Festival Musiques en Gâtine : dernier concert aujourd’hui à 18h

Festival MUSIQUES EN GÂTINE (POITOU) : aujourd’hui à 18h, dernier concert surprise, avec Maude Gratton, Marc Mauillon… église Notre-Dame, Saint Loup sur Thouet. Concert surprise d’airs et mélodies de Machaut à Scelsi et Mobberley…

Gatine musiques en gatine festival 2016 maud gratton presentation concerts festival 2016 classiquenews 582 vignettePrésentation du Festival Musiques en Gâtine 2016. Le 5ème festival Musiques en Gâtine rayonne dans le territoire sur 5 territoires en terre poitevine : Niortais, Thouarsais, Gâtine, Bocage Bressuirais… une immersion musicale, originale et éclectique qui à Niort, Airvault, Saint-Loup sur Thouet …, joue la carte de la diversité et du dépaysement territorial. Soit 8 concerts, 8 programmes originaux, les 20, 21, 22, 24, 26, 27, 28 et 29 mai dont les acteurs principaux réenchantent le thème de l’exploration musicale. Artistes du festival en 2016, entre autres : l’Orchestre Il Convito, le Quatuor Edding, Thomas Hobbs et Maude Gratton, Les Basses Réunies, Pierre Hamon et l’excellent baryton Marc Mauillon, qui vient de signer un sublime récital discographique dédié à Peri et Caccini, soit au premier bel canto baroque (recitar cantando : Li due Orfei, CLIC de classiquenews de mai 2016). L’éclectisme et les métissages tous azimuts s’offrent un bain régénérateur en Gâtine mêlant populaire et savant, instrumental et vocal, Europe médiévale et Amérique précolombienne… Avec en invité magicien inspirateur (auprès de Mozart ou des chanteurs imitateurs), l’Oiseau, élément majeur d’un envol enchanteur (voir en particulier le concert du 28 mai avec Pierre Hamon).

 

 

 

5ème Festival Musiques en Gâtines

A l’origine du festival, l’Académie de Saint-Loup sur Thouet assure la transmission de la pratique et du savoir musical depuis 2011. A nouveau en août 2016, elle proposera tout un cycle pédagogique (6 professeurs, 20 stagiaires, 3 concerts…).
Depuis 2012, le festival MUSIQUES EN GATINE créé par la pianofortiste Maude Gratton, l’une des interprètes les plus douées de sa génération, favorise la découverte et le partage des répertoires et des expériences musicales. En 2012, le Premier festival a compté 4 concerts et 11 musiciens invités. En 2016, la 5ème édition totalise 8 concerts et 40 musiciens invités, avec une multiplication des actions auprès des jeunes publics car l’événement a aussi une vocation pédagogique et de transmission très forte. La nouveauté en 2016 est la résidence de l’orchestre Il Convito acteur central du projet Mozart (à la fois symphonique concertant et lyrique). Les concerts d’ouverture en témoignent.

gratton maude portrait festival presentation festival musiques en gatine classiquenews 2016 infos reservations Maude-Gratton-concert-10-24-mai-e1431718761429TEMPS FORTS du Festival 2016 : les 3 premiers concerts dédiés à Mozart permettent d’écouter l’orchestre Il Convito dirigé par Maude Gratton (20,21 et 22 mai 2016) comme une soirée viennoise mêlant élégance et profondeur ; puis Les Basses Réunies (26 et 27 mai) s’accordent en un concert concertant aux timbres colorés, où les rencontres celtiques réinventent la forme libre d’un salon de Dublin ; enfin avant le concert des oiseaux défendu par le flûtiste Pierre Hamon et ses invités (Bressuire, le 28 mai), Maud Gratton à l’orgue rejoint Marc Mauillon pour un concert de clôture, “surprise”, associant orgue, voix, percussions et bandes magnétiques pour un florilège d’airs variés, de Machaut à Aperghis et Scelsi… (Eglise Notre-Dame Saint-Loup sur Thouet, 18h).

 

 

 

 

Temps forts du Festival Musiques en Gâtine 2016

 

Cycle inaugural MOZART. Le festival réalise une somptueuse ouverture lors de ses 3 premières soirées (week end des 20, 21 et 22 mai 2016) dédiées au génie mozartien.

