FESTIVAL MUSIQUE & MÉMOIRE 2021 : La lĂ©gende Dumesny par A nocte temporis (23 juil 2021)

musique-et-memoire-2021-festial-vosges-du-sud-classiquenewsFESTIVAL MUSIQUE & MÉMOIRE 2021 : La lĂ©gende Dumesny par A nocte temporis (23 juil 2021)  -   AprĂšs avoir proposĂ© en 2020 une programmation allĂ©gĂ©e en raison de la crise sanitaire, le festival Musique et MĂ©moire, fleuron estival dans les Vosges du sud, revient en 2021 Ă  son format habituel en explorant de nouveaux horizons musicaux avec un projet artistique inĂ©dit rĂ©alisĂ© avec la complicitĂ© des ensembles Artifices, Faenza, La RĂȘveuse, le CaravansĂ©rail, Masques, Les Meslanges, Les Surprises, du flĂ»tiste Pierre Hamon, du claveciniste Yoann Moulin, des organistes Jean-Charles Ablitzer, Jean-Luc Ho et Yves Rechsteiner
 A noter, 2021 marque le dĂ©but de la rĂ©sidence de l’ensemble a nocte temporis, fondĂ© autour de la personnalitĂ© du tĂ©nor belge Reinoud Van Mechelen qui chante et dirige. L’artiste prĂ©sente Ă  Musique & MĂ©moire en juillet prochain, Ă  l’acte II de la programmation, 3 programmes : Dumesny / haute-contre de Lully donc (le 23 juil Ă  LURE), Ma belle brunette (le 24 juil, Saint-BarthĂ©lĂ©my), puis The Dubhlinn Gardens (le 25 juil, Fresse)
 C’est ainsi l’amorce d’un compagnonnage artistique prometteur, Ă  suivre indiscutablement. L’édition 2021 de Musique & MĂ©moire fĂȘte aussi avec gourmandise le renouveau de l’orgue historique de la basilique Saint-Pierre de Luxeuil-les-Bains, qui a retrouvĂ© toute sa superbe, aprĂšs Ă  une importante campagne de restauration (concert l’hĂ©ritage de Rameau, dim 1er aoĂ»t / Yves Rechsteiner et l’ensemble Les Surprises),
 voilĂ  quelques pĂ©pites d’une aventure musicale sans pareille Ă  vivre au cƓur des Vosges du Sud


Dumesny_haute-contre-de-Lully_Alpha-420x420DUMESNY, haute-contre de Lully. D’abord cuisinier comme son pĂšre pour l’intendant Foucault, Louis Gaulard Dumesny marque la scĂšne lyrique française dans les opĂ©ras de Lully de 1675 Ă  1699. Il chante d’abord dans les choeurs de ThĂ©sĂ©e (1675), Atys (1676), Isis (1677). Comme soliste il rĂ©vĂšle sa voix d’or dans AlphĂ©e (Proserpine, 1680) ; puis les personnages majeurs des opĂ©ras de Lully dont il crĂ©e les 6 derniers ouvrages : PersĂ©e (1682), surtout PhaĂ©ton (1683), Amadis (1684), Roland (1685), Acis (Acis et GalatĂ©e, 1686). AprĂšs la mort de Lully, Dumesny / Dumesnil s’impose toujours comme Jason (MĂ©dĂ©e) de Charpentier, Alcide de Marais, Octavio dans l’Europe Galante de Campra. Chanteur, acteur autant que danseur, Daumesnil n’avait qu’un dĂ©faut : maĂźtrisant mal le solfĂšge, il chantait faux mais apprenait par coeur, note Ă  note, chacun de ses personnages. A la fin de sa carriĂšre, portĂ© sur l’alcool, il buvait une bouteille de champagne par acte pour se maintenir !

Dumesny, haute-contre à fort tempérament

L’individu est sanguin, caractĂ©riel et l’alcool n’aide pas. Il collectionne aussi les aventures amoureuses avec les chanteuses de la troupe de l’OpĂ©ra (Marie Le Rochois ou La Maupin
). Pire, Daumesnil Ă©tait cleptomane, en particulier amateur de bijoux fĂ©minins. Les chanteuses et danseuse de la troupe ont pĂąti du dĂ©faut de l’artiste devenu manant ivrogne Ă  la ville, gros et libidineux. Sa voix demeure lĂ©gendaire, aux aigus choisis et parcimonieux ; agiles, coulants, victorieux
 Haute-taille ou haute contre, Daumesnil, dotĂ© d’une belle habiletĂ© dans le mĂ©dium, a la voix qui s’élĂšve avec le temps a contrario de ses contemporains ; il incarne l’ñge d’or du chant baroque français au XVIIĂš. Dans le cd qu’il lui a consacrĂ© Reinould van Machelen chante les rĂŽles clĂ©s du haute contre Daumesnil : PersĂ©e, Renaud (Armide), Amadis, Acis (Acis et GalatĂ©e), mais aussi Alcide (Marais), Achille (Achille et PolyxĂšne de Colasse), Jason (MĂ©dĂ©e de Charpentier)


FESTIVAL MUSIQUE & MÉMOIRE 2021, du 16 juillet au 1er aoĂ»t 2021: lire ici notre prĂ©sentation gĂ©nĂ©rale : http://www.classiquenews.com/festival-musique-et-memoire-du-16-juillet-au-1er-aout-2021/
L’ensemble crĂ©Ă© par le chanteur Reinoud van Mechelen, a nocte temporis, est le nouvel ensemble associĂ© du Festival Musique & MĂ©moire. Le programme dĂ©diĂ© au haute-contre de Lully, DUMESNY a lieu ven 23 juil 2021, 21h – LURE Ă©glise Saint-Martin. VOIR ici la programmation complĂšte du Festival Musique et MĂ©moire 2021 (28Ăš Ă©dition)
https://musetmemoire.com/2021/02/03/programme-2021/

Les 3 week ends de dĂ©couvertes musicales et d’évasion
dans les Vosges du Sud :

Avant-premiĂšre dimanche 11 juillet 2021, 17h / Quatuor AntarĂšs
ACTE I, WEEK END I : ven 16, sam 17, dim 18 juillet 2021 (avec La RĂȘveuse)
ACTE II, WEEK END II : mer 21, ven 23, sam 24, dim 25 juillet 2021 (a nocte temporis)
ACTE III, WEEK END III : mer 28, jeu 29, ven 30, sam 31 juillet, dim 1er août 2021 (JC Ablitzer, Les Meslanges, Les Surprises
)

https://musetmemoire.com/2021/02/03/programme-2021/
 

 

 

FESTIVAL MUSIQUE & MÉMOIRE 2021 : 16 juillet – 1er aoĂ»t 2021

musique-et-memoire-2021-festial-vosges-du-sud-classiquenewsFestival Musique et MĂ©moire 2021 – 16 juil – 1er aoĂ»t 2021 – Programmation des 3 week ends : AprĂšs une programmation 2020 allĂ©gĂ©e, Musique & MĂ©moire maintient son cap dans les Vosges du Sud Ă  l’étĂ© 2021 : « Edition 2021, on y croit ! », l’exclamation en dit long sur la volontĂ© de rĂ©silience pour sortir la culture et le spectacle vivant de cette mise sous cloche, imposĂ©e depuis des mois. En une Ă©dition qui fait la critique des semaines Ă©coulĂ©es (et subies), tirant profit aussi des nouvelles mesures sanitaires, le premier festival vosgien, explore de nouveaux horizons avec un projet artistique inĂ©dit rĂ©alisĂ© avec la complicitĂ© des ensembles a nocte temporis (nouvel ensemble associĂ©), Artifices, Faenza, La RĂȘveuse, le CaravansĂ©rail, Masques, Les Meslanges, Les Surprises, du flĂ»tiste Pierre Hamon, du claveciniste Yoann Moulin, des organistes Jean-Charles Ablitzer, Jean-Luc Ho et Yves Rechsteiner
 L’offre estivale 2021 du Festival Musique & MĂ©moire est conçue comme une Ă©vasion musicale et touristique dans les Vosges du sud : chacun des 3 cycles de concerts s’articule autour d’un week end incluant le vendredi et mĂȘme dĂ©butant dĂšs le mercredi (Acte III, du mercredi 28 juillet au dimanche 1er aoĂ»t 2021) – de quoi vous dĂ©lecter de dĂ©couvertes patrimoniales dans la rĂ©gion Ă  partir des concerts proposĂ©s par date dans les villes accueillant les spectacles : Servance, Faucogney, Corravillers (ACTE I) / Lure, Saint-BarthĂ©lĂ©my, Amage, Fresse (ACTE II avec l’ensemble associĂ© a nocte tempris) / Fougerolles, Belfort, HĂ©ricourt, Luxeuil-les-Bains, Faucogney (ACTE III)


SYNTHESE… AprĂšs une ouverture avec le Quatuor AntarĂšs (11 juil), les 3 week ends de musique  du Festival Musique & MĂ©moire 2021 mettent chacun un ensemble en pleine lumiĂšre, dĂ©voilant un ou plusieurs programmes emblĂ©matiques de son identitĂ© artistique. Le 1er week end (Acte I) propose ainsi 3 programmes de La RĂȘveuse (16, 17 et 18 juillet 2021), couplĂ©s avec les Masques et Yoann Moulin. Le 2Ăš week end (Acte 2) des 21, 23, 24 et 25 juillet, se concentre sur l’ensemble du tĂ©nor Reinould van Mechelen, A nocte temporis dont l’évocation du haute-contre cĂ©lĂšbre Ă  l’époque de Lully, Dumesny (23 juil). Enfin le 3Ăš et dernier week end (Acte 3) est une fĂȘte Ă©clectique qui invite plusieurs ensembles dĂ©jĂ  Ă©coutĂ©s Ă  Musique & MĂ©moire : Les Meslanges (29 et 31 juil), Faenza (30 juil), Le Caravenserail puis Les Surprises  (1er aoĂ»t). Le meilleur du Baroqe aujourd’hui se dĂ©voile Ă  Musique & MĂ©moire.

 

 

 

musique et memoire vosges du sud classiquenews

 

 

VOSGES DU SUD : 26Ú Festival Musique & Mémoire (19 juil - 4 août 2019) 

 
 

 

 

 PROGRAMMATION 2021

Avant-premiĂšre
Dimanche 11 juillet, 17 h

________________________________________________________________________________________________

Champagney, Ă©glise Saint-Laurent
50e anniversaire de la Maison de la NĂ©gritude et des Droits de l’Homme
Quatuor AntarĂšs

 

 

 

 

Acte 1

WEEK END I : ven 16, sam 17, dim 18 juillet 2021

________________________________________________________________________________________________

Vendredi 16 juillet, 21 h
Eglise Notre-Dame de l’Assomption, Servance
Laissez durer la nuit, ensemble La RĂȘveuse

Samedi 17 juillet, 14 h
Salle culturelle, Faucogney
Le pardessus de viole ou la revanche des femmes, Ensemble La RĂȘveuse

Samedi 17 juillet, 21 h
Eglise Saint-Georges, Faucogney
GrĂące, audace et invention, ensemble Masques

Dimanche 18 juillet, 11 h
Chapelle Saint-Martin, Faucogney
Music for these distracted times, Yoann Moulin

Dimanche 18 juillet, 17 h
Eglise Saint-Jean Baptiste, Corravillers
Le Salon de musique de Mme de Pompadour, ensemble La RĂȘveuse

 

 

 

 

Acte 2

WEEK END II : mer 21, ven 23, sam 24, dim 25 juillet 2021

________________________________________________________________________________________________

Mercredi 21 juillet, 21 h
Parc botanique de l’Abbaye, Lure
La balade des fleurs, ensemble Artifices

Vendredi 23 juillet, 21 h
Eglise Saint-Martin, Lure
Dumesny, haute-contre de Lully, a nocte temporis

Samedi 24 juillet, 21 h
Eglise, Saint-Barthélemy
Ma belle brunette, a nocte temporis

Dimanche 25 juillet, 11 h
Moulin Saguin, Amage
Une balade en compagnie de Diderot, ensemble Artifices

Dimanche 25 juillet, 17 h
Eglise Saint-Antide, Fresse
The Dubhlinn Gardens, a nocte temporis

 

 

 

 

Acte 3

WEEK END III : mer 28, jeu 29, ven 30, sam 31 juillet, dim 1er août 2021

________________________________________________________________________________________________

Mercredi 28 juillet, 21 h et 22 h
Ecomusée du Pays de la cerise, Fougerolles
Los pasos perdidos, Pierre Hamon
Johann Sebastian Bach, Jean-Luc Ho

Jeudi 29 juillet, 21 h
Cathédrale Saint-Christophe, Belfort
Hymnes pour les principalles Festes de Jehan Titelouze Ă  Nicolas de Grigny
Jean-Charles Ablitzer et l’ensemble Les Meslanges

Vendredi 30 juillet, 21 h
Eglise luthérienne, Héricourt
Le Voyage d’Anne de la Barre au Septentrion, Ensemble Faenza

Samedi 31 juillet, 21 h
Basilique Saint-Pierre, Luxeuil-les-Bains
Messe, Nicolas de Grigny
Jean-Luc Ho et l’ensemble Les Meslanges

Dimanche 1er août, 11 h
Chapelle Saint-Martin, Faucogney
Suites, sonates, chorals, toccata
, Le Caravansérail

Dimanche 1er août, 21 h
Basilique Saint-Pierre, Luxeuil-les-Bains
L’hĂ©ritage de Rameau
Yves Rechsteiner et l’ensemble Les Surprises

 

 

 

 

VOIR le programme dĂ©taillĂ© et rĂ©server vos places sur le site du Festival MUSIQUE & MÉMOIRE 2021 :
https://musetmemoire.com/2021/02/03/programme-2021/

 

LIRE aussi notre prĂ©sentation annonce du Festival Musique & MĂ©moire 2021, dans notre dossier festivals d’Ă©tĂ© 2021 : http://www.classiquenews.com/festival-musique-et-memoire-du-16-juillet-au-1er-aout-2021/

 

 
 

 

MUSIQUE & MÉMOIRE 2020 : VIVANT !

festival musique et mĂ©moire vosges du sud classiquenews annonce concert critique prĂ©sentation festivalFestival Musique & MĂ©moire 2020 : 29 juil – 2 aoĂ»t 2020. «MUSIQUE-ET-MEMOIRE-2020-ete-VIVANT-annonce-critique-classiquenews Musique et MĂ©moire vivant ! » : le premier festival estival dans les Vosges du Sud, au Pays des Mille Ă©tangs, se rĂ©invente, covid oblige; il dĂ©montre mĂȘme un formidable Ă©lan de renouvellement, heureux de proposer cet Ă©tĂ© malgrĂ© la pandĂ©mie et les mesures sanitaires toujours en vigueur, un cycle de concerts particuliĂšrement prometteur. Au total, entre le 29 juillet et le 2 aoĂ»t prochains, 7 concerts Ă  vivre et Ă  partager dans les Vosges du Sud oĂč les familiers du Festival et tous les mĂ©lomanes retrouveront ce qui fait la sĂ©duction de Musique & MĂ©moire, la sĂ»retĂ© du geste, l’intensitĂ© des programmes, l’engagement des interprĂštes
 dont beaucoup sont devenus des figures emblĂ©matiques. Attention nombre limitĂ© de places ! RĂ©servations hautement conseillĂ©es dĂšs Ă  prĂ©sent.

