Le Lac des cygnes par l’OpĂ©ra National d’Ukraine

tchaikovski Pyotr+Ilyich+Tchaikovsky-1ARTE. Samedi 19 dĂ©cembre 2020, 13h. TCHAIKOVSKY : Le lac des cygnes (Kiev, juin 2019). Le ballet de l’OpĂ©ra national d’Ukraine rĂ©alise une version fiĂ©vreuse et techniquement maĂźtrisĂ©e du chef d’oeuvre de Piotr Illiytch, conçue en 1986 par Valery Kovtun, inspirĂ© de Marius Petipa. En forĂȘt, le prince Siegfried rencontre la belle Odette qui chaque soir, se transforme en cygne blanc. S’il l’épouse, l’envoĂ»tement dont elle victime, jetĂ© par le sorcier Rothbart, sera rompu, et Odette redeviendra femme. C’est compter sans l’esprit haineux et manipulateur du sorcier qui engendre sa propre crĂ©ature noire, Odile, le cygne d’ébĂšne, jumeau du cygne blanc, et prĂȘt Ă  prendre sa place pour mieux perdre les deux amants, Siegfried et Odette. Il appartient Ă  la mĂȘme ballerine d’incarner Odette / Odile, deux faces opposĂ©es d’un mĂȘme idĂ©al fĂ©minin. Vers lequel tendra Siegfried ? Saura-t-il dĂ©mĂȘler les rets toxiques tendus par Rothbart, instance jalouse et malĂ©fique ?

LIRE aussi notre présentation du ballet Le Lac des cygnes
http://www.classiquenews.com/le-lac-des-cygnes-noureev-2019/

  « Sur le lac, un cygne blanc et noir incarne les deux aspects de la femme sĂ©ductrice, prĂȘte Ă  faire sombrer celui qui s’en approche trop prĂšs (le Prince Siegfried). Pour toute prima ballerina ou Ă©toile, le rĂŽle double d’Odette / Odile, incarnĂ©es par la mĂȘme danseuse, demeure l’exercice dansĂ© le plus pĂ©rilleux qui soit, au bord de la schizophrĂ©nie virtuose. »