Palazzetto Bru Zane, Centre de musique romantique françaiseSaison 2012 2013. Les temps forts


Palazzetto Bru Zane

Centre de musique romantique française
saison 2012-2013
(4ème saison)

Rayonnement culturel, diversité des approches. Le Centre établi à Venise continue de faire rayonner la musique romantique française dans le monde. Programmation, recherche, livres, disques, concerts et festivals… les facettes de son action exemplaire montrent un engagement unique à ce jour dans l’illustration et la diffusion de la culture romantique française sur la planète.
A ce titre, emblème d’un défrichement patient dévoilant d’indiscutable trésors oubliés, le dernier festival de la saison passée, “Théodore Dubois et l’art officiel” (avril et mai 2012) a mis en lumière le romantisme élégantissime de monsieur Dubois (1837-1925), sensibilité néo classique préservant l’idéal académique à l’époque de Massenet, Debussy et Ravel…

Hors les murs événement: Le Vaisseau Fantôme de Dietsch

Il y a certes ses 3 festivals vénitiens, dont la diversité de l’offre musicale, côté concerts, ne doit pas masquer une étonnante énergie menée à l’international et qui est, elle aussi, l’illustration de thématiques fortes, structurant toute la programmation: l’autre Vaisseau Fantôme (à part celui de Wagner) signé Pierre Louis Dietsch en 1842 et sur le livret wagnérien cédé à l’Opéra de Paris (Dietsch fut maître de chapelle à La Madeleine et chef d’orchestre particulièrement applaudi), pour une récréation très attendue à Vienne (Konzerthaus, sur instruments d’époque, le 1er juin 2013) et à Berlin (Konzerthaus, le 5 juin 2013 sur instruments modernes); l’opéra Dimitri de Joncières, enregistré à Bruxelles; l’art du ballet-pantomine défendu avec quel éclat par Noverre et révélé à Versailles entre autres (dans l’esprit prestigieux et raffiné des créations parisiennes) … sont les temps forts de la nouvelle saison 2012 2013. Voir notre agenda des temps forts en fin d’article. De Joncières, le Palazzetto Bru Zane a déjà révélé la remarquable Symphonie romantique de 1876 (voir notre reportage vidéo la Symphonie romantique de Victorin Joncières, festival Du Second Empire à la IIIè République, avril 2011).


N’oublions pas non plus ni le travail purement scientifique (recension des partitions de la Villa Medicis à Rome), ni l’activité dédiée à l’édition discographique comme le déjà très attendu 4è volume de la collection de livres-disques, “Musiques pour le Prix de Rome” et consacré à un génie oublié de l’opéra français à l’époque de Massenet, Puccini et Strauss, Max d’Ollone (parution annoncée début janvier 2013). Voir nos premières images vidéo de la session d’enregistrement (Bruxelles, mars 2012).

De la recherche pure à l’écoute régénérée, le Palazzetto Bru Zane ne cesse de nous surprendre et il le montre encore durant la nouvelle saison 2012-2013.

1. Festival Antiquité, mythologie et romantisme
Festival du 22 septembre au 4 novembre 2012

Le festival “Antiquité, mythologie et romantisme” ouvre très officiellement les festivités, à l’automne 2012 (22 septembre 2012): la thématique rayonne à Venise et ailleurs (en fait, la programmation commence par exemple dès ce 26 juin à Budapest avec Adrien de Méhul, 1799, puis La Toison d’or de Vogel (1784) le 26 juillet à Nuremberg…). Berceau et canal des passions exacerbées, le romantisme a su aussi se nourrir des motifs légués par l’idéal gréco-romain, à l’époque du premier XIXè napoléonien puis à l’extrémité de la période romantique, au début du XXè, les compositeurs français s’approprient les formes antiques. Figures du héros, grandeur romaine, mythes et légendes… évidemment, les thèmes explorés alimentent la question de la scène et du drame lyrique. A ne pas manquer: le premier week-end inaugural (qui mêle grandes formes et chambrisme pianistique): à Venise, récital de Jennifer Borghi, mezzo soprano dévoilant fureurs et extases lyriques signés Salieri, Lemoyne, Gluck, Paisiello, Méhul, Hérold, Spontini, le 22 septembre et programme “épigraphes antiques” (Diane et épigraphes antiques de Debussy, avec des oeuvres de Busser, Bonis, Ravel par les soeurs Sanja et Lidija Bizjak, piano); extraits d’Atys de Piccinni (1783), le 23 septembre à Venise, le 24 à Paris…
Puis, entre autres… Renaud ou La Suite d’Armide, 1783 d’Antonio Sacchini, le 19 octobre à Versailles, le 21 à Metz); programme “à l’heure du Debussysme” (oeuvres de Séverac, Dubois, Schmitt autour des Six épigraphes antiques, Masques, L’Isle Joyeuse de Debussy) par David Violi, piano, le 19 octobre à Venise; Thésée de Gossec (1782), le 11 novembre à Liège, le 13 novembre à Versailles; Programme A l’ombre du Vésuve (Les derniers jours de Pompéi de Joncières, Herculanuum de Félicien David), le 4 novembre à Venise… Festival du 22 septembre au 4 novembre 2012.


