NOËL 2021 : dossier cadeaux, notre sélection cd, dvd, livres

CD de NoĂ«l 2016Dossier cadeaux de NOĂ‹L 2021 : les articles Ă©vĂ©nements parus rĂ©cemment, nos meilleurs cd, dvd, livres Ă  offrir et Ă  partager. Quels titres Ă©ditĂ©s pendant l’annĂ©e 2021 ou plus rĂ©cemment sont-ils absolument Ă  offrir et Ă  partager ? La RĂ©daction de classiquenews a sĂ©lectionnĂ© le meilleur pour des instants hautement musicaux… Et lĂ  encore, notre label “CLIC” de CLASSIQUENEWS distingue l’exceptionnel parmi la multitude d’éditions… Consultez ce dossier rĂ©gulièrement d’ici les fĂŞtes de fin d’annĂ©e 2021 : nous actualisons notre sĂ©lection au fur et Ă  mesure des titres reçus et distinguĂ©s. Cette annĂ©e, offrez l’opĂ©ra et la magie symphonique, les nouveaux joyaux du Baroque dĂ©fendus par une nouvelle gĂ©nĂ©ration de talents aussi inspirĂ©s, techniciens que dĂ©fricheurs… succombez Ă©videmment au piano magistral, Ă  l’Ă©loquence discrète de la musique de chambre, ou encore aux dĂ©lices du verbe poĂ©tique qu’il soit mĂ©lodie ou lied … sans omettre, promesse d’une annĂ©e capitale et crĂ©ative, l’Ă©vĂ©nement Saint-SaĂ«ns, mis en l’honneur en 2021 (pour les 100 ans / le Centenaire de sa mort : 1921-2021 ; lire ici notre dossier spĂ©cial Saint-SaĂ«ns). Nous distinguons ici le meilleur des enregistrements parus sur l’annĂ©e (cd, dvd, et aussi livres et publications remarquables comme les beaux livres) : de quoi ravir vos amis, vos proches pour les fĂŞtes de NoĂ«l 2021 et du Nouvel An 2022…

 

 

DOssier-NOEL-2019-cadeaux-cd-dvd-livres-noel-2019-selection-classiquenews-noel-2015-bandeau-582

 

 

 

sélection cd, dvd, livres NOËL 2021

Pour accéder à la présentation critique de chaque titre, cliquer sur le visuel de couverture

 

 

 

 

 

LIVRES

________________________________________________________________________________________________

tubeuf andre l ami franz schubert actes sud critique livre classiquenews 9782330157562LIVRE Ă©vĂ©nement, critique. AndrĂ© TUBEUF : Schubert, l’ami Franz (Actes Sud). Essai personnel. Franz Schubert (1797-1828) est pour AndrĂ© Tubeuf (dĂ©cĂ©dĂ© en juillet 2021), un compositeur Ă  part ; fulgurant, accessible, … fraternel. En tous points. L’auteur aux 600 lieder (mĂ©lodies allemandes) est portraiturĂ© ainsi tel un chantre familial qui au creux de l’oreille souligne tout ce qui nous rapproche. En vrai connaisseur et amateur du verbe : le compositeur pense la musique, choisit le texte, tisse une paritĂ© admirable entre musique et poĂ©sie. Rien d’hautain ni de solennel en vĂ©ritĂ©, mais le rĂ©confort permanent d’une voix amie, et mieux que « l’ami Franz », Schubert est notre frère, Ă  tous. En rĂ©alitĂ©, mieux que Beethoven et l’ampleur parfois assourdissante et impressionnante de l’ode Ă  la joie qui couronne sa 9è symphonie, Schubert exprime dans l’intime et la franchise simple et directe, l’humanitĂ© qui nous rassemble et nous fortifie…

 

 

 

chopin-et-liszt jean yves clement premieres loges livre critique classiquenewsLIVRE Ă©vĂ©nement, critique. Jean-Yves ClĂ©ment : CHOPIN et LISZT, la magnificence des contraires (Éditions Premières Loges, sept 2021). CLIC de CLASSIQUENEWS automne 2021. Il est tentant toujours de rapprocher les deux compositeurs pianistes les plus passionnants de l’ère romantique : nĂ©s contemporains, Chopin(1810) et Liszt (1811) incarnent chacun Ă  leur façon, la question du piano, de la musique ; chacun interroge jusqu’à la forme, son sens, son dĂ©veloppement ; l’écriture mĂŞme comme la pensĂ©e musicale. Evidemment notre Ă©poque de la radicalitĂ© affectionne l’éloquente estimation des oppositions… Leurs diffĂ©rences renforcent cette “magnificence des contraires” : le premier, expatriĂ© nostalgique, maladif et pudique, renfermĂ© patriote, concentrĂ© sur son Ĺ“uvre, chĂ©tif mais frappĂ© et portĂ© par une crĂ©ativitĂ© gĂ©niale malgrĂ© une vie fauchĂ©e (Chopin meurt Ă  39 ans) ; le second, nĂ© hongrois mais ouvert au monde, citoyen universaliste et fraternel, virtuose flamboyant et spectaculaire, baladin surdĂ©ployĂ©, surexposĂ©, … pourtant tout autant habitĂ© par un feu intĂ©rieur qui interroge son rapport Ă  la musique. C’est pourquoi sa 2è vie, celle amorcĂ©e avec la Sonate en si mineur, (et après la mort de son gĂ©nial double) impose le Liszt compositeur, obsĂ©dĂ© par une mĂŞme approche critique et spirituel de son art. Ce que rĂ©vèle le texte du livre Ă©ditĂ© par Premières Loges, c’est la pensĂ©e et le cheminement musical de Liszt, Ă©clairĂ© dans son rapport au modèle chopinien. Liszt expĂ©rimentant après Chopin, l’expĂ©rience spirituelle de l’art …

