ENTRETIEN AVEC THIERRY MEIGNEN / La Symphonie sur l’Herbe au Blanc Mesnil.

meignen-thierry-maire-du-blanc-mesnil-symphonie-sur-l-herbe-soiree-symphonique-blanc-mesnil-annonce-entretien-exclusif-avec-le-maire-du-blanc-mesnil-Thierry-Meignen-par-classiquenewsENTRETIEN AVEC THIERRY MEIGNEN / La Symphonie sur l’Herbe au Blanc Mesnil. Entretien avec Thierry Meignen, Maire du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Démocratiser la musique classique n’est pas un vain mot ni un défi de pacotille… c’est selon le vœu du Maire du Blanc-Mesnil, une volonté sincère née de la constatation que le classique fait partie intégrante de notre quotidien, que la musique classique comme la culture en général, favorise le lien social. Pour l’élu, Maire du Blanc-Mesnil et député européen, il s’agit donc de rétablir un lien naturel, réconciliant populaire et excellence artistique. Voilà en engagement exemplaire qui fait bouger les lignes et démontre clairement que la culture et le classique ne sont pas réservés à « l’élite ». Concrètement, l’équation est réalisée le temps d’un festival unique, en particulier lors d’une soirée de plein air, ce 31 août : « La Symphonie sur l’herbe », événement exceptionnel, gratuit, ouvert à tous, dont le programme et les artistes invités incarnent l’exigence artistique qui conditionne la cohérence et la haute valeur de l’événement. Chaque spectateur y vit une expérience propice à l’enrichir dans le partage et l’ouverture aux autres.

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________

CLASSIQUENEWS : En quoi l’événement La Symphonie sur l’Herbe est-elle emblématique de votre politique culturelle d’une manière générale ?

Thierry Meignen : Nos manifestations culturelles se veulent accessibles, ouvertes à tous et exigeantes dans l’approche artistique. Nous voulons donner le meilleur aux habitants du Blanc-Mesnil et donner une autre image de la Seine-Saint-Denis au delà de la caricature qui lui est régulièrement faite. Notre volonté est d’aller à la rencontre des habitants du Blanc-Mesnil et des Séquano dyonisiens sur leur lieu de vie. Nous avons décidé d’ancrer la pratique culturelle sur le territoire, de favoriser la transmission entre les générations et de s’adresser à un public le plus large possible.
Symphonie sur l’Herbe, c’est cette alchimie, un concert gratuit, en plein air au pied du plus grand ensemble Urbain de la Ville rassemblant plus de 5000 personnes de toutes les générations pour un spectacle inédit. Au Blanc-Mesnil la culture est partout, à la portée de tous. Apporter la musique classique dans les quartiers populaires était un défi et nous sommes entrain de le relever.

 

 

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Sur la place de la musique classique précisément, quel est le rôle que vous imaginez pour le classique dans la société ? En quoi le déroulement de cette soirée unique ( c’est à dire la grande soirée symphonique du 31 août) illustre-t-elle votre conception ?

blanc-mesnil-symphonie-sur-l-herbe-concert-2018-annonce-crtique-sur-classiquenewsThierry Meignen : Nous avons trop souvent une vision réductrice de la musique classique alors que celle-ci fait partie de notre univers commun. La musique classique nous entoure, que ce soit dans des musiques de films ou des musiques de publicité, mais également dans l’univers du sport. La musique classique nous rappelle notre histoire commune, sa beauté transcende et permet aux spectateurs de rentrer en communion le temps d’une soirée.
La musique classique a inspiré de nombreux courants musicaux comme le Jazz. Cette soirée a vocation à parler à tous les publics, que ce soit aux fins connaisseurs qui pourront entendre des œuvres de Rossini ou de Rachmaninov aux plus néophytes qui reconnaîtront la musique de Star Wars ou les grandes valses de Strauss. Chaque spectateur pourra trouver son bonheur et découvrir des adaptations musicales variées.

 

 

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Si l’on se met à la place du festivalier / spectateur, que vit-il pendant le déroulement de ce concert unique ?

Thierry Meignen : Le cadre bucolique du Parc Urbain du Blanc-Mesnil au cœur d’un écrin de verdure de plus de 24 hectares vous plonge déjà dans une ambiance sereine et propice à la découverte artistique. Le public assis dans l’herbe sous les étoiles est mis en condition pour vivre une soirée délicieuse. L’essence de ce spectacle est de vivre et partager des émotions qui se mélangent, de la beauté des voix humaines, en passant
par la nostalgie des airs entendus dans l’enfance. Le spectateur ne peut rester insensible devant tant de beauté et de grâce. L’auditoire apprend également beaucoup de choses lors de ce spectacle expliqué par le chef d’orchestre qui rend ce concert si particulier. L’adage régulièrement entendu « La musique adoucit les mœurs » est vraiment vécu lors de cet événement exceptionnel.

 

 

Propos recueillis début août 2018

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________

blanc-mesnil-symphonie-sur-l-herbe-concert-2018-annonce-crtique-sur-classiquenewsBLANC-MESNIL, La Symphonie sur l’Herbe, festival exceptionnel, du 31 août au 2 septembre 2018. Grande soirée symphonique et lyrique le 31 août 2018, Parc urbain du Blanc Mesnil, à partir de 20h45. Orchestre symphonique dirigé par Jérôme Pillement, musiciens et artistes tels Julie et Camille Berthollet (violon et violoncelle), Peter Bence (piano), Lucienne Renaudin-Vary (trompette), Julie Depardieu, …
PLUS D’INFOS sur le site de La Symphonie sur l’herbe :
https://symphoniesurlherbe.fr

LIRE aussi notre présentation générale du Festival La Symphonie sur l’Herbe au Blanc Mesnil (détail du programme de la soirée exceptionnelle du 31 août 2018).
http://www.classiquenews.com/blanc-mesnil-symphonie-sur-lherbe/