 

 

 

 VOSGES DU SUD : 26Ú Festival Musique & Mémoire (19 juil - 4 août 2019)

 

________________________________________________________________________________________________

 

Programme des 7 concerts 

 

1
Mercredi 29 juillet 202, 21h
Saint-Barthélemy, église

FĂȘte champĂȘtre
Marin Marais, François Couperin, Robert de VisĂ©e, Louis de Caix d’Hervelois
La RĂȘveuse
Florence Bolton, viole de gambe
Benjamin Perrot, théorbe

 

 

2
Jeudi 30 juillet, 21 h
Belfort, temple Saint-Jean

Les MaĂźtres du Nord
Heinrich Scheidemann, Michael Praetorius, Georg Boehm, Dietrich Buxtehude
Jean-Charles Ablitzer, orgue

 

 

3
Vendredi 31 juillet, 21 h
Lure, parc botanique de l’abbaye (rue Parmentier)

Inventions Ă  2 voix
Johann Sebastian Bach, Georg Philipp Telemann, Karl Friedrich Abel
Myriam Rignol, viole de gambe
Yoko Kawakubo, violon

Apporter une chaise pliante, une chilienne ou un transat
Repli Ă  l’auditorium en cas d’intempĂ©ries (29 rue Albert Mathiez)

 

4
Samedi 1er août, 15 h
Faucogney, Ă©glise Saint-Georges
Le DĂ©lire des lyres
Quatuor Ă  deux
Musiques de HonorĂ© d’Ambruys, Joseph Chabanceau de la Barre, Gabriel Bataille, Bellerofonte Castaldi, Sigismundo d’India, Girolamo Frescobaldi, Charles Hurel, Michel Lambert, SĂ©bastien Le Camus, Carlo Milanuzzi.
Textes de Madeleine de ScudĂ©ry et d’autres auteurs
Faenza
Marco Horvat, chant, théorbe, lira, guitare baroque
Francisco Mañalich, chant, basse de viole, guitare baroque

 

 

 

5
Samedi 1er août, 18 h
Servance, Ă©glise Notre-Dame de l’Assomption
Les Barricades Mystérieuses
François Couperin et ses contemporains
Julien Wolfs, clavecin

 

 

 

6
Dimanche 2 août, 11 h
Fougerolles, écomusée du pays de la cerise
Suites Ă  ma maniĂšre
Johann Joseph VilsmaĂżr, Johann Georg Pisendel, Johann-Sebastian Bach, Georg Philipp Telemann
Alice Julien-LaferriĂšre, violon

 

 

7
Dimanche 2 août, 17 h
Luxeuil-les-Bains, basilique Saint-Pierre
Aux Racines de Bach
Dietrich Buxtehude, Philipp Heinrich Erlebach, Johann Krieger, Johann Sebastian Bach, Georg Philipp Telemann
Ensemble Les Timbres
Yoko Kawakubo, violon
Myriam Rignol, viole de gambe
Julien Wolfs, clavecin

________________________________________________________________________________________________

Nombre de places limitĂ©, prioritĂ© aux adhĂ©rents de l’association Musique et MĂ©moire, rĂ©servation obligatoire au 06 40 87 41 39, festival@musetmemoire.com

Port du masque et désinfection des mains obligatoires
AccĂšs aux lieux et placement conformes aux rĂšgles sanitaires en vigueur
Tarif par concert : 15 €, 10 € adhĂ©rents Musique et MĂ©moire (et Amis de l’Orgue de et de la Musique de Belfort, mercredi 30 juillet), gratuit pour les – de 16 ans

TOUTES les infos sur le site du Festival :
www.musetmemoire.com

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

ENTRETIEN avec FABRICE CREUX

 

creux-fabrice-musique-et-memoire-festival-Fabrice-Creux,-directeur-artistiqueMUSIQUE & MÉMOIRE 2020. Entretien avec Fabrice Creux, directeur du festival MUSIQUE & MÉMOIRE. Le dernier week end de juillet, aura bien lieu dans les Vosges du Sud, – du 29 juillet au 2 aoĂ»t 2020, un cycle Ă©vĂ©nement en 7 concerts, nouvelle forme d’un festival « vivant », ainsi rĂ©inventĂ©, malgrĂ© le contexte sanitaire imposĂ© depuis la pandĂ©mie de la covid 19. Nouvelles formes, rĂ©pertoire rĂ©investi, lieux emblĂ©matiques et inĂ©dits, l’étĂ© 2020 est un dĂ©fi pour se rĂ©inventer et reprendre le dialogue entre acteurs culturels, publics, et artistes.
________________________________________________________________________________________________

CNC : Vous avez choisi de maintenir une programmation cet été. Quelles valeurs et quelles formes porte cette édition spéciale ?

FABRICE CREUX : C’est de toute Ă©vidence une proposition diffĂ©rente, une voie nouvelle Ă  explorer. Les festivaliers pourront dĂ©couvrir un rĂ©pertoire de solistes qui proposent de rĂ©Ă©couter les fondamentaux de la pĂ©riode baroque : Couperin, JS Bach
 Le cycle met l’accent sur l’intimisme et le haut niveau artistique des interprĂštes invitĂ©s. Il Ă©tait essentiel pour nous de tisser et resserrer les liens entre les artistes et notre public ; de poursuivre notre recherche et l’exploration des oeuvres et des styles. Ce dialogue de l’intime permet tout cela.

 

 

 

CNC : parlez nous des lieux investis et des artistes qui s’y produiront.

musique et memoire vosges du sud classiquenewsFC : Les rĂšgles sanitaires nous imposent un cadre strict. L’accueil du public se fait dans des proportions moyennes et maĂźtrisĂ©es. Pensez que dans la basilique Saint-Pierre de Luxeuil oĂč nous pouvions accueillir 500 personnes, seulement 150 personnes pourront y venir cet Ă©tĂ©. L’accent est donc mis par nĂ©cessitĂ© sur les petites formules. Outre la Basilique saint-Pierre, les festivaliers retrouveront des sites devenus emblĂ©matiques du festival : le Temple Saint-Jean de Belfort, l’églises Saint-Georges de Faucogney
 mais aussi des lieux inĂ©dits comme Ă  Lure, le parc botanique de l’Abbaye qui est un Ă©crin champĂȘtre en phase avec l’esprit de notre festival. CĂŽtĂ© artistes, nous nous rĂ©jouissons de retrouver Les Timbres, ensemble associĂ© dont la coopĂ©ration nous semble toujours aussi Ă©vidente ; d’autant que le trio jouera Buxtehude, compositeur qui est le sujet de leur prochain cd Ă  paraĂźtre ; songez que Jean-Charles Ablitzer, interprĂšte familier du Festival lui aussi, jouera ainsi sa premier rĂ©cital en tant que soliste, dans un rĂ©pertoire qui condense ses compositeurs fĂ©tiches ; le cas de La RĂȘveuse est identique ; c’est un ensemble qui rĂ©alise avec Musique & MĂ©moire, un long compagnonnage, riche en dĂ©couvertes. Dans la programmation initiale de cet Ă©tĂ©, j’avais invitĂ© Faenza et Marco Horvat pour ouvrir l’édition 2020 ; il me semblait naturel de maintenir sa prĂ©sence dans un programme inĂ©dit accordant textes et musique du XVIIĂš siĂšcle.

 

 

 

CNC : En quoi la période inédite que nous avons vécu depuis mi mars, a-t-elle fait évoluer votre conception du métier, des pratiques culturelles ?

FC : AprĂšs avoir dĂ©cider d’annuler le festival 2020 Ă  la mi avril, nous avons pris conscience qu’il fallait rĂ©agir Ă  cette situation unique qui a mis sous cloche la culture vivante. Le besoin d’ĂȘtre prĂ©sent et de prendre la parole d’une maniĂšre diffĂ©rente s’est affirmĂ©. Les acteurs culturels ne sont pas plus contraints que les cafetiers ou les restaurateurs. Tous ont coĂ»te que coĂ»te repris leur activitĂ©. Certes, le monde culturel a trouvĂ© une Ă©chappĂ©e grĂące au numĂ©rique, mais rien ne remplace la proximitĂ©, l’expĂ©rience physique du concert ni le partage de la musique ensemble dans un mĂȘme lieu. Il fallait conjurer le vide terrible qu’a engendrĂ© le confinement ; il nous fallait poursuivre notre activitĂ© et nos missions premiĂšres : assurer l’animation des territoires, maintenir la relation avec nos publics, soutenir les artistes. C’est notre responsabilitĂ©. VoilĂ  les enjeux de la programmation de cet Ă©tĂ©; un cycle spĂ©cial dans un contexte singulier. Le lien avec le public s’est dĂ©jĂ  renforcĂ© ; les festivaliers fidĂšles qui nous suivent depuis 25 ans, ont rĂ©pondu prĂ©sents. Quel plus bel encouragement ?

 

 

Propos recueillis en juillet 2020

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

Festival Musique & MĂ©moire 2020, Vosges du Sud : 29 juil – 2 aoĂ»t 2020. LIRE notre prĂ©sentation du cycle de 7 concerts Ă©vĂ©nements spĂ©cialement programmĂ© pour l’étĂ© 2020 :
https://www.classiquenews.com/musique-memoire-2020-vivant/
Ce cycle remplace l’édition initialement programmĂ©e et qui a Ă©tĂ© annulĂ©e en avril 2020.

 

 

FESTIVALS 2020. MUSIQUE ET MEMOIRE : 27Úme édition, du 17 juillet au 2 août 2020 (Vosges du Sud)

musique-memoire-vosges-du-sud-festival-2020-annonce-critique-classiquenewsFESTIVALS 2020. MUSIQUE ET MEMOIRE : 27Ăšme Ă©dition, du 17 juillet au 2 aoĂ»t 2020 (Vosges du Sud)  -  14 concerts Ă©vĂ©nements avec les ensembles a nocte temporis, Faenza, La RĂȘveuse, le CaravansĂ©rail, Les Meslanges, Les Surprises, la violoniste Alice Julien-LaferriĂšre, le flĂ»tiste Pierre Hamon, le claveciniste Yoann Moulin, les organistes Jean-Charles Ablitzer, Jean-Luc Ho et Yves Rechsteiner
 Chaque Ă©tĂ©, Musique et MĂ©moire confirme sa place d’écrin laboratoire pour les ensembles et les tempĂ©raments Ă©mergeants de la scĂšne baroque en France.

Parmi les temps forts cette annĂ©e, dans le cadre de l’édition 2020, distinguons en particulier la rĂ©sidence de l’ensemble a nocte temporis (3 concerts exceptionnels les 24, 25 et 26 juillet 2020) ; le renouveau de l’orgue historique de la Basilique St Pierre de Luxeuil-les-Bains avec 2 concerts trĂšs prometteurs, les 1er et 2 aoĂ»t 2020). Festival Ă©vĂ©nement classiquenews

 

 ACTE I
Les 17, 18, 19 juillet 2020

________________________________________________________________________________________________

 

 

Vendredi 17 juillet, Lucile Richardot et Faenza,
le voyage d’Anne de la Barre au Septentrion

Samedi 18 juillet,
La RĂȘveuse, Purcell’s Devotional Songs & Anthems

Dimanche 19 juillet,
Yoann Moulin, Midsummer night’s dream

Dimanche 19 juillet,
La RĂȘveuse, Londres 1700

 

 

 

 

 

 ACTE II
Les 23, 24, 25, 26 juillet 2020

________________________________________________________________________________________________

 

 

Jeudi 23 juillet, Pierre Hamon,
Los pasos perdidos

Vendredi 24 juillet,
a nocte temporis, Dumesny, haute-contre de Lully

Samedi 25 juillet,
a nocte temporis, Ma belle brunette

Dimanche 26 juillet,
Le Caravansérail, Bach

Dimanche 26 juillet,
a nocte temporis, The Dubhlinn Gardens

 

 

 

 

 

ACTE III
Les 30, 31 juillet – 1er, 2 aoĂ»t 2020

 ________________________________________________________________________________________________

 

Jeudi 30 juillet,
Jean-Charles Ablitzer et Les Meslanges,
Hymnes pour les principales festes
de Jehan Titelouze Ă  Nicolas de Grigny

Vendredi 31 juillet,
Jean-Luc Ho, Johann Sebastian Bach

Samedi 1er août,
Jean-Luc Ho et Les Meslanges,
Nicolas de Grigny, messe pour les principales festes

Dimanche 2 août,
Alice Julien-Lafferiùre, Suites à ma maniùre


Dimanche 2 août,
Yves Rechsteiner et Les Surprises,
l’hĂ©ritage de Rameau

 


RÉSERVEZ VOS PLACES

Billetterie en ligne désormais accessible 

 musique_et_memoire-6730

________________________________________________________________________________________________

La programmation 2020 complĂšte
https://musetmemoire.com/2020/01/15/programme-2020/

 

musique-memoire-vosges-du-sud-festival-2020-annonce-critique-classiquenews

 

________________________________________________________________________________________________

L’entretien de Fabrice Creux, directeur artistique, pour Classiquenews.com (extrait) :

 

creux-fabrice-musique-et-memoire-festival-Fabrice-Creux,-directeur-artistiqueCNC CLASSIQUENEWS : Vous avez dĂ©jĂ  dĂ©voilĂ© une grande partie de la 27Ăš Ă©dition 2020 du Festival Musique & MĂ©moire. On remarque la forte prĂ©sence de programmes spĂ©cifiques et des talents les plus engagĂ©s de la nouvelle gĂ©nĂ©ration d’interprĂštes. Audace artistique et forts tempĂ©raments sont-ils de fait les caractĂšres distinctifs du Festival ?

