LILLE, Nouveau Siècle : Daniil TRIFONOV joue JS BACH

Daniil_Trifonov-concert piano lille critique concertLILLE, Nouveau Siècle, DANIIL TRIFONOV, ce soir, ven 8 avril 2022, 20h. Récital événement . « Il maîtrise tout et plus encore » déclare la reine Martha Argerich à propos du pianiste russe, Daniil Trifonov. Ce dernier a déclaré, en hommage aux victimes ukrainiennes, que l’intégralité de son cachet à Lille serait reverser pour l’Ukraine, en particulier pour les victimes de la guerre à Kharkiv, ville jumelée avec Lille. Digne et exemplaire, le geste vaut d’être souligné et encouragé. La venue de DANIIL TRIFONOV au Nouveau Siècle est un événement et ne pas manquer, ce soir à partir de 20h. L’imagination flamboyante, la palette de nuances et de phrasés orfévrés, la conception architecturée, puissante, personnelle, originale font de Daniil Trifonov (avec le britannique Benjamin Grosvenor) l’un des interprètes pour le piano, parmi les plus captivants aujourd’hui. CLASSIQUENEWS a distingué ses précédents cd dédiés à Liszt, Rachmaninov et à présent JS BACH. Le récital de ce soir à Lille vaut d’être écouté et vécu : au programme, l’Art de la Fugue de JS Bach, ainsi que l’air miraculeux, pour une humanité réconciliée, « Jésus que ma joie demeure » du même JS BACH dans la version de Hess. Incontournable.

 

 
_______________________________________________

Lille – Auditorium du Nouveau Siècle
Vendredi 8 avril 2022 — 20h  -  
± 1h45 avec entracte

BILLETTERIE EN LIGNE : ACHETEZ VOS PLACES iciboutonreservation
directement sur le site de l’ON LILLE ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE
ACHETEZ VOTRE PASS !
https://www.onlille.com/saison_21-22/concert/daniil-trifonov/

 

 

 

Programme :

JS BACH : 
L’art de la fugue

BACH / HESS : 
Jésus que ma joie demeure

 

 
_______________________________________________

 

Quelques CD de DANIIL TRIFONOV critiqués sur CLASSIQUENEWS :

 

 

 

Silver-Age daniil trifonov scriabine straninsky prokofiev 2 cd deutsche Grammophon critique cd review CLIC de classiquenews decembre 2020CD événement, critique. DANIIL TRIFONOV, piano : SILVER AGE / l’Âge d’argent. Scriabine, Prokofiev, Stravinsky (Gergiev, 2 cd DG Deutsche Grammophon 2019). De tous les albums du jeune Daniil Trifonov, édités par DG, voici assurément le plus dense, le plus personnel, porté par une volonté interprétative qui fait feu de tout bois. La digitalité manifeste, d’une facilité déconcertante sert un plan poétique, un calibrage sonore qui réussit à concilier intensité et profondeur (en cela ses Prokofiev sont d’une maturité ahurissante). Dans chaque partition choisie, le pianiste semble révéler l’ineffable, il ouvre des portes et envisage des perspectives jamais écoutées avant lui ; c’est un alchimiste lunaire, à la fois facétieux et prodigieusement musical ;…

 

 

 

trifonov daniil cd destination rachmaninov arrival piano concertos 1 3 nezet-seguin cd deutsche grammophon cd critique review classiquenewsCD événement, critique. DANIIL TRIFONOV, piano – Destination Rachmaninov : ARRIVAL – Concertos 1 et 3. PHILADELPHIA orchestra, Yannick Séguet-Nézin, direction (2 cd DG Deutsche Grammophon). Voici donc un excellent double cd qui témoigne de la maturité et de l’étonnante musicalité du jeune pianiste russe Daniil Trifonov. En achevant son périple Rachmaninov, relayé par un abondant dispositif vidéo, quasi cinématographique (DESTINATION RACHMANINOV), le pianiste captive littéralement par une digitalité facétieuse et virtuose, pour nous supérieure à la mécanique électrique des asiatiques (Wang ou Lang Lang) : le Russe est doué surtout d’une profondeur intérieure, – absent chez ses confrères/soeurs, ce chant nostalgique qui fonde la valeur actuelle de ses Liszt (publiés aussi chez DG).

 

 

 

DANIIL-TRIFONOV-RACHMANINOV critique cd review cd compte rendu par classiquenews piano concertos 2 et 4 nezet seguinCd événement, annonce. DANIIL TRIFONOV : DESTINATION RACHMANINOV / Departure (1 cd DG). Sur la couverture, dans une voiture qui pourrait être celle que connut le voyageur Rachmaninov lui-même, exilé russe vers l’Europe et les USA, le jeune pianiste russe Trifonov jouant avec ses doigts sur le rebords de la fenêtre… Une claire invitation au voyage, à l’épopée, à l’expérience d’une destinée parfois douloureuse (Rachmaninov dut quitter son pays,… déchirure à jamais ouverte et manifeste dans son œuvre)…

 

 

Comments are closed.