Vendredi 20 mai 2015, à Niort, symphonisme et opéra des Lumières (programme Mozart I) : Maude Gratton dirige l’orchestre Il Convito (20 musiciens) pour jouer le Concerto pour pianoforte et plusieurs d’opéras avec le ténor Thomas Hobbs.
Niort, Le moulin du Roc

Samedi 21 mai 2015, à Airvault (Musée Jacques Guidez), 20h
Une soirée d’intimité chambriste viennoise avec Mozart, ou Mozart II : Maude Gratton au pianoforte avec le Quatuor Edding et Thomas Hobbs, ténor (Nocturne au musée, dans la cadre de la Nuit des Musées). Au programme : Quatuor à cordes Les Dissonances K465, lieder pour ténor et pianoforte, Sonate pour pianoforte

Dimanche 22 mai 2016, à Saint-Loup sur Thouet, 18h
Même programme que le 20 mai : Mozart I : orchestre Il Convito avec Maude Gratton et Thomas Hobbs.
A 17h avant concert à la mairie (Salle des Fêtes)

 

concerts 5 et 6
Voyage en terre Celte par Les Basses Réunies

Jeudi 26 mai 2016, 20h30
Gourgé, Grange du Chêne Vert

Vendredi 27 mai 2016, 20h30
Bouillé-Saint-Paul, Grange du château

Oeuvres de Francesco Geminiani, James Oswald (dit aussi David Rizzio), Lorenzo Bocchi,
Turlough O’Carolan…

C’est à une rencontre multiple, un échange entre deux mondes dits « savants » et « populaires », que l’ensemble d’instruments à cordes, Les Basses Réunies vous convient : l’instrumentarium mêle violes anglaises et italiennes, clavecin et harpe, et réalise un voyage en 3 étapes : le voyage des italiens avec leur musique vers la terre celte, puis la rencontre et les échanges des deux mondes avec les musiciens écossais et irlandais ; enfin, une rencontre festive avec les musiciens, avec en « off » des airs purement irish or scottish… inventif, généreux, voire interactif, le concert évoque la rencontre musicale informelle dans un salon à Dublin. Comme c’est le cas de tous les programmes des Basses Réunies, le concert de Bouillé-Saint-Paul bénéficie de la recherche sonore et organologique menée avec le luthier Charles Riché (présent lors du concert et de l’après concert) … AInsi l’ensemble a enfanté plus d’une dizaine d’instruments avec comme dessein final, la fusion du geste instrumental et du geste musical.

Après-concert festif & rencontre avec les musiciens

Les Basses Réunies
Bruno Cocset (violoncelle et ténor de violon)
Guido Balestracci (viole de gambe)
Richard Myron (contrebasse)
Maude Gratton (clavecin)
Charles Riché (luthier)
Esther Mirjam Griffioen (harpe)

 

concert 7
Samedi 28 mai 2016, 20h30
Bressuire, Chapelle Saint-Cyprien
Syrinx, un rêve d’envol... les tuyaux sonores imitent les chants d’oiseaux. Autour du flûtiste Pierre Hamon, plusieurs chanteurs et instrumentistes évoquent la diversité des chants d’oiseaux. Là encore le programme touche par la diversité des timbres et les combinaisons sonores qu’ils permettent : vases siffleurs, flûtes de l’Amérique précolombienne, flûtes traditionnelles amérindiennes, flûte préhistorique en os de vautour, Ney Iranien, Santur, percussions, flûtes de Pan en plumes de condor… médiéval européen et improvisations diverses autour du thème de l’oiseau… sLe cycle offre une rencontre « Orient / Occident » entre la tradition persane de Taghi Akhbari, l’Amérique précolombienne d’Esteban Valdivia, l’Europe médiévale de Pierre Hamon, et la fantaisie unique des chanteurs oiseaux, Jean Boucault et Johnny Rasse, sous le signe tutélaire de l’Oiseau.

Avec :
Pierre Hamon, flûtes du monde
Johnny Rasse et Jean Boucault, chanteurs d’Oiseaux
Esteban Valdivia, flûtes amérindiennes et précolombiennes
Taghi Akhbari, chant persan

A 15h : avant concert (découverte des instruments), à 17h30 : visite de Bressuire et sa coulée verte…

 

concert 8
Dimanche 29 mai 2016, 18h
Eglise Notre-Dame Saint-Loup sur Thouet
Concert surprise, voix, orgue et percussions
Avec Maude Gratton (orgue), Marc Mauillon (baryton), Hélène Colombotti (percussions) et aussi bandes magnétiques. A 17h, avant-concert sur place pour une découverte du grand orgue, puis concert vocal à 18h, de la monodie médiévale aux airs contemporains soit mélodies de Machaut à Aperghis, Scelsi, Paulet, Mobberley… le programme se recentre autour du grand orgue de l’église Saint-Loup-sur-Thouet, cœur du festival Musiques en Gâtine.

 

 

 

 

Billetterie / informations :

RÉSERVATIONS
Par email reservation@musiques-gatine.com
Par téléphone 05 49 64 24 24 / 06 33 53 41 55
Via le formulaire de contact sur www.musiques-gatine.com
Merci d’indiquer le numéro du ou des concert(s) choisi(s) et les tarifs correspondants.

