INTERVALLES, la webradio de classiquenews. CONTRE-TENORS ITALIENS. Flavio Ferri-Benedetti et Filippo Mineccia : l’Italie entreprenante

CLIC_macaron_2014

INTERVALLES, le mag audio par Pedro Octavio Diaz. CLASSIQUENEWS inaugure sa radio et ses contenus audios exclusifs. Notre rédacteur Pedro Octavio Diaz enrichit notre rubrique INTERVALLES, magazine audio de CLASSIQUENEWS : conversations libres ou éditos à voce sola qui interrogent une question d’actualité, questionnent un geste artistique, s’intéressent aux missions et aux réalisations d’institutions encore méconnues. Défrichement, exploration, enquêtes aussi, INTERVALLES se déplace là ou la culture vivante s’accomplit…

 

 

 

INTERVALLES, le magazine audio de classiquenews par Pedro Octavio DIAZ

 Entretien avec DEUX CONTRE-TENORS ITALIENS. Flavio Ferri-Benedetti et Filippo Mineccia : l’Italie entreprenante

 

 

Il est bien malheureux que deux des meilleurs contre-ténors italiens n’aient pas l’écho que mérite leur engagement pour la musique et la redécouverte du répertoire et les chanteurs qui l’ont immortalisé.

 

 

 

Flavio Ferri BenedettiAu lieu de faire un énième récital Vivaldi ou Farinelli, Flavio Ferri-Benedetti, armé d’une superbe agilité et d’un timbre polychrome, explore le répertoire des castrats moins connus du grand public mais avec des compositions tout aussi extraordinaires que celles composées pour Farinelli ou Carestini. Son dernier album Fiamma vorace, cette fois-ci autour du compositeur Geminiano Giacomelli démontre la belle énergie qui anime le chanteur et l’interprète défricheur, dans ses projets. Pour ce magnifique CD, il unit ses forces à l’excellent orchestre Musica Fiorita & Daniela Dolci. Notons au passage que Giacomelli a été un inépuisable filon de réemprunt et d’inspiration pour Handel comme pour Vivaldi. Les deux compositeurs majeurs de l’Italie baroque, lui ont dédié certains de leur plus beaux rôles lyriques.

 

 

 

filippo-minecciaFace à Flavio Ferri-Benedetti, une autre magnifique voix venue d’outremont, Filippo Mineccia, au timbre équilibré, sublimement musical.  Non seulement Filippo Mineccia est régulièrement engagé, surtout en Allemagne, pour des belles productions d’opéras baroques mais surtout il poursuit sa carrière avec des passionnantes découvertes dans ses récitals en solo. De Ariosti à Jommelli, il nous fait redécouvrir des pans entiers de répertoire vocal, avec des programmes intelligents. Son dernier programme, se centre sur la vie du castrat Siface. Ce soliste dont la vie ressemble à un roman d’aventures, a été la star de la fin du XVIIeme et du début du XVIIIeme siècles. Sa fin tragique, occis sous les coups d’un mari jaloux, marquent une fin digne des partitions qu’il a créés. NDLR : Filippo Mineccia suscitait l’enthousiasme de la rédaction de classiquenews en mai 2017 sur la scène de l’Opéra nat du Rhin, à Strasbourg, dans le rôle d’Endymion (Calisto de Cavalli) : lire notre compte rendu développé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOMMAIRE ET SUJET. Dans cette nouvelle capsule d’Intervalles, notre rédacteur et grand reporter vous invite à découvrir ces deux superbes chanteurs ; leurs projets, leurs passions… de belles frondaisons cachées dans la forêt musicale en définitive. et après avoir présenté les champs de travail tout aussi novateurs, engagés de la compagnie californienne ARS MINERVA, portée par Céline Ricci, voici un nouveau sujet idéal pour l’esprit défricheur du magazine « INTERVALLES ». SOMMAIRE précis à venir…

 

 

 

 

 

 

 

Précédemment dans INTERVALLES : entretien 1 avec Céline Ricci

ricci-celine-ars-minerva-USA-baroque-veniseECOUTEZ le grand entretien avec Céline RICCI sur le travail au sein d’ARS MINERVA, pour INTERVALLES, la chaîne AUDIO de CLASSIQUENEWS / Par Pedro Octavo DIAZ (janvier 2018) : écouter l’entretien ici

Comments are closed.