LIVRE événement, critique. Écrits de Vincent d’Indy, volume 2 / 1905-1918 – [Actes Sud, sept 2021]

dindy ecrits 1880 1918 actes sud critique livre classiquenews volume 2 sept 2021 9782330153151LIVRE événement, critique. Écrits de Vincent d’Indy, volume 2 / 1905-1918 – [Actes Sud, sept 2021] – Dans ce 2è volume des Écrits de Vincent d’Indy (1851-1931), le compositeur pédagogue, franckiste et wagnérien de premier plan pour ne pas dire militant, est au sommet de son activité officielle de 1905 à 1918. Il est compositeur et chef d’orchestre, président de la Société nationale de musique et professeur au Conservatoire,directeur de la Schola Cantorum, foyer de l’avant garde française…

Ses nombreux écrits avec la verve souvent franche et directe qui le caractérise, pointent les thèmes et sujets majeurs au sein de la pensée musicale moderniste ; D’Indy suscite même des polémiques vives, dans un contexte géopolitique où les patriotismes sont exacerbés, entre France et Prusse. Pourtant l’artiste et le créateur savent reconnaître le génie contemporain ou récemment décédé : son analyse de Parsifal de Wagner, à travers une conférence pour La revue hebdomadaire (1913, page 406) est à ce titre un document d’une pertinence demeurée inégalée ; propre à son époque, le conférencier wagnérien convaincu parle de « charité chrétienne » quand nous disons aujourd’hui compassion (de Parsifal pour le sort d’Amfortas, le roi déchu) ; mais la vision et la compréhension de la dernière partition de Wagner, forcent l ‘admiration.
Les sujets dont divers et choisis selon le goût du temps : Franck évidement (son modèle absolu), Wagner donc, la musique à travers les âges, l’éducation musicale, sans omettre le rôle musical de la femme, Franz Liszt en 1873, le luth et sa littérature, la musique en 1814, etc…. ce dernier sujet est l’occasion de comparer la vitalité et le propre de la création en Italie, en France et en territoire germanique avec un focus légitimement admiratif sur l’œuvre de Beethoven alors compositeur officiel du congrès de Vienne…
D INDY vincent dossier ecrits classiquenews Vincent_d'Indy_1914Le « bon sens » de D’Indy opposé au goût du plus cérébral Debussy se manifeste encore dans des articles sur la musique française (1904, page 79) où D’indy moins patriote qu’humaniste sait s’élever en des hauteurs non partisanes et belliqueuse qui fonde un génie au delà des nationalités. Emblématique des tensions entre France et Allemagne à la veille de la première guerre mondiale, l’affaire RUST (1913, page 380) montre à quel point le Français entend rétablir la vérité sur un cas exemplaire de falsification moderne d’un auteur (en l’occurrence Friedrich Wilhelm Rust : 1739-1796) que son descendant Wilhelm Rust (1822-1892) souhaitait fabriquer tel un auteur bien supérieur à son contemporain Mozart, et un précurseur direct de… Beethoven. D’Indy, champion des exhumations musicologiques prend la défense du petit fils Rust car il reste convaincu que les Sonates de son aïeul Friedrich Wilhelm sont dans ses Sonates, bel et bien un auteur … remarquable.
CLIC D'OR macaron 200Conservateur, D’Indy n’hésite pas à dénoncer les limites du « modern-style » tel qu’incarné par R Strauss son contemporain dont il exécute toute valeur d’Une vie de héros. De même, « à l’heure du debussysme et des Ballets russes, le chef de l’école franckiste s’oppose tant à Saint-Saëns qu’à Ravel et à Schönberg,… ». Durant la guerre 1914 – 1918, D’indy reste droit dans ses bottes, fustigeant le mauvais de la “Kultur boche”, tout en demeurant fidèle à l’idéal insurpassable du théâtre wagnérien. La franchise des engagements, la pertinence des argumentations, la culture d’un homme de goût qui parle sans phraséologie sirupeuse de bon ton, rendent chaque écrit ici annoté et contextualisé, absolument passionnant. Ce qui se confirme ici, dans ce 2è volume, s’est en D’Indy, la droiture indéfectible de l’homme de conviction. Un modèle pour l’artiste de notre époque.

LIVRE événement, critique. Écrits de Vincent d’Indy, volume 2 : 1905-1918 – [Actes Sud, sept 2021] – 17 x 24 cm – 708 pages – CLIC de CLASSIQUENEWS automne 2021

Comments are closed.