BILLETTERIE – Ouverture le 1er avril 2016
Pour régler et recevoir vos billets avant le festival, merci d’envoyer avant le 10 mai 2016 le règlement par chèque à l’ordre de Musiques en Gâtine accompagné d’une enveloppe libellée à votre adresse et timbrée
Envoi avant le 10 mai à : Musiques en Gâtine
13 allée de Bragance
93 320 Les Pavillons-sous-Bois

INFOS et RESERVATIONS sur le site du festival Musiques en Gâtine
www.musiques-gatine.com

Informations/réservations :
06 33 53 41 55 – 05 49 64 24 24
reservation@musiques-gatine.com

 

 

 

www.musique-gatine.com

GATINE-flyer-musiques-en-gatine-582-390

 

 

 

 

Grand entretien avec Maude Gratton

gratton maude portrait festival presentation festival musiques en gatine classiquenews 2016 infos reservations Maude-Gratton-concert-10-24-mai-e1431718761429Grand entretien avec MAUDE GRATTON, directrice artistique du Festival MUSIQUES EN GÂTINE, – premier festival de musique classique au printemps en Poitou. ACCOMPLISSEMENT. Dans la vie d’un soliste, claveciniste et pianofortiste, la rencontre et le travail avec un orchestre est déterminante. Voilà plusieurs années que la claveciniste et pianofortiste Maude Gratton jouait entourée de complices musiciens… une entente et un plaisir cultivés sur la durée que prolonge aujourd’hui un projet plus ambitieux dédié à Mozart. Pilotant le festival de printemps, Musiques en Gâtine, en Poitou, Maude Gratton réalise un rêve tenu caché depuis plusieurs années : constituer son propre orchestre et défendre des programmes qui consolident la complicité et le plaisir collectif ; ainsi est lancé cette année, son orchestre Il Convito. C’est un pari pour la jeune instrumentiste qui comme directrice du festival Musiques en Gâtine entend favoriser l’expérience musicale, ancrée loin des villes, où la musique classique doit toujours trouver, conquérir, fidéliser ses publics. Entretien avec une combattante de l’ombre dont le nouvel orchestre Il Convito porte toutes les espérances d’une belle âme musicienne…

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Pouvez-vous nous présenter le profil de votre orchestre Il Convito?

MAUDE GRATTON : L’ensemble Il Convito a été fondé en 2005 sur des bases chambristes ; avec à mes côtés Stéphanie Paulet au violon, et Claire Gratton au violoncelle, nous avons parcouru plusieurs pays, au gré des programmes et des amitiés musicales nouées avec plusieurs invités selon les répertoires. Nous n’avions pas de fil rouge, que l’envie de travailler et le plaisir de partager de la belle musique ; ainsi, l’ensemble a existé pendant dix ans, discrètement. Ce sont de très bons souvenirs. Dix ans plus tard, j’ai décidé de de lui donner un second souffle ; avec les années, la question d’une responsabilité musicale se pose de manière plus aiguë, les projets s’affinent et deviennent plus engagés. Cet orchestre est le résultat d’une volonté personnelle de m’engager plus activement, mais aussi d’une énergie commune car j’ai été encouragée et soutenue dans cette démarche. Il y a une continuité entre le travail effectué en musique de chambre et ce qu’il va se passer au sein d’un effectif plus important, j’espère sous la forme de projets réguliers et variés dans les années à venir. Un dénominateur commun est le fait que je sois au clavier : les programmes se forment autour d’un grand orgue, d’un clavecin ou d’un pianoforte, et j’envisage la « direction »  musicale tout simplement à partir du clavier.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Quelles sont les qualités qui forment son identité artistique et sonore?

MAUDE GRATTON : Ce premier projet d’orchestre rassemble vingt musiciens qui ont déjà l’habitude de travailler ensemble ; les chefs de pupitre sont les membres du quatuor Edding, d’autres musiciens faisaient déjà partie du Convito avant ce rendez-vous Mozart ; les instrumentistes à vent sont pour la plupart des amis avec lesquels le quatuor ou moi-même avions des projets communs réguliers. Il ne s’agit pas d’un nouvel orchestre, mais plutôt d’une suite, qui arrive de façon naturelle en 2016, chacun apportant son expérience. L’emploi des instruments historiques ne serait qu’une réponse mitigée : ils sont certes bien présents, mais le travail de fond se situe bien au-delà.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : En quoi le programme Mozart est il emblématique de votre démarche avec vos musiciens et partenaires interprètes ?

