L’Iphigénie en Tauride de GLUCK par Warlikowski

PARIS, Palais Garnier. GLUCK : Iphigénie en Tauride. 14 sept > 2 oct 2021. Reprise de l’ultime tragédie lyrique de Gluck : Iphigénie en Tauride, sous la direction de Thomas Hengelbrock et Iñaki Encina Oyón (2 octobre) et dans la mise en scène du polonais Krzysztof Warlikowski. Contrairement à sa vision confuse du Roi Roger de Szymanowski, présentée aussi à Paris, cette lecture très humaine d’Iphigénie en Tauride confirme la fibre humaine voire humaniste du metteur en scène.

 

 

IPHIGENIE-TAURIDE-PALAIS-GARNIER-OPERA-PARIS-annonce-critique-classiquenews-sept-oct-2021

 

 

Le spectacle met en scène trois personnages tourmentés par des réactions post-traumatiques : Iphigénie (Tara Erraught, débuts à l’Opéra national de Paris), rescapée du sacrifice exigé par la folie guerrière de ses compatriotes, et que son père Agamemnon, roi de Mycènes, allait commettre pour la victoire de la guerre de Troie, Oreste (Jacques Imbrailo, débuts à l’Opéra national de Paris), rongé par le remords d’avoir assassiné sa mère, et le roi Thoas (Jean-François Lapointe), obsédé par des visions cauchemardesques de sa propre mort. Ainsi se précise la malédiction des Atrides ; chacun est rattrapé par ce qu’il a commis, bonne ou mauvaise intention : un jour, il faut payer ses actes. Krzysztof Warlikowski situe l’œuvre dans un EPHAD, où l’héroïne, pensionnaire vieillissante, est hantée par son passé. Dans ce huis clos étouffant se confrontent des personnages aussi mythiques que réels, pour que cesse le cycle perpétuel, immémoriel de la violence, cancer de l’humanité depuis ses débuts en société. Photo : © Opéra National de Paris

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

PARIS, Palais Garnierboutonreservation
GLUCK : Iphigénie en Tauride
14 sept > 2 oct 2021
Réservations / Informations :
https://www.operadeparis.fr/saison-21-22/opera/iphigenie-en-tauride

 

 

 

 

Comments are closed.