Saintes, nouvelle saison 2014-2015 de l’Abbaye aux Dames

saintes-saison-14-15-vignetteSaintes, nouvelle saison 2014-2015 de l’Abbaye aux Dames. Le nouveau visuel en fait foi : une jeune flĂ»tiste anime un extĂ©rieur printanier marquĂ© au second plan par le fameux clocher de l’Abbatiale, casque pointu qui cible les hauteurs et semble griser les ambitions artistiques vers des sommets toujours plus Ă©levĂ©s… La nouvelle saison musicale Ă  la citĂ© musicale de Saintes dont le temple de la musique est l’Abbatiale nous promet jusqu’en juin 2015, dĂ©couvertes voire rĂ©vĂ©lations sous le signe de la “crĂ©ation au fĂ©minin”, des nouveaux talents et de la curiositĂ©. Outre la forme habituelle des concerts et public assis, ce sont aussi d’autres rendez vous, surtout conviviaux Ă  destination de tous les publics, conformĂ©ment au projet artistique et pĂ©dagogique de la citĂ© musicale (laquelle abrite aussi le Conservatoire de la ville de Saintes). Toutes les infos, dĂ©couvrez l’ensemble de la saison musicale de l’Abbaye aux Dames de saintes sur le site de la citĂ© musicale, Saintes … Voici notre sĂ©lection des Ă©vĂ©nements incontournables de la nouvelle saison 2014 2015 Ă  Saintes : point d’orgue cette annĂ©e l’Orchestre maison sur instruments anciens (JOA pour Jeune Orchestre de l’Abbaye) fidèle Ă  son fonctionnement en rĂ©sidence Ă  Saintes reprend du service sous la direction de Laurence Equilbey dans un programme classique et romantique, associant sous la voĂ»te de l’Abbatiale, le feu sacrĂ© de Mozart et le symphoniste singulier de Schubert (dimanche 25 janvier 2014)… N’oubliez pas non plus la rencontre publique avec danseurs et instrumentistes d’un projet en rĂ©sidence “ La Cavale et Hip4tet “, le 20 fĂ©vrier 2015…

 

 

 

Votre séjour à Saintes

 

 

 

 

 

8 Ă©vĂ©nements d’une saison Ă©clectique sous le signe de la curiositĂ©

 

Dimanche 12 octobre 2014, 15h30
saintes-saison-14-15-vignetteAbbatiale. Premiers pas de l’Orchestre national des Pays de la Loire dans un programme associant traversĂ©es finnoises et slaves, de Smetana (La FiancĂ©e vendue, ouverture), Ă  Sibelius (sublime Concerto pour violon) et Dvorak (Symphonie n°7). Aux cĂ´tĂ©s du soliste Tedi Papavrami pour le Concert de Sibelius, l’Orchestre bordelais aborde un programme très amibitieux au symphonisme icnadescent, ardent voire echevelĂ© (dès l’ouverture de La FiancĂ©e vendue de Smetana)… une offre instrumentale et musicale qui met en appĂ©tit car Ă  Saintes, rĂ©sidence habituel du Jeune orchestre de l’Abbaye comme lieu favori de l’Orchestre des Champs ElysĂ©es, les amateurs de vertiges orchestraux sont nombreux et… exigeants. LIRE notre prĂ©sentation du concert Smetana, Sibelius, Dvorak Ă  Saintes avec Tedi Papavrami

 

 

 

Samedi 22 novembre 2014, 20h30
saintes-saison-14-15-vignetteAbbatiale. Première session de travail des jeunes instrumentistes apprentis du JOA Jeune Orchestre de l’Abbaye : sur instruments anciens, les musiciens apprennent le style et l’esprit des partitions classiques et romantiques. En novembre, le cadre de l’apprentissage est toujours assurĂ© par les grands Viennois, symphonistes aguerris et vĂ©nĂ©rĂ©s lĂ©gitimement pour leurs qualitĂ©s : Haydn (Symphonie n°101 L’Horloge) et Romance puis Symphonie n°8 de Beethoven. Un bain de puissante Ă©nergie refondatrice (Beethoven) associĂ© Ă  l’esprit de l’Ă©lĂ©gance voire de la facĂ©tie viennoise classique (Haydn). Le premier violon Alessandro Moccia assure la direction de cet atelier dont les fruits seront passionnants Ă  suivre lors du concert du 22 novembre 2014.
Le programme est ensuite repris en tournée : le 21 novembre, Lycée Bellevue, séance scolaire. Le 23 novemre, 17h à Paris, Salle Turenne des Invalides. Durée : 1h10mn.

