Festival de Paris, 1ère édition

Festival de paris regula Muhlemann soprano classiquenews mairie_de_paris-ok.inddFESTIVAL DE PARIS, du 9 au 29 juin 2017. 5 concerts, 5 lieux emblématiques du Paris festif et patrimonial. Haut de gamme, patrimonial et populaire, telle est la prometteuse équation qui porte le nouveau Festival de Paris qui pour sa première édition 2017, programme 5 concerts dans 5 lieux symboliques. AInsi Paris fait son festival, – créé et dirigé par Michèle Reiser dont l’intention est de redonner un grand événement de musique classique à la Capitale, et tout autant rendre accessible la musique classique au plus grand nombre, du 9 au 29 juin 2017.  La Tour Eiffel, Mairie du IVè, Musée de la Vie Romantique, Petit Palais, Eglise Saint-Eustache deviennent, l’espace d’une soirée, de superbes lieux de concerts éphémères où l’exceptionnel s’offre au grand public.
Invités en juin 2017: Patricia PETIBON, David FRAY, la formidable jeune soprano Regula MÜHLEMANN (dont le dernier disque dédié à Mozart a décroché le CLIC de CLASSIQUENEWS), Les Cris de Paris et Tim MEAD.

 

 

Du 9 au 29 juin 2017 : Le FESTIVAL DE PARIS
PARIS fait son festival en 5 dates et 5 concerts

 

Programmation

 

1- TOUR EIFFEL – Salle Gustave Eiffel
Vendredi 9 juin 2017, 20h30
(Concert d’ouverture)
Patricia PETIBON, soprano
Susan MANOFF, piano

Mélodies et chansons de FAURE, SATIE,
POULENC, ROSENTHAL…

 

 

2- MAIRIE DU 4è ARRONDISSEMENT
(salle des Fêtes)
Vendredi 16 juin 2017, 20h30
David FRAY, piano

CHOPIN, Nocturne op. 9 n°2,
Nocturne op. 48 n°1, Mazurka op. 63 n°3,
Nocturne op. 48 n°2, Valse op. 69 n°1,
Polonaise-fantaisie opus 61
SCHUMANN, Novelette n°8
BRAHMS, Fantaisies opus 116

 

 

3- MUSÉE DE LA VIE ROMANTIQUE : Mardi 20 juin 2017, 20h30
Regula MÜHLEMANN, soprano
Ullrich KOELLA, piano
RAVEL, Mélodies grecques
DEBUSSY, 4 Chansons de la jeunesse
STRAUSS et SCHUBERT, Lieder et Mélodies
L’ombre de Chopin plane sur le Musée de la Vie romantique. Hôtel particulier, planté au coeur de la nouvelle Athènes, dans le IXè arrondissement, c’était la maison d’un peintre hollandais, Ary Scheffer, qui y vécut de 1830 à 1858. Il y recevait beaucoup d’artistes, en particulier son amie George Sand, qui fut aussi la compagne de Frédéric Chopin pendant neuf ans. Aujourd’hui c’est une jeune soprano suisse-allemande, Regula Mühlmann, « dont le timbre est si cristallin qu’on pourrait y verser de la glace et le boire » (The Guardian) qui va l’enchanter pour un soir, avec un répertoire dédié aux lieder et aux mélodiesmuhlemann regula muhlemann soprano cd mozart arias sony classical review critique cd mozart françaises, Strauss, Schubert, Ravel et Debussy. La soprano Regula Mühlemann a récemment décroché le CLIC de CLASSIQUENEWS pour son dernier album édité par Sony classical, dédié  à l’opéra de Mozart (MOZART : ARIAS / REGULA MÜHLEMANN — 1 cd SONY classical,  novembre 2016 : LIRE notre compte rendu critique complet du cd Mozart par Regula Mühlemann)

 

 

4- PETIT PALAIS – Galerie sud : Jeudi 22 juin 2017, 20h30
Les Cris de Paris
Geoffroy JOURDAIN, direction
GABRIELI, Exaudi me Domine à 16
MONTERVEDI, Crucifixus à 4 ;
Madrigaux spirituels de la Selva Morale e Spirituale ; Adoramus Te Christe à 6 ; Madrigaux des 4è et 6è livres
LEGRENZI, Dialogo delle due Mariae
CAVALLI, Salve Regina
LOTTI, Crucifixus à 6, à 8, à 10; Ad Dominum cum tribularer à 4; Madrigaux extraits du 1er livre
CALDARA, Crucifixus à 16 ;Madrigaux et motets
Le Petit Palais fut lui aussi construit pour une Exposition Universelle, mais celle de 1900. La construction a été organisée autour d’un jardin circulaire, un péristyle, par l’architecte Charles Girault. C’est aujourd’hui le Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. La Galerie Sud, que nous investissons pour ce quatrième concert, est très lumineuse. C’est donc à la lumière d’un jour finissant que Les Cris de Paris vont attaquer les premiers
motets et madrigaux. Ce Choeur de Chambre imaginé et dirigé par Geoffroy Jourdain excelle dans le répertoire baroque. Au programme Gabrieli, Monteverdi, Legrenzi, Cavalli, Lotti, Caldara. Le concert fait écho à l’exposition Le Baroque des Lumières, présente du 21 mars au 16 juillet.

 

 

5- EGLISE SAINT-EUSTACHE
Jeudi 29 juin 2017, 20h30
Concert de clôture
Tim MEAD, contre-ténor
Les Accents / Thibault NOALLY
VIVALDI, Nisi Dominus, Stabat Mater
Pour le concert de clôture, l’église Saint-Eustache, au coeur de Paris, bâtit au XIIIe siècle, dans le quartier populaire et très ancien des Halles. Au programme, de la musique baroque avec deux grands chefs- d’oeuvre du repertoire, le Nisi Dominus et le Stabat Mater de Vivaldi, interprétés par le contreténor anglais Tim Mead, jeune espoir du King’s College, un des meilleurs de sa génération. Il est accompagné par le groupe instrumental baroque Les Accents, dirigé par Thibault Noally.

 

 

_______________________

 

 

Toutes les infos, les modalités de réservation sur le site du Festival de Paris, du 9 au 29 juin 2017

 

 

Comments are closed.