MAUDE GRATTON : Les instrumentistes concernés sont habitués à jongler entre différents types d’instruments, baroques, classiques, romantiques… Moi-même je navigue entre le clavecin, le pianoforte, l’orgue, les répertoires anciens, romantiques ou contemporains… C’est le quotidien, je crois, de beaucoup de musiciens d’aujourd’hui. J’essaye de pousser ma curiosité, de repousser petit à petit les limites de mes possibilités techniques et physiques, car je n’ai pas de formation de pianiste à l’origine. Un premier projet d’orchestre se devait d’être porté par un immense compositeur.  Le génie lumineux de Mozart nous rassemble tous ; cela nous a permis d’imaginer un programme glissant du Concerto à l’Opéra, de mettre en lumière cette vocalité qui nous est chère, et de nous retrouver au sein de cette période d’effervescence créatrice qu’est la fin du XVIIIè siècle. On est souvent tenté de vouloir nommer et délimiter des courants historiques, ou de ranger les musiciens dans des cases qui semblent leur convenir ; pourtant les termes baroque, classique ou romantique, semblent n’avoir finalement aucune définition exacte tant ils ont de définitions possibles, et rien n’est figé dans l’apprentissage musical et instrumental s’il est porté par la curiosité et le goût de la découverte. C’est cette « confusion »  qui m’intéresse, car elle peut être porteuse d’un travail passionnant, et la musique de Mozart est un formidable  pour cela.

 

 

 

“La musique classique est une catégorie qu’il faut oublier”

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Qu’est-ce qui fonde le lien entre les différents programmes que vous présentez dans le cadre du festival Musiques en Gâtine ?

Gatine musiques en gatine festival 2016 maud gratton presentation concerts festival 2016 classiquenews 582 vignetteMAUDE GRATTON : Le travail de direction artistique d’un festival m’a appris avec les années à prendre davantage soin du lien à tisser avec le public. Je me suis rendue compte qu’une programmation était un équilibre subtil dont les ingrédients  devaient être soigneusement choisis, et que les choix n’était pas anodins : il s’agit en effet de défendre un accès à la culture en-dehors des grandes villes, d’encourager un jeune public à se déplacer, de montrer que la culture peut rassembler encore, et toujours. Je n’ai pas souhaité tisser un fil rouge évident tout au long du festival, mais plutôt faire voyager le public d’un univers à un autre, en lui donnant des clefs autant que je le pouvais, notamment grâce aux rencontres d’avant et d’après-concerts avec les musiciens ou avec d’autres intervenants comme le luthier Charles Riché, ou l’historienne d’Art Anne Bernadet Delage. Pour faire tomber certaines barrières qui peuvent être un frein, j’essaye d’amener le public à découvrir comment la musique contemporaine peut s’écouter bien plus facilement qu’on ne le croit, ou que musique populaire et musique savante se sont pendant longtemps entremêlées bien plus qu’il n’y paraît ; en bref, la musique « classique » n’est qu’une catégorie qu’il faut oublier !

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Quels sont vos projet pour le futur ?

Maude Gratton : J’ai envie de continuer à enregistrer ; je suis née entourée de disques, je continue à en acheter. Même si c’est parfois une épreuve de se retrouver derrière les micros, cela reste avec un peu de recul, un formidable enseignement. En projet, bientôt, un disque de clavecin, car cela fait aussi longtemps que je ne me suis pas retrouvée seule avec l’instrument.  Avec le Convito, il s’agit de poursuivre la lancée de ce premier projet d’orchestre ; la période du milieu du XVIIIè au début du XIXè siècle est passionnante, avec à son cœur, cette opposition complexe entre Lumières et contre-Lumières. Je rêve aussi de pouvoir jouer un jour un Concerto pour piano de Beethoven ; mais je n’exclus pas pour autant les projets consacrés au répertoire des XVIè et XVIIè siècles.

 

 

 

Propos recueillis en mai 2016.

 

 

 

Festival Musiques en Gâtine 2016

Gatine musiques en gatine festival 2016 maud gratton presentation concerts festival 2016 classiquenews 582 vignetteFestival MUSIQUES EN GÂTINE (POITOU) : du 20 au 29 mai 2016. Le 5ème festival Musiques en Gâtine rayonne dans le territoire sur 5 territoires en terre poitevine : Niortais, Thouarsais, Gâtine, Bocage Bressuirais… une immersion musicale, originale et éclectique qui à Niort, Airvault, Saint-Loup sur Thouet …, joue la carte de la diversité et du dépaysement territorial. Soit 8 concerts, 8 programmes originaux, les 20, 21, 22, 24, 26, 27, 28 et 29 mai dont les acteurs principaux réenchantent le thème de l’exploration musicale. Artistes du festival en 2016, entre autres : l’Orchestre Il Convito, le Quatuor Edding, Thomas Hobbs et Maude Gratton, Les Basses Réunies, Pierre Hamon et l’excellent baryton Marc Mauillon, qui vient de signer un sublime récital discographique dédié à Peri et Caccini, soit au premier bel canto baroque (recitar cantando : Li due Orfei, CLIC de classiquenews de mai 2016). L’éclectisme et les métissages tous azimuts s’offrent un bain régénérateur en Gâtine mêlant populaire et savant, instrumental et vocal, Europe médiévale et Amérique précolombienne… Avec en invité magicien inspirateur (auprès de Mozart ou des chanteurs imitateurs), l’Oiseau, élément majeur d’un envol enchanteur (voir en particulier le concert du 28 mai avec Pierre Hamon).

