Dossier cadeaux de NOËL 2018 : nos meilleurs cd, dvd, livres à offrir et à partager

CD de Noël 2016Dossier cadeaux de NOËL 2018 : les articles événements parus récemment, nos meilleurs cd, dvd, livres à offrir et à partager. Quels titres édités pendant l’année 2018 ou plus récemment sont-ils absolument à offrir et à partager ? La Rédaction de classiquenews a sélectionné le meilleur pour des instants hautement musicaux… Et là encore, notre label “CLIC” de CLASSIQUENEWS distingue l’exceptionnel parmi la multitude d’éditions… Consultez ce dossier régulièrement d’ici les fêtes de fin d’année 2018 : nous actualisons notre sélection au fur et à mesure des titres reçus et distingués. Cetet année, offrez l’opéra romantique français (Ascanio de Saint-Saëns, Les Pêcheurs de perles de Bizet), revenez à la source mozartienne, partagez les meilleurs interprètes pianistes dans des programmes enchanteurs… Nous distinguons ici le meilleur des enregistrements parus sur l’année : de quoi ravir vos amis, proches pour les fêtes de Noël 2018 et du Nouvel An 2019…

 
 

 
 

COFFRETS, CD événements : nos valeurs sûres

 

  

  

 

Délices symphoniques avec
Simon Rattle et les Berliner Philharmoniker

 

 

BERLINER PHILHARMONIKER : ASIAN TOUR / SIMON RATTLE

 

berliner-philharmoniker-coffret-cd-the-asian-tour-review-presentation-par-classiquenewsCD, coffret événement, annonce. THE ASIAN TOUR : Berliner Philharmoniker / Rattle (nov 2017 – 5 SACD, 1 Blu ray). Voici le coffret événement par excellence, tant par le luxe de son édition que la qualité des témoignages musicaux et les compléments proposés (1 vidéo blu ray / 1 documentaire The Berliner Philharmoniker en Asie, journal de la tournée, un livret richement éditorialisé comprenant de nombreux articles sur l’orchestre et le chef, ainsi qu’un carnet photographique témoignant des séquences artistiques et humaines vécues pendant la tournée). La dernière tournée en Asie de l’orchestre berlinois sous la direction de Simon Rattle (à la fin de son mandat comme directeur musical, avant l’arrivée de Kiril Petrenko son successeur à partir de septembre 2018). Au centre des programmes, les deux derniers concerts ainsi joués en Asie, à Tokyo (Japon, Suntory Hall, en novembre 2017)… Au programme, symphonies de Brahms (n°4) et Rachmaninov (n°3), Petrouchka de Stravinsky, Don Juan de R Strauss (une partition jouée il y a 60 ans déjà, depuis sa première performance avec l’Orchestre sous la direction de Karajan), en complément, la collaboration de deux pianistes asiatiques de la nouvelle génération, déjà reconnus à juste titre, le coréen Seong-Jin CHO et la chinoise Yuja WANG (dans les Concertos pour piano de Bartók et Ravel). En lire +

 

berliner-philharmoniker-simon-rattle-orchestre-the-asian-tour-coffret-set-cd-box-review-presentation-par-classiquenews-2-sept-2018
 
 

 
 
 

SOMPTUEUSE 6è Symphonie de MAHLER en guise d’adieux

 

MAHLER-RATTLE-Symphonie-symphony-6-berliner-philharmoniker-review-cd-critique-cd-par-classiquenews-CLIC-de-CLASSIQUENEWS

 

 