2. Le Salon romantique
Festival du 2 au 28 février 2013


En février 2013, Le Salon romantique poursuit ses explorations des talents et des formes selon le principe des cartes blanches, en particulier lors des concerts intimistes et chambristes présentés dans la salle de concert du Palazzetto Bru Zane à Venise (exceptionnel écrin richement décoré de stucs et d’un plafond peint de Sebastiano Ricci). Le Centre de musique romantique française propose en effectifs variés (duo, trio… jusqu’au dixtuor), tout un cycle de partitions nouvelles et originales pour la voix et les instruments.
L’inédit et la récréation sont au programme avec des oeuvres oubliées et méconnues : Sonate pour violon de La Tombelle (le 2 février à Venise), Quatuor de Vierne, Préludes de Heller, Paraphrases d’Alfred Jaëll, Trio de Duvernoy, Quintette de Strohl.

Quelques temps forts: week end inaugural à Venise, programme “Schola Cantorum“: Sonate pour violon de La Tombelle, avec celle de Franck, par Nicolas Dautricourt, violon et Dominique Plancade, piano, le 2 février; programme “L’école de violon française“, Fantaisie romantique d’Eugène Anthiome, Sonate pour violon de Saint-Saëns par Geneviève Laurenceau, violon et David Bismuth, piano, le 3 février…
Puis, entre autres, récital lyrique (opéra et opéra comique) de Chantal Santon, soprano (Delibes, Vaccai, Chabrier, Bizet, Gounod… le 6 février à Venise)… Wagner à la française (récital de Diana Ciocarlie, piano, le 13 février 2013: oeuvres de Wagner, de Liszt, d’Alfred Jaëll d’après les opéras de Wagner); Trios de Duvernoy et Ravel par le Trio Paul Klee, le 21 février… Festival du 2 au 28 février 2013.

3. Théodore Gouvy entre France et Allemagne
Du 20 avril au 31 mai 2013


Au printemps 2013, le Palazzetto Bru Zane ravive le dynamisme des échanges franco-allemands et dédie son 3è et dernier festival à Théodore Gouvy (1819-1898) qui, compositeur né en terre devenue prussienne et qui fait son apprentissage musical à Metz et à Paris, se distingue comme symphoniste mendelssohnien, d’une envergure européenne avant l’heure… C’est aussi, indirectement, un hommage rendu à Wagner à l’occasion du bicentenaire 2013.
D’une double culture française et allemande, Gouvy revient se fixe à Paris en 1844, mais n’est naturalisé français qu’en… 1851. La carrure du compositeur romantique s’affirme grâce à ses 6 cantates, 2 opéras, 9 symphonies, mais aussi ses cycles sacrés (Requiem, Stabat Mater, Messe brève…) et peut être davantage encore, grâce à son oeuvre de musique de chambre, dont les perles ont été récemment dévoilées. Le festival vénitien interroge le modèle wagnérien, présente la musique religieuse à l’époque de Gouvy et souligne en particulier son oeuvre chambriste (Quatuors et Quintettes, oeuvres pour piano et pour instruments à vent)… Du 20 avril au 31 mai 2013.


autre temps forts

Outre les concerts des festivals vénitiens, le Palazzetto Bru Zane élargit ses champs d’exploration et de proposition musicale à d’autres thèmes qui traversent toute la nouvelle saison: exemples de cycles à suivre particulièrement: la recréation des ballets de Noverre en décembre 2012, le bicentenaire Charles Alkan en 2013, le week end Paris-Venise organisé aux Bouffes du Nord, les 8 et 9 juin 2013 dont la programmation regroupe les oeuvres les plus éblouissantes du romantisme français récemment dévoilées par le Palazzetto au fil de ses derniers festivals…