 

 

 

5ème Festival Musiques en Gâtines

A l’origine du festival, l’Académie de Saint-Loup sur Thouet assure la transmission de la pratique et du savoir musical depuis 2011. A nouveau en août 2016, elle proposera tout un cycle pédagogique (6 professeurs, 20 stagiaires, 3 concerts…).
Depuis 2012, le festival MUSIQUES EN GATINE créé par la pianofortiste Maude Gratton, l’une des interprètes les plus douées de sa génération, favorise la découverte et le partage des répertoires et des expériences musicales. En 2012, le Premier festival a compté 4 concerts et 11 musiciens invités. En 2016, la 5ème édition totalise 8 concerts et 40 musiciens invités, avec une multiplication des actions auprès des jeunes publics car l’événement a aussi une vocation pédagogique et de transmission très forte. La nouveauté en 2016 est la résidence de l’orchestre Il Convito acteur central du projet Mozart (à la fois symphonique concertant et lyrique). Les concerts d’ouverture en témoignent.

gratton maude portrait festival presentation festival musiques en gatine classiquenews 2016 infos reservations Maude-Gratton-concert-10-24-mai-e1431718761429TEMPS FORTS du Festival 2016 : les 3 premiers concerts dédiés à Mozart permettent d’écouter l’orchestre Il Convito dirigé par Maude Gratton (20,21 et 22 mai 2016) comme une soirée viennoise mêlant élégance et profondeur ; puis Les Basses Réunies (26 et 27 mai) s’accordent en un concert concertant aux timbres colorés, où les rencontres celtiques réinventent la forme libre d’un salon de Dublin ; enfin avant le concert des oiseaux défendu par le flûtiste Pierre Hamon et ses invités (Bressuire, le 28 mai), Maud Gratton à l’orgue rejoint Marc Mauillon pour un concert de clôture, “surprise”, associant orgue, voix, percussions et bandes magnétiques pour un florilège d’airs variés, de Machaut à Aperghis et Scelsi… (Eglise Notre-Dame Saint-Loup sur Thouet, 18h).

 

 

 

 

Temps forts du Festival Musiques en Gâtine 2016

 

Cycle inaugural MOZART. Le festival réalise une somptueuse ouverture lors de ses 3 premières soirées (week end des 20, 21 et 22 mai 2016) dédiées au génie mozartien.

Vendredi 20 mai 2015, à Niort, symphonisme et opéra des Lumières (programme Mozart I) : Maude Gratton dirige l’orchestre Il Convito (20 musiciens) pour jouer le Concerto pour pianoforte et plusieurs d’opéras avec le ténor Thomas Hobbs.
Niort, Le moulin du Roc

Samedi 21 mai 2015, à Airvault (Musée Jacques Guidez), 20h
Une soirée d’intimité chambriste viennoise avec Mozart, ou Mozart II : Maude Gratton au pianoforte avec le Quatuor Edding et Thomas Hobbs, ténor (Nocturne au musée, dans la cadre de la Nuit des Musées). Au programme : Quatuor à cordes Les Dissonances K465, lieder pour ténor et pianoforte, Sonate pour pianoforte

Dimanche 22 mai 2016, à Saint-Loup sur Thouet, 18h
Même programme que le 20 mai : Mozart I : orchestre Il Convito avec Maude Gratton et Thomas Hobbs.
A 17h avant concert à la mairie (Salle des Fêtes)

 

concerts 5 et 6
Voyage en terre Celte par Les Basses Réunies

Jeudi 26 mai 2016, 20h30
Gourgé, Grange du Chêne Vert

Vendredi 27 mai 2016, 20h30
Bouillé-Saint-Paul, Grange du château

Oeuvres de Francesco Geminiani, James Oswald (dit aussi David Rizzio), Lorenzo Bocchi,
Turlough O’Carolan…

C’est à une rencontre multiple, un échange entre deux mondes dits « savants » et « populaires », que l’ensemble d’instruments à cordes, Les Basses Réunies vous convient : l’instrumentarium mêle violes anglaises et italiennes, clavecin et harpe, et réalise un voyage en 3 étapes : le voyage des italiens avec leur musique vers la terre celte, puis la rencontre et les échanges des deux mondes avec les musiciens écossais et irlandais ; enfin, une rencontre festive avec les musiciens, avec en « off » des airs purement irish or scottish… inventif, généreux, voire interactif, le concert évoque la rencontre musicale informelle dans un salon à Dublin. Comme c’est le cas de tous les programmes des Basses Réunies, le concert de Bouillé-Saint-Paul bénéficie de la recherche sonore et organologique menée avec le luthier Charles Riché (présent lors du concert et de l’après concert) … AInsi l’ensemble a enfanté plus d’une dizaine d’instruments avec comme dessein final, la fusion du geste instrumental et du geste musical.

