OPERA, divas. MARIELLA DEVIA : l’heure de la retraite.

devereux-devia-roberto-devereux-donizetti-dvd-bel-air-classiques-critique-review-dvd-critique-classiquenewsOPERA, divas. MARIELLA DEVIA : l’heure de la retraite. A 70 ans, souffle et agilité du timbre préservés, la diva italienne Mariella Devia interrompt ses prestations scéniques, après 3 représentations de Norma, réalisées en mai 2018 à la Fenice (Venise). LIRE le compte rendu de notre envoyé spécial Narciso Fiordaliso : « ultime Norma pour la divine Devia, La Fenice, mai 2018 ». Comme ses aînées dont les plus prestigieuses, la diva reprendra le chemin des récitals, pour ses afficionados, (elle en a autant que la Gruberova – autre soprano à la carrière retentissante et durable -), soucieuse de transmettre encore sa maîtrise des nuances belcantistes les plus filigranées. Le 14 mai dernier, Mariella Devia recevait le prix « Una vita nella musica 2018 », créé en 1979 pour célébrer une carrière au prestige international (deux derniers lauréats : les chefs Jeffrey Tate et John Eliot Gardiner). Pour les français que ne connaissent pas (tout à fait) son art (legato, souffle, phrasés, style, intonation…), – il est vrai que la cantatrice s’est très peu produite dans l’Hexagone (on se souvient de sa Donna Anna, délirante, ivre, hallucinée dans Don Giovanni de Mozart (Opéra de Paris, 2000), délectez vous grâce au DVD Roberto Devereux de Donizetti, Madrid 2015 où la divina (68 ans) incarne la reine Elisabeth, à la fois détruite mais digne, blessée mais lionne…
http://www.classiquenews.com/dvd-compte-rendu-critique-donizetti-roberto-devereux-devia-bruno-campanella-madrid-2015-1-dvd-bel-airclassiques/

Comments are closed.