FABRICE CREUX : Le festival Musique et MĂ©moire a un goĂ»t prononcĂ© pour l’exploration des rĂ©pertoires, mais aussi (et surtout) pour la dĂ©couverte des nouvelles gĂ©nĂ©rations d’interprĂštes. J’ai souvent qualifiĂ© cet Ă©vĂ©nement de la scĂšne baroque de festival « laboratoire » et je crois que l’édition 2020 en sera une parfaite illustration.

Ainsi, annĂ©e aprĂšs annĂ©e, le festival s’est taillĂ© une identitĂ© forte permettant au territoire rĂ©investi, de diffuser l’idĂ©e et l’expĂ©rience d’une aventure humaine et culturelle dĂ©sormais incontournable dans le paysage des festivals de l’étĂ©.

Musique et MĂ©moire est portĂ© par cette idĂ©e forte et gĂ©nĂ©ratrice de porter au-devant du public un projet artistique exigeant lui permettant de dĂ©couvrir des artistes trĂšs engagĂ©s dans leur choix artistique…. Ă  suivre ici

 

 

________________________________________________________________________________________________

CONCERTS GRATUITS sur le TERRITOIRE
Un festival qui dĂ©fend l’accessibilitĂ© de la musique et des concerts


orphee aux enfers charpentier vox luminis nocte temporis meunier mechelen cd alpha critique opera baroque classiquenewsA NOCTE TEMPORIS en médiathÚques
L’ensemble fondĂ© par le tĂ©nor flamand Reinoud von Mechelen commence Ă  Musique et MĂ©moire une rĂ©sidence propice Ă  l’émergence et l’approfondissement de plusieurs programmes inĂ©dits


Musique irlandaise avec Anna Besson
La flĂ»tiste de l’ensemble a nocte temporis, Anna Besson (Ă©galement membre du Quatuor Nevermind) joue la musique irlandaise du XVIIIe siĂšcle : « The Dubhlinn Gardens ».
La musique traditionnelle irlandaise, jardin personnel cultivĂ© depuis l’enfance inspire Ă  l’interprĂšte un programme qui s’appuie aussi sur sa formation auprĂšs de flĂ»tistes irlandais (apprentissage essentiellement oral), sur sa propre expĂ©rience avec la flĂ»te en bois puis la flĂ»te traversiĂšre baroque et l’interprĂ©tation historique.
Le programme « The Dubhlinn Gardens » regroupe plusieurs airs parmi les plus populaires dans l’Irlande du XVIIIe siĂšcle, Ă  une Ă©poque oĂč musique traditionnelle et musique « savante » sont Ă©galement considĂ©rĂ©es. La collection de flĂ»tes traversiĂšres d’Anna Besson Ă©claire les danses spĂ©cifiques et le style qui leur est propre.

 

 

________________________________________________________________________________________________

5 dates sur le territoire des VOSGES DU SUD
Gratuit, tout public

VOSGES DU SUD : le Festival Musique & MĂ©moire diffuse l'excellence au Pays des 1000 Ă©tangs

________________________________________________________________________________________________

 

Mardi 7 avril, 18 h,
Lure, bibliothĂšque municipale

Mercredi 8 avril, 9 h,
Vaivre-et-Montoille, médiathÚque (espace des Fauvettes)

Mercredi 8 avril, 15 h,
Saint-Loup-sur-Semouse, médiathÚque

Mercredi 8 avril, 19 h,
Jussey, médiathÚque

Vendredi 10 avril, 19 h,
Héricourt, médiathÚque

________________________________________________________________________________________________

 Toutes les infos sur le site du Festival Musique & Mémoire 2020

________________________________________________________________________________________________
 

musique-memoire-vosges-du-sud-festival-2020-annonce-critique-classiquenews

 

FESTIVALS 2020. 27Ăš Festival MUSIQUE & MEMOIRE (Vosges du Sud), Entretien avec Fabrice Creux

thumbnail_Musique et MĂ©moire 2020 150 DPIFESTIVALS 2020. 27Ăš Festival MUSIQUE & MÉMOIRE (Vosges du Sud, 70). Fabrice Creux, directeur artistique et fondateur du premier Festival de musique dans les Vosges, annonce une programmation riche de promesses et de nouveaux dĂ©fis artistiques. La 27Ăš Ă©dition qui aura lieu Ă  l’étĂ© 2020 (du 17 juillet au 2 aoĂ»t 2020) reste fidĂšle aux valeurs qui depuis sa crĂ©ation, singularisent et distinguent le Festival : exploration et prise de risques. C’est aussi sur le plan humain et artistique, de nouvelles aventures et rencontres qui font de Musique & MĂ©moire, une remarquable pĂ©piniĂšre de talents dont le festivalier mesure chaque annĂ©e, l’avancement du travail
 A partir de l’étĂ© 2020, les spectateurs pourront suivre le geste d’un nouvel ensemble, bĂ©nĂ©ficiaire d’une rĂ©sidence exceptionnelle : A nocte temporis. Soucieux de diffuser les programmes et favoriser la dĂ©couverte, le festival sait rayonner sur le territoire (cette annĂ©e entre autres, grĂące aux mĂ©diathĂšques partenaires en Haute-SaĂŽne). Enfin, Musique & MĂ©moire cultive le goĂ»t de l’orgue : l’instrument roi lui inspire Ă  chaque Ă©dition, une offre particuliĂšre, restituant le clavier dans son lieu patrimonial et dans son contexte musical
 Entretien avec Fabrice Creux.

________________________________________________________________________________________________

 

 

creux-fabrice-musique-et-memoire-festival-Fabrice-Creux,-directeur-artistiqueCNC CLASSIQUENEWS : Vous avez dĂ©jĂ  dĂ©voilĂ© une grande partie de la 27Ăš Ă©dition 2020 du Festival Musique & MĂ©moire. On remarque la forte prĂ©sence de programmes spĂ©cifiques et des talents les plus engagĂ©s de la nouvelle gĂ©nĂ©ration d’interprĂštes. Audace artistique et forts tempĂ©raments sont-ils de fait les caractĂšres distinctifs du Festival ?

FABRICE CREUX : Le festival Musique et MĂ©moire a un goĂ»t prononcĂ© pour l’exploration des rĂ©pertoires, mais aussi (et surtout) pour la dĂ©couverte des nouvelles gĂ©nĂ©rations d’interprĂštes. J’ai souvent qualifiĂ© cet Ă©vĂ©nement de la scĂšne baroque de festival « laboratoire » et je crois que l’édition 2020 en sera une parfaite illustration.

Ainsi, annĂ©e aprĂšs annĂ©e, le festival s’est taillĂ© une identitĂ© forte permettant au territoire rĂ©investi, de diffuser l’idĂ©e et l’expĂ©rience d’une aventure humaine et culturelle dĂ©sormais incontournable dans le paysage des festivals de l’étĂ©.

Musique et Mémoire est porté par cette idée forte et génératrice de porter au-devant du public un projet artistique exigeant lui permettant de découvrir des artistes trÚs engagés dans leur choix artistique.

________________________________________________________________________________________________

 

 

CNC CLASSIQUENEWS : De quelle maniĂšre le territoire et les paysages des Vosges du Sud influencent-ils le fonctionnement du Festival ?

VOSGES DU SUD : le Festival Musique & MĂ©moire diffuse l'excellence au Pays des 1000 Ă©tangsFABRICE CREUX : C’est une question essentielle, car le festival Musique et MĂ©moire repose sur une relation consubstantielle avec son territoire. Chaque production musicale est choisie en fonction d’un Ă©crin architectural, ce qui est important pour que l’Ɠuvre musicale s’exprime pleinement. Les paysages magnifiques des Vosges du Sud, empreints d’une poĂ©sie particuliĂšre, apportent aussi une dimension sensible marquante. L’enchevĂȘtrement contrapuntique des mondes vĂ©gĂ©tal, minĂ©ral et aquatique confĂšre aux lieux une atmosphĂšre particuliĂšre, propice au recueillement et à l’écoute. Une mĂ©lodie surgit enchĂąssĂ©e dans son Ă©crin instrumental. Des voix s’entrelacent en une sublime polyphonie. Ici, l’ñme baroque exprime toute sa quintessence


________________________________________________________________________________________________

 

 

CNC CLASSIQUENEWS : AprĂšs Les Timbres, collectif en rĂ©sidence pendant 6 annĂ©es, votre choix se porte dĂšs l’étĂ© 2020 et pour 3 annĂ©es sur l’ensemble A Nocte temporis. Pour quelles raisons avez vous choisi la tribu de jeunes musiciens rĂ©unis autour du contre-tĂ©nor flamand Reinoud van Mechelen ? Sur quels rĂ©pertoires et quels dispositifs allez vous travailler ensemble ?

FABRICE CREUX : Le compagnonnage artistique que nous avons vĂ©cu pendant 6 annĂ©es avec l’ensemble Les Timbres fut d’une richesse inouĂŻe : 19 programmes en crĂ©ation, 28 concerts, 7 projets de mĂ©diation. AprĂšs cette aventure tellement marquante, la question d’une nouvelle orientation s’est posĂ©e rapidement et il m’a semblĂ© important d’opter pour un ensemble Ă  la configuration diffĂ©rente. C’est la raison pour laquelle, nous avons eu envie de proposer Ă  l’ensemble a nocte temporis de tenter un partenariat au long cours avec nous.
Dumesny-Haute-Contre-de-Lully cd classiquenews critique annonce review cd critique classiquenews critique opera critique concertCet ensemble fondĂ© autour de la personnalitĂ© merveilleuse du jeune tĂ©nor belge Reinoud Van Mechelen rayonne dĂ©jĂ  avec une force incroyable au firmament de la scĂšne baroque actuelle. Son projet artistique est d’une grande diversitĂ© avec des propositions tournĂ©es vers le grand rĂ©pertoire, mais aussi au carrefour du folk et de la musique baroque. Pour cette premiĂšre annĂ©e de collaboration, a nocte temporis proposera 3 programmes trĂšs diffĂ©rents :

Le premier rendra hommage au célÚbre haute-contre Louis Dumesny, créateur de la plupart des opéras de Lully.

A nocte temporis prĂ©sentera ensuite un nouveau programme crĂ©Ă© pour Musique et MĂ©moire proposant un florilĂšge d’airs et brunettes allant de la chanson la plus touchante jusqu’Ă  l’air Ă  boire le plus exaltĂ© !
Enfin, le troisiùme programme, The Dubhlinn Gardens, s’attachera à faire le lien entre la musique traditionnelle irlandaise et la musique baroque du XVIIIe siùcle.
En 2020, le festival Musique et Mémoire prolonge sa collaboration avec la médiathÚque départementale de la Haute-SaÎne en présentant un nouveau cycle de découvertes, dans 9 médiathÚques du département de la Haute-SaÎne.
A cette occasion, la flĂ»tiste de l’ensemble a nocte temporis, Anna Besson, prĂ©sentera son projet autour de la musique irlandaise du XVIIIe siĂšcle : « The Dubhlinn Gardens ».

________________________________________________________________________________________________

 

 

CNC CLASSIQUENEWS : Y a t il d’autres programmes prĂ©sentĂ©s en 2020 que vous aimeriez aussi commenter et pourquoi ?

FABRICE CREUX : Je suis tentĂ© de rĂ©ponde tous ! Mais je dois dire que les retrouvailles avec l’orgue historique de la basilique St Pierre de Luxeuil-les-Bains dont l’origine de la construction remonte au dĂ©but du XVIIe siĂšcle, qui vient de bĂ©nĂ©ficier d’une importante campagne de travaux, me rĂ©jouissent particuliĂšrement. Quel bonheur de rĂ©entendre cet instrument rĂ©gĂ©nĂ©rĂ©, au buffet somptueux, dans 2 programmes magnifiques : Messe pour les Principales Festes (1699) de Nicolas de Grigny par Jean-Luc Ho et l’ensemble Les Meslanges / L’hĂ©ritage de Rameau par Yves Rechsteiner et l’ensemble Les Surprises.