Après-concert festif & rencontre avec les musiciens

Les Basses Réunies
Bruno Cocset (violoncelle et ténor de violon)
Guido Balestracci (viole de gambe)
Richard Myron (contrebasse)
Maude Gratton (clavecin)
Charles Riché (luthier)
Esther Mirjam Griffioen (harpe)

 

concert 7
Samedi 28 mai 2016, 20h30
Bressuire, Chapelle Saint-Cyprien
Syrinx, un rêve d’envol... les tuyaux sonores imitent les chants d’oiseaux. Autour du flûtiste Pierre Hamon, plusieurs chanteurs et instrumentistes évoquent la diversité des chants d’oiseaux. Là encore le programme touche par la diversité des timbres et les combinaisons sonores qu’ils permettent : vases siffleurs, flûtes de l’Amérique précolombienne, flûtes traditionnelles amérindiennes, flûte préhistorique en os de vautour, Ney Iranien, Santur, percussions, flûtes de Pan en plumes de condor… médiéval européen et improvisations diverses autour du thème de l’oiseau… sLe cycle offre une rencontre « Orient / Occident » entre la tradition persane de Taghi Akhbari, l’Amérique précolombienne d’Esteban Valdivia, l’Europe médiévale de Pierre Hamon, et la fantaisie unique des chanteurs oiseaux, Jean Boucault et Johnny Rasse, sous le signe tutélaire de l’Oiseau.

Avec :
Pierre Hamon, flûtes du monde
Johnny Rasse et Jean Boucault, chanteurs d’Oiseaux
Esteban Valdivia, flûtes amérindiennes et précolombiennes
Taghi Akhbari, chant persan

A 15h : avant concert (découverte des instruments), à 17h30 : visite de Bressuire et sa coulée verte…

 

concert 8
Dimanche 29 mai 2016, 18h
Eglise Notre-Dame Saint-Loup sur Thouet
Concert surprise, voix, orgue et percussions
Avec Maude Gratton (orgue), Marc Mauillon (baryton), Hélène Colombotti (percussions) et aussi bandes magnétiques. A 17h, avant-concert sur place pour une découverte du grand orgue, puis concert vocal à 18h, de la monodie médiévale aux airs contemporains soit mélodies de Machaut à Aperghis, Scelsi, Paulet, Mobberley… le programme se recentre autour du grand orgue de l’église Saint-Loup-sur-Thouet, cœur du festival Musiques en Gâtine.

 

 

 

 

Billetterie / informations :

RÉSERVATIONS
Par email reservation@musiques-gatine.com
Par téléphone 05 49 64 24 24 / 06 33 53 41 55
Via le formulaire de contact sur www.musiques-gatine.com
Merci d’indiquer le numéro du ou des concert(s) choisi(s) et les tarifs correspondants.

BILLETTERIE – Ouverture le 1er avril 2016
Pour régler et recevoir vos billets avant le festival, merci d’envoyer avant le 10 mai 2016 le règlement par chèque à l’ordre de Musiques en Gâtine accompagné d’une enveloppe libellée à votre adresse et timbrée
Envoi avant le 10 mai à : Musiques en Gâtine
13 allée de Bragance
93 320 Les Pavillons-sous-Bois

INFOS et RESERVATIONS sur le site du festival Musiques en Gâtine
www.musiques-gatine.com

Informations/réservations :
06 33 53 41 55 – 05 49 64 24 24
reservation@musiques-gatine.com

 

 

 

www.musique-gatine.com

GATINE-flyer-musiques-en-gatine-582-390

 

 

 

