Nabucco depuis Vérone sur ARTE

Passion Verdi sur ArteARTE, samedi 26 août 2017. NABUCCO de VERDI, 22h25. A Vérône, les arènes romaines se font lyriques, renouvelant chaque année, l’expérience de l’opéra pour le plus grand nombre. En France, l’opéra est toujours élitiste et mondain. En Italie et spécialement à Vérône, le genre reste populaire, partagé par le plus grand nombre. Nabucco, créé à la Scala de Milan en 1842 demeure le plus grand succès du compositeur, alors jeune dramaturge qui ose une écriture intense et prenante, offrant alors aux indépendantistes, les hymnes chers à leur désir libertaire. Les hébreux captifs des babyloniens, sont les italiens inféodés au joug autrichien. En 3 mois, l’opéra est joué 57 fois, véritable manifeste pour la jeunesse patriote, ayant soif d’émancipation. Le choeur des esclaves « Va pensiero » synthétise l’ardente prière d’un peuple désireux de choisir pour lui-même sa destinée. La production retransmise par Arte est mise en scène par le français Arnaud Bernard qui choisit d’inscrire l’intrigue originellement à Jérusalem, dans l’Italie des partisans, celle des 5 journées de 1848 (Cinque Giornate) quand le peuple italien conquiert victorieusement son indépendance.

____________________

arte_logo_2013ARTE, le 26 août 2017, 22h25. NABUCCO de VERDI. Sebastian Catana (Nabucco), Rubens Pelizzari (Ismaele), Susanna Branchini (Abigaille)… Orchestre et choeurs des Arènes de Vérone. Daniel Oren, direction. Arnaud Bernard, mise en scène.

LIRE aussi notre dossier Verdi 2013 (Centenaire Verdi) : les premiers opéras, Nabucco, Foscari, Miller…
http://www.classiquenews.com/dossier-verdi-20131-premiers-opras-nabucco-foscari-millerles-annes-1840/

Comments are closed.