 

 

 

livre-musiciennes-de-legende-marin-chiche-2021 firstLIVRE événement, critique. Marina Chiche : Musiciennes de Légende, De l’ombre à la lumière (First editions 2021). Paru fin octobre 2021, le livre fait suite à une première émission radiophonique proposée en 2019 par l’auteure sur la grande violoniste Ginette Neveu (1919-1949) : immédiatement la question des femmes et du violon s’est imposée: formulée ainsi « Mais où étaient les femmes dans l’histoire des grands musiciens ? ». Pour réponse, le livre offre un panorama éloquent de la virtuosité musicale au féminin, au XIX7 et au XXè, en particulier celle des violonistes (mais uniquement) que présente et explicite leur consœur actuelle, la violoniste Marina Chiche. Voici donc 30 interprètes et femmes d’exception qui sont surtout pour celle qui en écrit le portrait, une formidable source d’inspiration qui enrichit sa propre expérience du métier.

 

 

 

Wagner suares fred gagneux critique livre classique garnier critique par classiquenewsLIVRE événement, critique. Frédéric Gagneux : André Suarès et le wagnérisme (Editions Classiques Garnier, nov 2021). Suarès et Wagner, c’est l’équation littéraire (et musicale, précisément opératique) qui ne cesse de fasciner par son rapport lui-même obsessionnel, entre l’admirateur et le sujet de son enthousiasme. Le jeune André Suarès (1868 – 1948) contemporain de Claudel, et surtout Romain Rolland, son ami avec lequel il partage une sensibilité exceptionnelle comme mélomane pianiste, s’ingénie à « expliquer » le mystère Wagner. Tout au long de sa vie, il n’a cessé de questionner le drame wagnérien sans jamais épuiser sa cohérence… Son œuvre littéraire, poétique, dramaturgique, théâtrale entre en résonance avec l’auteur de Parsifal auquel il consacre un essai : Wagner (1899) qui pourrait être considéré comme la somme vécue en miroir du wagnérisme en France, particulièrement vivace depuis les années 1880.
L’intérêt du regard de Suarès sur Wagner découle d’une connaissance profonde, intime de chaque livret rédigé par Wagner pour ses opéras, comme l’écrivain pianiste joue pour lui-même toutes les partitions wagnériennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANNIVERSAIRE SAINT-SAĂ‹NS

________________________________________________________________________________________________

 

 

saint saens princesse jaune cd critique clic de classiquenews opera critique melodies persanes critique operaCD, événement. SAINT-SAËNS : la Princesse jaune (Leo Hussain, 1 cd Pal Bru-Zane, fév 2021)  -  Encore jeune compositeur, Saint-Saëns s’essaye ici en 1872, à l’exotisme japonisant avec une exquise élégance : sa Princesse jaune démontre non seulement une inspiration première des mélodies mais aussi un sens du drame et une orchestration très solides. L’opéra en un acte n’a pas les dimensions hollywoodiennes de Samson et Dalila, ni la puissance expressive ni l’ampleur des scènes collectives historicisantes d’Ascanio. Chef d’œuvres postérieurs, aujourd’hui justement évalués. L’orientalisme de Saint-Saëns, après la Commune et le Second Empire s’inscrit entre les Pêcheurs de perles de Bizet(1864) et Lakmé de Delibes (1883) ; D’ailleurs Bizet a créé quelques semaines avant La princesse Jaune, son drame égyptianisant Djamileh.

exposition-saint-saens-paris-esprit-libre-classiquenewsLIVRE événement. Catalogue : SAINT-SAËNS, un esprit libre. La  BNF  et  l’Opéra de  Paris  célèbrent  le  centenaire  de l’immense Camille Saint-Saëns (1835 – 1921), génie musical entre deux siècles. L’exposition « Saint-Saëns : un esprit libre », première grande rétrospective consacrée au musicien. Ainsi la catalogue, miroir du parcours de l’exposition parisienne, fixe les avancées de la recherche sur le sujet ; l’ensemble des textes (captivants) dresse le portrait d’un auteur multiple, instrumentiste virtuose, maître du clavier (pianiste et organiste) dont l’écriture éblouissante, incarnation ultime du romantisme français, ne se réduit pas aux tubes populaires « Le Carnaval des animaux » ou « la Danse macabre » ; Saint-Saëns occupant la scène artistique pendant quasi 80 ans (75 ans de carrière ici analysés), reste l’auteur le plus joué de son vivant ; il composa  pas  moins  de  600  œuvres,  dont  13  opéras. Concertiste assidu et célébré, Saint-Saëns est une star internationale, et par goût, voyageur mobile, adepte des grands voyages ; il est aussi présent au sein des institutions, personnalité marquante de la vie musicale (bien qu’il n’eut jamais le Prix de Rome, comme Ravel après lui, triste candidat et l’objet d’un scandale justifié)… Républicain de cœur, Saint-Saëns, « meilleur représentants de la culture française », qui a connu Berlioz et Rossini, est un esprit libre qui cultive sa propre voie, estimé par ses pairs, de Liszt (qui s’engagea pour la création de ses œuvres), à Richard Strauss, contemporain des « modernes » à Paris, Debussy, Ravel, Stravinsky…

