui est aussi guitariste et ténor, Alastair Putt compose le cycle de 6 chœurs « Under the Giant Fern of Night (« Sous la Grande Fougère de la nuit ») pour les 60 ans du FCMG mais aussi les 60 ans de la … NASA. La création a eu lieu le 13 janvier dernier au Queen Elizabeth Hall de Londres. Les 6 poèmes choisis sont de la montréalaise Rebecca Elson, professeure d’astronomie à Cambridge, mais aussi poétesse, disparue prématurément en 1999 : ils évoquent l’espace et les confins du cosmos. Dans l’ordre : Dark Matter, Girl with a Balloon, Turning Nightward, When You Wish Upon a Star, Let There Always Be Light et Notte di San Giovanni.

 

 

Imogen Holst est la fille du compositeur Gustav Holst, auteur de la célèbre fresque symphonique dramatique et spectaculaire, Les Planètes (composée pendant la première guerre mondiale, en 1916). Née en 1907, Imogen obligée de renoncer à une carrière de pianiste (problème au bras droit), se destine comme son père à la composition ; elle rejoint Benjamin Britten pour travailler avec lui, et participer au déroulement de son festival dans le Suffolk, Aldeburgh dont elle devient la directrice artistique. Les enfants de la Maîtrise de Radio France chantent 3 « carols » (d’après le terme carole qui en vieux français désigne une ronde dansée) : Coventry Carol (évocation du massacre des Innocents), A Virgin most pure (la Vierge Marie) et Wassail Song (selon le rite de générosité du « wassailing » où l’on ouvre sa porte au temps de Noël pour offrir un breuvage réconfortant servi dans un « wassail bowl »).

 

 

Gustav_HolstLe père, Gustav Holst s’intéresse à l’Ave Maria et aux Hymnes choraux du Rig Veda, successivement en 1900 et 1910. Rien à voir avec Les Planètes dont le souffle orchestral avait inspiré toutes les musiques de films des années 1980, jusqu’à la Guerre des étoiles de John Williams pour G Lucas. Dans l’Ave Maria (sa première œuvre éditée), Holst célèbre la mémoire de sa mère Clara qui fut pianiste et chanteuse. Le Rig Veda lui inspire tout un cycle de partitions introspectives et méditatives d’une force « picturale » irrésistible très proche de ses opéras Sita (1901) puis Sàvitri (1908), d’après le Mahâbhârata. On y retrouve cet idéal de pureté et de scintillement intérieurs proche de Ravel, son contemporain et son modèle.

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________
TEASER VIDEO :

 

 

 

Sofi Jeannin dirige la MaĂ®trise de Radio France dans “There is no Rose” (Il n’est pas de rose), extrait de “A Ceremony of Carols” de Benjamin Britten, avec la harpiste Iris Torossian. OCT 2016

 

 

 maitrise-radio-france-concert-annonce-critique-classiquenews-classiquenews-critique-opera-concert

 

 

 

Présences 2014. Concert 5: Henze, Schreier, Weil. Sofi Jeannin

PrĂ©sences 2014, le festival de Radio France 100% musique contemporaineParis, Maison de Radio France, le 16 fĂ©vrier 2014,16h. PrĂ©sences 2014.  Paris-Berlin. Du 13 au 25 fĂ©vrier 2014. Festival de crĂ©ation msuicale … 13 jours de programmation dĂ©diĂ©e exclusivement aux Ă©critures contemporaines produisent ici le plus important festival français de musique actuelle, consacrĂ© Ă  la crĂ©ation musicale, soit 13 concerts synthĂ©tisant sur le thème choisi (Paris-Berlin donc en 2014 pour la 24ème Ă©dition) les Ă©critures les plus significatives. Un nombre impressionnant de crĂ©ations (crĂ©ations françaises ou crĂ©ations mondiales soit pour cette annĂ©e respectivement 17 et 9 !) renforce encore la valeur d’un Ă©vĂ©nement qui frappe toujours par la diversitĂ© de son regard et le très haut niveau de la sĂ©lection artistique. En 2014, le festival PrĂ©sences invite interprètes français et allemands pour un formidable partage avec le public : National de France pour l’ouverture le 13 fĂ©vrier ; Philharmonique de Radio France les 14 et 25 fĂ©vrier; ensembles : Neue vocalsolisten, 2e2m, Modern, Alternance, Variances, Cairn, Kammerensemble Neue Musik Berlin… C’est aussi l’occasion pour les formations maison : MaĂ®trise et Choeur de Radio France, Orchestre Philharmonique et Orchestre national de France de s’investir totalement dans l’interprĂ©tation des oeuvres actuelles, souvent, bĂ©nĂ©fice exceptionnel, en compagnie du compositeur prĂ©sent Ă  leur cĂ´tĂ©. En lire +

Présence 2014. Concert 5: Henze, Schreier, Weill
Paris, Maison de Radio France, dimanche 16 février 2014,16h

Hans Werner Henze  : Wiegenlied der Mutter Gotter

Anno Schreier : Berceuse, création mondiale

Kurt Weil : Das Berliner Requiem
version de David Crew 2000

Hans Werner Henze : Being Beateous

Maîtrise de Radio France
Orchestre Philharmonique de Radio France
Sofi Jeannin, direction

logo_france musique

Diffusion en différé sur France Musique, le 26 février 2014, 20h