Morges (Suisse) : récital d’Elizabeth Sombart (Chopin)

SOMBART_NB_260_clavier_elisabeth_sombartMorges (Suisse). Récital d’Elisabeth Sombart, piano. Dimanche 9 novembre 2014, 16h30. Au théâtre de Beausobre à Morges. La pianiste Elizabeth Sombart joue avec la complicité du Quatuor de la Fondation Résonnance, le 1er Concerto pour piano en mi mineur de Frédéric Chopin, dans un arrangement pour ensemble de chambre. Ecrit en hommage au célèbre pianiste virtuose à Paris, Kalkbrenner, rival de Liszt, le Concerto pour piano n°1 opus 11 de Chopin est en réalité le second chronologiquement. Chopin le compose à l’été 1830 à Varsovie et le fait créer en octobre suivant; œuvre de jeunesse avant le grand saut pour Vienne, le Concerto est une partition exaltée, mais inspirée (Ravel), infiniment moins superficielle et strictement virtuose que l’on dit.

Le jeune Chopin à l’épreuve du Concerto… Après une ample ouverture de format sonate, surgit le premier thème wébérien, assez martial du premier mouvement maestoso. Puis s’affirme la romance (larghetto) déjà prémonitoire de l’esprit crépusculaire et rêveur des Nocturnes. La construction mélodique est précise et structuré, tout entière dévolue à l’esprit de la lune où la contemplation suspendue fait surgir des souvenirs sur un mode nostalgique. La ligne de la main droite suit une série d’arabesques belliniennes sur une cadence à la main gauche des plus oniriques…

Le concert est également l’occasion d’entendre les étudiants des MasterClasses de piano et de chant du CIEPR (Centre International d’Etude de la Pédagogie Résonnance fondée par ELiszabeth SOmbart à Morges en 1998) dans des œuvres de Mozart, Chopin et Rachmaninov.

 

 

 

 

Distribution

 

Quatuor Résonannce

Christophe Beau, violoncelle
Lucie Bessière, violon
Nathanaëlle Marie, violon
Fabienne Stadelmann, alto

 

Étudiants des masterclasses du CIEPR

Nino Kupreishvili, Marina Pizzi : piano
Alessadra Maniccia, soprano
Patricia Siffert, accompagnatrice

 

 

Elizabeth Sombart, piano
Chopin : Concerto pour piano n°1 version de chambre
Théâtre de Beausobre
avenue Vertou 2 – Morges
Dimanche 9 novembre 2014, 16h30

Renseignements et réservations du lundi au vendredi au +41 21 802 64 46 ou via reservation@resonnance.org

Billets également en vente le jour du concert au Théâtre de Beausobre. Tarifs : adultes, 50 CHF. AVS, chômeurs, étudiants, AI : 40 CHF. Enfants : 10 CHF. Réservations : + 41 021 802 64 46

Retrouvez toutes les infos sur www.résonnance.org

http://www.resonnance.org

VOIR notre reportage vidéo : la musique à l’hôpital : Elizabeth Sombart joue à la maison de vie Saint-Jean de l’ordre de Malte (Paris)

VIDEO. Récital de la pianiste Elizabeth Sombart à la Maison Saint-Jean de Malte (Paris, novembre 2013)

Elizabeth Sombart, piano, la musique à l'hôpital, récital, RésonnanceLa musique à l’hôpital. La pianiste Elizabeth Sombart se dédie totalement à la diffusion de la musique classique hors des salles de concerts. En témoigne son récital offert aux résidents de la Maison Saint-Jean de Malte (Paris 19ème ardt). Le programme est choisi par les résidents ; le partage, la rencontre sont au coeur d’une expérience intense, profondément humaniste et fraternelle. Reportage vidéo exclusif CLASSIQUENEWS.COM (réalisé en novembre 2013)