 

 

 

 

 

 

 

 

PERLES BAROQUES, RECRÉATIONS, PROGRAMMES INÉDITS…

________________________________________________________________________________________________

 

 

cd-jommelli-page-jommelli-il-vologeso-2496CD événement, critique. JOMMELLI : Il Vologeso (Mozartists, Ian Page, 2 cd Signum – live London, avril 2016). Il Velogoso marque en fév 1766, la maîtrise du Napolitain Jommelli (52 ans), célébré eu Europe comme le génie napolitain de l’opera seria entre baroque et classicisme, Haendel et Mozart, et alors directeur de la musique du jeune duc Karl Eugen de Wurttemberg, mélomane avéré dont la capitale était Stuttgart. C’est là que l’opéra inspiré de Lucio Vero de Zeno est créé avec un orchestre et des chanteurs de premier plan. Ian Page et ses formidables instrumentistes expriment idéalement le souffle nerveux, palpitant de l’orchestre de Jommelli, un auteur totalement oublié aujourd’hui et si peu joué… que Balzac pourtant avait déjà mis à l’honneur dans ses nouvelles sur la musique (« Sarrasine » : carrière du sculpteur Sarrasine à Rome).

 

 

 

 

angioloni-marco-canto-della-nutrice-opera-baroque-arie-critique-cd-review-classiquenews-clic-noel-2021CD, Ă©vĂ©nement, critique. IL CANTO DELLA NUTRICE. Marco Angioloni, tĂ©nor / Il Groviglio (1 cd Da Vinci classics). Formidable coup de projecteur sur un type de rĂ´le emblĂ©matique de l’opĂ©ra vĂ©nitien baroque, celui du XVIIè quand sur scène les auteurs mĂŞlent comique truculent et dignitĂ© morale, buffa dĂ©lirant et tragĂ©die et langueur sentimentale. Les hĂ©ros otn toujours eu besoin de contrepartie pour valoriser leur nature. Pas de PoppĂ©e sans sa Nutrice… ainsi qu’en fixe la tradition pertinente le père de l’opĂ©ra italien baroque, Claudio Monteverdi (1643). A sa suite, l’histoire de l’opĂ©ra a immensĂ©ment aimĂ© les personnages de confidentes, de mères, d’astucieuses conseillères que furent les Nourrices / Nutrice, doubles inspirĂ©es, actrices en vĂ©ritĂ© essentielles, riches en conseils avisĂ©s, en leçons de sagesse adressĂ©es aux jeunes nobles inexpĂ©rimentĂ©s. Ainsi la Nourrice est-elle un caractère incontournable de tout ouvrage lyrique digne du genre, au XVIIè / Seicento : sa verve populeuse, ses enseignements pleins de bon sens, sa nature piquante, son faciès de femme Ă  barbe, de matrone « poilue » car souvent il s’agit de rĂ´les travestis tenus par des hommes qui jouent de leur ambivalence scĂ©nique, Ă  la gouaille dramatique succulente… composent l’un des types théâtraux les plus passionnants de la pĂ©riode et du genre. Dominique Visse encore rĂ©cemment a offert toute la panoplie de son immense talent dans ce registre plus subtils qu’il n’y paraĂ®t.

 

 

 

clement-sonates-en-trio-pappas-lusson maguelone critique cd classiquenewsCD, événement critique. CLÉMENT : Sonates en trio, Iakovos Pappas / Augustin Lusson (Maguelone, 2019). Connaissez-vous les Sonates pour clavecin et violon de Charles François Clément (c 1720 – Paris, 1789) ? En polémiste virtuose, d’une acuité parfois mordante, par son verbe et son geste, le Iakovos Pappas souligne la clarté audacieuse de CF Clément, puissant créateur aux côtés des Leclair, Rameau, Mondonville… A la manière des polémistes du XVIIIè, Iakovos Pappas prend la plume, trempée dans un bain de verve critique voire acerbe contre les tenants du goût et de la culture « classique ». On y goûte son humour et son sens parodique, son esprit libre qui « ose » non sans raison et nombreux arguments, attaquer la légitimité de tout ceux qui jugent ; affichant, claironnant des contre vérités souvent aussi énormes qu’elles sont émises sans vrai discernement. Ce sens analytique s’applique ensuite dans une série de « remarques » qui commente et explique la manière inventive voire décisive de Charles François Clément dont la carrière s’arrête à la Révolution.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

