Friedrich Pfeffer, PDG de La Fugue présente l’offre Europera

La Fugue produit depuis des années des voyages thématiques où l’opéra et la musique ont une place privilégiée. Le site Europera regroupe aujourd’hui son offre récente, reconstruite autour de séjours courts dans les grandes métropoles du monde : à chaque proposition d’évasion correspond un événement lyrique, promesse d’un grand moment musical.  Friedrich Pfeffer, Président directeur général de La Fugue, précise ce qui fait aujourd’hui l’intérêt des voyages culturels et musicaux proposés par Europera… Entretien pour classiquenews.

 

 

 

C. Thielemann et F. Pfeffer

 

 Le chef Christian Thielemann et  Friedrich Pfeffer (DR)

 

 

Quels sont les nouveaux sites que vous avez récemment lancés ? Comment fonctionnent-ils les uns par rapport aux autres ? 

Nous avons récemment lancé Europera, un site dédié aux voyages individuels autour de la musique classique et de l’opéra. Le site propose principalement des séjours courts, le temps d’un week-end, dans une ville d’Europe, pour assister aux représentations les plus prisées, ainsi que quelques séjours plus longs autour des grands festivals tels que Salzbourg, Glyndebourne,  Baden-Baden et d’autres.

Notre site-mère est celui de La Fugue, il regroupe l’ensemble de nos voyages thématiques, d’une durée variée, accompagnés par des experts, des conférenciers, et parfois par des « signatures » . Nous couvrons des destinations culturelles très diverses, parfois lointaines telles que l’Asie, l’Afrique, ou l’Amérique du Sud. Nous proposons aussi chaque année deux croisières, l’une avec un thème lyrique, et l’autre autour de l’art contemporain. Les budgets sont aussi variés que les destinations.

Enfin, il y a notre plateforme web, Opera Online, qui existe depuis six ans. Ce n’est pas un site marchand mais un site gratuit, à caractère strictement informatif, dédié à l’actualité du monde lyrique. Il contient une myriade d’informations sur l’opéra, depuis une « Encyclopera » qui propose des résumés exhaustifs de la plupart des opéras du répertoire, à la description des lieux de spectacle, des biographies d’artistes, des critiques des spectacles les plus courus, et à des chroniques et des articles musicologiques de fond.  Nos clients peuvent ainsi trouver l’ensemble des informations concernant les maisons lyriques dans lesquelles ils se rendent et les spectacles auxquels ils ont prévu d’assister. Le site est bilingue (français/anglais), et accueillera à partir de janvier 2015 des contributions de chroniqueurs des quatre coins du monde.

En terme de séjours musicaux que proposez-vous concrètement de différent des autres opérateurs ?

La sélection de La Fugue est très pointue, nous ne retenons que le meilleur de la saison musicale. C’est bien sûr un choix très subjectif, mais 30 ans d’expérience dans ce domaine et la parfaite connaissance du sujet et des artistes nous permettent de faire les bonnes sélections.  Les places pour assister aux représentations des prestigieux weekends de l’abonnement Europera sont quant à elles réputées introuvables, car ces représentations sont très vite complètes. Les séjours de l’abonnement comprennent également d’autres prestations, comme un cocktail autour d’une conférence d’introduction et, selon les cas, des rencontres avec les artistes.

Avez-vous une idée du profil de vos clients, ces mélomanes mobiles qui aiment l’opéra dans des lieux dédiés ?

Nos clients sont de voyageurs avisés et des passionnés. Ils nous font confiance et savent que nous proposons ce qu’il y a de meilleur. Ils suivent de près l’actualité du monde lyrique, connaissent les productions et les artistes, et il n’est pas rare que certains suivent leurs chanteurs préféré pendant toute une saison.

Comment voyez-vous votre offre évoluer dans les années à venir ?

Nous souhaitons en priorité développer le potentiel de l’abonnement Europera. Nous sommes persuadé qu’à terme Europera deviendra un grand club d’amateurs lyriques international dont les membres auront plaisir à se retrouver plusieurs fois par saison dans les grands centres lyriques européens, afin d’échanger leurs opinions et partager leurs émotions.  D’une façon plus pragmatique, l’abonnement Europera propose chaque année cinq weekends autour des meilleurs spectacles dans les maisons lyriques les plus prestigieuses et pour quatre weekends achetés, le cinquième est offert. Que peut on rêver de mieux ?!

Propos recueillis en décembre 2014. 

 

 

Organisez votre prochain séjour Opéra avec EUROPERA.COM

 

 

5 exemples de séjours opéra en Europe avec EUROPERA :

Cecilia Bartoli dans La Cenerentola à Zurich le 9 janvier 2015
Klaus-Florian Vogt dans Ariadne auf Naxos à Paris, le 22 janvier 2015
Jonas Kaufmann dans Andrea Chénier à Londres, le 6 février 2015
Anna Netrebko dans Anna Bolena à Vienne, le 10 avril 2015
Elina Garanca et Jonas Kaufmann dans Cavalleria Rusticana à Milan, le 12 juin 2015

Notre sélection opéra pour les fêtes : quels opéras pour Noël et le jour de l’An ?