mahler-rattle-symphony-symphonie-6-berliner-philharmoniker-annonce-review-critique-cd-par-classiquenewsCD, coffret événement. MAHLER / RATTLE / BERLINER PHILHARMONIKER : 6è Symphonie. En guise d’adieux, comme directeur musical du Philharmonique de Berlin, Simon Rattle enregistre ici la 6è de Mahler, en juin 2018 (mise en regard de leur enregistrement précédent en 1987). Evidemment la comparaison laisse se préciser plusieurs points esthétiques d’importance. Dont surtout une prise de son moins compacte et uniforme en 2018, avec un travail remarquable sur le détail et la ciselure de chaque mesure, révélant l’évolution du chef, d’architecture parfois dur à ses « débuts », quoique très engagé, vers un souffle intérieur filigrané, qui en 2018 montre une vive attention à l’énergie et l’activité de l’ombre qui sous-tend l’ensemble de la cathédrale orchestrale.
Pour un dernier enregistrement entre Rattle et l’Orchestre berlinois, le choix de la 6è peut se révéler curieux : pas d’ample élan vocal et choral, pas de conclusion triomphale, dans la lumière ; plutôt l’emprise du doute, de l’ombre, de l’inquiétude ; lesquels concluent le Finale, vif, acéré, tranchant même comme un coup du destin plus asséné et subi… qui laisse interrogatif. Rattle s’est approprié le sens du développement à travers les 4 mouvements : il fait des questionnements de Mahler lui-même sur sa vie et sur l’écriture symphonique, un terreau riche en idées, un fourmillement de sentiments mêlés et contradictoire d’où l’issue salvatrice ne surgit réellement jamais. LIRE notre présentation et critique intégrales

 

 

 

 

Le MOZART de  IAN PAGE / CLASSICAL OPERA…

 

Zaide-cd critique review cd ian page classical opera cd release and review critique cd par classiquenews MOZART 220x220-1Cd, critique. MOZART : ZAIDE. Classical Opera. Ian Page (1 cd Signum classics, 2016). L’orchestre CLASSICAL OPERAréunissant quelques uns des meilleurs instrumentistes britanniques actuels par le chef mordant, nerveux, d’une exceptionnelle direction détaillée et aérienne, Ian PAGE, – fondateur de la formation, réussissent un ZAIDE de première qualité : la tenue permanente de l’orchestre demeure vivace, palpitante, électrisée, et aussi d’une flexibilité expressive d’un galbe inouï c’est à dire d’une sonorité à la fois vivante, voire trépidante, et pourtant colorée, détaillée, poétiquement profonde. Le sujet met en scène des européens (Gomatz, Zaide) réduits en esclavage par le sultan Soliman : une préfiguration de ce que dénoncera L’Enlèvement au Sérail : l’amour souverain contre toute forme d’arbitraire tyrannique. Ian Page reconstitue la matière dramatique de cet opéra qui devait être en 2 actes, avec son ouverture emprunté à Thamos, roi d’Egypte. La lecture force l’admiration par son fini, sa grande cohérence, un son mozartien d’une élégance jamais écoutée à ce jour, sur instruments d’époque…  En LIRE +

 

 

 

 

Le MOZART de Mathieu HERZOG / APPASSIONATO

 

HERZOG Mathieu appassionato symphonies de MOZART cd NAIVE clic de classiquenews cd review critique cd compte rendu cd critique cdCD événement, annonce. MOZART : Symphonies n°39, 40 et 41 (« Jupiter ») / Appassionato. Mathieu Herzog, direction (1 cd NAIVE / parution : 2 novembre 2018). Inattendu et plus que convaincant : jubilatoire ! En ces temps de disettes miraculeuses, quand nous désespérions d’écouter enfin un chef ou un ensemble dignes des pionniers baroqueux, mordant, percutant, surtout poétiquement juste et audacieux, voici, de surcroît chez Mozart, (et le plus difficile, … celui que l’on croit connaître) un maestro au tempérament exceptionnel, Mathieu Herzog, chambriste avéré et baguette ciselée, qui ici nous dévoile avec son ensemble «  Appassionato » (le bien nommé), une lecture rafraîchissante et très fouillée, des 3 dernières symphonies du divin Mozart (soit les n°39, 40 et 41 « Jupiter » ; un « oratorio instrumental », selon le dernier Harnoncourt, qui aura laissé le concernant un véritable testament artistique ; avec les instrumentistes d’Appassionato, Mathieu HERZOG nous propose une approche totalement irrésistible, pleine de feu, de verve, d’audace, juste et renouvelée. Bravo maestro HERZOG. LIRE notre annonce du coffret Mozart, les 3 dernières Symphonies par Appassionato / Mathieu Herzog

 

  

 

 

 

SAINT-SAËNS magnifié

 