Ballets d’action
Médée et Jason, Renaud et Armide
Rodolphe, Noverre

Le Concert Spirituel, L’Eventail
Hervé Niquet, direction
Versailles, Opéra Royal. Les 13 et 15 décembre 2012
Paris, Opéra Comique. Les 21,22 et 23 décembre 2012

Un âge d’or du ballet français à l’époque révolutionnaire

Charles Alkan
Le Palazzetto Bru Zane fête les 200 ans de la naissance du pianiste et compositeur prodige Charles Alkan. Bicentenaire Charles Alkan (1813-1888):

Récital de Billy Eidi, piano
Heller, Fauré, Alkan (Les Préludes)
le 7 avril 2013, Châteauroux: chapelle des Rédemptoristes
le 9 mai 2013, La Chaise Dieu, Auditorium Cziffra

Récital de Pascal Amoyel, piano
Alkan: Grande Sonate “les quatre âges”
Liszt, Grieg
le 4 décembre 2012, Metz, Arsenal
22 août 2013, Lille, CRR

Récital Costantino Mastroprimiano, piano
Alkan: Grande Sonate “les quatre âges”
le 21 avril 2013, Bologne, Istituto Liszt

Week-end romantique
Venise-Paris, Week end romantique du Palazzetto Bru Zane

les 8 et 9 juin 2013
Paris, Théâtre des Bouffes du nord

8 juin,
Quintette avec piano de Dubois et de Hahn
Quatuor Ardeo, David Violi (piano)
Programme événement qui révéla au moment du festival Théodore Dubois et l’art officiel (avril et mai 2012), ce chambrisme fervent et lumineux, tendre et raffiné de Monsieur Dubois (voir notre reportage vidéo et le clip de l’adagio du Quintette pour piano de Théodore Dubois)

9 juin 2013,
Récital “relire Wagner”, Wilhem Latchoumia, piano
Trios de Cheminade, Dubois, Félicien David par le Trio Chausson

Réservez vos concerts !

Tous
les programmes, les lieux et les offres spéciales abonnements (package
avantageux comprenant 3, 6, 12 concerts au choix sur l’ensemble de la
saison) sur le site du Palazzetto Bru Zane à Venise.
Informations et réservations au + 39 0415211005; par e-mail:
billetterie@bru-zane.com. Par fax: + 39 0415242049

Consultez tous les concerts et programmes défricheurs dans la brochure en ligne désormais accessible


4
raisons pour vivre à Venise les festivals du Palazzetto Bru Zane

1: la qualité musicale des partitions totalement inédites ou si peu connues

2: le choix des ensembles, artistes et interprètes
invités dont entre autres Les Siècles, le Brussels Philharmonic, le
Vlaams Radio Koor; les chefs Hervé Niquet ou François Xavier Roth,
familiers des approches historiques, mais aussi les jeunes tempéraments instrumentistes et chanteurs désormais associés à l’aventure du Palazzetto: les soeurs Bizjak, David Violi, le Quatuor Ardeo, les chanteuses Chantal Santon, Jennifer Borghi…
3:parce qu’on n’écoute jamais assez de partitions
romantiques françaises (toujours trop rarement programmées dans nos
salles de concerts en particulier en France…)
4: Venise au moment des 3 festivals annuels (automne, hiver, printemps) reste un lieu inoubliable,
d’autant que les concerts proposés par le Palazzetto Bru Zane sont parmi
les plus enchanteurs de la Cità: San Rocco, San Giovanni Evangelista,
la salle de concert du Palazzetto Bru Zane, somptueux écrin patrimonial
et décoratif de la fin du XVIIè, la Basilique des Frari, le Conservatoire Benedetto Marcello…

Bonus hébergement tout au long de la saison 2012-2013: pour votre séjour, réservez auprès de notre partenaire Cà Furlan (adressez un mail à l’attention de Catarina et citez “classiquenews” pour bénéficier d’un tarif préférentiel): info@cafurlan.it. Ca’ Furlan | Castello, 3257 – 30122 Venice, Italy | Tel. +39 041 2410338 Fax +39 041 2443413

Illustrations: les compositeurs Pierre Louis Dietsch, Théodore Gouvy; concert sacré à la basilique des Frari… , la salle de concert du Palazzetto Bru Zane à Venise (écrin décoratif de la fin du XVIIè) (DR)

Comments are closed.