musica imperialis leopold I martin haselbock wiener akademie cd review critique classiquenewsCD, coffret événement, critique. MUSICA IMPERIALIS / Martin Haselböck (14 cd Aparté 1989 – 1999) – Fondateur de son propre ensemble sur instruments historiques, Orchester Wiener Akademie (1985), l’organiste viennois Martin Haselböck (né en 1954) fête dans ce coffret de 14 cd, tout un parcours dédié aux musiques baroques impériales, celle des compositeurs ayant écrit pour la Cour impériale des Habsbourg (de Kerll à Mozart et Salieri…), celle aussi plus rarement jouée mais non moins intéressante, des empereurs eux mêmes, dont le plus mélomane d’entre eux demeure Leopold Ier (1640 – 1705 : rival de Louis XIV et souverain artiste comme le Français), sans omettre son père Ferdinand III (Hymnes)… ni son fils et successeur, Joseph Ier (1678 – 1711: cantate « Regina coeli »). Martin Haselböck éclaire les dons de composition des empereurs Habsbourg, fait unique dans l’histoire de la musique. De Leopold Ier, le fondateur de l’Orchester Wiener Akademie restitue plusieurs partitions dont Motets, Psaumes, Lectiones / Nocturni…

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LIEDER, MÉLODIES, RÉCITALS LYRIQUES

________________________________________________________________________________________________

 

 

CD-Jonas-Kaufmann- lieder Liszt classiquenews review critique cd classiquenewsCD critique Ă©vĂ©nement : « FREUDVOLL UND LEIDVOLL » / JONAS KAUFMANN / LISZT : lieder (Helmut Deutsch (1 cd SONY classical) – Après ses albums Verdi, Puccini, Jonas Kaufmann revient Ă  l’essence mĂŞme du dire, du chant, de la poĂ©sie ciselĂ©e, celle du lied ; mais avec la complicitĂ© d’un magicien hors pair, le pianiste Helmut Deutsch qui tout en lui instillant le goĂ»t de la phrase lisztĂ©enne, est l’acteur majeur de cette rĂ©ussite et aussi un expert visionnaire dont les doigts agiles, suggestifs, ressuscitent ce que nous ignorions jusque lĂ  : le gĂ©nie du Liszt diseur. L’inventeur du poème symphonique, le virtuose du clavier sait aussi articuler et nuancer comme personne les poèmes de Heinrich Heine, Goethe (dont « Freudvoll und Leidvoll » donne le titre du programme) ; Nikolaus Lenau… mais aussi Redwitz, Freiligrath, Rellstab, Herwegh… L’art du chant se fait prosodie sur le souffle, oĂą le naturel, la prĂ©cision des accents, attaques, respiration… doivent Ă©clairer le texte d’un sincĂ©ritĂ© aiguĂ«. Parmi cette gerbe poĂ©tique idĂ©alement incarnĂ©e, perce le triptyque de PĂ©trarque, ces 3 sonnets marquĂ© du sceau de l’emprise amoureuse…

 

 

salzbourg-wagner-mahler-ruckert-wesendonck-elina-garanca-thielemann-cd-critique-classiquenewsCD, événement, annonce. Pour DG, ELINA GARANCA chante Wagner et Mahler : Wesendonck, Rückert Lieder. Wiener Philharmoniker. Christian Thielemann (1 cd Deutsche Grammophon). Voici le témoignage de deux récitals salzbourgeois des été 2020 et 2021, alors en pleine crise sanitaire. Contexte tendu et anxiogène mais concert au sommet : tandis que les Wiener Philharmoniker poursuivent leur idylle en détail, transparence et élégance avec le chef Thielemann (témoigne aussi de leur entente magicienne, l’actuelle intégrale en cours des Symphonies de Bruckner éditée par Sony classical), le mezzo magistral de la cantatrice lettonienne, la quarantaine resplendissante (née à Riga en 1976), Elina Garanca fait valoir son éloquence noble et précise, d’une articulation déclamée, naturelle et souvent hallucinée. La diva blonde incarne cet amour extatique, enivré, à la fois éperdu et maudit de Wagner et de sa protectrice Matilde Wesendonck, amour impossible qui inspire en 1858, plusieurs pages d’une langueur inouïe, préfiguration de son opéra Tristan und Isolde (1865).

 

 

pauline-viardot-melodies-stephanie-doustrac-critique-cd-opera-classiquenews-dossier-noel-2021CD, critique. PAULINE VIARDOT, mĂ©lodies. StĂ©phanie d’Oustrac, mezzo-soprano / Françoise Tillard, piano (1 cd Le chant de Linos, 2021) – Fabuleuse contralto Pauline Garcia-Viardot (1821-1910) aujourd’hui fĂŞtĂ©e ; cette annĂ©e anniversaire (bicentenaire de sa naissance) met ainsi l’accent sur l’interprète comme la compositrice. A la fin des annĂ©es 1830, après la mort tragique de sa sĹ“ur ainĂ©e, diva lĂ©gendaire (Maria Malibran), Pauline s’affirme sur la scène lyrique parisienne (Théâtre-Italien). La cantatrice inspire les compositeurs (Berlioz), mais aussi les Ă©crivains comme Sand qui Ă©crit de sportraits dĂ©guisĂ©s de son amie dans Consuelo (1843), La Comtesse de Rudolstadt (1844). Superbe rĂ©vĂ©lation, ce programme qui souligne le gĂ©nie de la compositrice, mĂ©lodiste et diseuse de premier plan. A l’appui de la journĂ©e Pauline Viardot Ă  l’OpĂ©ra Comique (6 oct 2021), l’inspiration de Pauline Viardot est enfin rĂ©estimĂ©e Ă  travers ces 18 mĂ©lodies…

