CD, critique. LULLY : La Grotte de Versailles, Georges Dandin (Marguerite Louise, 1 cd Chùteau de Versailles, fév 2020)

cd-george-dandin-grotte-de-versailles-jarry-marguerite-louise-cd-critique-classiquenews-Versailles-cd-critiqueCD, critique. LULLY : La Grotte de Versailles, Georges Dandin (Marguerite Louise, 1 cd ChĂąteau de Versailles, fĂ©v 2020). DĂšs 1669, Madeleine de ScudĂ©ry tĂ©moignait de l’enchantement de Versailles, les charmes et Ă©blouissements de son parc, bosquets Ă  surprise, palais de verdure et autres grottes enchantĂ©es. Avait-elle en tĂȘte la Grotte de ThĂ©tis, construite en dur dans les jardins (lĂ  oĂč se trouve actuellement le vestibule de la Chapelle royale) et qui servit d’écrin comme de dĂ©cor naturel au divertissement de Lully : La grotte de Versailles, ici restituĂ© dans son Ă©tat originel de 1667 / 1668? La galanterie pastorale rĂšgne sans partage : nĂ©e de la premiĂšre coopĂ©ration Lully / Quinault, la partition Ă©voque l’accueil par la Titanide ThĂ©tys, d’Apollon (le Soleil) le soir, harassĂ© par sa course diurne. L’eau coulante, le dĂ©cor de coquillages et de nacre, l’orgue jouant des chants d’oiseaux recrĂ©ent un univers poĂ©tique dĂ©diĂ© au repos, au sommeil, Ă  l’abandon vers le rĂȘve et la langueur
 Girardon a sculptĂ© le fameux groupe d’Apollon servi par les nymphes (1670). A Lully revenait dĂ©jĂ  le privilĂšge d’exprimer musicalement ce rĂȘve absolu qui ajoute au mythe solaire de Louis XIV.

 

Inspirés, Marguerite Louise et Gaétan Jarry ressuscitent la collaboration
Lully et Quinault, Lully et MoliĂšre,
faiseurs de fĂȘtes Ă  Versailles…

La musique Ă  Versailles avant l’opĂ©ra

 

 

C’est une sĂ©rie d’entrĂ©e et de danses (rĂ©alisĂ©es par le Roi lui-mĂȘme en 1668), entre la Pastorale et le ballet, propre aux divertissements crĂ©Ă©s par Lully pour la Cour, avant l’avĂšnement de l’opĂ©ra français en 1673. L’amour des bergers et bergĂšres (dont Sylvandre, Coridon) chantent le retour du roi victorieux ; Daphnis et les nymphes, des pĂątres grotesques, Iris langoureuse et l’écho de la grotte
 ponctuent l’action de leurs pĂ©ripĂ©ties Ă  peine dramatiques. La Grotte reste jusqu’en 1674 (oĂč elle est encore jouĂ©e pour le Grand Divertissement de Versailles), l’emblĂšme du Louis XIV, guerrier amoureux et victorieux, qui va bientĂŽt fixer la Cour Ă  Versailles (1682). Les interprĂštes savent exprimer la douce nostalgie d’une partition Ă  la fois dialoguĂ©e (compĂ©tition MĂ©nalque / Coridon) et surtout suave et trouble (plainte d’Iris Ă  laquelle rĂ©pond l’écho de la grotte).

CLIC D'OR macaron 200Les musiques des intermĂšdes et de la Pastorale pour la comĂ©die Georges Dandin de MoliĂšre prĂ©cise l’ambition de Lully sur le plan lyrique avant l’élaboration d’un modĂšle pour l’opĂ©ra français. Ici rayonnent dĂ©jĂ  la puissance onirique des instruments, habiles Ă  suggĂ©rer cet accord rĂȘvĂ©, harmonieux entre Nature et bergers ; a contrario de la peine de Dandin, les bergĂšres disent par leur chant, l’empire de l’amour et ce flux tragique qu’il peut susciter (leurs amants semblent noyĂ©s) ; les interprĂštes (surtout les femmes aux accents d’une langueur plaintive voire funĂšbre) veillent Ă  ce chant droit, non vibrĂ©, aux ornements prĂ©cis, sans prĂ©ciositĂ© aucune qui rĂ©tablit l’exactitude et l’intelligibilitĂ© du verbe français (« Ah qu’il est doux, belle Sylvie
 »). A cĂŽtĂ© du drame de MoliĂšre, dĂ©jĂ  perce la force opĂ©ratique de Lully qui Ă©chafaude une pastorale en musique indĂ©pendante de la piĂšce. Les Choeurs prĂ©cis et mordants rĂ©tablissent la verve pastorale et presque hĂ©roĂŻque de l’action ; en soulignant l’empire final de Bacchus, le chant collectif (jouant de l’écho dans la coulisse) vivifie la tendresse et l’ardeur des sens, un Ă©panchement particulier propre au Roi amoureux et vainqueur qu’est Louis XIV dans les annĂ©es 1660 et 1670. RĂ©vĂ©lateur des divertissements Ă  Versailles avant l’opĂ©ra (tragĂ©die en musique), l’album est un incontournable.

 

 

________________________________________________________________________________________________

CD, critique. LULLY : La Grotte de Versailles, Georges Dandin (Marguerite Louise / Gaetan Jarry, 1 cd Chùteau de Versailles, enregistré en février 2020).