 

 

Propos recueillis en janvier 2020

________________________________________________________________________________________________

 

 

FESTIVAL MUSIQUE ET MÉMOIRE, Ă©dition 2020, 27Ăš Ă©dition, du 17 juillet au 2 aoĂ»t 2020. 14 concerts Ă©vĂ©nements dans les Vosges du Sud
https://musetmemoire.com

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

LIRE aussi notre annonce dĂ©pĂȘche : Nouvel ensemble associĂ© au Festival Musique & MĂ©moire 2020, A nocte temporis / Reinould van Mechelen (article d’oct 2019)
https://www.classiquenews.com/festivals-musique-et-memoire-vosges-du-sud-a-nocte-temporis-nouvel-ensemble-associe/

______________________________

VIDEO
Voir notre reportage vidéo du 26Ú Festival Musique & Mémoire : La Fenice, Vox Luminis, Jean-Charles Ablitzer
https://www.classiquenews.com/festival-musique-et-memoire-2019-la-fenice-vox-luminis-jean-charles-ablitzer/
musique-et-memoire-festival-2019-26eme-edition-reportage-video-classiquenews-582Le 26Ăš Festival Musique et MĂ©moire poursuit son exploration des rĂ©pertoires entre XVIĂš et XVIIĂš avec La Fenice et Jean TubĂ©ry ; il met aussi en scĂšne le formidable orgue ibĂ©rique de Grandvillars, rĂ©cemment inaugurĂ©, que joue l’organiste Jean-Charles Ablitzer (Tientos de Arauxo) auquel rĂ©pondent les voix uniques, cĂ©lestes, de VOX LUMINIS, interprĂštes du Requiem de Victoria – reportage © studio classiquenews.tv / RĂ©alisation : Philippe-Alexandre PHAM (juillet 2019)

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

APPROFONDIR‹

Festival MUSIQUE & MÉMOIRE

LIRE notre dernier compte rendu publiĂ© Ă  l’occasion de l’édition 2019 du festival Musique & MĂ©moire / COMPTE-RENDU, concert. GRANDVILLARS, Ă©glise Saint-Martin, le 20 juillet 2019. Francisco CORREA de ARAUXO (1584 – 1654). Tientos. Victoria, Morales
 Jean-Charles Ablitzer, orgue ibĂ©rique de Grandvillars, Vox Luminis :

https://www.classiquenews.com/compte-rendu-concert-grandvillars-eglise-saint-martin-le-20-juillet-2019-francisco-correa-de-arauxo-1584-1654-tientos-victoria-morales-jean-charles-ablitzer-orgue-iberique-de-gra/

 

 

 

Présentation du Festival Musique & Mémoire 2019 (26Ú édition) :
https://www.classiquenews.com/vosges-du-sud-26e-festival-musique-memoire-2019/

 

 

 

LIRE aussi notre présentation et critique du dernier cd édité par le Festival Musique & Mémoire en 2019 :
CD, événement, critique. El SIGLO DE ORO. Jean-Charles Ablitzer, orgue espagnol de Grandvillars : Cabezon, Cabanilles
 (2 cd Musique & Mémoire, oct 2018)

https://www.classiquenews.com/compte-rendu-concert-grandvillars-eglise-saint-martin-le-20-juillet-2019-francisco-correa-de-arauxo-1584-1654-tientos-victoria-morales-jean-charles-ablitzer-orgue-iberique-de-gra/

 

 

 

Notre présentation du Festival Musique & Mémoire 2018
http://www.classiquenews.com/festival-musique-memoire-2018-les-25-ans-2/

 

________________________________________________________________________________________________

Festival Musique et MĂ©moire 2019 : La Fenice, Vox Luminis, Jean-Charles Ablitzer

musique-et-memoire-festival-2019-annonce-programmation-concert-opera-festival-concerts-annonce-critiques-classiquenewsVIDEO. MUSIQUE MEMOIRE 2019 : La Fenice, Vox Luminis et Jean-Charles ABLITZER, orgue (juillet 2019) – Le 26Ăš Festival Musique et MĂ©moire poursuit son exploration des rĂ©pertoires entre XVIĂš et XVIIĂš avec La Fenice et Jean TubĂ©ry ; il met aussi en scĂšne le formidable orgue ibĂ©rique de Grandvillars, rĂ©cemment inaugurĂ©, que joue l’organiste Jean-Charles Ablitzer (Tientos de Arauxo) auquel rĂ©pondent les voix uniques, cĂ©lestes, de VOX LUMINIS, interprĂštes du Requiem de Victoria – reportage © studio classiquenews.tv / RĂ©alisation : Philippe-Alexandre PHAM (juillet 2019)

VOSGES DU SUD : 26Ăš Festival MUSIQUE & MÉMOIRE (19 juillet – 4 aoĂ»t)

musique-et-memoire-festival-2019-annonce-programmation-concert-opera-festival-concerts-annonce-critiques-classiquenewsVosges du Sud, 26Ăš FESTIVAL MUSIQUE ET MEMOIRE : 19 juillet – 4 aoĂ»t 2019. C’est le festival estival le plus original et le plus passionnant au nord de la Loire (ils ne sont pas nombreux et d’autant plus mĂ©ritants) et dans le grand Est, en Franche-ComtĂ© ou dans les VOSGES DU SUD plus prĂ©cisĂ©ment. Inscrit dans le territoires des 1000 Ă©tangs, un paradis mĂ©connu accordant forĂȘts Ă©ternelles et musique classique, en une Ă©quation inoubliable. Depuis ses dĂ©buts, le Festival Musique et MĂ©moire sait dĂ©velopper l’audace et la fidĂ©litĂ©, rĂ©servant aux ensembles les plus engagĂ©s, une rĂ©sidence de 3 annĂ©es pour approfondir un geste musical, affiner l’interprĂ©tation d’un rĂ©pertoire ou d’un compositeur, ciseler le travail chambriste, l’écoute et l’expĂ©rimentation entre musiciens, et surtout le partage Ă  l’adresse du public, heureux de participer Ă  l’élaboration des programmes, stimulĂ© Ă  suivre ainsi la maturation des sensibilitĂ©s. L’édition 2019 de Musique et MĂ©moire rĂ©pond Ă  tout cela, rĂ©pondant avec dĂ©lices et souvent de maniĂšre surprenante aux attentes du public. Car l’esprit de dĂ©couverte et la curiositĂ© sont toujours lĂ , intactes et prĂ©servĂ©es aprĂšs plus de 25 annĂ©es de programmation.

 

 

Musique et Mémoire 2019 se déroule ainsi autour de 3 WEEK ENDS : 20-21 puis 27-28 juillet, enfin 3-4 août 2019 : une occasion idéale pour organiser votre séjour en Franche-Comté.

 

 

 

 

 

NOS 4 TEMPS FORTS 2019

________________________________________________________________________________________________

 

 

Parmi les temps forts 2019, distinguons entre autres :

 

 

 

1 – VENDREDI 19 JUILLET 2019

 

Concert d’ouverture de la Fenice avec un programme haut en couleursmonteverdi claudio portrait
COURONNEMENTS A VENISE / Incoronazione a Venezia
Messe de couronnement dans la Venise des Doges (Ven 19 juillet, Eglise St-martin de Lure, 21h). Ensemble La Fenice, Jean Tubéry.
Musiques des Gabrieli et de Monteverdi à Venise en 1615

A 17h, répétition ouverte au public

2 – SAMEDI 20 JUILLET 2019

SUBLIME ORGUE DE GRANDVILLARSCollaboration Jean-Charles Ablitzer (orgue) / Vox Luminis pour une valorisation du merveilleux orgue espagnol de Grandvillars / SOL Y SOMBRA (soleil et ombre) : un programme en clair obscur, aux contrastes caravagesques, l’orgue de Jean-Charles Ablitzer et les voix Ă©thĂ©rĂ©es, allusives, magiciennes de l’ensemble Vox Luminis (Lionel Meunier, direction), dĂ©jĂ  invitĂ© au Festival l’an dernier (Eglise St-Martin de Grandvillars, sam 20 juillet, 18h et 21h). Musiques de Victoria et Arauxo.

 

 

__________

 

 

3 – VENDREDI 26 et SAMEDI 27 JUILLET 2019

spilmont-olivier-by-nicolas-maget-classiquenews-festival-musique-et-memoire-juillet-2017-JS-BACHPoursuite du parcours Jean-SĂ©bastien Bach par Alia Mens
Vendredi 26 et samedi 27 juillet 2019 (3Ú année de résidence).
RĂ©cital d’Olivier Spilmont, clavecin (Suites Françaises, le 26 juil, Gd Salon de l’HĂŽtel de Ville de Lure, 21h)
Labyrinthe : Cantates de Leipzig en un labyrinthe de 3 cantates, un chanteur par partie, oĂč rĂšgne, Ă©nigmatique et mystĂ©rieuse la plus doloriste et inquiĂ©tante « Meine Seufzer, meine TrĂ€nen » (Sam 27 juil, Basilique St-Pierre de Luxeuil-les-Bains, 21h)

 

 

__________

 

 

 

4 – WEEK END LES TIMBRES : 2,3,4, 5 AOÛT 2019

 

Enfin, le meilleur pour la fin, la derniĂšre annĂ©e de rĂ©sidence (2 dans l’histoire dules-timbres-portrait-noi-et-blanc-classiquenews festival, pour un campagnonage unique) du jeune ensemble envoĂ»tant LES TIMBRES, ven 2, sam 3, dim 4 aoĂ»t 2019. C’est un miracle musical de pĂ©osie chambriste et d’entente collective comme il en existe peu ailleurs. Ainsi le joyeux trio enchanteur : Yoko Kawakubo, Myriam Rignol, Julien Wolfs (violon, viole de gambe, clavecin) propose What is life (William Byrd, le ven 2 aoĂ»t, Eglise luthĂ©rienne d’HĂ©ricourt, 21h) ; Inventions Ă  2 violons (avec Maite Larburu, 2Ăš violon), et Inventions avec 2 violes de gambe (avec Pau Marcos Vicens, 2Ăš viole de gambe), Inventions Ă  4 mains (avec Marie-Anne Dachy, clavecin), puis L’art de la fugue qui rĂ©unit les 6 instrumentistes solistes, sam 3 aoĂ»t, Chapelle Saint-Martin de Faucogney, 15h.
Le dimanche 5 aoĂ»t, place aux individualitĂ©s : Suites par Myriam Rignol (11h, chƓur roman de Melisey), Sonate et Partita par Yoko Kawakubo (15h, Eglise ND de l’Assomption de ChĂąteau-Lambert), enfin Variations Goldberg pr Julien Wolfs – enfin, rĂ©union des 3 solistes des Timbres dans Sonates en trio (17h30, Eglise ND de l’Assomption de Servance).

 

 

RESERVEZ VOTRE PLACE :

boutonreservation

 

VOSGES DU SUD : le Festival Musique & MĂ©moire diffuse l'excellence au Pays des 1000 Ă©tangs


VIDEO TEASER
Ă©vasion dans les VOSGES DU SUD

https://www.youtube.com/watch?v=vW50y5VJwiY 

 

________________________________________________________________________________________________

 

Toutes les infos, les modalités de réservations
sur le site du festival MUSIQUE & MEMOIRE 2019 :

https://musetmemoire.com

musique et memoire festival 2019 programmation annonce critique coup de coeur temps forts festivals musique classique classiquenews

________________________________________________________________________________________________

MUSIQUE ET MÉMOIRE EN VIDÉO :

 

 

 

REPORTAGE VIDEO Festival Musique & Mémoire 2018 : Pour les 25 ans du Festival, Vox Luminis réalise la Messe en si de Jean-Sébastien Bach

 

REPORTAGE. JS BACH : Messe en si par VOX LUMINIS / Festival Musique et MĂ©moire 2018 from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

 

Les éditions précédentes :

 

 

 

Festival 2013

 

Festival Musique et MĂ©moire 2013 : Les 20 ans from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

 

Festival 2015 : Les Timbres, l’opĂ©ra dans tous ses Ă©tats

 

GRAND REPORTAGE : Festival Musique et MĂ©moire 2015 / Les Timbres from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

Festival 2016 : Les 400 ans de FROBERGER

 

REPORTAGE. Le Festival MUSIQUE & MÉMOIRE 2016 : les 400 ans de Froberger from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

Festival 2017 : ALIA MENS interprĂšte Cantates et Concertos de JS BACH

 

REPORTAGE, vidĂ©o. Festival MUSIQUE & MÉMOIRE : ALIA MENS joue JS BACH (juil 2017). from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

Festival MUSIQUE & MÉMOIRE 2019 : 19 juillet – 4 aoĂ»t 2019

musique-et-memoire-festival-2019-annonce-programmation-concert-opera-festival-concerts-annonce-critiques-classiquenewsVosges du Sud, 26Ăš FESTIVAL MUSIQUE ET MEMOIRE : 19 juillet – 4 aoĂ»t 2019. C’est le festival estival le plus original et le plus passionnant au nord de la Loire (ils ne sont pas nombreux et d’autant plus mĂ©ritants) et dans le grand Est, en Franche-ComtĂ© ou dans les VOSGES DU SUD plus prĂ©cisĂ©ment. Inscrit dans le territoires des 1000 Ă©tangs, un paradis mĂ©connu accordant forĂȘts Ă©ternelles et musique classique, en une Ă©quation inoubliable. Depuis ses dĂ©buts, le Festival Musique et MĂ©moire sait dĂ©velopper l’audace et la fidĂ©litĂ©, rĂ©servant aux ensembles les plus engagĂ©s, une rĂ©sidence de 3 annĂ©es pour approfondir un geste musical, affiner l’interprĂ©tation d’un rĂ©pertoire ou d’un compositeur, ciseler le travail chambriste, l’écoute et l’expĂ©rimentation entre musiciens, et surtout le partage Ă  l’adresse du public, heureux de participer Ă  l’élaboration des programmes, stimulĂ© Ă  suivre ainsi la maturation des sensibilitĂ©s. L’édition 2019 de Musique et MĂ©moire rĂ©pond Ă  tout cela, rĂ©pondant avec dĂ©lices et souvent de maniĂšre surprenante aux attentes du public. Car l’esprit de dĂ©couverte et la curiositĂ© sont toujours lĂ , intactes et prĂ©servĂ©es aprĂšs plus de 25 annĂ©es de programmation.

 

 

Musique et Mémoire 2019 se déroule ainsi autour de 3 WEEK ENDS : 20-21 puis 27-28 juillet, enfin 3-4 août 2019 : une occasion idéale pour organiser votre séjour en Franche-Comté.