ASCANIO critique cd annonce review par classiquenews St-Saens-ASCANIO-parutionCD, événement, critique. SAINT-SAËNS : Ascanio, 1890 (Tourniaire, 2017, 3 cd B records). Le label B-records crée l’événement en octobre 2018 en dédiant une édition luxueuse à l’opéra oublié de Saint-Saëns, Ascanio, créé en mars 1890 à l’Opéra de Paris. C’est après le grand opéra romantique fixé par Meyerbeer au milieu du siècle, l’offrande de Saint-Saëns au genre historique, et comme les Huguenots de son prédécesseur (actuellement à l’affiche de l’Opéra Bastille), un ouvrage qui s’inscrit à l’époque de la Renaissance française sous la règne de François Ier, quand le sculpteur et orfèvre Benvenuto Cellini travaillait pour la Cour de France. Saint-Saëns sait traiter la fresque lyrique avec un sens maîtrisé de la couleur et de la mélodie : d’autant que, au moment où il fait représenter Ascanio, le genre, objet de critiques de plus en plus sévères, se cherche une nouvelle forme, capable de présenter une véritable alternative au wagnérisme ambiant. Après Etienne Marcel (1879), Henri VIII ( 1883), Ascanio revitalise un sujet français et historique, tout en prenant référence au Benvenuto Cellini de Berlioz qui a précédé et dont lui aussi, la carrière à l’Opéra sera brève. LIRE la critique complète d’ASCANIO de SAINT-SAËNS

 

  

 

 

4 SAXOS MAGICIENS   

 

klarthe records ZAHIR quatuor de saxos critique CLIC de classiquenewsCD événement, critique. ZAHIR (1 cd Klarthe records). ZAHIR signifie en arabe, ce qui est “visible”, ce qui occupe en permanence la vision et l’esprit… Ce quatuor de saxos (né en 2015) écartent tous ses concurrents par son audace, la liberté du geste, une virtuosité naturelle et souple, sa ligne artistique, ses lumineux engagements. Velours mordant et caractérisé : le son du Quatuor ZAHIR enchante littéralement et berce dans l’excellente transcription du Quatuor de Borodine (réalisée par le saxo soprano Guillaume Berceau) ; un Borodine revivifié, transcript, sublimé dont le charme d’esprit populaire dès son premier Allegro caressant séduit immédiatement par l’équilibre des quatre instruments (quatuor vocal plutôt que quatuor à cordes : c’est à dire saxophones soprano, alto, ténor, baryton). Le souci de la caractérisation, le sens du dialogue entre les parties, la très fine conception du format sonore, d’une subtilité réjouissante, la fluidité de l’écriture qui fait passer d’un instrument à l’autre, de surcroît dans une prise de son « tournante », ni trop proche ni trop éloignée, mais ronde et presque dansante, souligne l’extrême ductilité lumineuse des Zahir (pulsion dansée, organiquement très soignée du Scherzo). La tendresse simple du Notturno seduit tout autant, jusqu’au très beau mystère grave du début du Finale avant la séquence plus vive, très animée, idéalement caractérisée elle aussi dans l’enchaînement des séquences successives. Jaillit une expressivité assumée, jamais tendue ni outrée grâce à la recherche constante et exaucuée d’un sublime équilibre sonore.
L’audace de ce premier cd fait miroir avec une curiosité tout azimut, qui fait de ZAHIR, outre un idéal esthétique, un laboratoire musicale. D’où une implication totale dans la défense des partitions contemporaines. LIRE NOTRE CRITIQUE COMPLETE

 

 

 

 

 

 