 

 

Anna-netrebko-amata-delle-tenebre-scala-dg-cd-review-critique-cd-classiquenews-opera-critiqueCD événement, critique. ANNA NETREBKO : Amata delle Tenebre (1 cd DG Deutsche Grammophon, 2020, 2021) – Enregistré à La Scala de Milan en octobre 2020 et avril 2021, le récital new look de la diva des divas actuelles met l’accent sur la couleur tragique : « Aimée des Ténèbres » / Amata delle tenebre… En italien, la verdienne avérée depuis ses débuts (et sa première Traviata à Salzbourg), affirme un tempérament de feu, en particulier pour Aida qu’elle a chanté sur scène : âme en transe, palpitante voire incandescente ; par contre son Elisabeth (Don Carlo) manque de brillance ; Côté Puccini, oui sans réserves pour sa Butterfly dont l’intensité du timbre se montre déchirant, sincère, direct ; comme sa Manon, à l’intonation très juste ; idem pour Adriana Lecouvreur de Cilea dont la prosodie s’écoule naturellement… on en redemande évidemment tellement l’extrait nous paraît trop court alors. L’air de Lisa (Dame de Pique) de Tchaikovski est un sommet de brillance tragique (comme d’ailleurs sa Iolanta chantée sur scène et enregistrée, mais qui n’apparaît pas ici) ; avouons notre surprise enthousiaste pour ses 3 Wagner

 

 

 

 

alle lieder christian gerghaher gerold hubertprod_981693-0-w340-h340-nSchumann: Alle Lieder Coffret 11 cd SONY classical  -  Diseur affĂ»tĂ©, ciselĂ©, le baryton Christian Gerhaher rĂ©alise enfin un sans faute complet, ici en 11 cd dont 7 ont Ă©tĂ© nouvellement enregistrĂ©s pour rĂ©ussir l’intĂ©grale finale des lieder de Robert Schumann. Les 299 mĂ©lodies ainsi rĂ©unies font intĂ©grale, et composent l’un des cycles les plus importants de l’histoire du lied, Ă©quivalent allemand de la mĂ©lodie française. Après Dietrich Fisher-Dieskau, Hermann Prey, Christian Gerhaher prolonge et perpĂ©tue la tradition des chanteurs orfèvres, narrateurs et poètes, capables d’exprimer la quintessence, jusqu’à la vĂ©ritĂ© secrète, intime, cachĂ©e, voire mystĂ©rieuse des poèmes mis en musique, d’autant que Schumann en amateur avisĂ©, savait sĂ©lectionner les poètes de son choix : Heinrich Heine (1797-1856)… qui lui inspire les cycles majeurs tels « Dichterliebe » » / Les amours du poète ; sans omettre Chamisso (« Frauenliebe un leben” / L’amour et le vie d’une femme), Eichendorff (Liederkreis opus 39), ou RĂĽckert (« Widmung » / DĂ©dicace, Ă©lement du cycle « Myrthen » / Myrtes dĂ©diĂ© Ă  Clara)… En musicien inspirĂ© et visionnaire, douĂ© d’un imaginaire qui lui est propre, Schumann par la voix de Christian Gerhaher accomplit ce en quoi la musique devient la poĂ©sie qui chante. Le barde chanteur nous montre combien Schumann dĂ©passe alors le lied schubertien vers un ailleurs, passionnĂ©, personnel qui ne relève que de son gĂ©nie si singulier. En complicitĂ© avec le piano lui aussi suggestif, enchanteur, d’une exquise Ă©loquence de l’ombre de Gerold Huber, le diseur Christian Gerhaher sait aussi s’entourer CLIC_macaron_2014de 10 chanteurs entre 2004 et 2020 pour relever les dĂ©fis (et les formes diverses) de cette intĂ©grale majeure. Les amateurs retrouvent les programmes rĂ©citals parus sĂ©paremment par Sony et qui ont affirmĂ© la maĂ®trise du baryton : «Frage» (2018), «Myrthen» (2019), «Dichterliebe» (2004) et «Melancholie» (2008). Incontournable coffret de choix pour NoĂ«l 2021.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

kurzak-aleksandra-mozart-concertante-constanze-fiordiligi-cd-critique-classiquenews-aparteCD, critique. MOZART concertante – Aleksandra Kurzak, soprano (1 cd APARTÉ) – Concertant car il s’agit ici du dialogue entre la voix mozartienne et un instrument soliste, comme double de la passion vocale : Vitellia avec le cor de basset / clarinette basse, Zaïde (hautbois), Fiordiligi (cor), sans omettre pour nous le sommet émotionnel du cycle, sa Constanze dont l’accompagnement instrumental se fait scintillement des plus juste. Aleksandra Kurzak rayonne ici par son naturel et sa technicité qui servent toujours la sincérité. L’agilité du timbre plutôt corsé, sa ligne souveraine (legato filé), ses intonations justes : dramatisme de son Cosi où l’ardente inquiétude de Fiordiligi parce que désormais rongée par la faute et la trahison est accordée au cor, comme la détermination loyale, d’une sincérité bouleversante de sa formidable Constanze, (Die Entfürhrung aus des Serail) font ici la valeur de ce récital où règne surtout la vocalità de chaque instrument.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIANO ENCHANTEUR