CD. Chopin : 21 Nocturnes par Elizabeth Sombart, piano

CD. Chopin : 21 Nocturnes par Elizabeth Sombart, piano (2 cd Résonnance)   …    Subtile interprète des chants intérieurs d’un Chopin aussi spirituel que suggestif, la pianiste Elizabeth Sombart dédie ce nouvel album aux oeuvres qui certainement lui parlent le plus (avec Schubert très probablement). Pour la pianiste qui ne cesse de pratiquer son art dans le sens du partage et de la compréhension profonde, intime, personnelle de chaque œuvre, Chopin serait comme un accomplissement toujours recommencé grâce à l’humilité et au naturel qui transparaissent dans ce nouvel enregistrement (le “ dernier ” dit-elle en relativisant de fait l’apport d’une musique ” en boîte ” versus l’expérience irremplaçable de la musique vivante). Elizabeth Sombart est depuis longtemps connue et reconnue pour sa conception très originale et spécifique de la musique : l’interprète se met au service des oeuvres dont elle restitue l’unité structurelle, réalisant le lien ténu qui communique aux êtres présents autour de l’instrument : instant profond, intense, vécu en une communion dont la vibration harmonique permet d’atteindre cette paix et cette unité essentielle dont nous parle seule, la musique.

 

 

 

 

Nocturnes enchanteurs …

 

 

Sombart_chopin_21_nocturnes_cd_resonnanceLes Nocturnes sont à Chopin ce que la Petite musique de nuit est à Mozart, un doux murmure, le chant très personnel qui parle directement au cœur, bouleversant en ce qu’il fait re-surgir des souvenirs depuis l’enfance. Une musique qui nous révèle à nous mêmes, réconciliant ainsi passé, présent, futur, comme chaque partition ainsi ressuscitée dévoile le propre cheminement spirituel et intime de Chopin, depuis le premier Nocturne, écrit à 17 ans (n°20) avant de quitter sa Pologne natal, jusqu’aux pièces de l’âge mûr liées à sa relation avec Sand …
De tous les Nocturnes composés, Chopin en écrit 7 à Nohant, entre 1839 et 1846, pendant l’été aux côtés de son amie amante infirmière mère, dans l’écrin préservé de sa propriété toute entière dévolue à l’art et à la correspondance des disciplines : musique évidemment, mais aussi littérature et poésie, peinture et arts plastiques …

Fidèle à l’éthique musicale défendue par Elizabeth Sombart, chacun des 21 Nocturnes ici réunis, réalise comme une guérison intérieure et profonde qui ne cesse de soigner, bercer, apaiser… D’où l’activité de la musicienne si engagée auprès de tout ceux pour lesquels la musique est un baume pour le corps, l’âme, l’esprit.
Dans cette écoute privilégiée des chants multiples (polyphoniques) que chante la main gauche, d’une admirable et très éloquente fluidité, la pianiste sait caresser les arabesques mélodiques de la main droite ; elle en révèle les bénéfices sonores, cet apport hautement spirituel et salvateur qui rétablit l’harmonie et la sérénité pour ceux auxquels sa démarche pédagogique (phénoménologie du geste et du son) fait sens.

D’une façon plus poétique et esthétique, une telle approche accuse la langueur bellinienne et crépusculaire de chaque opus ; c’est une immersion sincère et simple, donc éminemment accessible, vers cette extase sonore, à la fois libération, plénitude, révélation que les proches de Sand à Nohant frappés par le jeu enchanteur de Chopin soi-même, appelaient ” note bleue “. Enchantement, aspiration, élévation… tout ici réconforte et hypnotise sous les doigts d’une musicienne très inspirée.

Frédéric Chopin (1810-1849) : 21 Nocturnes, intégrale des Nocturnes. Elizabeth Sombart, piano (Fazioli). Enregistrement réalisé en 2012. 2 cd

 

 

En 2013, Elizabeth Sombart joue en concert les Nocturnes de Chopin tout en évoquant la vie du compositeur. ” La vie de Chopin à travers ses Nocturnes “, avec Jean-Marc Aymon, historien de la musique. Prochain concert dimanche 17 novembre 2013, 17h30. Paris Salle Cortot.

 

Tarifs :
 Normal : 25€ – 
Moins de 25 ans : 16€
Nouvel Album :
 21 Nocturnes de Chopin
Acheter le cd Chopin : 21 Nocturnes par Elizabeth Sombart, piano
Boutique Résonnance

 

Réservations :
Tél. : 06 12 34 32 60
www.autourdupiano.com
Fnac, Virgin, Galeries Lafayette, réseau Ticketnet