Festival Musiques en Gâtine 2016 : 20-29 mai 2016

Gatine musiques en gatine festival 2016 maud gratton presentation concerts festival 2016 classiquenews 582 vignetteFestival MUSIQUES EN GÂTINE (POITOU) : du 20 au 29 mai 2016. Le 5ème festival Musiques en Gâtine rayonne dans le territoire sur 5 territoires en terre poitevine : Niortais, Thouarsais, Gâtine, Bocage Bressuirais… une immersion musicale, originale et éclectique qui à Niort, Airvault, Saint-Loup sur Thouet …, joue la carte de la diversité et du dépaysement territorial. Soit 8 concerts, 8 programmes originaux, les 20, 21, 22, 24, 26, 27, 28 et 29 mai dont les acteurs principaux réenchantent le thème de l’exploration musicale. Artistes du festival en 2016, entre autres : l’Orchestre Il Convito, le Quatuor Edding, Thomas Hobbs et Maude Gratton, Les Basses Réunies, Pierre Hamon et l’excellent baryton Marc Mauillon, qui vient de signer un sublime récital discographique dédié à Peri et Caccini, soit au premier bel canto baroque (recitar cantando : Li due Orfei, CLIC de classiquenews de mai 2016). L’éclectisme et les métissages tous azimuts s’offrent un bain régénérateur en Gâtine mêlant populaire et savant, instrumental et vocal, Europe médiévale et Amérique précolombienne… Avec en invité magicien inspirateur (auprès de Mozart ou des chanteurs imitateurs), l’Oiseau, élément majeur d’un envol enchanteur (voir en particulier le concert du 28 mai avec Pierre Hamon).

 

 

 

5ème Festival Musiques en Gâtines

A l’origine du festival, l’Académie de Saint-Loup sur Thouet assure la transmission de la pratique et du savoir musical depuis 2011. A nouveau en août 2016, elle proposera tout un cycle pédagogique (6 professeurs, 20 stagiaires, 3 concerts…).
Depuis 2012, le festival MUSIQUES EN GATINE créé par la pianofortiste Maude Gratton, l’une des interprètes les plus douées de sa génération, favorise la découverte et le partage des répertoires et des expériences musicales. En 2012, le Premier festival a compté 4 concerts et 11 musiciens invités. En 2016, la 5ème édition totalise 8 concerts et 40 musiciens invités, avec une multiplication des actions auprès des jeunes publics car l’événement a aussi une vocation pédagogique et de transmission très forte. La nouveauté en 2016 est la résidence de l’orchestre Il Convito acteur central du projet Mozart (à la fois symphonique concertant et lyrique). Les concerts d’ouverture en témoignent.

gratton maude portrait festival presentation festival musiques en gatine classiquenews 2016 infos reservations Maude-Gratton-concert-10-24-mai-e1431718761429TEMPS FORTS du Festival 2016 : les 3 premiers concerts dédiés à Mozart permettent d’écouter l’orchestre Il Convito dirigé par Maude Gratton (20,21 et 22 mai 2016) comme une soirée viennoise mêlant élégance et profondeur ; puis Les Basses Réunies (26 et 27 mai) s’accordent en un concert concertant aux timbres colorés, où les rencontres celtiques réinventent la forme libre d’un salon de Dublin ; enfin avant le concert des oiseaux défendu par le flûtiste Pierre Hamon et ses invités (Bressuire, le 28 mai), Maud Gratton à l’orgue rejoint Marc Mauillon pour un concert de clôture, “surprise”, associant orgue, voix, percussions et bandes magnétiques pour un florilège d’airs variés, de Machaut à Aperghis et Scelsi… (Eglise Notre-Dame Saint-Loup sur Thouet, 18h).

 

 

 

 

Temps forts du Festival Musiques en Gâtine 2016

 

Cycle inaugural MOZART. Le festival réalise une somptueuse ouverture lors de ses 3 premières soirées (week end des 20, 21 et 22 mai 2016) dédiées au génie mozartien.

Vendredi 20 mai 2015, à Niort, symphonisme et opéra des Lumières (programme Mozart I) : Maude Gratton dirige l’orchestre Il Convito (20 musiciens) pour jouer le Concerto pour pianoforte et plusieurs d’opéras avec le ténor Thomas Hobbs.
Niort, Le moulin du Roc

Samedi 21 mai 2015, à Airvault (Musée Jacques Guidez), 20h
Une soirée d’intimité chambriste viennoise avec Mozart, ou Mozart II : Maude Gratton au pianoforte avec le Quatuor Edding et Thomas Hobbs, ténor (Nocturne au musée, dans la cadre de la Nuit des Musées). Au programme : Quatuor à cordes Les Dissonances K465, lieder pour ténor et pianoforte, Sonate pour pianoforte

Dimanche 22 mai 2016, à Saint-Loup sur Thouet, 18h
Même programme que le 20 mai : Mozart I : orchestre Il Convito avec Maude Gratton et Thomas Hobbs.
A 17h avant concert à la mairie (Salle des Fêtes)

 

concerts 5 et 6
Voyage en terre Celte par Les Basses Réunies

Jeudi 26 mai 2016, 20h30
Gourgé, Grange du Chêne Vert

Vendredi 27 mai 2016, 20h30
Bouillé-Saint-Paul, Grange du château

Oeuvres de Francesco Geminiani, James Oswald (dit aussi David Rizzio), Lorenzo Bocchi,
Turlough O’Carolan…