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

thibaudet-jean-yves-carte-blanche-&-cd-decca-critique-cd-review-classiquenewsCD événement, annonce. JEAN-YVES THIBAUDET : Carte Blanche ( 1 cd Decca). Cela pourrait être le modèle de tout récital personnel pour tout artiste capable de conserver la flamme de l’humilité et de la sincérité tout ua long de la carrière. Artiste phare du catalogue Decca (comme aujourd’hui son challenger britannique, Benjamin Grosvenor dont classiquenews a salué en mars dernier son superbe album Liszt, le programme Carte Blanche de Jean-Yves Thibaudet affirme la personnalité d’un interprète qui en sachant conjuguer la pudeur et la discrétion réalise un nouveau jalon intime, virtuose, hyperélégant. Le phrasé, le toucher, la respiration y sont déployés avec art, sans que jamais le naturel de l’intonation ne soit sacrifié ; aucune posture dans ce pianisme qui paraît simple et évident tant il est source de travail, de justesse, d’intelligence nuancée.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Bonnecaze-veronique-piano-chopin-sonates-PARATY-cd-critique-CLIC-de-classiquenews-juin-2021CD, critique. VERONIQUE BONNECAZE / CHOPIN : Intégrale des Sonates (1 cd PARATY 2019). Par notre rédacteur ARNAUD PERESSE. Lauréate et finaliste de plusieurs concours internationaux (dont Genève, Mavi Marcoz, Chopin Palma de Majorque, Pescara, Jaen), la pianiste Véronique Bonnecaze a enregistré pour la première fois Chopin en 2000 chez Arcobaleno. Editées par Paraty, les Trois Sonates de Chopin confirment aujourd’hui une incroyable maturité. L’artiste reçoit la musique du maître avec une émotion saisissante. Véronique Bonnecaze semble brûler d’une fièvre délicate et poétique, jusque dans l’état second, sans jamais céder ni à l’exubérance technique, ni à l’habile juxtaposition de scènes hétéroclites. Elle suit à la lettre l’unité psychologique et créatrice, guettant les nuances subtiles de l’émoi, comme une vibration reçue dont la résonance harmonique est la seule réalité du monde senti.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 RÉÉDITIONS MAJEURES

________________________________________________________________________________________________

 

 

challenge classics koopman ca tates js bach vol 1 muhlhausen 1707 cd critique classiquenews koopman cd critiqueCD événement, réédition. JS BACH : Famous Cantates VOL 1. Ton Koopman (1 cd CHALLENGE Classics). Heureuse série de 4 cantates parmi les plus dramatiques et filment architecturées, rééditée par le label Challenge classics en cette fin 2021. La BWV 4 exprime le doute et la fragilité humaine des croyants en quête de Dieu (les deux duos pour soprano et alto puis soprano et ténor) tandis que la basse réconforte, rassérène par sa foi intangible. Le soprano de Barbara Schlick incarne cette tendresse fragile irradiée par Christ comme la tendresse sobre et simple de l’excellent ténor Guy de Mey. On ne peut trouver actuellement semblable quatuor de solistes, dans l’intensité sincère, la clarté incandescente, la simplicité aussi dépouillée qu’ardente ; heureux Koopman qui réunit alors la crème des chanteurs, capables d’exprimer la ferveur la plus épurée, la plus directe et franche.

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

POUR LES ENFANTS : nos valeurs sûres

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

orchestre national de lille claire leguay saint saens carnaval des animaux critque cd classiquenews 1625038507_duo-jatekok-orchestre-national-de-lille-lucie-leguay-amp-alex-vizorek-saint-sans-le-carnaval-des-animaux-poulenc-double-concerto-2021-hi-resCD, coup de cœur. SAINT-SAËNS : Le Carnaval des animaux (Orchestre National de Lille, Lucie Leguay, 1 cd Alpha)  -  Le Bestiaire enchanté de Saint-Saëns diffuse sa magie instrumentale que rehausse ici le texte réécrit par Alex Vizorek, poète surréaliste et délirant d’aujourd’hui. Ce carnaval animalier fourmille de tableaux éblouissants : le lion très royal, le poulailler hilarant, les véloces « Hémiones » ; la volière enchantée et l’aquarium aux scintillements… cinématographiques, depuis que le Festival de Cannes l’a adopté comme son hymne planétaire. L’Orchestre National de Lille ressuscite chaque épisode avec une verve délectable, sous la direction affûtée de la cheffe Lucie Le Guay. Couplé avec le concerto pour 2 pianos (Duo Jatekok). Inusable enchantement. Et le cadeau rêvé pour toute la famille.