BIZET DE JEUNESSE

 

cd-pentatone-les-pecheurs-de-perles-bizet-orch-national-de-lille-alexandre-bloc-fuchs-dubois-sempey-les-cris-de-paris-annonce-cd-evenement-par-classiquenewsCD, opéra, critique. BIZET : les Pêcheurs de perles, 1864. Nouvelle version complète. ONL Orchestre National de LILLE / A Bloch ( 2 cd Pentatone, 2017). PERLE DISCOGRAPHIQUE. On peut reconnaître au nouveau directeur musical de l’ONL Orchestre National de Lille, Alexandre Bloch, une extension remarquable du répertoire de l’Orchestre lillois, le prolongement d’une tradition commencée, cultivée avec le chef fondateur Jean-Claude Casadesus, et qui aujourd’hui, affirme ce symphonisme passionnant, ainsi dédié à l’opéra. Souvent minoré, sousestimé, l’opéra de jeunesse de Bizet, Les Pêcheurs de Perles, appartient à cet orientalisme soit disant “sucré, artificiel” propre au XIXè, un “sous-Carmen”, ou “sous-Lakmé”, selon que certains le rattache négativement à l’opéra de Léo Delibes, lui aussi orientalisant. Pourtant ici, ce que réussit fort bien Alexandre Bloch, la puissance d’un orchestre surtout dramatique donc efficace, coloré, orchestré avec raffinement (donc orientalisant) s’impose à nous, dans un geste et une lecture globale qui soignent les équilibres, la clarté voire la transparence de la pâte orchestrale. LIRE la critique complète des Pêcheurs de perles de Bizet par L’Orchestre National de Lille et Alexandre BLOCH

 

  

 

 BACH FOR EVER

 

olafsson vikingur jean sebastian bach critique cd par classiquenewsCD, événement. JS BACH : Vikingur Olafsson, piano (1 cd DG Deutsche Grammophon, 2018). Depuis un an, l’écurie DG Deutsche Grammophon élargit la palette de ses talents, en accueillant le pianiste islandais Víkingur Ólafsson dont le précédent programme, premier et convaincant, était dédié à Philip Glass. L’interprète poursuit un parcours sans faute dans ce nouvel album, dédié à JS BACH dont il sélectionne Préludes et Fugues, originelles et transcriptions, certaines signées de sa main (air de la cantate « Widerstehe doch der Sünde ».)… Fragments très bien choisis du Clavier bien tempéré, mais aussi Sinfonia (au contrepoint redoutable), … transcriptions historiques aussi signées Busoni, Rachmaninov, Ziloti… chaque séquence ainsi enchaînée, compose un tableau global d’une indéniable cohérence ; Olafsson précisant le génie multiforme d’un Bach, maître du développement aussi intense, expressif, caractérisé que court. C’est un « maître de l’histoire courte ». Ou du court métrage pourrions nous dire plus justement. Quelques exemples d’un parcours qui se fait voyage et traversée enchantés ? EN LIRE PLUS

 

  

 

 

A QUIET PLACE … for CHRISTMAS : l’opéra de Lenny révélé en sa splendeur chambriste

BERNSTEIN A QUIET PLACE  orch montreal kent nagano DECCA 2 cd review cd la critique cd opera par classiquenewsCd événement, critique. BERNSTEIN: A quiet place (Nagano, OSM – 2 cd Decca, 2017). Ce pourrait être tout simplement le premier nouvel enregistrement CHOC de l’année Bernstein 2018 (pour son centenaire), avec certainement MASS (chez DG, édité au début de cette année anniversaire et dirigé par le québécois Yannick Nézet-Séguin). Directeur musical de l’OSM Orchestre Symphonique de Montreal, KENT NAGANO éblouit littéralement dans cette version chambriste inédite, première au disque, où scintille l’intelligence du chant dialogué, l’équilibre d’un orchestre complice et suractif mais jamais couvrant, et un plateau superlatif de solistes (dont les chanteurs diseurs somptueusement articulés : Gordon Bintner et Lucas Meachendans les rôles clés du fils et du père, Junior et Sam), qui savent dessiner avec beaucoup de finesse comme d’humanité, le profil de chaque protagoniste, dont surtout la famille des proches : Sam le père et ses deux enfants, la fille Dede et Junior le garçon “atypique”… De sorte qu’au début, la mosaïque sociale bruyante et bavarde, devient conversation intime, d’une sincérité déchirante, un théâtre dépouillé des artifices du début / un lieu tranquille dont le terreau des incompréhensions passées peut enfin se résoudre et s’accomplir : la satire collective devient dans le dernier acte (III), thérapie familiale, hymne à l’amour et à la réconciliation. La lecture qu’en proposent les interprètes québécois à Montréal force l’admiration. La direction du chef, la flexibilité heureuse et précise de l’orchestre composent la plus belle offrande pour la réestimation juste des opéras de Bernstein, au moment de son centenaire … EN LIRE PLUS