 

 

 

Mardi 9 décembre 2014, 19h
Auditorium. Les enfants de la malle. Le Poème Harmonique, Vincent Dumestre. Avec le comĂ©dien Stefano Amori et Maroun Mankar-Bennis, clavecin portatif. La malle est pour le comĂ©dien de la Commedia dell’Arte de l’Ă©poque baroque (XVIIIème) : sa valise, sa maison, son dĂ©cor : un Ă©lĂ©ment central de sa vie d’itinĂ©rance… SĂ©ance scolaire Ă  14h30. GoĂ»ter autour de la Commedia dell’arte Ă  15h30.

 

 

 

Saintes festival lieu convivial toute l année

 

 

 

Dimanche 25 janvier 2015, 15h30
saintes-saison-14-15-vignetteconcert-joa saintes JOAAbbatiale. Laurence Equilbey prend la succession de David Stern ou Christophe Coin sans omettre Philippe Herreweghe pour cette nouvelle session du JOA, associant un compositeur classique et un autre romantique. Avec le jeune choeur de Paris, la chef d’orchestre dirige Ă  Saintes pour ce concert Ă©vĂ©nement : l’ouverture de la FlĂ»te EnchantĂ©e, puis la Messe du couronnement, enfin la Symphonie n°4 de Schubert. Programme repris ensuite Ă  La Rochelle, La Coursive, lundi 26 janvier 2014, 20h30.

 

 

 

Jeudi 12 février 2015, 20h30
Auditorium. Musique de chambre romantique : Michel Dalberto (piano) et Dan Zhu (violon) jouent la 9ème Sonate opus 47 “Ă  Kreutzer” et la Sonate de Franck aux rĂ©miniscences proustiennes… DurĂ©e : 1h10mn

 

 

 

Vendredi 20 février 2015, 19h
saintes-saison-14-15-vignetteAuditorium. La Cavale et Hip4tet : musique et danse. 5 danseurs contemporains dialoguent avec 5 instrumentistes et proposent le fruit de leur rencontre et session de travail après 5 jours de concertation et d’Ă©change. C’est selon le jargon pro, une première restitution de rĂ©sidence au cours de laquelle, face au public, les artistes et interprètes prĂ©sentent les premiers aboutissements de leur rencontre, avant l’oeuvre complète qui sera prĂ©sentĂ©e en crĂ©ation quelques semaines plus tard… EntrĂ©e libre.

 

 

 

Festival Piano en Saintonge, les 13 et 14 mars 2015, 20h30
saintes-saison-14-15-vignetteAuditorium. Avec les pianistes :  Guillaume Masson, Kazuya Salto, Selim Mazari, Aude-Liesse Michel, Antoine de GrolĂ©e, Marie Vermeulin… Deux soirĂ©es, six pianistes,  une ambiance familiale  et chaleureuse et la possibilitĂ© de dĂ©couvrir les futurs « pointures » du piano. Cette annĂ©e, quatre jeunes musiciens se produiront  sous le parrainage de deux
« anciens » : Antoine de GrolĂ©e et Marie Vermeulin.  Tarifs : de 8 € Ă  27 €. Autour du concert : DĂ©gustation-dĂ©couverte,  ” autour du piano ” le dimanche 15 mars Ă  11h Ă  l’Abboutique

 

 

 

Jeudi 2 avril 2015, 20h30
saintes-saison-14-15-vignetteAuditorium. Session de musique de chambre du Jeune Orchestre Atlantique JOA. Pendant 5 jours de travail par pupitres, les jeunes musiciens apprentis de l’Orchestre jouent les Ĺ“uvres qu’ils ont choisis et qui leur apportent une nouvelle expĂ©rience. Concert en accès libre. DurĂ©e : 1h30.

