STREAMING : CONCERT BERNSTEIN par l’Orchestre National de LILLE / Alexandre Bloch (janv 22)

orchestre-national-de-lille-bernstein-alex-bloch-symphonie-jeremiah-concert-critique-classiquenewsSTREAMING : l’ON LILLE / Alexandre Bloch jouent Bernstein : On the town, Symphonie n°1 Jeremiah… C’était en janvier de cette annĂ©e, le National de Lille en grand effectif jouait l’un de ses compositeurs fĂ©tiches, Bernstein (Lenny, d’ailleurs mis en avant aussi Ă  l’OpĂ©ra National de Paris simultanĂ©ment car Kent Nagano assurait l’entrĂ©e au rĂ©pertoire de son ultime opĂ©ra, A QUIET PLACE…).   -   A partir du lundi 21 mars et jusqu’au 21 juin 2022, l’Orchestre National de Lille diffuse sur sa chaĂ®ne Youtube qui est son auditorium digital (AUDITO 2.0), l’intĂ©gralitĂ© du concert (ce soir 20h). Le programme cĂ©lèbre l’exultation symphonique et la danse (ON THE TOWN), puis immerge dans la gravitĂ© et la compassion : la Symphonie n°1 « Jeremiah », Ă©laborĂ©e Ă  partir de 1939 en Ă©cho Ă  la barbarie nazie, rĂ©actualise le chant douloureux de JĂ©rĂ©mie pleurant JĂ©rusalem dĂ©vastĂ©e, en ruines… (Photo © Ugo Ponte / ON LILLE 2022 / Orchestre National

L’ONLille permet ainsi aux internautes de revivre son premier concert de l’annĂ©e 2022 : les musiciens de l’Orchestre National de Lille consacrent une soirĂ©e Ă  Leonard Bernstein,avec la mezzo-soprano Rinat Shaham. Au programme de cette soirĂ©e festive qui scelle les retrouvailles du plein orchestre et de son public :
On the town, première comédie musicale de Leonard Bernstein qui ressuscite l’activité ardente et urbaine de New York à travers trois marins en permission dans dans la « Big Apple » (adapté au cinéma en 1949 par Gene Kelly et Stanley Donen avec Gene Kelly et Frank Sinatra dans le rôle des marins). Le National de Lille jouent « Three Episodes » (synthèse des séquences clés, plutôt que suite symphonique : « The Great Lover Displays Himself », « Lonely Town » est la reprise d’une des chansons célèbres, et le final « Times Square : 1944 » élaboré à partir du standard « New York, New York ».

SYMPHONIE n°1  –  D’abord esquissĂ©e comme une lamentation pour soprano en 1939, la partition est reprise en 1941/42 sous la forme symphonique, augmentĂ©e d’un premier mouvement et d’un scherzo avec le chant d’une mezzo. Les premières mesures chantĂ©es de la Lamentation s’inspire d’une liturgie hĂ©braĂŻque qui regrette la destruction de JĂ©rusalem par Babylone Ă  travers le cri dĂ©sespĂ©rĂ© de JĂ©rĂ©mie qui a tentĂ© de la sauver en vain.

____________________________________________________

ORCHESTRE-NATIONAL-DE-LILLE-AUDITO-2.00-concert-digital-en-direct-depuis-l-auditorium-du-nouveau-siecle-lille-annonce-critique-concert-classiquenewsVOIR le concert BERNSTEIN PAR ALEXANDRE BLOCH – A. BLOCH / R. SHAHAM- ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE sur la chaîne youtube de l’Orchestre national de Lille / L’AUDITO 2.0 :
https://www.youtube.com/watch?v=QHmgYIPYAcY