 
 

  

 
 

INTEGRALE MENDELSSOHN par GARDINER

 

LSOLive_Mendelssohn_gardiner cd review critique cd CLIC de classiquenews Apr18_3000x3000_9c98a321-df27-4744-a43d-a8b3c1ee8a2b_1024x1024CD, coffret, événement, critique. MENDELSSOHN : Symphonies et ouvertures (LSO Gardiner, 4 SACD, 1 Pure Audio Blu ray LSO0826 / Londres 2014 – 2016). Lecture vivifiante. C’est peu dire que l’approche du « baroqueux » Gardinerapporte l’exaltation et le sens du relief et du caractère à l’écriture d’un Mendelssohn, plus dramatique et âpre qu’on imagine ordinairement. Enregistrées au Barbican de Londres, en 2014 et 2016principalement, les ouvertures et symphonies constituant une intégrale très séduisante, de Mendelssohn bénéficient sous la direction de Gardiner d’une évidente et saine motricité, avec de réelles trouvailles stimulantes dans le relief de certains pupitres : bois, cuivres (n°5 Réformation, 1832), cordes et bois (Lobgesang n°2, 1840).
La musique de scène de A Midsummer night’s dream (1842) quant à elle gagne un surcroît de théâtralité mesurée, affûtée, avec en plus des instruments très individualisés, et mis en avant par la prise de son, le concours des comédiens et des chanteurs et choristes, eux aussi, parfaitement intégrés à l’écrin orchestral.
Ce qui frappe immédiatement l’écoute (n°2 et n°5) c’est la vitalité de l’approche, une tendresse juvénile et ardente qui emporte les cordes principalement et font par exemple toute la vive exaltation du premier volet maestoso con moto de la Sinfonia d’ouverture de la n°2 Lobgesang ; l’élan des sections chorales, frappées et portées par un pur esprit de conquête. Ou encore l’onctueuse mélopée cantabile de l’Andante pour deux voix (et cor)… Gardiner dévoile l’ample tendresse qui soustend tout l’édifice de cette symphonie cantate, ou chant de louange. S’y écoule la facilité du compositeur, auteur de somptueux oratorios, habile magicien et conteur, jouant des effectifs, des formes diverses pour solistes et choeur. EN LIRE PLUS

 

 
 

 
 

 BERLIOZ by LSO et COLIN DAVIS

berlioz-ODYSSEY-box-set-10-CD-critique-cd-review-cd-CLIC-de-CLASSIQUENEWS-2019-dossier-BERLIOZ-150-ans-classiquenewsCD, coffret événement, annonce. BERLIOZ ODYSSEY : LSO / The complete Sir COlin Davis recordings (15 cd LSO, 2000-2013). Berliozien, Sir Colin Davis l’est avant tout autre. Et bien avant les français, tant le chef britannique a démontré non sans argument sa passion pour la musique romantique française, exploitant toutes les ressources du LSO LONDON SYMPHONY ORCHESTRA, orchestre chatoyant et dramatique, d’une rare efficacité et plus encore, à la fois élégant et nerveux, dans les pages les plus méritantes de notre Hector national… si peu compris, et évalué à sa juste mesure par ses compatriotes qui encore en 2019, continueront de le bouder : un musicien humainement détestable et jamais content, à l’aune du compositeur, plus spectaculaire que poète. Le désaccord entre notre pays et Berlioz ne date pas d’hier et se poursuit. On veillera à suivre les célébrations de l’année BERLIOZ 2019En lire plus

 
 

  

 
_______________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

DVD, LIVRES de NOËL 2018

 

 

 

 

 

15 titres à offrir et à partager

Nos coups de coeur de l’année 2018, élus ” CLIC ” de CLASSIQUENEWS

 