 

 

 

 

 

 montagne-secrete-petites-histoires-grands-compositeurs-critique-enfants-livres-noel-classiquenews

 

3 ALBUMS MUSICAUX de La MONTAGNE SECRETE  – L’éditeur La Montagne secrète publie une Ă©tonnante collection de livres illustrĂ©s, – intitulĂ©e « Petites histoires de grands compositeurs », dĂ©diĂ©s chacun, Ă  un Ă©pisode de la vie d’un seul compositeur. Après une première moisson très sĂ©duisante, consacrĂ©e Ă  Mozart, Tchaikovski, Vivaldi, 3 nouveaux titres prolongent le plaisir dĂ©jĂ  avĂ©rĂ© en lisant et en Ă©coutant (car chaque album contient aussi 1 cd jusqu’à 15mn qui permet de s’immerger dans la partition mise en avant). Il s’agit d’un conte narrĂ© comprenant 1 Ă  4 pièces musicales.
Pour Noël 2021, offrez ainsi les 3 albums musicaux, consacrés à Schubert, Paganini, Haydn. Le lecteur suit les exploits de Minime, petite souris audacieuse et exploratrice qui pourtant prend des risques (sauvée par Schubert !!)… On se régale autant des images que du texte, qui associés à l’écoute du cd, sont la meilleure entrée dans la musique classique.
3 albums musicaux : Haydn (un vrai coup de maĂ®tre) / Schubert (curieux comme un petit chat!) / Paganini (nous voilĂ  tout oreilles !) – Conte : Ana Gerhard. Illustrations : Marie Lafrance. Musique I Musici de MontrĂ©al Narration : BenoĂ®t Brière. Dès 5 ans.
PLUS d’INFOS sur le site de l’éditeur La Montagne secrète :
https://www.lamontagnesecrete.com/nos-albums/

 

 

didier jeunesse hercules 12 travaux livre enfants critique classiquenews 9782278100354-001-TLivre cd, critique. Héraclès : les 12 travaux d’un héros (Didier Jeunesse) – Voici un livre grand format qui illuminera le Noël des enfants (dès 6 ans). Héros de la mythologie, Hercule (Héraclès) qui est aussi fils de Zeus / Jupiter, incarne la force et le courage. Né de l’idylle entre le dieu des dieux et la mortelle Alcmène, le jeune Héraclès doit subir les foudres de la déesse Héra – l’épouse légitime de Zeus, pendant toute son enfance. Les années passent et la rage d’Héra, gardienne du mariage et de la fidélité conjugale, s’intensifie, Héraclès est sa rpoie ; il est contraint de commettre l’irréparable. Pour racheter ses crimes, Héraclès doit servir Héra et accomplir ses fameux douze travaux… Dans ce très beau livre, l’action d’Héraclès, chaque défi de ses douze travaux, est ici magnifié par les œuvres symphoniques de Gustav Mahler et de Richard Strauss. Mahler inscrit le héros dans le souffle de la nature ; Strauss célèbre le profil héroïque et martial d’Hercules.

 

 

 

 

 

 

REDÉCOUVERTES MAJEURES

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

KLA124 cd critique classiquenews JOhan farjot cd review boulanger nadia lili johan farjot piano critique cd classiquenewsCD Ă©vĂ©nement, critique. « Sisters ». Lili et Nadia Boulanger : Ĺ“uvres pour piano (Johan Farjot, piano) 1cd Klarthe records  -  Le label Klarthe est bien inspirĂ© d’éditer cette première intĂ©grale de l’œuvre pour piano des soeurs Boulanger, Nadia et Lili…. dont 3 pièces en crĂ©ation ! – cf. la mĂ©lodie « Mon âme », de 1906 de Nadia d’après le poème d’Albert Samain. Nadia la brune, Lili la blonde… deux figures de la composition en France qu’il Ă©tait temps de rĂ©estimer…. A certains qui renaclent Ă  considĂ©rer des compositrices françaises de premier plan : Lili pourrait devenir mĂŞme un phare exemplaire comme le soulignait Igor Markevitch, prĂ©coce et juste admirateur. Le pianiste Johan Farjot dĂ©montre aujourd’hui les champs variĂ©s et les imaginaires forts et puissants des deux filles d’Ernest Boulanger (Prix de Rome 1853) …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre sélection DVD : nos valeurs sûres

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

sadko rimsky tcherniakov critique opera dvd classiquenews noel 2021DVD, critique. Rimsky-Korsakov : Sadko (Tcherniakov, BolchoĂŻ, fĂ©v 2020 – 2 dvd Bel Air classiques)  -  Evidemment, comme si l’opĂ©ra originel ne se suffisait pas Ă  lui-mĂŞme, en dĂ©but de spectacle, Dmitri Tcherniakov imagine une vie d’avant l’opĂ©ra oĂą les chanteurs Ă  venir ont leur rĂŞve, leurs dĂ©sirs. Soit… En dĂ©pit de nos rĂ©serves sur les partis de la mise en scène, la tenue de l’orchestre du BolshoĂŻ Ă©lectrisĂ© par le jeune prodige Timur Zangiev (Ă  suivre), la distribution convaincante emporte l’adhĂ©sion !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le grand souffle orchestral et symphonique

