CD, critique. SCHOECK : «VOM FISCHER UN SYNER FRU» / Le pêcheur et sa femme (1 cd Claves, Winterthur 2017).

schoeck othmar pecheur femme cd critique cd review vom fischer un syner frau 1930 cd review classiquenews iw39n8uy2fcxa_600CD, critique. OTHMAR SCHOECK (1886–1957) : «VOM FISCHER UN SYNER FRU» / Le pêcheur et sa femme (1 cd Claves). Comme Stravinksy ou Paul Hindemith, le suisse Othmar Schoeck dès 1916, bénéficie du soutien du mécène richissime Werner Reinhart (1884 –1951), très impliqué depuis Winterthur dans l’essor de la musique contemporaine. Ainsi le compositeur, figure majeure de la musique suisse au XXè est-il accueilli dans la maison sur le lac Morat pour achever sa nouvelle cantate dramatique qu’il fait écouter en première audition à ses chers protecteurs, en juin 1930, Reinhart et son épouse. L’œuvre est créée à Dresde en octobre 1930 sous la direction de Fritz Busch.

 

 

 

Otmar Schœck :  postwagnerisme suisse

 

 

 

Inspiré de Grimm, dans une version du Pêcheur réécrite par Otto Runge, l’ouvrage lyrique de Schoeck affirme l’emprise wagnérienne que son écriture cultive. Un style flamboyant comme le sont les voeux / souhaits / désirs, de plus en plus ambitieux du pêcheur et surtout de sa femme… vanité humaine, orgueil confinant à la folie, puis morale où les deux êtres misérables réapprennent la valeur de l’essentiel, l’amour et l’humilité, dans le renoncement le plus extrême. Tout le drame est construit sur une arche de tension qui s’accentue, de variations qui se complexifient… à mesure que la femme demande et exige toujours plus, jusqu’au dénuement / dénouement final.  Schoek sait suggérer le monde flottant de l’océan primordial, d’une calme grandeur, avant la réalisation de l’action (Prélude marin) ; chaque épisode orchestral suit la gradation du désir de la femme, de son ambition démesurée (au 4, majesté de leur nature royale ; au 6, quand elle devient papesse !… avant de devenir déesse).
Schoeck othmar chef maestro concert opera cantate pecheur et sa femme classiquenews cd critique review cd 8S’il assume pleinement l’héritage de Wagner, Othmar Schœck (1886–1957) se réfère ostensiblement à son maître, Max Reger (1873-1916) avec lequel il étudia scrupuleusement en 1907 / 1908 à Leipzig. L’apprentissage d’une sévérité, d’une rigueur surtout dont Schœck déduit la construction impeccable de sa « cantate dramatique ». Cet enregistrement de juin 2017 enregistré à Winterthur en Suisse allemande (et réalisé par les ressources locales de Winterthur), défend avec beaucoup de précision et de sobriété la partition de Schœck, son essence chambriste qui en fait une cantate et non pas un acte d’opéra. Il en résulte de la part de tous les interprètes (dont le plateau vocal, plutôt convaincant dans la caractérisation du pêcheur et de sa femme), une concentration qui éclaire de l’intérieur la partition, l’une des plus passionnantes composées en Suisse, portant et la discipline d’une forme dramatique, très proche du texte, et la tension d’une époque appelée à imploser. Au début des années 1930, Schœck démontre sa maestrià – à la fois épurée et expressive, dans le genre lyrique. Captivant.

________________________________________________________________________________________________

CD, critique. OTHMAR SCHOECK (1886–1957) : Vom Fischer un syner Fru, Dramatische Kantate, Op. 43 (1928-30) / Le Pêcheur et sa femme, cantate dramatique, Leipzig 1930. 1 cd CLAVES, Winterthur, 2017.

Othmar Schoeck (1886-1957)
”Vom Fischer un syner Fru”
Dramatische Kantate, op. 43 (1928/30)

Musikkollegium Winterthur

Direction : Mario Venzago
 


Die Frau : Rachel Harnisch (Soprano)

Der Mann : Jörg Dürmüller (Ténor)

Der Butt : Jordan Shanahan (Basse)


 


Text von Philipp Otto Runge nach dem Märchen der Brüder Grimm