Musiques pour sainte-Cécile: Purcell, Haendel, Haydn Arte, dimanche 1er novembre 2009 à 19h


Musiques pour
Sainte-Cécile

Purcell, Haendel, Haydn


Arte, maestro à 19h
Dimanche 1er novembre 2009

Purcell, Haendel et Haydn sont particulièrement fêtés en cette année 2009 (Année anniversaire de la naissance pour le premier (1659), de la mort pour le deuxième (1759) et le troisième (1809)…). Au delà des hasards de calendrier, ces compositeurs, tous trois proches du coeur musical de l’Angleterre, ont en commun d’avoir écrit une oeuvre à la gloire de Sainte Cécile, Patronne de tous les musiciens.
Purcell (1659-1695) a composé trois odes à sa gloire, dont la dernière, « Hail ! Bright Cecilia » (1692), est un véritable traité de l’expression en musique.
Haendel (1685-1759) a repris en 1739 le poème de John Dryden, un contemporain de Purcell, pour exalter l’art vocal (soprano et ténor), choral et instrumental (flûte, violoncelle).
Haydn (1732-1809) a composé une « Missa Sanctae Caeciliae » ou Missa Cellensis étourdissante aussi bien par sa forme que par ses proportions.
Le programme met en regard ces trois esthétiques musicales, en un même concert qui fut un événement tant à Paris, Londres, Bruxelles qu’ au Festival de Salzbourg en août 2009. Pour cette célébration de la musique, il s’est entouré de son ensemble «Les Musiciens du Louvre-Grenoble» et de solistes vocaux visiblement aguerris aux exigences du chant baroque et classique… dont la contralto Nathalie Stutzmann et le ténor Richard Croft.
Le film place le travail préparatoire du chanteur devant la caméra: en plus du concert, les séances d’enregistrement et les répétitions sont aussi évoquées.

Direction : Marc Minkowski. Choeur et orchestre : Les Musiciens du Louvre. Solistes: Lucy Crowe (soprano), Nathalie Stutzmann (contralto), Anders Dahlin (ténor), Richard Croft (ténor), Wilhelm Schwinghammer (baryton-basse), Sydney Fiero (baryton-basse). Réalisation : Philippe Béziat. Coproduction : Arte France, Camera lucida productions, (2009,1h28)



cd

Naïve vient de faire paraître en octobre 2009 le programme du concert des Musiciens du Louvre: “To saint-Cecilia: Purcell, Handel, Haydn” (2 cd Naïve). Les Musiciens du Louvre défendent ici au diapason 415 hz un programme
de leur cru, dont les trois oeuvres de Purcell, Haendel et Haydn
servent une même figure tutélaire: Sainte-Cécile, patronne des
musiciens. L’hommage inspire les compositeurs baroques et classiques.
Tous les 3 ont eu rapport avec l’ Angleterre dont le public les a
adulés et applaudis au-delà du raisonnable. A l’écoute du coffret
double, on ne peut que donner raison à l’histoire et reconnaître qu’en
effet, les 3 compositeurs ont été visiblement bien inspirés par Cécile…

Illustration: Sainte-Cécile de Raphaël (DR)

Comments are closed.