ONL, LILLE. Mari Samuelsen joue les Saisons de Vivaldi à Piazzolla

SAMUELSEN MARI violon orchestre de lille classiquenewsLILLE, ONL, Mari Samuelsen, les 6 et 7 déc 2018. Les Quatre saisons, de Venise à Buenos Aires. L’Orchestre retrouve la violoniste norvégienne Mari Samuelsen, (après sa première venue en mars 2017) dans un concert où sa sensibilité nordique, affûtée, intérieure fait dialoguer Vivaldi, Pärt, Piazzolla, sur le thème éternel des … SAISONS. Au programme des 6 et 7 décembre prochains à l’Auditorium du Nouveau Siècle à Lille, les inusables Quatre Saisons de Vivaldi… mais recomposées par le compositeur et arrangeur Max Richter qui joue des rythmes et des cellules mélodiques pour en déduire une série de nouvelles variations, certaines dans l’esprit de Glass, d’une évidente scansion hypnotique.

Sur son Stradivarius «Duc d’Edimbourg» de 1724, la violoniste dirige les musiciens lillois dans les célèbres Quatre Saisons de Vivaldi, auxquelles se joignent deux extraits sur le même thème signés Astor Piazzolla ; rend hommage au violoniste letton Gidon Kremmer dans deux pièces de Pärt et Vasks.

Au début des années 1970, Arvo Pärt s’interroge sur le sens de la musique et la forme de son écriture propre : après un silence de cinq ans, le compositeur estonien reprend parole et musique en défendant un nouveau style (le « tintinabulisme »), dont la pièce Fratres pour violon et piano (1977) est l’un des emblèmes les saisissants, lui aussi intemporel, flottant, suspendu et très intense. S’en sont suivies ensuite plusieurs autres versions, dont celle pour violon, orchestre à cordes et percussions, de 1992 (séquence harmonique, structure répétitive assurée par les instruments graves). Mari Samuelsen a choisi également
Figure tutélaire du programme,« Ventulais engelis du letton Pēteris Vasks
est un petit Concerto pour violon et cordes, créé en 2006. On y détecte une forte charge émotionnelle, celle d’un ange regardant l’humanité sur sa planète, avec … amour et tristesse.

Astor Piazzolla
Encouragé et porté par sa formation (courte) à Paris auprès auprès de Nadia Boulanger, le compositeur argentin conçoit le tango comme un genre «savant». Les Quatre Saisons de Buenos Aires ne constituent pas à l’origine un cycle unitaire.
Verano Porteno (L’été «portègne») a été écrit isolément en 1964-1965 et l’intégralité du cycle fut créé lors le 19 mai 1970. En 1999, Gidon Kremer commande une orchestration pour violon solo et cordes au compositeur russe Leonid Desyanitkov, qui ajouta des citations des Quatre Saisons de Vivaldi, là où Piazzolla n’en avait conçu que des allusions

VIVALDI, peinture et poète
vivaldi classiquenews concert dossier special contents classiquenewsPublié dans Il cimento dell’armonia e dell’inventione (Le combat de l’harmonie et de l’invention) en 1725, le recueil de quatre concertos pour violon est explicité par un texte détaillant chaque séquence, de sa propre conception : il est donc aussi librettiste. Chaque saison comporte trois mouvements vif-lent-vif, et alterne les pages entre le soliste et les tutti. Virtuose du violon, Vivaldi transcende le genre instrumental grâce à la poésie d’une expressivité ineffable et jamais écoutée avant lui. L’harmonie et les effets techniques sur les cordes sont évidemment au service d’une pensée musicale qui se fait pure poésie, exprimant tout le souffle et les imaginaires de son sujet. Comme un peintre, songeons à ses contemporains vénitiens au XVIIIè, les paysagistes (vedutistes), tels Guardi, et lui aussi sa touche pulsionnelle préimpressionistes, Vivaldi recompose avec un génie atemporel le souffle des saisons : il en fait un hymne et une célébration éblouissante du miracle de la Nature. Avouons que comme tout sommet artistique, d’autres compositeurs après lui se sont appropriés ses univers poétiques. Piazzolla hier, Richter aujourd’hui, démontrent un égal talent pour la variation … poétique. Programme prometteur.

 
 
   
 
 

________________________________________________________________________________________________

LILLE, ONL
Orchestre National de Lille
Auditorium du Nouveau Siècle
Jeudi 6 décembre 2018, 20h
Vendredi 7 décembre 20h

 RÉSERVEZ VOTRE PLACE

 
 
 

________________________________________________________________________________________________

 
 
 

Arvo Pärt
Fratres, pour violon, orchestre à cordes et percussion

Pēteris Vasks
Ventulais engelis, Méditation pour violon et cordes

Piazzolla
Invierno & Verano porteño
(extraits desQuatre Saisons de Buenos Aires)
Orchestration pour violon et orchestre à cordes de
Leonid Desyatnikov en 1999

Vivaldi
Les Quatre Saisons

Orchestre National de Lille
Direction et Violon : Mari Samuelsen

 
 
 

________________________________________________________________________________________________

Tarifs : 5 à 55 € – Réservations sur
www.onlille.com
et à la Boutique de l’ Orchestre, 3 place Mendès France – LILLE
Renseignements 03 20 12 82 40 (du lundi au vendredi 10h-18h)
Concerts enregistrés et diffusés le 21 juin 2019 à 20h sur FRANCE BLEU NORD

________________________________________________________________________________________________

 
 
   
 
 

Comments are closed.