Nantes, Angers : Orphée aux enfers

offenbach jacques portrait musee orsayNANTES, ANGERS : 22 novembre – 18 décembre 2016. Offenbach : Orphée aux enfers. En présentant le sommet mythologique parodique d’Offenbach pour cette fin d’année, Angers Nantes Opéra montre qu’Offenbach n’est pas uniquement un amuseur frivole… Son écriture reflète la complexité d’une époque qu’inspire une conscience parodique, mêlant verve et satire… Créé aux Bouffes Parisiens en octobre 1858, l’Orphée d’Offenbach impose son caractère « bouffon » qui relit avec une impertinente folie le mythe musical et opératique par excellence, du poète thrace, chanteur et musicien, Orphée. Le sujet est fondateur pour le genre opéra, depuis ses débuts : florentins avec les fables musicales de Peri et Caccini, puis l’Orfeo (1607) de Monteverdi : premier ouvrage dont l’unité et la cohérence nouvelle fixent désormais un modèle pour le genre. Au XVIIIè, Gluck s’en empare et après lui Berlioz, grand admirateur du même Gluck… Offenbach s’inscrit dans cette lignée prestigieuse et fondatrice. Mais à l’époque du “Mozart des boulevards”, le ton est celui de l’irrévérence et de la critique indirecte, satirique et parodique : quand Offenbach que l’on tient pour un seul amuseur, égratigne les dieux, il fustige en réalité l’incompétence arrogante des politiques du Second Empire dont l’appétit de gloire et le sens du faste n’ont d’égal que la chute catastrophique de 1870.
ANgers nantes opera vignette orphee aux enfers nov dec 2016 presentation orpheeL’esprit goguenard, la facétie gourmande (Cupidon joueur), la morale ridiculisée (l’opinion publique), tous ces dieux et déesses déjantés, et même le couple d’Orphie violoniste et de sa nymphe Eurydice, délurée entichée d’un Pluton travesti, redessinent les contours soit délirants soit écoeurants d’une société délicieusement décadente. Soit celle du Second Empire (soit dit en passant, sujet d’une exposition événement actuellement au Musée d’Orsay : « Spectaculaire Second Empire », jusqu’au 16 janvier 2017). EN LIRE + 

 

 

 

__________

Orphéee aux enfers de Jacques Offenbach
par Angers Nantes Opéra

d’infos, réservez votre place :orphee-eurydice-angers-nantes-opera-vignette-offenbach-classiquenews
A Nantes, Théâtre Graslin, les 22, 24, 25, 27 et 29 novembre 2016
A Angers, Le Quai, les 14, 16 et 18 décembre 2016
http://www.angers-nantes-opera.com/orphee.html

OPÉRA – BOUFFON EN DEUX ACTES ET QUATRE TABLEAUX.
Livret de Henri Crémieux et Ludovic Halévy.
Créé au Théâtre des Bouffes-Parisiens de Paris, le 21 octobre 1858
(version remaniée en 1874).

 

DIRECTION MUSICALE : LAURENT CAMPELLONE
MISE EN SCÈNE : TED HUFFMAN
DÉCOR, COSTUMES ET LUMIÈRE : CLEMENT & SANÔU
CHORÉGRAPHIE: YARA TRAVIESO

AVEC
Sébastien Droy, Orphée
Sarah Aristidou, Eurydice
Franck Leguérinel, Jupiter
Doris Lamprecht, L’Opinion publique
Flannan Obé, John Styx
Jennifer Courcier, Cupidon
Mathias Vidal, Aristée, Pluton
Lucie Roche, Vénus
Anaïs Constans, Diane
Edwige Bourdy, Junon
Marc Mauillon, Mercure
Mathilde Nicolaus, Minerve

NANCY : Opera Pre Generale Orphee aux enfersChœur d’Angers Nantes Opéra
Direction : Xavier Ribes
Orchestre National des Pays de la Loire
Coproduction Opéra national de Lorraine, Angers Nantes Opéra et Folies lyriques, Montpellier, créée à Nancy le 29 décembre 2015.
[Opéra en français avec surtitres]

EN LIRE +