C’est à une rencontre multiple, un échange entre deux mondes dits « savants » et « populaires », que l’ensemble d’instruments à cordes, Les Basses Réunies vous convient : l’instrumentarium mêle violes anglaises et italiennes, clavecin et harpe, et réalise un voyage en 3 étapes : le voyage des italiens avec leur musique vers la terre celte, puis la rencontre et les échanges des deux mondes avec les musiciens écossais et irlandais ; enfin, une rencontre festive avec les musiciens, avec en « off » des airs purement irish or scottish… inventif, généreux, voire interactif, le concert évoque la rencontre musicale informelle dans un salon à Dublin. Comme c’est le cas de tous les programmes des Basses Réunies, le concert de Bouillé-Saint-Paul bénéficie de la recherche sonore et organologique menée avec le luthier Charles Riché (présent lors du concert et de l’après concert) … AInsi l’ensemble a enfanté plus d’une dizaine d’instruments avec comme dessein final, la fusion du geste instrumental et du geste musical.

Après-concert festif & rencontre avec les musiciens

Les Basses Réunies
Bruno Cocset (violoncelle et ténor de violon)
Guido Balestracci (viole de gambe)
Richard Myron (contrebasse)
Maude Gratton (clavecin)
Charles Riché (luthier)
Esther Mirjam Griffioen (harpe)

 

concert 7
Samedi 28 mai 2016, 20h30
Bressuire, Chapelle Saint-Cyprien
Syrinx, un rêve d’envol... les tuyaux sonores imitent les chants d’oiseaux. Autour du flûtiste Pierre Hamon, plusieurs chanteurs et instrumentistes évoquent la diversité des chants d’oiseaux. Là encore le programme touche par la diversité des timbres et les combinaisons sonores qu’ils permettent : vases siffleurs, flûtes de l’Amérique précolombienne, flûtes traditionnelles amérindiennes, flûte préhistorique en os de vautour, Ney Iranien, Santur, percussions, flûtes de Pan en plumes de condor… médiéval européen et improvisations diverses autour du thème de l’oiseau… sLe cycle offre une rencontre « Orient / Occident » entre la tradition persane de Taghi Akhbari, l’Amérique précolombienne d’Esteban Valdivia, l’Europe médiévale de Pierre Hamon, et la fantaisie unique des chanteurs oiseaux, Jean Boucault et Johnny Rasse, sous le signe tutélaire de l’Oiseau.

Avec :
Pierre Hamon, flûtes du monde
Johnny Rasse et Jean Boucault, chanteurs d’Oiseaux
Esteban Valdivia, flûtes amérindiennes et précolombiennes
Taghi Akhbari, chant persan

A 15h : avant concert (découverte des instruments), à 17h30 : visite de Bressuire et sa coulée verte…

 

concert 8
Dimanche 29 mai 2016, 18h
Eglise Notre-Dame Saint-Loup sur Thouet
Concert surprise, voix, orgue et percussions
Avec Maude Gratton (orgue), Marc Mauillon (baryton), Hélène Colombotti (percussions) et aussi bandes magnétiques. A 17h, avant-concert sur place pour une découverte du grand orgue, puis concert vocal à 18h, de la monodie médiévale aux airs contemporains soit mélodies de Machaut à Aperghis, Scelsi, Paulet, Mobberley… le programme se recentre autour du grand orgue de l’église Saint-Loup-sur-Thouet, cœur du festival Musiques en Gâtine.

 

 

 

 

Billetterie / informations :

RÉSERVATIONS
Par email reservation@musiques-gatine.com
Par téléphone 05 49 64 24 24 / 06 33 53 41 55
Via le formulaire de contact sur www.musiques-gatine.com
Merci d’indiquer le numéro du ou des concert(s) choisi(s) et les tarifs correspondants.

BILLETTERIE – Ouverture le 1er avril 2016
Pour régler et recevoir vos billets avant le festival, merci d’envoyer avant le 10 mai 2016 le règlement par chèque à l’ordre de Musiques en Gâtine accompagné d’une enveloppe libellée à votre adresse et timbrée
Envoi avant le 10 mai à : Musiques en Gâtine
13 allée de Bragance
93 320 Les Pavillons-sous-Bois

INFOS et RESERVATIONS sur le site du festival Musiques en Gâtine
www.musiques-gatine.com

Informations/réservations :
06 33 53 41 55 – 05 49 64 24 24
reservation@musiques-gatine.com

 

 

 

www.musique-gatine.com

GATINE-flyer-musiques-en-gatine-582-390