LIVRE, événement. Alfred Cortot par François Anselmini et Rémi Jacobs (Fayard)

cortot alfred anselmini remi jacobs fayard annonce critique livre par classiquenews sept 2018 9782213701660-001-TLIVRE, événement. Alfred Cortot par François Anselmini et Rémi Jacobs (Fayard). Pianiste virtuose, chef d’orchestre, chambriste, prof aux méthodes et conceptions innovantes, musicographe (premier à s’intéresser à l’enregistrement discographique), collectionneur, administrateur d’institutions, Alfred Cortot (1877-1962) marque le début du XXè siècle en France, devenant l’ambassadeur d’une certaine idée glorieuse de l’Hexagone, à l’heure des deux guerres mondiales… Son héritage demeure intact aujourd’hui à travers ses enregistrements, ses écrits et ses «  Éditions de travail  », mais également par le biais de l’École normale de musique, qu’il a fondée en 1919. Interprète par excellence de Chopin, beethovénien militant, schumannien et lisztien, wagnérien convaincu, l’interprète pianiste fut aussi le défenseur et le propagateur  de la musique française  de son temps à travers le monde (même s’il eut une relation assorti d’un discours ambivalent à l’endroit de Fauré).
Les deux auteurs rétablissent la véracité d’un tempérament artistique d’ampleur qui cependant faillit pendant l’Occupation, exerçant des fonctions administratives et politiques officielles. Porté au delà de la raison par sa passion des germaniques, Cortot bascule dans une posture difficile à défendre en serviteur assumé voire zélé de l’idéologie vichyste, n’hésitant pas à profiter de ses prérogatives pour tenter une réforme profonde des institutions musicales françaises.
Collabo sans réserve jusqu’en 1944, Cortot est jugé sur son attitude à la Libération. Il s’éloigne alors de la France et continue sa carrière de pianiste, donnant encore une centaine de concerts par an à travers le monde.

Factuel et complet dans son approche thématisée de l’artiste et de l’homme, la biographie Cortot 2018 éditée par Fayard marque un cap dans la connaissance de l’intéressé, osant froidement développé tout un chapitre sur ce qui était connu mais tu, pudiquement, son passé vychiste et son activité intense comme collabo. Voici donc Alfred Cortot contestable mais incontournable. A lire absolument.

 

 

 

—————————————————————————————————————————————————

LES AUTEURS. François Anselmini est agrégé d’histoire. Il a participé à l’ouvrage La Musique à Paris sous l’Occupation dirigé par Myriam Chimènes et Yannick Simon (Fayard, 2013).
Rémi Jacobs, diplômé du CNSMDP, doctorant en musicologie, a été directeur de collections chez EMI Classics. Il est l’auteur d’une biographie d’Heitor Villa-Lobos (Bleu Nuit éditeur, 2010). Ils sont tous les deux les auteurs d’une biographie du Trio Cortot-Thibaud-Casals (Actes Sud, 2014). + d’infos sur le site des éditions FAYARD

 

 

 

—————————————————————————————————————————————————

CLIC_macaron_2014LIVRE, annonce. Alfred Cortot par François Anselmini et Rémi Jacobs (Fayard) – EAN :  9782213701660 / EAN numérique :  9782213703312 – Code article :  3559964 – Parution :  19 sept 2018 – 468pages / Format : 152 x 234 mm – Prix imprimé :  26 € – Prix numérique :  17.99 €

Comments are closed.