Nabucco de Verdi (1842)

VERDI_442_Giuseppe_Verdi_portraitFrance Musique, Dim 18 nov 2018,19h30. VERDI : NABUCCO. NABUCCO, premier sommet lyrique de jeunesse
 et grand triomphe pour le jeune Verdi
 Il inscrit le drame biblique mĂ©sopotamien dans l’Italie du Risorgimento ; le peuple opprimĂ© des hĂ©breux Ă  Babylone, s’identifiant naturellement dans l’esprit des spectateurs italiens de la premiĂšre, aux compatriotes opprimĂ©s par les Autrichiens (cf le chƓur cĂ©lĂšbrissime « Va pensiero »). Dans le chant verdien, le peuple italien a trouvĂ© l’hymne de toute une nation unifiĂ©e, rassemblĂ©e contre l’occupant autrichien
 Avec Nabucco qui devint hymne de ralliement des libertaires patriotes italiens, Verdi remporta le premier grand succĂšs de sa carriĂšre (crĂ©ation Ă  La Scala de Milan en 1842) et depuis, cultiva un lien viscĂ©ral, indissoluble avec le peuple italien.

 

 

ASSYRIENS CONTRE HEBREUX
  Pas encore trentenaire (29 ans), Verdi a bien ficelĂ© sa fresque biblique. Au souffle de l’histoire antique mĂ©sopotamienne, il associe une intrigue amoureuse, Ă©prouvĂ©e, 
 Synopsis. ACTE I. A Babylone, les Assyriens menĂ©s par Nabuchodonosor ont vaincu les hĂ©breux. Autour d’Ismael, fils du roi de JĂ©rusalem, s’affrontent les deux personnages fĂ©minins : Fenena, fille de Nabucco et captive des juifs, et Abigaille, elle aussi amoureuse (mais sans retour) d’Ismael. ACTE II : alors que Fenena se convertit Ă  la religion juive, son pĂšre, Nabucco, saisi d’orgueil, est foudroyĂ© aprĂšs s’ĂȘtre comparĂ© Ă  Dieu. Abigaille en profite pour s’emparer de la couronne de Babylone : elle devient Reine des Assyriens. ACTE III : Abigaille trompe Nabucco affaibli et obtient de lui l’ordre royal qui condamne Ă  mort tous les juifs (Fenena avec eux puisqu’elle s’est convertie). Ceux ci paraissent dĂ©jĂ  enchainĂ©s (Va Pensiero) cependant que leur grand prĂȘtre Zaccaria annonce la vengeance divine. ACTE IV : Nabucco reprend ses esprits et comprend l’intrigue d’Abigaille contre Fenena : il implore alors le dieu des juifs (Dio di Giuda) ; un prodige a lieu : la statue de Baal se renverse. Saisi Nabucco ordonne la libĂ©ration des hĂ©breux. Abigaille se repent et se suicide (Su me morente). Fenena peut s’unir Ă  Ismael.

 

verdi_582_face_portrait_boldiniL’opĂ©ra du jeune Verdi surprend et convainc par son efficacitĂ© dramatique. La force des tableaux, les passions contrariĂ©es, façonnent un drame terrible et parfois sauvage. Le compositeur peint admirablement l’épaisseur crĂ©dible des personnages : Nabucco, vrai baryton verdien, d’abord fou de pouvoir et d’une arrogance suicidaire, puis pĂšre aimant, protecteur (envers Fenena) ; sa (fausse) fille, Abigaille, monstre ambitieux, prĂȘte Ă  tout pour possĂ©der la couronne assyrienne ; puis Ăąme dĂ©faite, dĂ©vorĂ© par la culpabilitĂ©. Verdi offre Ă  un baryton et une mezzo sombre, deux rĂŽles magnifiques.

 

 

 

 

 

 

Concert donné le 9 novembre 2018 à 20h au TCE, à Paris

Giuseppe Verdi : Nabucco

opĂ©ra en quatre actes de Giuseppe Verdi sur un livret de Temistocle Solera (d’aprĂšs le drame “Nabuchodonosor” d’Auguste Anicet-Bourgeois et Francis Cornu)

 

 

 

distribution :

 

Leo Nucci, baryton, Nabucco, roi de Babylone – remplacĂ© par Amartuvshin Enkhbat

Anna Pirozzi, soprano, Abigaïlle, esclave, présumée fille de Nabucco

Massimo Giordano, ténor, Ismaël, neveu du roi des Hébreux

Riccardo Zanellato, basse, Zaccaria, Grand prĂȘtre de JĂ©rusalem

Enkelejda Shkoza, mezzo-soprano, Fenena, fille de Nabucco

Choeur de l’OpĂ©ra National de Lyon

Orchestre de l’OpĂ©ra National de Lyon

Direction : Daniele Rustioni

 

 

 

A NOTER :

Belle fortune de Nabucco Ă  l’affiche de l‘opĂ©ra de Vichy (11 nov, 15h)

Avec en remplacement de Leo Nucci, vĂ©tĂ©ran gĂ©nial dans le rĂŽle-titre, Amartuvshin Enkhbat. NĂ© en 1986 Ă  Sukhbaatar en Mongolie et nommĂ© par son pays “artiste d’honneur” Ă  24 ans, le baryton Amartuvshin Enkhbat est soliste principal de l’OpĂ©ra d’État d’Oulan-Bator.

 

 

Comments are closed.