 

 

 

Samedi 18 avril 2015, 17h30
Abbatiale. 8ème Ă©dition de la Rencontre rĂ©gionale de choeur d’enfants, cette annĂ©e autour de la crĂ©ation contemporaine, avec le compositeur Antoine Bernard. 150 choristes issus de la RĂ©gion Poitou-Charentes investissent l’abbaye le temps d’une journĂ©e d’échange et d’émulation. Ă€ 17 h 30, ils prĂ©sentent le rĂ©sultat de cette journĂ©e : fraĂ®cheur,
enthousiasme et allégresse au rendez-vous ! Concert en accès libre. Durée du concert : 1h 30

 

 

 

Mardi 21, mercredi 22, jeudi 23 avril 2015, 19h30
saintes-saison-14-15-vignetteHall Mendes France. Opera Buffa d’après Don Giovanni de Mozart. “Dramma giocoso”.. c’est l’intitulĂ© de la partition autographe de Mozart. Certes, l’opĂ©ra des opĂ©ras est un conte cynique et noir, mais aussi dans de nombreux Ă©pisodes, un chef d’oeuvre de contrastes comiques, de coups de théâtres fantastiques ou oniriques, taillĂ©s sur un rythme trĂ©pidant… Mozart rangeait son Don Giovanni parmi les Opera Buffa : une pièce lyrique de ton lĂ©ger, faite pour divertir. De plus, l’action tourne autour de banquets et autres moments culinaires. Il n’en fallait pas plus pour dĂ©cider Peter de Bie Ă  s’emparer de Don Giovanni, avec la complicitĂ© de Muziektheater Transparant, pour redĂ©finir la notion d’OpĂ©ra Bouffe ! En jouant des genres, le spectacle est d’abord un moment théâtral irrĂ©sistible, conçu Ă  partir des meilleurs moments de la partition mozartienne. Au cours du spectacle, mets et plats de choix sont servis, tout droit sortis des cuisines de Don Giovanni… Tarifs : de 8 € Ă  35 €. DurĂ©e : 1h40mn.

 

 

 

Samedi 2 et dimanche 3 mai 2015, dès 10h. Week end d’Ă©coute : La passion selon Saint-Jean. Avec HĂ©lène DĂ©cis-Lartigau, musicologue. Autour de la Passion selon Saint-Jean de Jean-SĂ©bastien Bach. Le temps d’un week end, dĂ©couvrez l’oratorio composĂ© par le compositeur baroque, fresque musicale, ample monument sonore, rĂ©vĂ©latrice d’une maĂ®trise admirable…

 

 

Samedi 9 mai 2015, 19h.

saintes-saison-14-15-vignetteGallia Théâtre. Kirana, opéra pour les enfants. Avec les enfants issus du Conservatoire de Saintes. Rube Zahra, musique. Kirana est un opéra contemporain conçu pour les enfants. L’histoire s’inspire de la création des mythes dans les différentes civilisations :  Chine, Inde, Babylone et Mésopotamie. Accompagnés par un piano et un percussionniste,  les enfants participent également au récit en suivant leurs propres rythmes, mouvements, improvisations musicales, paroles et projections de leurs créations artistiques.  Un spectacle total où les enfants deviennent acteurs : ils s’expriment à travers différents médias : light painting (peinture lumineuse), percussions, animations digitales. Tarif unique : 8 €. Durée du concert : 50 min.

 

 

 

Toute la saison 2014 – 2015 sur le site de l’Abbaye aux dames de Saintes

et aussi :
saison.abbayeauxdames.org
05 46 97 48 48

 

 

saintes clocher

 

 

 

 

Ă©vasion
Saintes, abbaye aux dames

Votre séjour à Saintes

 

Séjour à Saintes, Abbaye aux Dames, la cité musicale

 

saintes_porte_abbayeTout au long de l’annĂ©e, sĂ©journez Ă  Saintes Ă  l’occasion d’un concert dans l’Abbaye. Les chambres sont amĂ©nagĂ©es dans les anciennes cellules des moniales. Petit dĂ©jeuner sur place possible. Pour toute location d’une chambre dans l’Abbaye, rĂ©duction de 5% Ă  la boutique de l’Abbaye (l’Abboutique : cd, livres, produits rĂ©gionaux…), rĂ©duction sur la visite du site, tarif adhĂ©rent pour l’achat d’une place de concert. TĂ©lĂ©phone rĂ©servation chambres : 05 46 97 48 33 (classement Ă©tablissement hĂ´telier : catĂ©gorie 1 Ă©toile). Standard gĂ©nĂ©ral de l’Abbaye aux Dames Ă  Saintes : 05 46 97 48 48. Offre spĂ©ciale Saint-Valentin 2014 : le concert et la chambre Ă  Saintes, les 14 ou 15 fĂ©vrier 2014 : 100 euros (pour 2 personnes) : rĂ©servations au 05 46 97 48 48.

