RAFFAELLA MILANESI, soprano incandescente

milanesi-raffaella-soprano-portrait-entretien-presentation-classiquenewsSOPRANO INCANDESCENTE… Raffaella Milanesi est une soprano plus que talentueuse : c’est l’une des rares chanteuses Ă  savoir incarner un personnage, entre intĂ©rioritĂ© hallucinĂ©e et sobriĂ©tĂ© dramatique quand beaucoup de ses consĹ“urs parfois minaudent confondant rĂ©cital de soliste et… jeu d’actrice Ă  l’Ă©coute de ses partenaires chanteurs, impliquĂ©e dans l’explicitation d’une situation dramatique. DouĂ©e d’un imaginaire introspectif rare,- en cela proche d’une Lorraine Hunt, Raffaella Milanesi incarne, habite, exprime ; sachant parfaitement Ă©clairer le profil psychologique de l’hĂ©roĂŻne qu’elle chante tout en comprenant aussi de l’intĂ©rieur la situation dramatique qui est en jeu. En un mot, la cantatrice redonne son lustre au chant lyrique incarnĂ© : elle sait prĂ©server le théâtre Ă  l’opĂ©ra.

 

 

ALCINA-RAFFAELLA-MILANESI-582-ALCINA-CLASSIQUENEWS-copyrightOn l’a vu Ă©blouissante et si bouleversante dans son approche du rĂ´le de la sorcière amoureuse dĂ©munie,impuissante, dĂ©truite,… sublime Alcina de Handel Ă  Shanghai lors du festival international baroque qui a eu lieu en dĂ©cembre 2015 (Shanghai Symphony Orchestra Hall). A la fois louve fantomatique (ah mio cor) et souveraine fière et dĂ©terminĂ©e, la cantatrice explorait en nuances et couleurs ciselĂ©es, le portrait d’une âme en fusion et incandescence. Saisissante de vĂ©ritĂ© et de prĂ©sence. Du très grand art. VOIR le reportage vidĂ©o OPERA FUOCO, David Stern et Raffaella Milanesi Ă  Shanghai (dĂ©cembre 2015 – rĂ©alisation : Philippe Alexandre Pham)

 

 

OPERA. Raffaella Milanesi : soprano incandescenteRĂ”LES 2017… En France Raffaella Milanesi participe Ă  compter du 26 avril prochain Ă  la nouvelle production de La Calisto prĂ©sentĂ©e par l’opĂ©ra national du Rhin. Il y sera Junon personnage vocifĂ©rant sa jalouse impuissance lĂ  encore. Quand son Ă©poux trop volage Jupiter renchĂ©rit en facĂ©ties et stratagèmes inventifs pour sĂ©duire la belle nymphe Calisto qui s’est pourtant consacrĂ©e Ă  Diane : or le maĂ®tre de l’Olympe connaĂ®t bien le cĹ“ur des ĂŞtres surtout le dĂ©sir des simples mortelles. Sachant les amours saphiques, dans le secret du bain de Diane, Jupiter sĂ©ducteur n’hĂ©site pas Ă  se dĂ©guiser en Diane justement pour tout obtenir de la belle proie… il rĂ©ussira et la nymphe engrossĂ©e sera mĂŞme chassĂ©e du divin arĂ©opage (voir les peintures des XVIè au XVIIIè : du Titien Ă  Boucher). Raffaella Milanesi sera ensuite Esther dans l’oratorio Ă©ponyme de Haendel lors du prochain festival Händel de Halle en Allemagne (le 3 juin 2017).

 

 

_________________

 

 

AGENDA de Raffaella Milanesi, soprano

CAVALLI : La Calisto (Junon, Fortune)
Opéra National du Rhin, du 26 avril au 14 mai 2017
Strasbourg et Mulhouse
Les Talens Lyriques

 

Händel / Haendel : Esther
Raffaella Milanesi chante le rĂ´le titre
Halle Handel Festpeile, le 3 juin 2017
Halle ( Allemagne)
La Risonanza, Fabio Bonizzoni

 

 

VISITER aussi le site officiel de Raffaella Milanesi

 

 

 

______________________

 

CD

gluck-clemenza-tito-ehrhardt-werner-arte-del-mundo-dhmSESTO chez Gluck… Raffaella Milanesi, cœur embrasé au chant clair et nuancé incarne Sesto dans l’opéra oublié de Gluck (surclassé par le drame éponyme de Mozart en 1791), La Clemenza di Tito, perle seria ressuscitée par Werner Erhardt dès 2003 à Leverkusen. LIRE notre compte rendu critique de La Clemenza di Tito de Gluck, CLIC de CLASSIQUENEWS de juin 2014

 

 

 

 

________________________
 

 

VIDEO : ALCINA embrasĂ©e, Ă©ruptive, hallucinĂ©e…

 

 

ALCINA-RAFFAELLA-MILANESI-582-ALCINA-CLASSIQUENEWS-copyright

 

 

DIVAS ACTUELLES : Raffaella MILANESI, soprano. L’ARDENTE FLAMME. Lors du festival international de musique baroque de Shanghai en dĂ©cembre 2015, la compagnie lyrique crĂ©Ă©e dirigĂ©e par David Stern interprĂ©tait ALCINA de Haendel. Avec dans le rĂ´le titre, l’immense soprano Raffaella Milanesi, Alcina dĂ©vastĂ©e, juste, sincère… SĂ©quence sublime oĂą la cantatrice au sommet de ses moyens chante l’air majeur “Ah mio cor” qui dĂ©voile sous le masque de la magicienne souveraine, une amoureuse dĂ©truite, impuissante © studio CLASSIQUENEWS.TV — rĂ©alisation : Philippe-Alexandre PHAM / Shanghai dĂ©cembre 2015