 

 

 

 

 

NOS 4 TEMPS FORTS 2019

________________________________________________________________________________________________

 

 

Parmi les temps forts 2019, distinguons entre autres :

 

 

 

1 – VENDREDI 19 JUILLET 2019

 

Concert d’ouverture de la Fenice avec un programme haut en couleursmonteverdi claudio portrait
COURONNEMENTS A VENISE / Incoronazione a Venezia
Messe de couronnement dans la Venise des Doges (Ven 19 juillet, Eglise St-martin de Lure, 21h). Ensemble La Fenice, Jean Tubéry.
Musiques des Gabrieli et de Monteverdi à Venise en 1615

A 17h, répétition ouverte au public

 
 
 

2 – SAMEDI 20 JUILLET 2019
 
SUBLIME ORGUE DE GRANDVILLARSCollaboration Jean-Charles Ablitzer (orgue) / Vox Luminis pour une valorisation du merveilleux orgue espagnol de Grandvillars / SOL Y SOMBRA (soleil et ombre) : un programme en clair obscur, aux contrastes caravagesques, l’orgue de Jean-Charles Ablitzer et les voix Ă©thĂ©rĂ©es, allusives, magiciennes de l’ensemble Vox Luminis (Lionel Meunier, direction), dĂ©jĂ  invitĂ© au Festival l’an dernier (Eglise St-Martin de Grandvillars, sam 20 juillet, 18h et 21h). Musiques de Victoria et Arauxo.

 

 

3 – VENDREDI 26 et SAMEDI 27 JUILLET 2019
 
spilmont-olivier-by-nicolas-maget-classiquenews-festival-musique-et-memoire-juillet-2017-JS-BACHPoursuite du parcours Jean-SĂ©bastien Bach par Alia Mens
Vendredi 26 et samedi 27 juillet 2019 (3Ú année de résidence).
RĂ©cital d’Olivier Spilmont, clavecin (Suites Françaises, le 26 juil, Gd Salon de l’HĂŽtel de Ville de Lure, 21h)
Labyrinthe : Cantates de Leipzig en un labyrinthe de 3 cantates, un chanteur par partie, oĂč rĂšgne, Ă©nigmatique et mystĂ©rieuse la plus doloriste et inquiĂ©tante « Meine Seufzer, meine TrĂ€nen » (Sam 27 juil, Basilique St-Pierre de Luxeuil-les-Bains, 21h)

 

 

 

4 – WEEK END LES TIMBRES : 2,3,4, 5 AOÛT 2019

 

Enfin, le meilleur pour la fin, la derniĂšre annĂ©e de rĂ©sidence (2 dans l’histoire dules-timbres-portrait-noi-et-blanc-classiquenews festival, pour un campagnonage unique) du jeune ensemble envoĂ»tant LES TIMBRES, ven 2, sam 3, dim 4 aoĂ»t 2019. C’est un miracle musical de pĂ©osie chambriste et d’entente collective comme il en existe peu ailleurs. Ainsi le joyeux trio enchanteur : Yoko Kawakubo, Myriam Rignol, Julien Wolfs (violon, viole de gambe, clavecin) propose What is life (William Byrd, le ven 2 aoĂ»t, Eglise luthĂ©rienne d’HĂ©ricourt, 21h) ; Inventions Ă  2 violons (avec Maite Larburu, 2Ăš violon), et Inventions avec 2 violes de gambe (avec Pau Marcos Vicens, 2Ăš viole de gambe), Inventions Ă  4 mains (avec Marie-Anne Dachy, clavecin), puis L’art de la fugue qui rĂ©unit les 6 instrumentistes solistes, sam 3 aoĂ»t, Chapelle Saint-Martin de Faucogney, 15h.
Le dimanche 5 aoĂ»t, place aux individualitĂ©s : Suites par Myriam Rignol (11h, chƓur roman de Melisey), Sonate et Partita par Yoko Kawakubo (15h, Eglise ND de l’Assomption de ChĂąteau-Lambert), enfin Variations Goldberg pr Julien Wolfs – enfin, rĂ©union des 3 solistes des Timbres dans Sonates en trio (17h30, Eglise ND de l’Assomption de Servance).

 

 

 

RESERVEZ VOTRE PLACE
: boutonreservation

 

 

VOSGES DU SUD : le Festival Musique & MĂ©moire diffuse l'excellence au Pays des 1000 Ă©tangs


VIDEO TEASER
Ă©vasion dans les VOSGES DU SUD

https://www.youtube.com/watch?v=vW50y5VJwiY 

 

________________________________________________________________________________________________

 

Toutes les infos, les modalités de réservations
sur le site du festival MUSIQUE & MEMOIRE 2019 :

https://musetmemoire.com

musique et memoire festival 2019 programmation annonce critique coup de coeur temps forts festivals musique classique classiquenews

 
 
 

________________________________________________________________________________________________

MUSIQUE ET MÉMOIRE EN VIDÉO :

 

 

 

REPORTAGE VIDEO Festival Musique & Mémoire 2018 : Pour les 25 ans du Festival, Vox Luminis réalise la Messe en si de Jean-Sébastien Bach

 

REPORTAGE. JS BACH : Messe en si par VOX LUMINIS / Festival Musique et MĂ©moire 2018 from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

 

Les éditions précédentes :

 

 

 

Festival 2013

 

Festival Musique et MĂ©moire 2013 : Les 20 ans from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

 

Festival 2015 : Les Timbres, l’opĂ©ra dans tous ses Ă©tats

 

GRAND REPORTAGE : Festival Musique et MĂ©moire 2015 / Les Timbres from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

Festival 2016 : Les 400 ans de FROBERGER

 

REPORTAGE. Le Festival MUSIQUE & MÉMOIRE 2016 : les 400 ans de Froberger from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

Festival 2017 : ALIA MENS interprĂšte Cantates et Concertos de JS BACH

 

REPORTAGE, vidĂ©o. Festival MUSIQUE & MÉMOIRE : ALIA MENS joue JS BACH (juil 2017). from classiquenews.com on Vimeo.

 

 

 

 

REPORTAGE. JS BACH : Messe en si par VOX LUMINIS / Festival Musique et MĂ©moire 2018 (25Ăš Ă©dition)

musique-et-memoire-2018-vignette-carre-classiquenews-coup-de-coeur-festival-evenementVIDEO, reportage. MUSIQUE & MÉMOIRE, 25Ăš Ă©dition : 13-29 juillet 2018. LABORATOIRE BAROQUE VISIONNAIRE
 Peu Ă  peu, le Festival Musique & MĂ©moire (Vosges du Sud) a rĂ©vĂ©lĂ© des conditions exceptionnelles pour favoriser l’émergence et l’approfondissement de gestes artistiques dĂ©fricheurs, exigeants. C’est le bĂ©nĂ©fice d’une ligne artistique qui fonde son action auprĂšs des artistes dans le sens d’un compagnonnage inĂ©dit
 des rĂ©sidences qui se dĂ©clinent pour chaque ensemble invitĂ© et donc associĂ©, Ă  3 annĂ©es de recherche, d’expĂ©rimentation, de consolidation. L’écriture suprĂȘme de Jean-SĂ©bastien Bach y tient une place en or – phĂ©nomĂšne singulier en France : rares les festivals qui poursuivent sur le long terme, un questionnement continu sur l’Ɠuvre de Jean-SĂ©bastien.

En 2017, Alia Mens rĂ©vĂ©lait des affinitĂ©s Ă©videntes, une sonoritĂ© critique aiguisant aussi l’écoute des spectateurs. A l’étĂ© 2018, c’était Vox Luminis qui rĂ©alisait aux cĂŽtĂ©s de la Messe en si, un programme mettant en perspective, le premier Magnificat de Bach avec celui de son prĂ©dĂ©cesseur Ă  Leipzig, Kuhnau. DĂ©fricheur, audacieux, le Festival dans les Vosges du Sud, conçu par Fabrice Creux, proposait aussi Ă  Vox Luminis de dĂ©fendre une cantate de Pachebel, un proche de JS Bach, dont l’écriture reste injustement minorĂ©e
 Reportage spĂ©cial dĂ©diĂ© Ă  la 25 Ăšme Ă©dition de Musique & MĂ©moire : JS Bach par Vox Luminis – bilan & perspectives du Festival par Fabrice Creux, fondateur et directeur artistique. RĂ©alisation : © studio classiquenews / Philippe-Alexandre PHAM 2019

ENTRETIEN avec Fabrice CREUX et Jean-Charles Ablitzer
 L’orgue ibĂ©rique de Grandvillars

ablitzer-jean-charles-siglo-de-oro-cd-festival-musique-et-memoire-cd-critique-annonce-cd-orgue-par-classiquenewsENTRETIEN avec Fabrice CREUX et Jean-Charles Ablitzer
 le premier est fondateur du Festival dans les Vosges du sud, Musique & MĂ©moire ; le second est organiste renommĂ©. Les deux partagent une mĂȘme passion pour l’orgue. Une communautĂ© de goĂ»t et de valeurs qui explique l’essor de l’orgue dans les Vosges, en Franche-ComtĂ© prĂ©cisĂ©ment oĂč ils se retrouvent et Ɠuvrent pour l’enrichissement instrumental dans le territoire. Jean-Charles Ablitzer coopĂšre rĂ©guliĂšrement au Festival Musique & MĂ©moire, offrant de somptueux rĂ©citals qui met « l’orgue en scĂšne », association souvent fĂ©conde entre le clavier et les instruments, le clavier et aussi les voix
 En mars 2019, le Festival Musique & MĂ©moire Ă©dite le premier recueil discographique qui met en avant le nouvel orgue ibĂ©rique de l’église Saint-Martin de Grandvillars. InterprĂšte de la riche littĂ©rature pour l’orgue au SiĂšcle d’or, Jean-Charles Ablitzer sait explorer et exploiter toutes les ressources expressives et esthĂ©tiques du joyau instrumental ainsi magnifiĂ©. Entretien avec Fabrice Creux et Jean-Charles Ablitzer Ă  propos de l’orgue rĂ©cemment inaugurĂ© (juin 2018) et du cd El Siglo de Oro qui en dĂ©coule (CLIC de CLASSIQUENEWS de mars 2019)


 

 
 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

‹CLASSIQUENEWS / CNC : Comment ce nouvel enregistrement s’inscrit au sein du Festival Musique et MĂ©moire ?

Fabrice CREUX : Depuis 2006, le festival Musique et MĂ©moire s’est engagĂ© dans un compagnonnage au long cours avec Jean-Charles Ablitzer permettant de valoriser pleinement le travail de recherche portĂ© par cet organiste chercheur aux qualitĂ©s musicales unanimement reconnues.
C’est donc tout naturellement, que nous avons souhaitĂ© porter Ă  la connaissance de la communautĂ© musicale, le fruit de ses nombreuses explorations des rĂ©pertoires en rĂ©alisant plusieurs productions discographiques rĂ©alisĂ©es sur des instruments historiques :

Auch auff Orgeln
Michaël Praetorius (1572-1621), motets et danses
transcriptions de Johann Woltz (1617), Jean-Charles Ablitzer et Friedrich Wandersleb
Orgue historique Esaias Compenius 1610 du chùteau de Frederiksborg (Danemark)

Gröningen 1596
CĂ©lĂšbre rencontre d’organistes
Hieronymus Praetorius (1560-1629), Hans Leo Hassler (1564-1612) et Michaël Praetorius (1572-1621)
Orgue historique Fritzsche (1622) / Treutmann (1728) de l’église St. Levin de Harbke(Allemagne, Saxe-Anhalt)

Sebastiån Aguilera de Heredia (1561-1627)
L’Ɠuvre d’orgue
Orgue historique Juan de Apecechea (1684) reconstruit en 2006 par Claudio Rainolter et Christine Vetter de l’église San Salvador de Salvatierra de Esca (Espagne, province d’Aragon)

Nourrie par un travail Ă©ditorial inspirĂ© de l’artisanat d’art, chaque publication est richement mise en scĂšne afin de rechercher la meilleure adĂ©quation entre la rĂ©alisation musicale et l’objet qui la porte.
RaretĂ© et exigence du contenu musical, design de l’objet, richesse des textes et des illustrations
 Tout concourt Ă  faire de chaque publication un objet unique et prĂ©cieux.

Ce nouvel enregistrement est avant tout un « coup de cƓur » pour le magnifique orgue espagnol de l’église Saint-Martin de Grandvillars construit par les facteurs d’orgues JoaquĂ­n Lois Cabello – Christine Vetter.

A l’issue de l’inauguration en juin 2018 par Jean-Charles Ablitzer, il nous a semblĂ© indispensable de contribuer au rayonnement de cet instrument par une rĂ©alisation discographique.

Cette rĂ©alisation s’inscrit pleinement dans l’esprit du festival, qui depuis sa crĂ©ation s’attache Ă  dĂ©fendre des rĂ©pertoires musicaux singuliers dans un contexte sonore adaptĂ©.

________________________________________________________________________________________________

CLASSIQUENEWS / CNC : Quelles sont les qualitĂ©s de l’instrument que le programme du double cd met en avant ?

