La FRANCESINA par Le Concert de l’HOSTEL DIEU

Révélation baroque : Connaissez vous La Francesina ?CONCERT DE L’HOSTEL DIEU : LA FRANCESINA par Le Concert de l’Hostel Dieu et Franck-Emmnauel COMTE. Embrasement lyrique dans le sillon d’une cantatrice devenue célèbre au XVIIIè, Elisabeth Duparc dont le Concert de l’Hostel Dieu propose un fascinant portrait musical et donc opératique, de l’opéra à l’oratorio… Avec la soprano belge Sophie Junker qui chante les Å“uvres abordées par « la Duparc » (décédée en 1778) : airs des opéras et oratorios de Handel principalement (un disque devrait prolonger ce nouveau chantier musical ; sa parution est annoncée à mi octobre 2020). Agile, douée d’un timbre de « rossignol » (ou de « fauvette » / warbling voice), Elisabeth Duparc ressuscite ainsi au moment clé de la carrière du compositeur saxon où parvenu à une maturité artistique saisissante, il abandonne l’opéra seria italien pour créer un nouveau genre en anglais, l’oratorio. … “Née en France, formée en Italie et ayant trouvé la gloire à Londres, la Francesina a été une des dernières muses de Händel alors qu’il abandonnait les fastes de l’opéra italien pour l’élévation spirituelle de l’oratorio. La Duparc est une des rares soprani françaises à n’avoir jamais chanté en français mais toujours en italien ou en anglais, Händel a composé pour elle des rôles aussi importants que Semele, Iole (Hercules), Deidamia, Romilda (Serse) ou Penseroso (L’Allegro, il Penseroso ed il Moderato). La plupart de ses contemporains louaient son timbre et son agilité, les témoignages directs de Mrs Granville – Delany ou Charles Burney s’étalent sur les qualités de sa wrabler voice (voix de fauvette). Händel lui a principalement composé des airs « de rossignol » tels que « Myself I shall adore » (Semele) ou « Nasconde l’usignol » (Deidamia).

Dans ce programme, la soprano belge Sophie Junker rend hommage à La Francesina et explore la collaboration qui la lia à Händel pendant une décennie. Allant de l’opéra à l’oratorio, ce récital veut mettre en lumière à la fois la voix de cette égérie et au même temps montrer comment Händel réussit la transition dramatique entre l’opéra italien et l’oratorio anglais. Ici, Sophie Junker sera la Nuova Francesina qui répondra à la Duparc avec la même énergie dans son fastueux répertoire“, précise P-O Diaz, conseiller artistique.

 

 

EN LIRE PLUS, LIRE notre présentation complète du programme LA FRANCESINA par Le Concert de l’Hostel Dieu

La Francesina, Elisabeth Duparc, cantatrice vedette au XVIIIè…

https://www.classiquenews.com/le-concert-de-lhostel-dieu-nouvelle-saison-2019-2020-temps-forts/Eblouissement lyrique dans le sillon d’une cantatrice devenue célèbre au XVIIIè, Elisabeth Duparc dont le Concert de l’Hostel Dieu propose un fascinant portrait musical … Avec la soprano belge Sophie Junker qui chante les Å“uvres abordées par « la Duparc » : airs des opéras et oratorios de Handel. Agile, douée d’un timbre de « rossignol » (ou de « fauvette » / warbling voice), Elisabeth Duparc ressuscite ainsi. Handel écrit pour elle des rôles attachants dont l’épaisseur témoigne du travail du Saxon dans l’écriture et l’expression des passions humaines…

 

 

 

 

AGENDA : La Francesina en tournée

de septembre à décembre 2020

 Les dates de l’été 2020 sont annulées

 

 

18 septembre 2020 : Festival de Froville

26 septembre 2020 : Journées musicales d’automne de Souvigny (03)

4 décembre 2020 : Lyon, Salle Molière

 

Le planning des dates La Francesina, actualisé sur le site du CONCERT DE L’HOSTEL DIEU

 

Comments are closed.