Quels opéras pour les fêtes ? Pour les fêtes…. évadez-vous ! Que faire pour les Fêtes ? Quel spectacle ne pas manquer ? Que vous restiez en France ou souhaitiez vous évader, voici notre sélection des productions et concerts à l’affiche pendant la période bénie où l’insouciance le dispute au désir d’ivresse, soit du 23 décembre 2014 au 2 janvier 2015…. Offenbach et Johann Strauss fils continuent d’incarner la légèreté raffinée que tout le monde recherche pour cette fin d’année (préparant au grand rv médiatique du Concert du Nouvel An 2015 en direct du Musikverein de Vienne le 1er janvier 2015 sur France 2 (cette année dirigé par un vétéran bien rassurant : Zubin Mehta)…

 

 

 

home-evasion-maria-stuarda-joyce-di-donato-582-416-une-evenements

 

Joyce Di Donato crée l’événement au Liceu de Barcelone en chantant pour Noël et le Jour de l’An, sa magnifique maria Stuarda de Donizetti. c’est l’événement lyrique des fêtes de fin d’année 2014

 

 

Pour nous, la production événement reste la nouvelle Chauve Souris présentée par l’Opéra de Tours soit 4 représentations les 27, 29 30 et 31 décembre 2014 (Jean-Yves Ossonce, direction). La production se donne quelques jours auparavant à Reims, les 13 et 14 décembre.

A l’Opéra de Montpellier, place à Mozart et son Idomemeo (opéra orchestral riche en développements symphoniques : Opéra comédie, les 26 et 28 décembre 2014 puis 6 et 8 janvier 2015). Ainsi vous saurez comment une jeune fille aimable voire neutre : Ilia, sauve le prince Idomeneo que son père (Idamante) allait immoler pour plaire aux dieux…

Offenbach fait depuis longtemps partie des auteurs à l’affiche pendant les fêtes de fin d’année : ainsi Angers Nantes Opéra présente Barbe-Bleue : à Nantes (Opéra Graslin), les 12, 14, 16, 17 et 19 décembre, puis Angers, les 11, 13 et 15 janvier 2015, et entre ces dates c’est l’Opéra de Rennes qui prend la relève les 29, 31 décembre puis 1er, 3 janvier 2015 (Laurent Campellone, direction, avec Matias Vidal, Karine Séchaye…). De son côté, Toulon propose La Belle Hélène, les 27, 28, 30 et 31 décembre 2014 (Karine Deshayes, Cyril Dubois… Krüger, direction). C’est aussi le cas de Strasbourg (Opéra du Rhin) où La vie parisienne bat son plein les 13, 15, 21, 23, 26, 27, 30 décembre 2014 (Claude Schnitzler, direction).

Pour une envie d’opéra italien, comique de surcroît mais si subtile : vous irez à Saint-Etienne (Opéra-Théâtre) pour Don Pasquale de Donizetti : les 31 décembre 2014 puis 2 et 4 janvier 2015 (Dominguez, direction, avec Sohn et di Pasquale…).

Au Staatsoper de Vienne, 3 productions à la carte accompagnent Noël et le Nouvel An : Rigoletto de Verdi (les 20, 23, 27, 30 décembre 2014 puis 2 janvier 2015. Welser-Möst, direction. Pierre Audi, mise en scène, avec Piotr Beczala, Simon Keelyside…) ; La Flûte enchantée (Die Zauberflöte de Mozart, les 25, 28 décembre 2014 puis 4, 7, 11 janvier 2015. Fischer, direction. Avec Selig, Bruns, Lewek, Kühmeier, Werba…). Enfin, Vienne ne serait pas réellement enivrée sans un air de valse, celui si affiné / affûté de Johann Strauss II : un retour à la source la plus pétillante grâce à l’inusable Chauve Souris de Johann Strauss II, les 31 décembre 2014, puis 1er, 3, 5 janvier 2015. Un must absolu.

maria stuarda joyce didonato et elisabeth pendant chasse dvd ERATO donizetti clic de classiquenews septembre 2014Liceu de Barcelone. Plus grave et tragique mais révélant le tempérament tendre et superlatif d’une bel cantiste actuelle inoubliable : Maria Stuarda de Donizetti avec la diva américaine Joyce DiDonato au Liceu de Barcelone : les 19, 21, 23, 27, 29, 30 décembre 2014 puis 2, 3, 7, 8 et 10 janvier 2015. C’est la production phare en Catalogne ibérique et l’un des derniers temps forts de la saison lyrique 2014 au Liceu : attention Joyce Di Donato est remplacée les 21, 29 puis 3 et 7 janvier). Le dvd de sa performance dans le rôle-titre a été édité récemment par Erato. A Barcelone, la production est scénographiée par un duo capable du pire comme du meilleur Caurier / Leiser. Joyce DiDonato a réalisé sa prise de rôle sur la scène du Metropolitan Opera de New York en janvier 2013 (production scénographiée par David McVicar et filmé par Erato)

Enfin à Liège, l’Opéra royal de Wallonie présente une nouvelle production de Tosca de Puccini, les 20, 21, 23, 26, 27, 28, 30, 31 décembre 2014 puis 2 janvier 2015. Et n’oubliez pas qu’à Liège se trouvent les meilleurs marchés de Noël et tant de bons chocolatiers. De quoi compléter astucieusement votre séjour pour les fêtes.