LES TIMBRES : THE WAY TO PARADISE, AUTUMN (17mn — Festival Musique & Mémoire, juillet 2016)

les-timbres-concert-the-way-to-paradise-AUTUMN-captation-video-extase-baroque-par-classiquenewsLES TIMBRES JOUENT L’AUTOMNE : THE WAY TO PARADISE, THE AUTOMN (Festival Musique & Mémoire, juillet 2016). Quoi de plus enchanteur et énnivrant qu’égrener les saisons de l’année en musique et poésie ? L’ensemble sur instruments anciens LES TIMBRES créée un nouveau spectacle (première mondiale en juillet 2016) où l’ivresse des sens le dispute à l’évocation nostalgique, l’effusion tendre et amoureuse, l’oubli alcoolisé. C’est aussi un exceptionnel concert pour consorts de cordes et soprano diseuse, évocatrice, mystérieuse… Les Timbres jouent la langueur et le raffinement poétique des compositeurs anglais du XVIIè (songs et instrumentaux de William White, John Ward, Thomas Ravenscroft, Robert Johnson...). Voici pour fêter l’automne 2017, THE AUTOMN du spectacle THE WAY TO PARADISE, cycle des 4 saisons revisité par le collectif sur insrtuments baroque – captation intégrale réalisée par le studio CLASSIQUENEWS.TV – juillet 2016 – Réalisation : Philippe-Alexandre PHAM © 2017

 

 

Note d’intention (Les Timbres) :

« Nous jouions, comme Musique Sérieuse, des Fantaisies à 3, 4, 5 et 6 Parties avec l’Orgue ; Entrecoupées, de ci de là, de quelques Pavanes, Allemandes, d’Airs Solennels, Doux et Délicieux ; tout cela racontait, pour ainsi dire, des Histoires Pathétiques, des Discours pleins de Rhétorique et Sublimes ; des Discussions Subtiles et Profondes, tellement Adaptées et en Accord avec les Facultés Intérieures, Secrètes et Intellectuelles de l’Ame et de l’Esprit, que pour les évoquer en Les louant à leur juste Valeur il n’y a pas de Mots assez Forts dans le Langage… »
C’est ainsi qu’est décrite la musique pratiquée du temps de sa jeunesse par Thomas Mace (Musick’s Monument, 1676).
Les Consort Songs & Music sont souvent considérés comme l’expression la plus caractéristique du langage musical anglais à la fin de la Renaissance. Ils se développèrent notamment pendant les règnes d’Elisabeth I (1558-1603) et de Jacques Ier (1603-1625).
Ce programme propose d’en parcourir le fil… jusqu’au paradis !
Les thèmes abordés sont cependant souvent méditatifs, voire mélancoliques. Mais cette mélancolie est sublimée par la beauté de la composition, et au fil de la musique, on en vient à aimer être mélancolique.
La grande souplesse d’instrumentation permet une variété de couleurs et de timbres infinie. En effet, William Byrd (1539/40-1723) explique qu’il a mis des paroles sous toutes les parties mains qu’à l’origine ces chansons étaient « faites pour que des Instruments en expriment l’harmonie, et qu’une voix en énonce le texte » (Psalmes, Sonnets and Songs od Sadness and Pietie, 1588).
Cette pratique permet de renforcer le sens de la musique par le poids des mots… et le contraire.

Nous avons décidé dans ce programme de soulever la question existentielle suivante : qu’est-ce qu’est notre vie ?
Et nous avons choisi d’y répondre par le cycle des saisons :
du temps de la naissance avec le printemps, jusqu’à la vieillesse et la mort avec l’hiver, en passant par la jeunesse de l’été et l’âge mûr de l’automne
la boucle répétitive nous ramènera toujours aux mêmes saisons de la vie

 

 

les-timbres-concert-the-way-to-paradise-AUTUMN-captation-video-extase-baroque-par-classiquenews

 

 

Aux couleurs de l’automne, extatique, bachique et onirique, Les Timbres célèbrent les vertiges langoureux, les regrets suspendus des compositeurs baroques anglais du XVIIè (illustration : © studio classiquenews.tv)

Distribution

Julia Kirchner, soprano
Yoko Kawakubo et Maite Larburu, violons
Myriam Rignol, Mathilde Vialle, Etienne Floutier et Pau Marcos Vicens, violes de gambe
Julien Wolfs, orgue et clavecin

————————-

L’HIVER VIENT / WINTER’s coming… et le 21 décembre 2017, la suite de notre feuilleton vidéo avec Les TIMBRES : mise en ligne du volet suivant du spectacle THE WAY TO PARADISE : WINTER par Les Timbres… à venir sur classiquenews.com

Comments are closed.