MUNICH. STRAUSS : Die Schweigsame Frau, 29 janv, 1er, 4 fév 2022

richard-strauss.jpgMUNICH, Opéra. STRAUSS : Die SCHWEIGSAME FRAU. 29 janv, 1er, 4 Fév 22. Composée sur le livret de Stefan Zweig, La Femme silencieuse est une comédie buffa en 3 actes, créée à Dresde le 24 juin 1935 sous la direction du chef (straussien) Karl Boehm. Hitler au pouvoir depuis 1933 interdit de jouer des œuvres produites par des juifs, hors Stefan Zweig était juif. Célébré comme le plus grand compositeur vivant, Strauss qui présidait alors la Chambre de la musique du Reich, obtint d’Hitler que l’opéra soit affiché et maintenu, en réalité pour seulement … 2 représentations (!). L’ouvrage ne put être redonné qu’après la fin de la guerre.
Le rôle-titre est tenu par une basse, dindon de la farce, mais aussi comme Don Pasquale de Donizetti, cœur tendre. Car l’action est celle d’un drame comique, alliant facétie grinçante et profondeur touchante. L’histoire a lieu en Angleterre au XVIIIè, comme son opéra précédent : Le Chevalier à la rose (1911) qui se déroule dans la Vienne de Marie-Thérèse ; comme Capriccio qui se passe au XVIIIè également, mais… à Paris. La Femme silencieuse elle se déroule dans la Londres de 1760. (I) : MOROSUS. L’Amiral anglais Sir Morosus ne souffre aucun bruit. Ni sa gouvernante ni son voisinage. Son barbier lui confirme qu’il doit prendre femme, mais une femme « silencieuse ». Son neveu Henry et sa femme Aminta, sont chanteurs d’opéra ; illico Morosus le déshérite et les chasse de chez lui ; (II) : LA VENGEANCE. Henry aidé du barbier entend se venger; aux côtés des prétendantes au mariage (la prétentieuse Isotta et la sotte Carlotta), Aminta déguisée en « Timida » est la femme silencieuse qui séduit Morosus par sa beauté soumise. Un faux mariage (avec de faux prêtre et notaire , s’en suit – Strauss recycle l’idée de Mozart dans Cosi fan tutte). Mais aussitôt épousée, Timida redevient Aminta qui avec les membres de la troupe de chanteurs, produit un tapage qui choque Morosus. Henry survient et chasse tout le monde. (III) : DÉNOUEMENT : Aminta et ses amis redécorent toute la maison avec grand fracas ; tandis que Henry déguisé donne un leçon de chant à son épouse. Morosus veut divorcer. Henry dévoile la farce organisée et Morosus souffle enfin, soulagé ; il récupère l’héritage promettant à son oncle d’éviter tout bruit excessif. Morosus, redevenu maître chez lui, savoure la paix recouvrée.
Vieux barbon vaniteux, voire misogyne, rôles travestis et déguisements trompeurs, la comédie de Strauss retrouve le piquant et la verve des opéras de Mozart comme l’esprit buffa du Donizetti de Don Pasquale. Son Morosus recueille la sagesse d’un compositeur parvenu au terme de sa carrière et de sa propre vie dont le personnage central certes obtus et autoritaire n’en est pas moins portraituré avec une certaine tendresse. Sous la baguette de Böhm à la création, Hans Hotter, fin diseur, incarnait l’Amiral avec panache et subtilité. Du pain béni pour tout chanteur. La mise en scène de Barrie Kosky explore tous les ressorts délirants de la comédie piquante de Strauss, entre drôlerie et pathétique.

 

 

MUNICH, Opéraboutonreservation
R STRAUSS : DIE SCHWEIGSAME Frau (La femme silencieuse)
Conductor / direction : Stefan Soltesz
Production, mise en scène : Barrie Kosky

Samedi 29 janvier 2022, 18h
Puis les 1er, 4 février 2022, reprise le 22 juillet à 19h

RÉSERVEZ VOS PLACES directement sur le site de l’Opéra de Munich
https://www.staatsoper.de/en/productions/die-schweigsame-frau-the-silent-woman/2022-01-29-1800-12761

 

 

Cast / distribution :

Conductor / direction : Stefan Soltesz
Production, mise en scène : Barrie Kosky

Sir Morosus : Franz Hawlata
Haushälterin : Christa Mayer
Der Barbier : Björn Bürger
Henry Morosus : Daniel Behle
Aminta : Brenda Rae
Isotta : Lavinia Dames
Carlotta : Daria Proszek
Morbio
Christian Rieger
Vanuzzi
Tijl Faveyts
Farfallo
Tareq Nazmi

 

 

Comments are closed.