RAVEL : LE GÉNIE RÉVÉLÉ

RAVEL-integrale-correspondance-editeur-le-passeur-conejo-annonce-livre-evenemnt-par-classiquenews-critique-livre-compte-rendu-livreLIVRE événement (collectif). Manuel Cornejo : MAURICE RAVEL, l’intégrale (éditions Le Passeur). Voilà un livre qui fera date tant il comble un manque absolu s’agissant du premier compositeur français du XXè avec Debussy. Maurice Ravel demeure une personnalité aussi mystérieuse et secrète que son oeuvre musicale est raffinée et profonde, moderne, révolutionnaire, atypique, inclassable. Ce qui fascine chez Ravel c’est  le fourmillement d’une vie intérieure et secrète qui s’offre et se dévoile à chaque écoute… Après Berlioz, Ravel réinvente l’orchestration française, atteignant des sommets d’invention qui le rapproche aussi du génie poétique de Rameau à l’époque Baroque. Le Passeur satisfait une attente longtemps éprouvée comme une frustration car les textes réunis et annotés ici rassemblent les écrits, entretiens et la correspondance du compositeur mort en 1937. On ne connaît pratiquement rien des apports de cette riche collection de textes dont 80 % sont inédits. Un vrai travail de récolement systématique qui aboutit ainsi à une première intégrale exhaustive qui renseigne totalement sur nombre de points et aspects de la créativité d’un génie solitaire, hors normes… En plus d’être l’auteur que l’on connait sur la scène musicale, Ravel manie l’écriture avec la même passion de l’exactitude et de l’esprit critique, voire d’une farouche et poétique analyse. Le compositeur est un chercheur original, intransigeant, unique… qui interroge, se remet constamment en question, est en quête de poésie surtout, d’un monde idéal qui revêt une forme musicale pour notre plus grand plaisir et notre plus grande jouissance auditive. L’ouvrage est enrichi de nombreuses annexes et de plusieurs facsimilés. A offrir évidemment pour les fêtes de fin de l’année 2018. Parution annoncée le 31 octobre 2018.
Compte rendu critique à venir dans le mag cd dvd livres de CLASSIQUENEWS.COM

 

  

 

 

WOLFGANG INSPIRE LES AUTEURS DE BD

 

mausart delcourt BD critique livre BD bande dessinee par classiquenews CLIC de classiquenews de la rentree pour noel 2018BD, événement. MAUSART (éditions DELCOURT). Véritable choc visuel cette bande dessinée ravira petits (et grands) tant par la beauté du dessin et des couleurs que la vivacité du scénario. La poésie de l’image accordée au mordant de l’histoire réactive ici la légende mozartienne avec une finesse et une subtilité superlative. A Vienne, l’Empereur et sa (basse cour) exige de Salieri (devenu loup) de jouer cette musique que le souverain a entendu alors qu’il passait près de la maison du compositeur officiel… Le problème est que Salieri n’en est pas l’auteur, car c’est le souriceau Mausart, habitant avec sa famille dans le pianoforte de Salieri, qui jouait alors sur le clavier une improvisation libre et fantaisiste. EN LIRE PLUS

 

 

 

 

MOZART A PARIS BD critique annonce presentation par classiquenews CLIC de CLASSIQUENEWS 9782203147171BD, événement, annonce.  Frantz Duchazeau : Mozart à Paris… (Casterman). Quand le jeune prodige rencontre la ville des Lumières. Wolfgang Amadeus Mozart… le nom est célèbre et universel. Wolfgang incarne malgré son jeune âge et sa mort précoce, le génie musical à l’état pur. Doué en tout : concertos, sonates, symphonie et musique de chambre (trios, quatuor, quintette, etc…), oratorios et bien sûr, opéra (comédie et serias…). Pourtant quand il arrive en France, il est à peine célébré à sa juste valeur. Un rv manqué que raconte cette formidable BD, au scénario historiquement scrupuleux et au dessin réjouissant.
A 22 ans, Wolfgang s’émancipe, cesse le service du Prince Archevêque Coloredo qui ne comprend pas son talent ; il quitte Sazlbourg (et sa famille, en particulier son père trop présent et autoritaire). Wolfgang devient Mozart et rejoint PARIS en 1778. Sa facilité, son humour, plutôt que de susciter l’enthousiasme général et l’admiration de ses confrères parisiens, provoquent jalousie et détestation. L’Auteur et dessinateur Frantz Duchazeau lève le voile sur cet épisode méconnu, … EN LIRE PLUS