Consultez le site de l’Abbaye aux dames et dĂ©couvrez les chambres de l’Abbaye aux dames

Se rendre à l’Abbaye
Abbaye aux Dames, 
la cité musicale, Saintes
11, place de l’Abbaye
CS 30125
17104 SAINTES CEDEX
- Accès par la rue Geoffroy Martel
(Parking gratuit)
- Coordonées GPS :
Lat : 45.743681
Long : -0.624375

Vous avez choisi de dormir à l’Abbaye aux Dames ? réussissez votre séjour à la cité musicale

Abbaye-aux-dames-saintes-la-cite-musicale-saintes

saintes_vue_aerienne_570

 

 

OpĂ©ra de Paris saison 2014 – 2015 : le Baroque et Rameau, interdits de saison

RAMEAU_AVED_448_Joseph_Aved,_Portrait_de_Jean-Philippe_Rameau_vers_1728Rameau, interdit de saison … OpĂ©ra de Paris, nouvelle saison 2014-2015. 16 productions annoncĂ©es (dont 5 nouvelles productions) font le nouveau cycle lyrique de l’OpĂ©ra de Paris 2014-2015. Une saison dĂ©cevante et mĂŞme dĂ©sĂ©quilibrĂ©e : aucun opĂ©ra baroque Ă  l’affiche de l’institution la plus subventionnĂ©e de France et qui recevant les subsides des Français se devrait quand mĂŞme de reflĂ©ter la richesse et la diversitĂ© du goĂ»t des contribuables. On avait pourtant compris que les institutions officielles devaient reflĂ©ter tous les goĂ»ts en une offre Ă©quilibrĂ©e, ouverte, crĂ©ative…

 

 

Le BAROQUE et RAMEAU, interdits de saison…

 

Rameau_Joseph_Aved-Portrait_de_Jean-Philippe_Rameau_vers_1728La musique baroque est qu’on le veuille ou non, l’un des actes majeurs survenus dans l’agenda des concerts, théâtres et festivals depuis 50 ans de vie culturelle hexagonale. Le fait de ne programmer aucun opĂ©ra baroque est une erreur ; c’est mĂŞme, au moment de l’anniversaire Rameau, le plus grand crĂ©ateur lyrique du XVIIIè pour la France, … une faute. Ne pas programmer d’opĂ©ras baroques Ă  l’OpĂ©ra de Paris, c’est tout simplement ne pas prendre en compte le goĂ»t des mĂ©lomanes ni reconnaĂ®tre ce que les oeuvres des XVIIè et XVIIIè ont apportĂ© Ă  la crĂ©ation lyrique. Regrettable omission. A tous ceux, parmi les nouveaux publics non initiĂ©s Ă  l’opĂ©ra, qui dĂ©couvriraient les oeuvres de Rameau Ă  l’Ă©noncĂ© des programmations en cours et Ă  venir, le Dijonais serait alors un faiseur de … comĂ©dies dĂ©lirantes, style PlatĂ©e (heureusement Ă  l’affiche Ă  Paris sous la direction de l’immense William Christie). Mais Rameau peut-il ĂŞtre rĂ©duit Ă  cette simple Ă©quation ?  Quid de ses tragĂ©dies hĂ©roĂŻques et pathĂ©tiques, Hippolyte et Aricie (mĂŞme pas reprise Ă  Garnier…), Castor et Pollux, Dardanus, Zoroastre, Les BorĂ©ades. Pour son 250ème  anniversaire, aucune tragĂ©die lyrique ne sera prĂ©sentĂ©e en version scĂ©nique : quelle indigence … pathĂ©tique. Seules ses oeuvres chorĂ©graphiques sont plutĂ´t bien mises en avant en 2014. OĂą les jeunes mĂ©lomanes ou les non connaisseurs pourront-ils dĂ©couvrir la magie visuelle et théâtrale autant que vocale et orchestrale de Rameau en 2014 ? Nul part en vĂ©ritĂ©… sinon lire des tĂ©moignages de productions passĂ©es, ou Ă©couter les versions disponibles au disque. Le plus grand faiseur de rĂŞves, oĂą la machinerie et le faste des dĂ©cors (Zoroastre), le chant des Ă©lĂ©ments surgissant de la fosse la plus inventive Ă  son Ă©poque, pèsent de tous leurs poids,  attendra encore son heure. Et que l’on ne nous dise pas qu’il s’agit d’un problème de budget : Ă  voir les sommes consacrĂ©es Ă  d’autres productions, l’affaire est bien politique. Pour nos dĂ©cideurs, Rameau est has been. Il y a quelques annĂ©es encore, John Eliot Gardiner et William Christie osaient programmer les opĂ©ras de Rameau en France et dĂ©clarer aux spectateurs français : ” voilĂ  votre patrimoine, pourquoi reste-t-il oubliĂ© ? “.  Quarante annĂ©es ont passĂ©, la situation n’a pas changĂ© : ni Lully ni Rameau, gĂ©nies du Baroque français n’ont toujours leur place naturelle Ă  l’OpĂ©ra.

