GRAND REPORTAGE : Festival Musique et MĂ©moire 2015 / Les Timbres

musique et memoire pave-2-musique-et-memoire-2015Grand Reportage. Retour sur … En juillet 2015, le Festival Musique et MĂ©moire (22ème Ă©dition) joue la carte des jeunes interprètes, en l’occurrence, les trois instrumentistes orfèvres virtuoses des TIMBRES qui accordent intimisme ciselĂ© et expressivitĂ© partagĂ©e. RecrĂ©ation de Proserpine de Lully dans une version historique de 1682, genre théâtral et musical innovant Le Carnaval Baroque des animaux… l’approche et le geste façonnent une offrande artistique captivante qui redĂ©finit l’exercice mĂŞme d’un festival de musique dans son territoire. Entretien avec les instrumentistes des Timbres, entretien avec FABRICE CREUX, directeur et fondateur du Festival Musique et mĂ©moire. © STUDIO CLASSIQUENEWS 2016. Conception et rĂ©alisation : Philippe Alexandre Pham

REDEFINIR UN FESTIVAL. MUSIQUE ET MEMOIRE, festival exemplaire. Qu’est ce qui fait la rĂ©ussite exemplaire d’un Festival ?  Et qu’est ce qu’un festival tout court ? AssurĂ©ment sa proximitĂ© avec ses publics, l’accompagnement des artistes dans la voie du dĂ©passement et du partage ; le souci de l’accessibilitĂ© aussi et pour Fabrice Creux, directeur du Festival Musique et MĂ©moire (Vosges du Sud, Haute-SaĂ´ne), l’engagement artistique, unique en France, qui sait proposer Ă  chaque artiste associĂ©, une rĂ©sidence sur 3 annĂ©es : temps long, temps exceptionnel et prĂ©servĂ© pour prĂ©senter Ă  un public fidĂ©lisĂ© et demandeur, des programmes innovants, inĂ©dits, aux thĂ©matiques souvent passionnantes. Ici, des ensembles et des artistes ont le temps et les moyens d’approfondir leur geste artistique ; ici, les festivaliers mesurent les progrès et l’Ă©volution des pratiques musicales d’une Ă©dition Ă  l’autre… Fabrice Creux n’oublie pas pour autant l’ancrage du festival dans son territoire, organisant hors festival estival, des actions de sensibilisation auprès des jeunes scolaires par exemple, toute une activitĂ© citoyenne, engagĂ©e, vivante, sans hiĂ©rarchie intimidante ou code culturel discriminant. La culture ainsi transmise est une expĂ©rience unique, de partage, de conscience collective surtout. Et si Musique et MĂ©moire concentrait les fondamentaux d’une rĂ©ussite culturelle ?
Le “Grand reportage” de CLASSIQUENEWS, rĂ©alisĂ© au festival Musique et mĂ©moire en juillet 2015, au moment de la rĂ©sidence du jeune ensemble LES TIMBRES (17, 18, 19 juillet) expose les points de dĂ©veloppement, les enjeux et les objectifs qui dĂ©terminent Ă  prĂ©sent tout festival qui entend dĂ©fendre une identitĂ© forte. L’approfondissement, l’inĂ©dit, la sincĂ©ritĂ© du geste s’adressent directement aux publics toujours très curieux d’expĂ©riences musicales. On est loin des projets coĂ»teux, reprĂ©sentation d’une seule date devant des parterres internationaux oĂą le prestige l’emporte sur tout critère humain. L’expĂ©rience de Musique et MĂ©moire recentre l’acte culturel au service du partage et de la comprĂ©hension humains. C’est en cela que le festival crĂ©Ă© par Fabrice Creux affirme sa singularitĂ© prĂ©cieuse, visionnaire, et pour CLASSIQUENEWS, exemplaire. Entretiens avec les musiciens des Timbres, Fabrice Creux, directeur et fondateur du festival Musique et MĂ©moire (prochaine Ă©dition : du 15 au 31 juillet 2016). © studio CLASSIQUENEWS 2016