Princesse Czardas de Kalman

kirchner femmes dans la rue 1915Kalman : Princesse Czardas. Nouvel An Ă  Dresde : Anna Netrebko, Juan Diego FlĂłrez et Christian Thielemann tiennent l’affiche pour le concert du Nouvel An de la Staatskapelle Dresden.  Anna Netrebko (Sylva Varescu) et Juan Diego FlĂłrez (Edwin Ronald von und zu Lippert-Weylersheim) chantent l’opĂ©rette Princesse Czardas, lundi 29 dĂ©cembre Ă  19h. La soprano vedette qui a connu une annĂ©e 2014 flamboyante et riche en prises de rĂ´les verdiers (Leonora et lady Macbeth), prĂŞte sa sensibilitĂ© hyperfĂ©minine au rĂ´le de Sylva) tandis que le subtil rossinien, aux pianos Ă©lĂ©gantissimes et au phrasĂ© raffinĂ© si dĂ©lectable, Florez incarne l’ardent Edwin. Princesse Czardas, – en allemand Die CsárdásfĂĽrstin, en hongrois A CsárdáskirálynĹ‘-,  est un chef-d’oeuvre du XXème siècle Ă©crit par le compositeur hongrois Emmerich Kálmán. OpĂ©rette en trois actes du compositeur hongrois Emmerich Kálmán, sur un livret de Leo Stein et BĂ©la Jenbach, Princesse Czardas est crĂ©Ă©e à Vienne au Johann Strauss Theater, le 17 novembre 1915. L’action se dĂ©roule à Budapest et Ă  Vienne, juste avant la Première Guerre mondiale. C’est une comĂ©die contemporaine oĂą la scène prolonge comme un miroir les Ă©vĂ©nements de l’histoire immĂ©diate mais inscrits dans les sphères vaporeuses et raffinĂ©es de l’aristocratie fin de siècle. L’oeuvre a Ă©tĂ© composĂ©e pendant la dĂ©claration de la première guerre : les librettistes amorcent les premier et second actes Ă  Marienbad avant la dĂ©claration ; puis reprennent l’écriture Ă  l’étĂ© 1915 Ă  Bad Ischl (troisième et dernier acte). La crĂ©ation de novembre 195 est un immense succès (533 reprĂ©sentations dans la foulĂ©e).

 

 

 

Kalman : Princesse Czardas au Semperoper de Dresde
Diffusé le 29 décembre sur medici.tv

Anna Netrebko : Sylva Varescu
Juan Diego Flórez : Edwin Ronald von und zu Lippert-Weylersheim
Christina Landshamer : La Comtesse Stasi
Pavol Breslik : Comte Boni Káncsiánu
Sebastian Wartig : Feri von Kerekes
Bernd Zettisch : Prince Leopold Maria von und zu Lippert-Weylersheim

Sächsischer Staatsopernchor Dresden; Wolfram Tetzner, chef de chœur. Staatskapelle Dresden
Christian Thielemann, direction

 

 

 

 

L’intrigue

L’action varie les lieux selon les actes : au Théâtre de l’Eldorado Ă  Budapest (acte I), au Palais du Prince LĂ©opold-Marie de Liebensdorf Ă  Vienne (acte II) enfin dans un hĂ´tel viennois (acte III).

A Budapest, le prince Edwin de Liebensdorf aime la chanteuse de music-hall Sylva Maresco, que toute la ville vient applaudir telle une vedette fascinante et qu’elle a baptisée : « Princesse Czardas ». Contrevenant la volonté de son père (le Prince Léopold-Marie de Liebensdorf), Edwin s’engage à épouser dans les deux mois Sylva quand il apprend que celle-ci envisage de le quitter pour une tournée en Amérique. Mais le père provoque la séparation des amants : il oblige son fils a regagner Vienne pour épouser la Comtesse Stasi. Boni, ami du jeune prince, aime aussi Sylva. Il part avec elle.

Vienne, deux mois plus tard. Au palais Liebensdorf, un soirée de gala fête les fiançailles d’Ewin et de Stasi. Sylva y paraît accompagné de Boni qu’elle présente comme son mari. Mais Boni tombe amoureux de Stasi cependant que Edwin bouillonne intérieurement à l’idée de perdre Sylva. Dépitée, la jeune femme quitte le bal pour rejoindre son hôtel à Vienne.

Dans l’hôtel où séjourne Sylva, le père d’Edwin apprend que sa propre épouse fut une ancienne chanteuse de cabaret. Il lui est désormais difficile d’interdire à son fils d’épouser une chanteuse de Music-Hall. Ainsi, Edwin et Sylva comme Boni et Stasi peuvent se marier.

 

 

Illustration : Kirchner, femmes dans la rue, 1915.

 

 

Comments are closed.