El Sistema. La musique, avenir du Venezuela. Arte, Lundi 26 octobre 2009 à 22h45

El Sistema.
La musique,
avenir du Venezuela

Arte
Lundi 26 octobre 2009 à 22h45

La musique peut-elle sauvé notre monde? Certainement et même à n’en pas douter pour qui découvre l’oeuvre du chef vénézuelien José Antonio Abreu: “la musique engendre par nécessité et naturellement une organisation sociale. Elle produit le choeur et l’orchestre, autant de formations où chacun apprend à jouer avec l’autre. C’est une expérience capitale du vivre-ensemble. Une forme vivante et permanente de cohésion humaine et sociale. C’est la plus grande force et le meilleur moyen de lutter contre l’exclusion”.
De fait, depuis 35 ans, en fondant le Système (El Sistema), le musicien visionnaire offre aux jeunes des quartiers défavorisés, des bidonvilles, des décharges, une occasion unique de se dépasser dans la pratique régulière de la musique, au sein des innombrables orchestres d’enfants du pays.
Alors chez nous, pour nos banlieues, lieux des exclusions, de la délinquance et des violences urbaines à peine cauthérisées, bientôt des orchestres de jeunes, partout dans chaque ville?

De première puissance musicale du monde, le Vénézuela est devenu depuis quelques années, la vitrine où se joue le futur du classique, comme force d’amélioration sociale et de dépassement humain… le pays indique clairement une voie d’avenir pour le pays concerné mais aussi pour toutes les sociétés rattrapées par les conflits de classes, la misère urbaine, les gangs organisés, l’irrespect et l’absence de courtoisie citoyenne…
Les plus pauvres s’enrichissent grâce à la musique qui leur offre un espoir, une discipline, une source continue de dépassement et d’épanouissement.

Apporter à la décharge, la musique et son message d’espoir…

Aujourd’hui, près de 184 centres ou écoles de musique sur le modèle de Maracay (l’école où tout a commencé), de la Rinconada, et partout dans le pays Venezuélien, à Caracas évidemment, apportent aux plus démunis (80% des élèves sont issus des villes et agglomérations les plus pauvres) enseignement, encadrement, soutien, et davantage: c’est une famille regroupant les forces vives de la nation, avec près de 270.000 enfants mélomanes, musiciens dans les orchestres de jeunes. Et dans 5 ans, ils seront un demi million, pour atteindre 1 million dans 10 ans, voire avant.
Contre la drogue, la pornographie infantile, la violence, el Sistema apporte tout autre chose: un lieu d’espérance et une identité reconstruite pour des milliers d’enfants, exclus des circuits favorisés du pays. Le succès de ce réseau musical et social est sans précédent depuis son origine: il a bénéficié de l’assentiment immédiat des parents, trop heureux de voir leurs enfants, jouer du violon et de la trompette plutôt que de traîner dans la rue au risque de se prendre aune balle perdue, ou de participer à la délinquance.
Ici la musique sauve des âmes, défavorisées par leur naissance. Elle résout une urgence sociale. Il n’est pas de combat plus engagé et plus capital que ce que défend José Antonio Abreu au Vénézuela.
Le film suit le parcours des jeunes élèves issus des bidonvilles où règnent la violence et la peur. La caméra présente le profil de chacun, enfants et professeurs. Le Système a déjà produit ses effets: partout les orchestres de jeunes font résonner les accents d’une nouvelle paix humaine et sociale y compris comme à l’école de San Vincente, dans la décharge de Maracay, où le Réseau apporte le musique et avec elle, un message d’espoir. Devant la caméra aussi s’expliquent le fondateur José Antonio Abreu pour qui la musique est un acte social fort, mais aussi son élève le plus éloquent, Gustavo Dudamel, nouveau directeur musical du Los Angeles Philharmonic orchestra, enfant du Sistema. Eblouissant. Un modèle de culture engagée dont devrait tirer la vieille Europe dépassée par ses exclus et la délinquance urbaine.

La musique, avenir du Venezuela : El Sistema. Réalisation : Maria Stodtmeier, Paul Smaczny (2008, 1h04mn). Le 18 octobre à 19h, Arte diffuse le concert dirigé par Gustavo Dudamel donné à Los Angeles le 8 octobre à l’occasion de sa prise de fonction en tant que directeur musical du Philharmonic Los Angeles Orchestra (au programme: Mahler et John Adams).

dvd
Medici arts annonce la parution en dvd du documentaire El Sistema à partir du 5 novembre 2009 prochain. Prochaine grande critique du film dans le mag dvd de classiquenews.com

Illustrations: le fondateur José Antonio Abreu et ses élèves du Sistema au Venezuela (DR)

Comments are closed.