PARIS, Palais Garnier : 7 Death of Maria Calas

CALLAS : le mythe perdure, 40 ans après sa disparitionPARIS, Pal Garnier : 2 > 5 sept 2020. CALLAS FOR EVER. Les 7 morts de Maria Callas (7 Deaths of Maria Calas) : c’est le premier opéra de la nouvelle saison 2020 2021 de l’Opéra de Paris, et souhaitons une première (nouveau spectacle) qui marquera le retour au spectacle vivant et au partage collectif de la culture, enfin rétablie après le confinement. Dans une production mise en musique par Marko Nikodijevic, la serbe Marina Abramovic (« Figure pionnière de l’art performatif depuis les sixties ») imagine la diva légendaire Maria Callas, icône des cantatrices tragiques à travers 7 personnages clés qui ont marqué sa carrière lyrique et jalonné son parcours sur scène : ainsi 7 portraits de femmes paraissent sur les planches et récapitulent une sorte d’hommage à la diva Callas, figure légendaire du bel canto, Carmen, Floria Tosca, Desdemona, Lucia Ashton, Norma, Cio Cio San et Violetta Valery. Qu’ont-elle en commun ? Toutes sont mortes à l’issue de la représentation. Pour chaque héroïne, une cantatrice différente (dont l’excellente bel cantiste Adela Zaharia dans le rôle de Lucia)… Abramovic, amatrice de performance théâtrales exacerbée, célèbre ce don pour la passion radicale dont Callas reste l’emblème. La performeuse n’a-t-elle pas dans son corps, croisé action artistique et extrêmisme physique pour « remoraliser » son public ? Redéfinir ce qui est humain, et digne d’admiration à travers l’émotion et l’amour de l’autre. La douleur de son corps mis en scène… témoigne de ce qui peut être humain, dans le sentiment de compassion qu’elle fait naître. Abramovic ne se reconnaît-t-elle pas dans l’exacerbation des passions que porte Callas en tant que diva lyrique ? D’autant que la mezzo soprano incarne un point de non retour en ayant mêler dangereusement Maria et Callas, la femme et l’artiste.

 

 

 

________________________________________________________________________________________________

boutonreservationCrĂ©ation. 7 DEATH OF MARIA CALLAS. Les 2, 3, 4 et 5 septembre 2020, PARIS, Palais Garnier (4 reprĂ©sentations, nouvelle production) – durĂ©e : 1h15mn. Scènes d’opĂ©ras de Vincenzo Bellini (Norma), Georges Bizet (Carmen), Gaetano Donizetti (Lucia di Lammermoor), Giacomo Puccini (Madama Butterfly) et Giuseppe Verdi (La Traviata)…
Réservations, informations sur le site de l’Opéra national de Paris
https://www.operadeparis.fr/saison-20-21/opera/7-deaths-of-maria-callas

 

 

Vidéos

________________________________________________________________________________________________

VOIR sur Youtube, Marina Abramovic, « performeuse de l’extrême » :
https://www.youtube.com/watch?v=xfoIboRvJjc

Marina Abramovic : « hep taxi » – l’artiste de dĂ©voile et explique sa dĂ©marche artistique au cours d’un entretien dans un taxi…
https://www.youtube.com/watch?v=_0vmYZezpxE