Jean-Charles ABLITZER : La rĂ©alisation technique et sonore de l’orgue de Grandvillars repose sur un concept Ă©volutif de la facture d’orgues espagnole, de l’époque Renaissance Ă  l’avĂšnement du Baroque. De nombreux instruments historiques nous renseignent sur cette Ă©volution. Adoption du sommier chromatique avec coupure de tous les jeux en basse et dessus, installation de jeux d’anches placĂ©s horizontalement Ă  l’extĂ©rieur du buffet, apparition de jeux nouveaux. Bien souvent les orgues de l’époque Renaissance ont Ă©tĂ© « rĂ©formĂ©s » dĂšs la seconde moitiĂ© du XVIIe siĂšcle. Il s’agissait alors de modifier certaines parties mĂ©caniques et de procĂ©der Ă  l’ajout de nouveaux jeux afin d’adapter ces instruments au goĂ»t baroque. Sur le plan sonore, le « fond ancien » subsistait pourtant. Ce processus a servi de modĂšle Ă  la construction de l’orgue de Grandvillars, lequel prĂ©sente des Ă©lĂ©ments purement Renaissance et d’autres typiques de l’époque baroque.
Le programme du double CD  a Ă©tĂ© Ă©laborĂ© pour illustrer ce concept et mettre en valeur les qualitĂ©s sonores de l’orgue de Grandvillars, lui-mĂȘme basĂ© sur cette Ă©volution historique. D’oĂč la pertinence de prĂ©senter les Ă©coles du nord et du sud de l’Espagne qui se sont succĂ©dĂ©es de la fin du XVe siĂšcle au tout dĂ©but du XVIIIe. Chaque compositeur est ainsi servi par un univers sonore qui lui est propre. Cette palette sonore Ă©largie constitue une vĂ©ritable originalitĂ© dans la dĂ©marche de construction d’un orgue typĂ© et sans compromis, en regard de la rĂ©alitĂ© historique, ce que le double album illustre parfaitement. Ce survol stylistique permet Ă©galement de proposer une recherche pertinente dans le domaine de la registration, suivant les Ă©poques, les compositeurs espagnols Ă©tant avares de conseils sur ce plan. Le meilleur guide reste donc la spĂ©cificitĂ© sonore des jeux copiĂ©s sur les modĂšles historiques et les possibilitĂ©s de mĂ©langes qu’ils offrent. S’y ajoute le souci constant de servir au mieux la musique dans sa structure rythmique et mĂ©lodique, tout en respectant les Ă©quilibres nĂ©cessaires entre les contrastes sonores. Enfin, l’enjeu Ă©tait de faire entendre toutes les possibilitĂ©s sonores de cet orgue Ă  travers les diffĂ©rentes formes d’écriture, du tiento lleno (plein, sans contraste sonore) aux piĂšces pour demi-registres (dont la partie haute ou basse est contrastĂ©e) jusqu’aux batailles descriptives, imitant mĂȘme le roulement de tambour produit par des basses profondes faisant intervenir une dissonance entre deux notes Ă  un demi-ton d’intervalle (effet non indiquĂ© par le compositeur bien sĂ»r mais faisant appel Ă  l’imagination de l’interprĂšte)
 

 

SUBLIME ORGUE DE GRANDVILLARS

 

 

________________________________________________________________________________________________

CLASSIQUENEWS / CNC : Pendant le festival Musique et Mémoire, Jean-Charles Ablitzer occupe une place a part ; pouvez vous en préciser les enjeux et les apports ? Les formes de concert, comme les artistes avec lesquels il se produit (par exemple en 2019
)?

Fabrice CREUX : La musique baroque a fait l’objet depuis prĂšs de quarante ans d’un intense mouvement de redĂ©couverte d’Ɠuvres inconnues et des principes d’interprĂ©tation historiquement informĂ©s (recherche des manuscrits originaux, des instruments d’époque, des effectifs d’origine, du style d’interprĂ©tation
).
Ce mouvement de retour au baroque s’est attachĂ© tout particuliĂšrement Ă  retrouver le son originel. Pour Philippe Beaussant, c’est la « recherche du son, de la couleur du son, de la vĂ©ritĂ© du son, de la vĂ©ritĂ© sonore d’une Ɠuvre » qui importe vraiment.
Dans les annĂ©es 70, alors que le rĂ©pertoire d’orgue ancien se jouait sur des instruments inadaptĂ©s et que les instruments antĂ©rieurs au XVIIIe siĂšcle sont meurtris, quelques organistes « pionniers » redonnent vie Ă  un patrimoine oubliĂ©. Ils explorent les rĂ©pertoires en redĂ©couvrant les principes d’interprĂ©tation et rĂ©vĂšlent au public des pages majeures de la mĂ©moire musicale.

Ainsi, grĂące Ă  la restauration scrupuleuse des orgues d’époque et la construction d’instruments typĂ©s, les organistes ont retrouvĂ© progressivement les sonoritĂ©s adaptĂ©es aux diffĂ©rentes littĂ©ratures europĂ©ennes des XVIe, XVIIe et XVIIIe siĂšcles.

C’est dans ce contexte que Jean-Charles Ablitzer a initiĂ© Ă  Belfort et Grandvillars la construction d’instruments aux esthĂ©tiques sonores affirmĂ©es :
‱ Orgue italien (GĂ©rald Guillemin, 1979), Ă©glise Saint-Odile de Belfort
‱ Orgue nordique (Marc Garnier, 1984), temple Saint-Jean de Belfort
‱ Orgue espagnol (JoaquĂ­n Lois Cabello – Christine Vetter, 2018), Ă©glise Saint-Martin de Grandvillars.

Le festival Musique et MĂ©moire s’est toujours attachĂ©  à mettre en situation les rĂ©pertoires associĂ©s Ă  ce patrimoine exceptionnel en crĂ©ant un Ă©crin dramatique adaptĂ© Ă  chaque univers sonore oĂč les voix, les instruments, la mise en lumiĂšre font Ă©cho aux Ă©mouvantes musiques de Correa de Arauxo, Frescobaldi, Praetorius, Buxtehude, Bach
.

Ainsi, cet Ă©tĂ© nous valoriserons Ă  nouveau l’orgue espagnol de Grandvillars avec deux concerts successifs proposant une immersion dans l’univers de deux gĂ©ants de la musique espagnole : TomĂĄs Luis de Victoria (Requiem, Vox Luminis) et Francisco Correa de Arauxo (Tientos, Jean-Charles Ablitzer).

A travers ces deux programmes, il nous a semblĂ© essentiel de permettre aux mĂ©lomanes de mieux comprendre dans quel contexte artistique se situe cet instrument dont le rĂ©pertoire appartient Ă  une pĂ©riode extraordinaire de rayonnement culturel de l’Espagne en Europe (Le SiĂšcle d’Or).

 

 

________________________________________________________________________________________________

CLASSIQUENEWS / CNC : En quoi les concerts d’orgue apportent-ils des Ă©lĂ©ments diffĂ©rents Ă  une programmation traditionnelle ?
 
Fabrice CREUX : Compte-tenu de son histoire, l’orgue est Ă©videmment un instrument singulier, comparable Ă  nul autre. Pour autant, la place qu’il occupe dans l’histoire de la musique et plus particuliĂšrement aux Ă©poques dĂ©fendues par le festival est absolument essentielle. Les plus grands compositeurs ont Ă©crit pour l’orgue, au premier rang d’entre eux, l’immense Johann Sebastian Bach !
Comment alors imaginer un projet artistique dĂ©diĂ© Ă  la musique ancienne qui ignorerait ce patrimoine ?  C’est Ă©videmment inconcevable. Aussi, profitant de la richesse du patrimoine local, nous avons tout naturellement donnĂ© Ă  sa littĂ©rature une place de choix dans chaque programmation, permettant aux auditeurs d’en apprĂ©cier la beautĂ©.

 

 

________________________________________________________________________________________________

CLASSIQUENEWS / CNC : Quels sont les aspects de ce double cd qui vous ont particuliĂšrement captivĂ© ?‹

Jean-Charles ABLITZER : L’enregistrement d’un double CD Ă©tait nĂ©cessaire pour pouvoir offrir un choix de piĂšces illustrant tous les styles d’écritures ainsi que l’ensemble des grandes Ă©coles d’orgue en Espagne. Il est clair que ces deux disques ne sont pas faits pour ĂȘtre Ă©coutĂ©s in extenso, mais ils offrent la possibilitĂ© de voyager dans le temps, de comparer des styles de composition. Ils permettent de comprendre l’évolution de l’écriture et font dĂ©couvrir l’art de la « mise en son », voire l’« orchestration » Ă  travers la registration choisie pour certaines piĂšces. Il faut se rappeler que ces formes d’écriture peuvent aussi ĂȘtre traduites par d’autres instruments que ceux Ă  clavier (harpe, luth ou ensembles instrumentaux). Le cĂŽtĂ© un peu « encyclopĂ©dique» d’un tel  survol musical n’est possible qu’à travers l’enregistrement, car seule cette forme de diffusion  permet de donner une vision d’ensemble de la musique espagnole dĂ©diĂ©e Ă  l’orgue. La dĂ©marche est diffĂ©rente de celle du concert, mais l’auditeur a aussi la possibilitĂ© d’« organiser » le programme d’écoute Ă  sa guise, grĂące Ă  la commande des plages Ă  distance.
L’autre aspect trĂšs sĂ©duisant de cette publication tient au fait que l’on peut dĂ©couvrir dans le livret  la beautĂ© de l’instrument Ă  travers les photos remarquables qui y sont publiĂ©es, le tĂ©moignage original des facteurs d’orgues sur l’engagement qu’ils mettent dans leur travail. L’ensemble, instrument, interprĂ©tation, travail Ă©ditorial, met en avant une rĂ©alisation collective, dans laquelle chacun a donnĂ© le meilleur de lui-mĂȘme.

 

 

Propos recueillis en mars 2019

 

 

 grandvillars-orgue-concert-jean-claude-ablitzer-classiquenews-critique-cd-el-siglo-de-oro-concert-festivals-critique-classique-news

 

 
 

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

 

LIRE aussi notre CRITIQUE DU CD EL SIGLO DE ORO / Jean-Charles Ablitzer / CLIC DE CLASSIQUENEWS de mars 2019

ablitzer-jean-charles-siglo-de-oro-cd-festival-musique-et-memoire-cd-critique-annonce-cd-orgue-par-classiquenewsCD, Ă©vĂ©nement, critique. El SIGLO DE ORO. Jean-Charles Ablitzer, orgue espagnol de Grandvillars : Cabezon, Cabanilles
 (2 cd Musique & MĂ©moire, oct 2018). En 2 cd, remarquablement Ă©ditĂ©s (livret et illustrations de grande valeur, dĂ©taillant les qualitĂ©s de l’instrument ibĂ©rique rĂ©cemment inaugurĂ© Ă  Grandvillars, en oct 2018), le coffret Ă  l’initiative du festival Musique & MĂ©moire souligne l’Ɠuvre de dĂ©fricheur de l’organiste Jean-Charles Ablitzer (par ailleurs artiste associĂ© du Festival des Vosges du sud) ; sa recherche sur l’organologie Ă©largit toujours les champs de connaissances comme elle ne cesse de poser des questions sur la maniĂšre d’interprĂ©ter une trĂšs riche littĂ©rature musicale. S’agissant de l’orgue ibĂ©rique, voici un jalon indiscutable qui lĂšve le voile sur la diversitĂ© des Ă©critures comme l’originalitĂ© de la facture instrumentale Ă  l’époque de Charles Quint et de ses successeurs

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

LIRE aussi notre ANNONCE du El Siglo de Oro :
CD événement, annonce. SIGLO DE ORO, Jean-Charles Ablitzer (2 cd Festival Musique & Mémoire 2018).

EmblĂ©matique de sa recherche musicale Ă  partir de la facture des orgues historiques, le festival Musique & MĂ©moire publie le nouveau disque de Jean-Charles Ablitzer qui joue sur l’orgue espagnol JoaquĂ­n Lois Cabello – Christine Vetter (2018) de l’église St. Martin de Grandvillars (France, Territoire-de-Belfort). La volontĂ© de rendre compte des possibilitĂ©s saisissantes de l’instrument ainsi rĂ©alisĂ© (inaugurĂ© au printemps 2018) est au cƓur d’un programme qui sous le titre du SiĂšcle d’or, Siglo de oro, cible l’apogĂ©e culturel et musical des Habsbourg, quand Cabezon et Cabanilles livraient la musique d’une dynastie soucieuse de sa grandeur comme de l’expression de sa propre spiritualitĂ©. DouĂ© de qualitĂ©s surprenantes, « l’orgue ibĂ©rique, avec ses sonoritĂ©s flamboyantes et contrastĂ©es, invente ses formes caractĂ©ristiques tels que le tiento, les diferencias ou encore la batalla. » Le programme est d’autant plus convaincant qu’il est l’objet d’une remarquable Ă©dition en 2 cd et un livret de 72 pages. C’est une claire manifestation de l’interaction entre l’ancrage dans un territoire, l’essor de la facture d’orgue qui s’y est implantĂ© et la complicitĂ© de longue date entre le Festival Musique & MĂ©moire (fleuron des festivals d’étĂ©) et l’organiste Jean-Charles Ablitzer. LIRE notre critique dĂ©veloppĂ©e du cd Siglo d’oro par Jean-Charles Ablitzer dans le mag cd dvd livres de classiquenews.com

 

 

Illustrations de l’entretien croisĂ© Fabrice Creux / Jean-Charles Ablitzer : © Michel Gantner 2019 / Festival Musique & MĂ©moire

 

 
 

 

Compte rendu, festival. Haute-SaĂŽne, Musique et MĂ©moire. Week end 20-24 juillet 2016. Les Cyclopes Ă  Musique et MĂ©moire : les 400 ans de Froberger

musique et mĂ©moire 2016 visuel grand format 1000Compte rendu, festival. Haute-SaĂŽne, Musique et MĂ©moire. Week end 20-24 juillet 2016. Les Cyclopes Ă  Musique et MĂ©moire. Les Cyclopes, ensemble instrumental et vocal codirigĂ© par Bibiane Lapointe (clavecin) et Thierry Maeder (orgue) ont apportĂ© une preuve Ă©clatante de la rĂ©ussite du projet artistique façonnĂ© Ă©dition par Ă©dition par le directeur du Festival, Fabrice Creux. Comme pour la rĂ©sidence fĂ©conde du jeune collectif Les Timbres (dont le noyau des fondateurs forme un trio pĂ©tillant, irrĂ©sistible, d’une Ă©lĂ©gance superlative), – c’est comme Les Cyclopes, ensemble sur instruments d’époque-, le bĂ©nĂ©fice d’une comprĂ©hension musicale et humaine particuliĂšrement forte, entre une institution idĂ©alement ancrĂ©e dans son territoire et des familles de musiciens qui unis dans l’esprit d’une troupe Ă  forte affinitĂ© et complicitĂ©, sont prĂȘts Ă  relever les derniers dĂ©fis du spectacle vivant et accessible : adĂ©quation toujours profitable pour les festivaliers venus dĂ©couvrir les fruits de cette coopĂ©ration qui rĂ©invente la notion mĂȘme de festival.