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

Somptueuse, spectaculaire et pourtant chambriste, portĂ©e par une intĂ©rioritĂ© qui rĂ©Ă©claire l’ancrage pastoral, la formidable intĂ©grale en cours des Symphonies de Bruckner par Christian Thielemann Ă  la tĂŞte des Wiener Philharmoniker, a marquĂ© l’annĂ©e 2021…

bruckner 8 symphony review critique thielemann wiener philharmoniker classiquenews review critique cdCD événement. BRUCKNER : Symphonie n°8 (Wiener Philharmoniker, Christian Thielemann, 1 cd SONY classical) – Au cœur de cette symphonie testament, aux dimensions impressionnantes, – la plus monumentale en réalité de tout le corpus brucknérien, avec pour sommet, le finale, ample édifice aux allures de cathédrale symphonique, se dresse aussi la solennité sensuelle de l’Adagio, lui aussi développé (290 mesures !) qui élargit la résonance des tubas et des cordes (traitées en vastes chorals) auquel l’appel final est énoncé par le cor dans le ré bémol le plus serein, rasséréné. Peut-être certains instrumentistes dans les rangs du Philharmonique de Vienne, se souviennent du temps (1996) où ils étaient dirigés dans cette même œuvre par Pierre Boulez et dans l’église de Saint-Florian à Linz, là même où Bruckner tenait l’orgue ?

bruckner symph 4_thielemann wiener philharmoniker cd critique review classiquenews 500x500CD événement critique. BRUCKNER symphonie n°4 / WAB 104 (Edition Haas – Thielemann, Wiener Philh. 2020, Salzbourg, 1 cd SONY) – Voilà déjà le 3è volume d’une future intégrale Bruckner par Christian Thielemann, à la tête des Wiener Philharmoniker. L’orchestre autrichien semble comprendre naturellement l’écriture brucknérienne puisqu’il la joue depuis 1873 : une continuité et une histoire qui explique d’évidentes affinités. La 4è, créée en 1881, est un sommet entre puissance, spiritualité et tendresse pastorale. Dès le premier mouvement, Thieleman sait s’appuyer sur l’éloquence grandiose des Wiener, fabuleux instrumentistes d’une clarté discursive.

 

 

 

 

 

 

Souffle sacré

________________________________________________________________________________________________

 

 

savall-jordi-la-creation-die-schopfung-yeree-suh-matthias-winckhler-critique-cd-review-classiquenews-CLIC-alia-voxCRITIQUE, CD, Ă©vĂ©nement,J HAYDN : La CrĂ©ation – Yeree Sue … Le Concert des Nations / Jordi Savall (2 cd ALIA VOX 2021) – De Haydn, Jordi Savall avait dĂ©jĂ  enregistrĂ© Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix (2007) – pour La CrĂ©ation (crĂ©Ă© en 1798), le chef gambiste catalan retrouve Le Concert des Nations et la Capella Reial de Catalunya. D’une exceptionnelle cohĂ©rence artistique, la lecture de Jordi Savall Ă©labore une vision Ă  la fois distanciĂ©e (cuivres lointains dès l’ouverture, dans le chaos primordial) et aussi profonde et très poĂ©tique. Il fait de la partition, un manifeste inondĂ© de lumière, le prolongement des oratorios de Haendel (« notre maĂ®tre Ă  tous », selon ses propres mots, et qu’il a pu Ă©couter lors de son sĂ©jour Ă  Londres, en juin 1791. Le chef soigne le continuum harmonique comme clĂ© d’accès et comme voĂ»te de tout le cheminement de l’ombre inquiĂ©tante Ă  la lumière divine. Savall souligne combien le gĂ©nie de Haydn traite Ă  sa façon les grandes masses chorales haendĂ©liennes…

 

 

 

 

 

 

musica imperialis leopold I martin haselbock wiener akademie cd review critique classiquenewsCD, coffret événement, critique. MUSICA IMPERIALIS / Martin Haselböck (14 cd Aparté 1989 – 1999) – Fondateur de son propre ensemble sur instruments historiques, Orchester Wiener Akademie (1985), l’organiste viennois Martin Haselböck (né en 1954) fête dans ce coffret de 14 cd, tout un parcours dédié aux musiques baroques impériales, celle des compositeurs ayant écrit pour la Cour impériale des Habsbourg (de Kerll à Mozart et Salieri…), celle aussi plus rarement jouée mais non moins intéressante, des empereurs eux mêmes, dont le plus mélomane d’entre eux demeure Leopold Ier (1640 – 1705 : rival de Louis XIV et souverain artiste comme le Français), sans omettre son père Ferdinand III (Hymnes)… ni son fils et successeur, Joseph Ier (1678 – 1711: cantate « Regina coeli »). Martin Haselböck éclaire les dons de composition des empereurs Habsbourg, fait unique dans l’histoire de la musique. De Leopold Ier, le fondateur de l’Orchester Wiener Akademie restitue plusieurs partitions dont Motets, Psaumes, Lectiones / Nocturni…

 

 

 

 

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

Dossier actualisĂ© au fur et Ă  mesure de nos critiques et des titres reçus…