Exposition. Un air de Renaissance, la musique au XVIème siècle

Exposition. Un air de Renaissance, la musique au XVIème siècle, Château d’Ecouen, du 11 septembre 2013 au 6 janvier 2014      …

 

Exposition, Ecouen

La musique au XVIème : ” Un air de Renaissance “

Château d’Ecouen, du 11 septembre 2013 au 6 janvier 2014

 

ECOUEN_exposition_renaissance_Zacchia_portrait_joueur_violeContrairement à la civilisation Baroque à présent bien connue, jamais la musique de la Renaissance (en particulier celle du XVIème siècle) n’avait été le sujet d’une exposition thématique. Justice est faite à présent grâce à la rétrospective présentée au Château d’Ecouen à partir du 11 septembre 2013. Dès la fin du XVè et surtout au XVIème siècle, la pratique musicale est au coeur de la société : sacrée et d’une écriture de plus savante chantée dans les églises par les voix d’enfants et d’hommes (les femmes étant exclues des lieux de cultes) ; c’est aussi un essor nouveau de la musique de chambre vocale et instrumentale, pratiquée dans le noyau familial,  bourgeois, aristocratique et royal, s’appuyant sur le concours de l’épinette, du luth, de la viole … La pensée réformée favorise l’expérience musicale dans l’espace privé donnant naissance à une nouvelle pratique amateur particulièrement active. L’impression des partitions en plein développement permet une large diffusion des oeuvres distinguées par le goût des amateurs ; les musiciens et compositeurs se professionnalisent aussi, sachant se ” vendre ” auprès des Cours demandeuses, soucieuses de prestige culturel et musical.
L’alliance de la poésie et de la musique se réalise dans l’art princier et noble du madrigal (d’origine italienne) dont le souci de caractérisation du verbe suscite une nouvelle écriture émancipée du tissu strictement polyphonique, vers la structure monodique avec basse continue …
L’individualisation des tempéraments se précise et profite d’un marché alors naissant : de grandes figures s’imposent alors à l’échelle européenne, malgré le contexte des guerres de religion : Josquin des Prés, Vittoria, Lassus, Claude Goudimel, Claudin de Sermisy, Albert de Rippe, Jacques Arcadelt, Tallis … Chacun prépare au sommet monteverdien, à l’aube – baroque : 1607 – de l’Orfeo qui est autant l’aboutissement de l’esthétique de la Renaissance que la première oeuvre relevant d’une pensée proprement baroque.

Le parcours de l’exposition rassemble instruments et partitions, manuscrits et tableaux restituant à la musique le rôle social, symbolique et politique qu’elle occupe pendant la Renaissance (XVème et XVIème siècle). Exposition événement. Compte rendu plus développé de l’exposition Un air de Renaissance, à venir sur classiquenews.com

Un air de Renaissance, la musique au XVIème siècle. Musée national de la Renaissance, Château d’Ecouen, du 11 septembre 2013 au 6 janvier 2014.  Renseignements au 01 34 38 38 50

Illustration: Paolo Zacchia : Portrait d’un joueur de viole (vers 1545). Paris, Musée du Louvre. © RMN Grand Palais / Franck Raux

Comments are closed.