Dans cette vision plutĂ´t terne mais peu surprenante, les conservateurs auront plaisir Ă  retrouver les piliers du rĂ©pertoire : Traviata, Tosca, Bohème… L’opĂ©ra italien encore et toujours … avec un joyau vĂ©riste cependant : Adriana Lecouvreur de Cilea (nouvelle production en provenance de Londres – dĂ©jĂ  Ă©ditĂ©e au dvd, et point d’orgue final de la saison : 23 juin > 15 juillet 2015. Angela Gheorghiu est annoncĂ©e mais sans l’irremplaçable Jonas Kaufmann, remplacĂ© par Marcelo Alvarez).
Mozart tire son Ă©pingle du jeu avec trois ouvrages honnĂŞtement dĂ©fendus (L’Enlèvement au sĂ©rail, Don Giovanni, Le FlĂ»te enchantĂ©e)… L’Enlèvement est une nouvelle production (mise en scène : Zabou Breitman : 16 octobre 2014 > 15 fĂ©vrier 2015). Plus mĂ©ritant, le choix (enfin un engagement audacieux!) de deux ouvrages français mĂ©connus oubliĂ©s mais si captivants – donc deux nouvelles productions de fait incontournables : Le Cid de Massenet (27 mars > 21 avril 2015, avec une distribution prometteuse rĂ©unissant Anna Caterina Antonacci, Annick Massis, Roberto Alagna… sous la direction de Michel Plasson), et surtout, Le Roi Arthus de Chausson, le plus original des wagnĂ©riens français (16 mai > 14 juin 2015 avec Thomas Hampson dans le rĂ´le titre sous la baguette de Philippe Jordan). L’opĂ©ra français est du reste le second gagnant de la nouvelle saison parisienne : reprise du Faust de Gounod, et de l’Alceste de Gluck (dans la mise en scène assez rĂ©pĂ©titive d’Olivier Py : 16 juin > 15 juillet 2015, avec VĂ©ronique Gens dans le rĂ´le-titre), sans omettre le fĂ©erique et inusable PellĂ©as et MĂ©lisande de Debussy version Bob Wilson (avec l’excellent StĂ©phane Degout dans le rĂ´le de PellĂ©as). Et pour honorer le 150ème anniversaire de Richard Strauss en 2014, la maison reprend Ariane Ă  Naxos : la distribution prometteuse comprenant Karita Mattila (Ariane), Sophie Koch (le compositeur), Klaus Florian Vogt (Bacchus) devrait compenser les faiblesses plus laides de la mise en scène signĂ©e Pelly (22 janvier > 17 fĂ©vrier 2015). + d’infos sur le site de l’OpĂ©ra national de Paris saison 2014 – 2015

 

 

Layout 1Illustration : Jean-Philippe Rameau, dont 2014 marque le 250ème anniversaire de la disparition est le grand oubliĂ© ignorĂ© de l’OpĂ©ra national de Paris … Heureusement d’autres mieux inspirĂ©s rĂ©parent l’oubli impardonnable : William Christie et Les Arts Florissants annoncent pour le printemps 2014, leur nouveau disque qui mettant en avant le tempĂ©rament des jeunes chanteurs du Jardin des Voix 2013, s’intitule avec pertinence Le Jardin de Monsieur Rameau : parcours musical et lyrique dans le domaine enchantĂ© de l’amour et du dĂ©sir Ă  l’Ă©poque de Jean-Philippe Rameau ; programme musical composĂ© d’extraits des opĂ©ras de MontĂ©clair, Campra, Dauvergne, Gluck et Rameau, sans omettre la superbe cantate ” Rien du tout “de Grandval  (prochaine grande critique dans le mag cd de classiquenews)