Entretien avec Jérôme PERNOO, directeur artistique du Festival LES VACANCES DE MONSIEUR HAYDN

Vacances_Haydn_0plus clairEntretien avec Jérôme PERNOO, directeur artistique du Festival LES VACANCES DE MONSIEUR HAYDN. Il porte depuis sa création, la cohérence du Festival à La Roche Posay, Les Vacances de Monsieur Haydn : le violoncelliste JÉRÔME PERNOO explique la singularité du cycle de concerts le plus captivant de la rentrée : éclectique et pourtant resserré sur le chambrisme le plus exigeant, ouvert, accessible, facile. Chaque mois de septembre, une colonie d’instrumentistes inspirés jouent la carte de la musique de chambre, célébrant le génie inventif de Joseph Haydn, mais aussi des compositeurs qui ont prolongé son art de la nuance et du dialogue. Dont évidemment l’actuel auteur en résidence, Charly Mandon. Cette année, pendant 3 jours, la 14è édition se déroule les 21, 22 et 23 septembre 2018. Entretien avec Jérôme PERNOO, directeur artistique du Festival.

 
 

_________________________________________________________________________________________________

 
 
 
CLASSIQUENEWS : Comment se déroule le festival ? 

PERNOO-Jerome-violoncelle-par-classiquenews-entretien-pour-les-vacances-de-mr-haydn-la-roche-posay-2018-Haydn-Dimanche-Michel-LE-GLAUNEC_-15Jérôme Pernoo : Les Vacances de Monsieur Haydn est un festival avant tout convivial, accessible à tous, construit autour de huit concerts dignes des plus grandes salles, avec des solistes du plus haut niveau. On y écoute des œuvres du grand répertoire classique ou romantique mêlées à des œuvres d’un compositeur en résidence qui est présent sur le site. Autour de cela bouillonne un festival « OFF » à partir de 10h du matin jusqu’au soir, avec 60 concerts gratuits donnés par de jeunes musiciens durant tout le week-end. Le festival investit tous les lieux de cette charmante ville d’eau qu’est La Roche-Posay.

 

 

  
  
 

CLASSIQUENEWS : Quels sont les critères artistiques qui assurent à la programmation sa cohérence et sa singularité ?

Jérôme Pernoo : Avant tout, l’excellence des musiciens ! Ce sont des personnalités fortes, que j’ai pu rencontrer ici et là dans le monde au cours de mes propres tournées… Le festival est le lieu où je réunis mes plus belles rencontres de par le monde. Le résultat donne un cocktail inédit et délectable ! Puis je choisis un thème musical qui convient aux musiciens que j’invite (cette année, par exemple, j’ai réservé la musique de Brahms à Nicholas Angelich et Jérôme Ducros car c’est vraiment un répertoire dans lequel ils sont particulièrement extraordinaires.)
Enfin, j’invite un compositeur vivant qui nous offre un panel de toute son œuvre et, surtout, qui rencontre le public, qui montre que cette musique est bien vivante et qu’aujourd’hui il y a beaucoup de nouveautés en classique, très heureuses ! Cette année c’est Charly Mandon qui sera le compositeur en résidence.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Quels sont les 2/3 temps forts de l’édition 2018 (ceux en particulier, emblématiques de votre ligne artistique) ?
Jérôme Pernoo : Assurément, il ne faudra pas manquer le concert du vendredi soir 21h avec le Quatuor opus 25 de Brahms, dont le finale vous entrainera dans sa ferveur tzigane ! C’est un immense chef-d’œuvre. Que vous soyez amateur de musique ou totalement néophyte, vous êtes certains de passer un moment qui va vous transporter. C’est à ça que sert l’art !
Ne manquez pas non plus le concert de dimanche midi : vous y entendrez une version exceptionnelle des fameuses Danses hongroises de Brahms. Et, évidemment, le concert de clôture à 18h30 qui est toujours plein de surprises – et compatible avec le dernier train pour la capitale :-).

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Quelle est l’expérience que vit le festivalier à chaque édition ? En particulier, quelle expérience vit chaque jeune au sein du festival ?

Jérôme Pernoo : Pendant tout le week-end, de 10 heures à 23 heures, les festivaliers vont d’un lieu à l’autre, d’une découverte musicale à l’autre, font une pause au « Haydn café », au village, sur la place centrale. Autour d’un verre, ils y rencontrent et échangent avec les musiciens et les autres festivaliers. Les jeunes de l’école et du collège sont heureux de retrouver et d’écouter les musiciens, parfois à peine plus âgés qu’eux, qui leur ont rendu visite dans leurs établissements scolaires pendant la semaine qui précède.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Pourquoi avoir choisi un compositeur contemporain en résidence ?

Jérôme Pernoo : Il se passe en ce moment un phénomène passionnant avec la nouvelle musique classique. De plus en plus, les compositeurs s’affirment dans ce XXIe siècle comme des créateurs de beauté, d’harmonie, d’histoires sensibles ou émouvantes. C’est nouveau et ça ne ressemble plus du tout à ce que le public entend par « musique contemporaine ». Il est donc surpris, heureusement étonné, et friand de nouveautés ! Le fait d’avoir un compositeur en résidence permet – en plus d’écouter ses œuvres – de le rencontrer, d’échanger, de discuter… Cela permet aussi de le faire intervenir dans les écoles. C’est une chance pour le public comme pour les interprètes de côtoyer de si près ces artistes.

 

 

 

CLASSIQUENEWS : Pouvez-vous nous donner quelques clés pour mieux comprendre la musique du compositeur en résidence ?

Jérôme Pernoo : La musique de Charly Mandon parle d’elle-même. Nul besoin d’explication pour la comprendre ou la partager. Charly est quelqu’un de très cultivé et assez savant pour transmettre son regard sur le monde. Vous le comprendrez sans avoir de clés car rien n’est verrouillé, rien n’est codé. Cela fait partie de mes exigences en tant que directeur artistique lorsque je choisis un compositeur : la musique (et l’art en général) appartient à tout le monde. Même si les connaisseurs trouvent dans les œuvres une source inépuisable de liens, de références, de niveaux de lecture, les amateurs non éclairés doivent pouvoir être simplement séduits (parfois saisis !) par une beauté dont la construction leur échappe. La seule chose importante est qu’ils y trouvent du plaisir. C’est le sens profond de ce que nous faisons à La Roche-Posay.

 

 

Propos recueillis en août 2018

 

 
 
 

Monsieur haydn les vacances festival entretien avec Jerome pernoo alain-41-Alain-207-Spectacle-culture-classiquenews-les-vacances-de-monsieur-haydn-2018-annonce-compte-rendu-concerts-par-classiquenews-582-7590

  
 
_________________________________________________________________________________________________

 

vacances de monsieur haydn logo vignette 4d2903_5b994c1a8c534c6b871965d79a675da5Les Vacances de Monsieur Haydn. 21,22,23 sept 2018. BRAHMS, HAYDN et CHARLY MANDON… 3 jours de musique de chambre, décomplexée, accessible pour tous à La Roche Posay

_________________________________________________________________________________________________

 

Plus d’infos ici :
https://www.lesvacancesdemonsieurhaydn.com/festival

LIRE aussi notre présentation générale des Vacances de Monsieur Haydn 2018
http://www.classiquenews.com/les-vacances-de-mr-haydn-les-2122-et-23-septembre-2018/

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________