Paris ressuscite Le Timbre d’Argent de Saint-Saëns

saint-saens_400_x_250_camille_2_musica_juin_1907_p._93PARIS. SAINT-SAËNS : Le Timbre d’argent. 9-19 juin 2017. 140 ans après sa création à Paris, Le timbre d’argent de Camille Saint-Saëns ressuscite enfin. Saint-Saëns jouit d’une actualité qui indique un regain d’intérêt pour son oeuvre, la réalité de son écriture et ce qu’il a réellement apporté à l’histoire musicale et lyrique. Une passionnante publication, dévoilant le « Saint-Saëns globe trotter », édité en avril mai 2017 par Actes Sud a dévoilé les voyages d’un auteur soucieux de renouveler son inspiration et la forme à servir ; l’orient devenant même une source détournant positivement la musique française de sa fascination / détestation compulsive pour le wagnérisme et les romantiques germaniques.
Si le timbre est selon l’usage, une cloche sans battant destiné à être frapper pour appeler, Saint-Saëns rappelle aussi qu’il annonce la mort et l’anéantissement.
Comme dans les Contes d’Hoffmann pour lequel Jules Barbier avait aussi coopéré, Le Timbre d’argent de Saint-Saëns raconte l’amour passionné que le peintre Conrad voue à son modèle, une danseuse, dans le tableau qu’il a réalisé d’elle, déguisée en Circé. L’enchanteresse dénommée Fiammetta demeure muette pendant l’action ; elle captive jusqu’à son désir le plus intime, ce avec d’autant plus de dévorante intensité que le peintre maudit a aussi comme Faust, vendu son âme au diable.

Après moult avatars, dont les révisions nombreuses opérées par Saint-Saëns (après 1865 quand il s’empare de l’intrigue dont Gounod ne voulait pas), l’ouvrage est créé après la guerre de 1870, en 1877 (même année que pour la création de Samson et Dalila), au Théâtre national lyrique de Paris, dans sa 4e version, et Saint-Saëns de la remanier encore jusqu’à sa dernière représentation au Théâtre de la Monnaie (Bruxelles), en 1914. Depuis cette date, l’opéra n’a pas été repris. Dans la suite des représentations à l’Opéra Comique à Paris en juin 2017, un livre cd est annoncé pour fixer la résurrection de l’opéra de St-Saëns.

_____________________

PARIS. Opéra-Comique. SAINT-SAËNS : Le Timbre d’argent. 9-19 juin 2017. 6 représentations. Réservez vos places / Diffusion sur France Musique le 2 juillet 2017, 20h.
http://www.opera-comique.com/fr/saisons/saison-2017/timbre-argent

LIRE aussi notre compte rendu critique du livre SAINT-SAËNS GLOBE TROTTER édité par Actes Sud

Comments are closed.