Ce grand « week end » des 20 au 24 juillet 2016,  – soit 6 programmes inĂ©dits, vĂ©ritables jalons d’un nouveau marathon artistique-, Les Cyclopes mettent en lumiĂšre l’oeuvre de Johan Jacob Froberger (1616-1667), qui souffle ses 400 ans en 2016, et qui est mort sur le territoire mĂȘme des Vosges SaĂŽnoises, en 1667. La trace de ce dernier sĂ©jour est encore prĂ©sente au chĂąteau d’HĂ©ricourt, bĂątisse de sa protectrice et Ă©lĂšve, la princesse Sybille de Wurtemberg.

Les Cyclopes Ă  Musique et MĂ©moire rĂ©ussissent le pari de l’exploration heureuse


Clarifier FROBERGER et le rendre vivant

LE SAVANT rendu palpitant… Oeuvre particuliĂšre vouĂ©e Ă  la recherche, et d’un caractĂšre « rĂ©servé », c’est Ă  dire conçue pour une Ă©lite d’amateurs et de proches, – amis ou protecteurs-, dont Sybille de Wurtemberg auquel le compositeur avait demandĂ© de ne pas publier ni diffuser ses oeuvres, le corpus des partitions ainsi abordĂ©, restait mĂ©connu du grand public. Pourtant Froberger a voyagĂ© dans l’Europe entiĂšre, comme compositeur (et certainement diplomate), rencontrant Weckmann, Gibbons, Frescobaldi puis Carrissimi, et aussi Louis Couperin, en un tour d’Europe, – Italie, Grande Bretagne, Allemagne, France-, qui indique l’ampleur du pĂ©riple parcouru et la pensĂ©e musicale qui en rĂ©sulte. Un auteur qui avant Jean-SĂ©bastien Bach, rĂ©alise une synthĂšse musicale et esthĂ©tique Ă  l’échelle europĂ©enne. D’oĂč la valeur de son Ă©criture qui mĂ©ritait bien ce focus dĂ©diĂ© Ă  son oeuvre et sa pensĂ©e.

froberger johann jacobMort en mai 1667 (d’apoplexie) dans la tour d’HĂ©ricourt actuelle (vestige le plus spectaculaire de l’ancien chĂąteau de la princesse Sybille), Johan Jacob Froberger rĂ©alise et laisse en hĂ©ritage une prodigieuse synthĂšse entre toutes les cours europĂ©ennes d’alors : fascinante, son oeuvre pour clavier influence tous ses contemporains par sa richesse et son raffinement ; surtout par son contrepoint remarquable (appris auprĂšs de Frescobaldi) et par sa maĂźtrise du style français des luthistes (dans les nombreuses plaintes Ă  Sybille, Ă  lui-mĂȘme, Ă  Ferdinand III son protecteur) ; un style aussi assimilĂ© auprĂšs de Kirchner, le prodige fou rencontrĂ© en Italie (« le savant aux milles savoirs ») avec lequel Froberger Ă©lucide et explicite le fameux Stilus fantasticus, cet art spĂ©cifique qui fait parler le clavier, propre Ă  l’Allemagne du nord, particuliĂšrement marquant pour des auteurs tels Weckmann et aussi Buxtehude. C’est dire son importance. Pas un seul portrait identifiĂ© mais une musique singuliĂšre et profonde, parfois complexe qui cependant saisit aussitĂŽt qu’elle s’écoute.

Les interprÚtes que la succession des 7 programmes semble non pas contraindre mais au contraire stimuler, rendent immédiatement accessible tout un monde sonore jusque là connu de quelques amateurs. Les défis sont pourtant nombreux car chaque concert mérite une attention / concentration particuliÚre et un effectif singulier.

LES VOYAGES DE FROBERGER. C’est d’abord l’explication du gĂ©nie « à la vie secrĂšte » (concert confĂ©rence, le 20 juillet Ă  HĂ©ricourt) : soutenu, compris (quoi de plus encourageant pour un crĂ©ateur que de se voir estimĂ© et respectĂ© pour ses idĂ©es et son oeuvre ?), Froberger pourrait bien avoir Ă©tĂ© comme son contemporain le peintre Rubens, – prĂ©figurant la carriĂšre diplomatique de Stefani au XVIIIĂšme, un artiste missionnĂ© (et financĂ©) par un riche et puissant protecteur, en l’occurrence pour Froberger, l’Empereur Ferdinand III, tout au long de ses nombreuses escales europĂ©ennes. Le 22 juillet suivant, oeuvres en l’honneur de « Madame Sybille » en rĂ©fĂ©rence Ă  l’Allemande que le professeur dĂ©dia Ă  sa meilleure Ă©lĂšve et amie
 Enfin les quatre derniers programmes les samedi 23 et dimanche 24 juillet, suivent les voyages de Froberger en Europe : Ă  Rome, oĂč il assimile l’oeuvre de Frescobaldi (HĂ©ricourt, Ă©glise luthĂ©rienne, le 23 Ă  15h); puis Ă  Hambourg oĂč le jeu des rencontres rĂ©alisant des miracles stimulants ; il se lie avec Matthias Weckman (Belfort, temple St-Jean, le 23 Ă  21h) ; enfin jalons d’une pensĂ©e universelle, les concerts du dimanche 24 juillet : somptueux cheminement jusqu’à Londres (Plainte faite pour passer la mĂ©lancolie, en rĂ©fĂ©rence au titre de sa piĂšce composĂ©e pendant son sĂ©jour dans le royaume britannique, jusqu’à Oxford) ; surtout finale en apothĂ©ose : Ă  Fresse, Ă  l’église Sainte-Antide : Ă©vocation de la DiĂšte d’Empire Ă  Ratisbonne en 1653, rĂ©union des politiques germaniques aprĂšs la Guerre de Trente Ans, et donc cĂ©lĂ©brations musicales des grands de ce monde : Froberger y cĂŽtoie sans dĂ©mĂ©riter, -relevant fiĂšrement les dĂ©fis de la comparaison…-, les Bertali, Valentini, surtout Schmelzer que Les Cyclopes connaissent bien pour lui avoir dĂ©dier un disque entier. Style germanique et italien fusionnent comme toujours aux noces des puissants (Ferdinand III Ă©pouse un princesse Gonzaga, Eleonore, sa 3Ăšme femme, justement couronnĂ©e Ă  Ratisbonne).

cyclopes-les-festival-musique-et-memoire-ete-2016-classiquenews-bibiane-lapointe-thierry-maeder-classiquenews-compte-rendu-critiqueCYCLOPES, VIVANTS AMBASSADEURS. Tout cela est magnifiquement exprimĂ©, incarnĂ© par le collectif rĂ©uni autour des deux guides, Bibiane Lapointe et Thierry Maeder. La franchise des intentions, le naturel du style, la cohĂ©rence de l’ensemble Ă©clairent chaque sĂ©quence avec une Ă©nergie convaincante. Au cƓur de chaque proposition, la prĂ©sence du clavier, instrument phare de son expĂ©rimentation et dĂ©jĂ  avant Beethoven, Liszt, et Schumann comme Carl Philip, l’outil familier de toute la Recherche. A dĂ©faut de pouvoir voir les traits de Froberger – il n’existe aucun portrait authentifiĂ© de lui, les amateurs ne peuvent qu’écouter ses oeuvres, ce qui Ă©videmment n’est pas nĂ©gligeable. C’est pourquoi quand Bibiane Lapointe s’empare du clavier, c’est comme si nous assistions au travail de recherche menĂ© par Un Froberger rendu Ă  la vie. Le crĂ©ateur est certes thĂ©oricien ; mais ses avancĂ©es dans l’écriture et la mise au propre de ses propres expĂ©rimentations formelles sont dĂ©cisives. Il a su organiser c’est Ă  dire, mettre en ordre la Suite française qui influencera JS Bach. Les Cyclopes relĂšvent un dĂ©fi audacieux : exprimer la complexitĂ© d’une Ɠuvre savante : lui rendre sa vivacitĂ© premiĂšre, ce d’une Ă©loquente façon.

lapointe-bibiane-les-cyclopes-concert-classiquenews-musique-et-memoire-2016MARATHON EN 5 JOURS. A l’invitation de Fabrice Creux, le parcours rĂ©alisĂ© sur 5 jours, offre un aperçu sensationnel d’une Ă©criture certes raffinĂ©e mais gĂ©nĂ©reuse, abondante par sa densitĂ©, libre dans ses audaces. En somme, un profil qui sied admirablement au Festival Musique et MĂ©moire, que Fabrice Creux aime Ă  dĂ©finir non sans raison comme un « festival laboratoire ». Le compagnonnage entre le collectif artistique des Cyclopes et Musique et mĂ©moire se donne tous les moyens pour dĂ©mystifier la question musicale, et les interprĂštes requis, formidables ambassadeurs, en guides habitĂ©s, rendent concrĂšte la dĂ©marche esthĂ©tique, vivante sa fabuleuse crĂ©ativitĂ©.
L’érudition du compositeur savant fait place Ă  une offre flamboyante par sa diversitĂ© de formes, que Les Cyclopes rĂ©inscrivent dans leur contexte, celui d’une oeuvre resserrĂ©e mais trĂšs aboutie (Ă  la maniĂšre d’un Leonard de Vinci) ; dans celui de l’époque oĂč a vĂ©cu Froberger dont les relations professionnelles, amicales, ressuscitent une constellation humaines et artistique de premier plan. Le cycle de concerts suit les voyages en Europe de Froberger, restituant ce maillage complexe et trĂšs riche d’influences entre les foyers et les nations qu’il a su approcher.

Les Cyclopes Ă©clairent Ă  quel point l’oeuvre de Froberger n’a rien d’anecdotique, c’est a contrario l’affirmation d’une superbe pensĂ©e pour la musique : c’est un penseur qui mĂȘme confidentiel laisse en hĂ©ritage une oeuvre fondatrice dans l’élaboration du langage baroque europĂ©en.

L’ÂME D’UN FESTIVAL EXPLORATEUR. Ainsi l’esprit de troupe, telle une conscience collective portĂ© par un geste commun d’une belle cohĂ©sion, inspire ici 6 programmes inĂ©dits (crĂ©ations, commandes du festival : quel autre festival en France dĂ©diĂ© aux musiques anciennes et baroques rĂ©alise le pari de l’invention, la crĂ©ation, le dĂ©frichement, le partage ?), couleurs et apports particuliers, cultivant ce qui n’a rien de convenu, prĂ©servant toujours la recherche sonore et musicale pour transmettre la clartĂ© et l’évidence d’un courant, d’une question au dĂ©part abstraite et Ă©rudite, mais qui au final, parle directement Ă  notre imaginaire contemporain.

Voici donc ce qui est particulier au Festival Musique et MĂ©moire et nul par ailleurs, l’esprit d’un atelier accessible, le dĂ©voilement de la forge musicale, ouverts Ă  tous : c’est la rĂ©solution d’une pensĂ©e savante enfin clarifiĂ©e par un geste clair, libre, naturel. C’est pourquoi tout ce qui se passe Ă  Musique et MĂ©moire renouvelle notre approche actuelle des musiques anciennes et baroques. Audace et engagement, accessibilitĂ© et diversitĂ© des formes de concerts, voilĂ  la clĂ© d’un Festival exemplaire. Passionnant.

Compte rendu, festival. Haute-SaÎne, Musique et Mémoire. Week end II / 20-24 juillet 2016. Les Cyclopes à Musique et Mémoire. Les Cyclopes, ensemble instrumental et vocal , Bibiane Lapointe (clavecin) et Thierry Maeder (orgue), direction. Célébration des 400 ans de Johan Jacob Froberger en Haute-SaÎne.

Festival Musique et MĂ©moire : 3 week ends Ă©vĂ©nements, 17 juillet – 2 aoĂ»t 2015

visuel festival Musique et MĂ©moire 2015Festival Musique et MĂ©moire 2015. 22Ăšme scĂšne baroque – Vosges du Sud, Haute-SaĂŽne. Du 17 juillet au 2 aoĂ»t 2015. 3 week ends – 3 ensembles en rĂ©sidence. Seul dans les Vosges, un festival dĂ©fricheur repoussent les limites de la mĂ©moire, rĂ©invente la notion d’hĂ©ritage et de traditions en exprimant tout ce que les Ɠuvres anciennes et baroques ont de commun avec notre Ă©poque. Ni restitution formatĂ©e, ni postures pĂ©remptoires
 le propre du festival Musique et mĂ©moire est d’interroger avec libertĂ© et exigence les rĂ©pertoires de la fin de la Renaissance aux deux pĂ©riodes baroques, XVIIĂš et XVIIIĂšme, tout en renouvelant la forme du spectacle, suscitant rencontres et combinaisons variĂ©es de musiciens et d’instruments, comme la notion mĂȘme de travail artistique.
Le premier week end (notre coup de coeur) : les 17, 18 et 19 juillet 2015, rĂ©sidence marathon de l’ensemble Les Timbres, jeune collectif qui revisite les fondamentaux et les possibilitĂ©s multiples de la musique de chambre baroque, cette annĂ©e acclimatĂ©e au genre opĂ©ra (“l’opĂ©ra dans tous ses Ă©tats” : Prosperine de Lully dans une version inĂ©dite et chambriste, un Carnaval des animaux rĂ©solument baroque : tempĂ©raments animaliers dans la musique française, etc… 7 concerts enchaĂźnĂ©s le temps d’un grand week end… Rien n’Ă©gale la dĂ©couverte, la proximitĂ©, l’inventivitĂ©, la diversitĂ© et l’accompagnement artistique dĂ©fendus par un festival exemplaire dans les Vosges SaĂŽnoises… 3 week ends Ă  ne pas manquer. RĂ©server vos places, organiser votre sĂ©jour dans les Vosges (Haute-SaĂŽne).

visuel festival Musique et MĂ©moire 2015Festival Musique et MĂ©moire 2015
22Ăšme scĂšne baroque – Vosges du Sud, Haute-SaĂŽne
Du 17 juillet au 2 août 2015
3 week ends – 3 ensembles en rĂ©sidence

 

 

 

