Richard Wagner:” The Other Wagner ” (3 cd Emi)

Richard Wagner 2013
Ouvertures Faust, Colombus, Sonate, Das liebesmahl der Apostel…


Richard Wagner:

The Other Wagner

(3 cd Emi)

«L’autre Wagner» réunit en 3 cd quelques perles wagnériennes: oeuvres orchestrales, lyriques et chambristes d’autant plus désignées pour ceux qui pensaient tout connaître du maître de Bayreuth… Or opéra, voici donc ouvertures, pièces de circonstances, essais de jeunesse, partitions pour la clavier, cycle vocal (quoique les Wesendock lieder, composés sur les poèmes assez faibles de son grand amour à l’époque de Tristan, demure quand même très connus); au chapitre des découvertes heureusement ressuscitées dans le catalogue des archives Emi: les œuvres chorales de Dresde, dont le redoutable Liebesmahl der Apostel, prélude expérimental pour chœur de 1842/1843, anticipant la spatialisation si spécfiique et réussi des ensembles à venir culminant par leur réussite dans Lohengrin et surtout Parsifal ; donc les Wesendonck-Lieder version piano (sensuelle et lumineuse Jessye Norman en 1969) et orchestre d’après l’orchestration de Mottl (sublime et si juste Christa Ludwig en 1962); ou encore la Sonate pour piano WWW 85, qui marque le retour à l’écriture en juin 1853, après le silence qui fait suite à Lohengrin.

3 cd incontournables révèlent l’autre Wagner

Finalement assez assommantes, les marches pompeuses (Kaisermarch: d’un élan pompier qui respire la déférence à l’empereur Hohenzolern, quand Richard, ingrat déçu de Louis II se voyait déjà pour son Bayreuth chéri, la nouveau favori du Prussien : reconnaissons que Janowski est bien peu engagé finalement et plutôt lisse sur la durée), les ouvertures, Faust (Plasson) et Colombus (Tate). Mais, ici se profile comme pour Schumann et Berlioz, la fascination du mythe faustéen.

La Symphonie en mi, inachevée, redécouverte et recrée en 1988, (un seul allegro con spirito par un Sawallisch fiéveux en diable), à la place de celle en do, intégralement parvenue, reste un essai galopant, bondissant, – mendelssohnien-, rien qu’un lever de rideau d’un irrépressible enthousiasme conquérant (Wagner déjà à l’assaut des théâtres lyriques européens?). Les mélodies écrites d’après Ronsard pendant le premier séjour parisien (1830-1840), surtout d’après Goethe (par Hampson ciseleur et poète), séjour le plus sinistre et le plus dépressif, sont d’un apport consistant.
Même double vision plutôt exhaustive : la version originale de Siegfried Idyll, composée au début de la liaison durable avec Cosima (en 1864 quand le compositeur est sauvé par sa rencontre avec le jeune roi de Bavière) et pour la naissance de leur fils Siegfried, (Plasson) et aussi la transcription pour piano (Mikhail Rudy, signataire de la transcription). Côté perles inoubliables pour le piano: ces cygnes noirs d’une élégance indicible autant qu’improbable de Ankuff bei den schwarzen Schwänen (l’arrivée des cygnes noirs)… pièce majeure d’un Wagner en transe amoureuse, préparateur de Tristan et que le chef et pianiste Ascher Fisch avait également transcendé dans un récital titre paru en 2012, autre album incontestable en cette année des plus wagnériennes. La pièce est contemporaine du 2ème séjour parisien quand Wagner accompagne l’échec annoncé (organisé) de la création de Tannhäuser à l’Opéra (1861). Coffret au programme inédit, novateur… donc incontournable.

Richard Wagner:” The Other Wagner “. Anthologie non lyrique (musique symphonique, vocale, chorale ; pour piano). Œuvres pour orchestre : Eine Faust-Ouvertüre – Festgesang: ‘Der Tag Erscheint’ Wwv 68b – An Webers Grabe: ‘Hebt an den Sang’ – Siegfried Idyll – Trauersinfonie – Das Liebesmahl der Apostel – Symphonie en mi majeur : Allegro con spirit – Columbus Overture – Huldigungsmarsch – Kaisermarsch – Großer Festmarsch – Wesendonck-Lieder (orch. Mottl)
Œuvres pour piano : Ankunft bei den schwarzen Schwänen – Sonate pour piano (Für das Album von Frau MW) – Elegie en la bémol majeur – Siegfried Idyll (arr. Rubinstein & Rudy). Lieder : 3 Mélodies – Lieder des Mephistopheles n° 4 & 5 – Der Tannenbaum – Wesendonck-Lieder. Dresdner Philharmonie / Michel Plasson – Philadelphia Orchestra / Wolfgang Sawallisch – Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks / Jeffrey Tate – London Symphony Orchestra / Marek Janowski – Christa Ludwig & Philharmonia Orchestra / Otto Klemperer – Mikhail Rudy – Thomas Hampson & Geoffrey Parsons – Jessye Norman & Irwin Gage. (3 CD EMI Classics 50999 7 05514 2 6)

One thought on “Richard Wagner:” The Other Wagner ” (3 cd Emi)

  1. Pingback: CD. Richard Strauss : the other Strauss (3 cd Erato). | Classique News