WEEK END 1 – Les Timbresles timbres ensemble classiquenews.com

Les 17, 18, 19 juillet 2015
L’OpĂ©ra dans tous ses Ă©tats. Pas moins de 7 programmes dĂ©fendus par Les Timbres sur les 3 jours de rĂ©sidence : vĂ©ritable marathon musical qui dĂ©voile les aptitudes artistiques du collectif pour la musique de chambre la plus dĂ©licieusement concertante et dramatique
Proserpine de Lullu
Le Carnaval des animaux
La Gamme en forme de petit opéra
Le clavecin du Grand SiĂšcle
Simphonies pour les Soupers du Roy
La chasse aux concerts
Sonnons en trio

 

 

 

WEEK END 2 – Vox Luminisvisuel festival Musique et MĂ©moire 2015
Les 24, 25 et 26 juillet 2015
3 programmes mettent en lumiÚre les accents embrasés de Vox Luminis
La dynastie Bach
Bach, la lignĂ©e d’Arnstadt
Pachelbel et Bach

 

 

 

visuel festival Musique et MĂ©moire 2015WEEK END 3 – Les Surprises
Du 29 juillet au 2 août 2015
L’OpĂ©ra : du salon Ă  l’Ă©glise
El Siglo de Oro
Les elémants
Frescobaldi, l’ange du clavier
Miroir du temps
La viole dans tous ses Ă©tats
Songes sacrés

 

 

 

RESERVER. Toutes les infos, les modalités de réservation
sur le site du festival Musique et mémoire 2015

 

 

LIRE notre présentation du Festival Musique et Mémoire 2015

 

 

VOIR la BANDE ANNONCE VIDEO du Festival Musique et MĂ©moire (images du festival 2014) : Parade dans les rues avec l’ensemble Les Suonatori…

 

 

Festival Musique et MĂ©moire 2014 : laboratoire musical dans les Vosges SaĂŽnnoises

musique et memoire festival 2014 vosges saonoises franche comte festivals ete 2014Festival Musique et mĂ©moire. Du 18 juillet au 3 aoĂ»t 2014, 21Ăšme Ă©dition. Vosges saĂŽnnoises (70), Pays des mille Ă©tangs. PortĂ© par la passion du son directeur fondateur, Fabrice Creux, le festival Musique et MĂ©moire rayonne chaque Ă©tĂ© dans l’est de l’Hexagone, avec d’autant plus d’éclat et de mĂ©rite qu’il est l’un des seuls cycles de musique au nord de la Loire et dans l’Est, – quand la majoritĂ© des festivals d’étĂ© se concentrent dans le sud. Rien de tel qu’une escapade au Pays des mille Ă©tangs (Haute-SaĂŽne), au pied du ballon des Vosges : les concerts y ont depuis des annĂ©es pris racines dans le massif vert des Vosges saĂŽnnoises, soit une offre musicale parmi les plus passionnantes sur le plan artistique, associĂ©e au tourisme vert. Avant d’ĂȘtre une offre de concerts et d’évĂ©nements musicaux, Musique et MĂ©moire, c’est d’abord un Ă©tat d’esprit qui allie dĂ©frichement, expĂ©rimentation, et aussi continuitĂ© et accompagnement sur la durĂ©e comme l’atteste Ă  chaque Ă©dition, le principe d’une rĂ©sidence d’artistes, en 2014 : place ainsi au jeune ensemble baroque Les Timbres (bĂ©nĂ©ficiaire d’un compagnonage jusqu’en 2016) dont le rĂ©pertoire de prĂ©dilection se concentre sur la forme du trio conformĂ©ment aux trois artistes fondateurs de l’ensemble (2 violons, 1 clavecin) qui aiment aussi Ă  cultiver les passerelles avec d’autres disciplines comme la danse contemporaine…

GĂ©ographie. En Haute-SaĂŽne (Franche ComtĂ©), le festival rayonne sur une dizaine de sites dont le centre est le choeur roman de MĂ©lisey, noyau d’une itinĂ©rance musicale et artistique qui en Ă©toile, investit les villes de Luxeuil-les-Bains Ă  l’ouest ; Faucogney et la Mer au nord ; Corravillers, ChĂąteau-Lambert, Servance et Miellin au nord-est ; enfin Lure, HĂ©ricourt et Belfort au sud


 

 

 

En 2014, le festival propose pas moins de 15 concerts sur 3 week ends.

 

 

musique et memoire festival 2014 vosges saonoises franche comte festivals ete 2014Week end 1
les vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 juillet 2014

Pleins feux lors du premier week end sur les Sonadori et l’ensemble en rĂ©sidence Les Timbres : Chanson ornĂ©e entre Renaissance et Baroque (le 18 juillet, 21h), Cantates et piĂšces de clavecin de Rameau (Les Timbres, mĂȘme jour, Ă  22h30). Les Sonadori, 6 violons Renaissance ; Du Mignard luth (le 19 juillet, 17h) ; Les Sonadori en parade ; Orgue et violon concertant pour l’Ospedale San Rocco de Venise (Les Sonadori, le 20, 15h30). Enfin le 20 juillet (Luxeuil les bains, Basilique Saint-Pierre) Cantate, sonate et concerto d’Alessandro Scarlatti par Musica Perduta.

 

 

musique et memoire festival 2014 vosges saonoises franche comte festivals ete 2014Week end 2
les jeudi 24, vendredi 25, samedi 26, dimanche 27 juillet 2014

L’école du nord (concert orgue en scĂšne), le 24 juillet Ă  21h (Temple Saint-Jean de Belfort : Jean-Charles Ablitzer, orgue et Les Timbres). Le 25 juillet Ă  Lure (Ă©glise Saint-Martin, 21h) : concert Rebel pĂšre et fils (Les Surprises). Le 26 juillet Ă  HĂ©ricourt (17h), Carl Phillip Emanuel Bach : le langage des sentiments (Les Musiciens Ă  la rĂšgle d’or). Le 27 juillet, 21h (Luxeuil les Bains, Basilique Saint-Pierre) : Anti melancholicus : les cantates de jeunesse de JS Bach (Alia Mens).

 

 

musique et memoire festival 2014 vosges saonoises franche comte festivals ete 2014Week end 3
les mercredi 30, jeudi 31, vendredi 2 et samedi 3 août 2014

 

 

6 programmes au menu du dernier week end de Musique et MĂ©moire 2014. Folies et Canaries, le 30 juillet Ă  Lure 21h par Manuel de Grange, guitare. Le 31 juillet, 21h (ChĂąteau-Lambert) : Portrait de JosĂ© MarĂ­n, prĂȘtre, chanteur, voleur, assassin. Le 1er aoĂ»t (Ă©glise Saint-Blaise de Liellin, 21h) : L’art d’aimer, une promenade dans l’Europe galante. Le 2 aoĂ»t (Ă©glise Saint-Jean Baptiste de Corravillers, 21h) : L’air italien au temps de Luis XIII. Enfin, deux programmes le 3 aoĂ»t :
A 11h (choeur roman de Melisey) : Coplas, trois siĂšcle de musique espagnole ; Ă  17h (Ă©glise ND de l’Assomption de Servance): L’air espagnol au temps de Luis XIII. A nouveau en juillet et aoĂ»t 2014, le festival Musique et MĂ©moire promet une Ă©dition de dĂ©couvertes et d’approfondissements exceptionnels.

 

 

Informations et réservations sur le site du festival Musique et Mémoire

boutonreservation

 

 

 

Votre hébergement pendant le festival Musique et Mémoire 2014 : réservations : 03 84 97 10 80
www.destination70.com
reservation@destination70.com

Festival Musique et MĂ©moire 2014 : laboratoire musical dans les Vosges SaĂŽnnoises

musique et memoire festival 2014 vosges saonoises franche comte festivals ete 2014Festival Musique et mĂ©moire. Du 18 juillet au 3 aoĂ»t 2014, 21Ăšme Ă©dition. Vosges saĂŽnnoises (70), Pays des mille Ă©tangs. PortĂ© par la passion du son directeur fondateur, Fabrice Creux, le festival Musique et MĂ©moire rayonne chaque Ă©tĂ© dans l’est de l’Hexagone, avec d’autant plus d’éclat et de mĂ©rite qu’il est l’un des seuls cycles de musique au nord de la Loire et dans l’Est, – quand la majoritĂ© des festivals d’étĂ© se concentrent dans le sud. Rien de tel qu’une escapade au Pays des mille Ă©tangs (Haute-SaĂŽne), au pied du ballon des Vosges : les concerts y ont depuis des annĂ©es pris racines dans le massif vert des Vosges saĂŽnnoises, soit une offre musicale parmi les plus passionnantes sur le plan artistique, associĂ©e au tourisme vert. Avant d’ĂȘtre une offre de concerts et d’évĂ©nements musicaux, Musique et MĂ©moire, c’est d’abord un Ă©tat d’esprit qui allie dĂ©frichement, expĂ©rimentation, et aussi continuitĂ© et accompagnement sur la durĂ©e comme l’atteste Ă  chaque Ă©dition, le principe d’une rĂ©sidence d’artistes, en 2014 : place ainsi au jeune ensemble baroque Les Timbres (bĂ©nĂ©ficiaire d’un compagnonage jusqu’en 2016) dont le rĂ©pertoire de prĂ©dilection se concentre sur la forme du trio conformĂ©ment aux trois artistes fondateurs de l’ensemble (2 violons, 1 clavecin) qui aiment aussi Ă  cultiver les passerelles avec d’autres disciplines comme la danse contemporaine…

GĂ©ographie. En Haute-SaĂŽne (Franche ComtĂ©), le festival rayonne sur une dizaine de sites dont le centre est le choeur roman de MĂ©lisey, noyau d’une itinĂ©rance musicale et artistique qui en Ă©toile, investit les villes de Luxeuil-les-Bains Ă  l’ouest ; Faucogney et la Mer au nord ; Corravillers, ChĂąteau-Lambert, Servance et Miellin au nord-est ; enfin Lure, HĂ©ricourt et Belfort au sud


 

 

 

En 2014, le festival propose pas moins de 15 concerts sur 3 week ends.

 

 

musique et memoire festival 2014 vosges saonoises franche comte festivals ete 2014Week end 1
les vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 juillet 2014

Pleins feux lors du premier week end sur les Sonadori et l’ensemble en rĂ©sidence Les Timbres : Chanson ornĂ©e entre Renaissance et Baroque (le 18 juillet, 21h), Cantates et piĂšces de clavecin de Rameau (Les Timbres, mĂȘme jour, Ă  22h30). Les Sonadori, 6 violons Renaissance ; Du Mignard luth (le 19 juillet, 17h) ; Les Sonadori en parade ; Orgue et violon concertant pour l’Ospedale San Rocco de Venise (Les Sonadori, le 20, 15h30). Enfin le 20 juillet (Luxeuil les bains, Basilique Saint-Pierre) Cantate, sonate et concerto d’Alessandro Scarlatti par Musica Perduta.

 

 

musique et memoire festival 2014 vosges saonoises franche comte festivals ete 2014Week end 2
les jeudi 24, vendredi 25, samedi 26, dimanche 27 juillet 2014

L’école du nord (concert orgue en scĂšne), le 24 juillet Ă  21h (Temple Saint-Jean de Belfort : Jean-Charles Ablitzer, orgue et Les Timbres). Le 25 juillet Ă  Lure (Ă©glise Saint-Martin, 21h) : concert Rebel pĂšre et fils (Les Surprises). Le 26 juillet Ă  HĂ©ricourt (17h), Carl Phillip Emanuel Bach : le langage des sentiments (Les Musiciens Ă  la rĂšgle d’or). Le 27 juillet, 21h (Luxeuil les Bains, Basilique Saint-Pierre) : Anti melancholicus : les cantates de jeunesse de JS Bach (Alia Mens).

 

 

musique et memoire festival 2014 vosges saonoises franche comte festivals ete 2014Week end 3
les mercredi 30, jeudi 31, vendredi 2 et samedi 3 août 2014

 

 

6 programmes au menu du dernier week end de Musique et MĂ©moire 2014. Folies et Canaries, le 30 juillet Ă  Lure 21h par Manuel de Grange, guitare. Le 31 juillet, 21h (ChĂąteau-Lambert) : Portrait de JosĂ© MarĂ­n, prĂȘtre, chanteur, voleur, assassin. Le 1er aoĂ»t (Ă©glise Saint-Blaise de Liellin, 21h) : L’art d’aimer, une promenade dans l’Europe galante. Le 2 aoĂ»t (Ă©glise Saint-Jean Baptiste de Corravillers, 21h) : L’air italien au temps de Luis XIII. Enfin, deux programmes le 3 aoĂ»t :
A 11h (choeur roman de Melisey) : Coplas, trois siĂšcle de musique espagnole ; Ă  17h (Ă©glise ND de l’Assomption de Servance): L’air espagnol au temps de Luis XIII. A nouveau en juillet et aoĂ»t 2014, le festival Musique et MĂ©moire promet une Ă©dition de dĂ©couvertes et d’approfondissements exceptionnels.

 

 

Informations et réservations sur le site du festival Musique et Mémoire

boutonreservation

 

 

Votre hébergement pendant le festival Musique et Mémoire 2014 : réservations : 03 84 97 10 80
www.destination70.com
reservation@destination70.com

Grand reportage vidéo : le Festival Musique et Mémoire 2013 (les 20 ans)

Grand reportage vidĂ©o : Festival Musique et MĂ©moire 2013. Au cƓur du Pays des Vosges SaĂŽnoises, le festival Musique et MĂ©moire interroge les nouveaux champs crĂ©atifs de la Renaissance et du Baroque. A l’invitation de son directeur artistique et fondateur, Fabrice Creux, le Festival en laboratoire des pratiques musicales rĂ©invente le principe des rĂ©sidences d’artistes. Geste vocal, nouvelles formes de concerts, orgue en scĂšne… sont les volets d’une dĂ©marche unique en France qui recherche toujours Ă  conquĂ©rir de nouveaux publics. Reportage exclusif CLASSIQUENEWS : avec Fabrice Creux (directeur artistique fondateur du Festival), Bruno Boterf (directeur musical de l’ensemble en rĂ©sidence Ludus Modalis), Jean-Charles Ablitzer (organiste associĂ© du Festival).