  

 
 

NOUVELLE VISITE DE L’OPERA BASTILLE

 

opera-bastille-editions-du-patrimoine-opera-de-paris-regards-critique-livre-par-classiquenewsLivre événement, critique. L’OPERA BASTILLE (éditions du Patrimoine, oct 2018). L’auteure Christine Desmoulins analyse ce qui fait la singularité du nouvel opéra, bâti selon le souhait du Président Mitterrand, et inauguré 114 ans après le premier complexe lyrique édifié par Garnier, le 13 juillet 1989. L’histoire de sa genèse, la formidable aventure qui a choisi au final l’architecte Carlos Ott. Aujourd’hui, le vaste bâtiment qui ouvre son volume sur la place de la Bastille par sa grande arche carrée fait toujours figure de vaisseau lyrique à l’avant garde des possibilités techniques. Le lecteur, photos et dessins d’architecte… à l’appui des textes, suit l’avancée et l’évolution du plan adopté ; les finitions quant à l’acoustique de la salle (avec son plafond traité comme une voilure mouvante, permettant au son de descendre et circuler vers les deux balcons et le parterre)… il se familiarise avec l’ingénierie permettant actuellement d’alterner plusieurs spectacles (jusqu’à 2 productions simultanées, sans compter le ballet) … autant d’atouts conçus à la fin des années 1980 et qui forcent l’admiration par la conception visionnaire. EN LIRE PLUS

 

  

 

DANSE : drame & magie éternels

 

 

belarbi reine morte dead queen DVD opus ARTE capitole DVD critique review par classiquenewsDVD, critique. Ballet : La Reine Morte (Kader Belarbi, 2015 – 1 dvd OPUS ARTE). Le chorégraphe Kader Belarbi confirme un vrai talent de dramaturge, capable de construire un drame complet déroulé en une soirée. La Reine morte créée à Toulouse dès 2011, prolonge la réussite de son « Corsaire ». L’ex danseur étoile de l’Opéra de Paris a su affirmer un goût sûr pour la ténèbre, les rôles noirs auxquels il a donné de l’épaisseur (Abderram dans Raymonda). Sur les traces de Montherlant, Belarbi architecte sa narration en cultivant des situations contrastées, des images inoubliables et saisissantes qui illustrent avec éclat et justesse l’exemple de la folie humaine, celle qui manipule, sacrifie l’amour, ambitionne le pouvoir. La folie dans tout son éclat dérisoire et pourtant magnifique : le roi atteint son but mais à quel prix. 
Belarbi cite tous les poncifs qui ont fait jusque là le souffle des grands ballets romantiques, certains les plus connus et dansés encore aujourd’hui ; scènes collectives de cour dignes de Tchaikovski ; noces de l’ombre (Roméo), … le tout superbement orchestrés et mis en lumière selon une sensibilité et une culture ciselées. C’est à dire idéalement barbare. EN LIRE PLUS

 

 

ASHTON Dream symphonic variations amrand marguerite ROYAL BALLET DVD opus ARTE dvd reviex critique dvd danse par classiquenews CLIC de classiquenews nov 2018DVD, critique. Frederick ASHTON : The Dream, Symphonic Variations, Armand et Marguerite (1 dvd OPUS ARTE 2017). Voici assurément un témoignage exemplaire du style Ashton, ambassadeur de l’élégance britannique, servie par la troupe londonienne du ROYAL BALLET qu’il a fondé lui-même et qui lui devait bien cet hommage rétrospectif. Le triptyque est défendu avec finesse et tension par des solistes aguerris ; chacun participe au dévoilement de la poésie classique, à la fois franche et simple de Frederick Ashton (1904-1988), qui s’impose comme le plus important chorégraphe britannique, de la 2è moitié du XXè. Elève de Massine, il rejoint comme soliste le Vic-Wells Ballet qui devient le ROYAL BALLET dont il sera le directeur de 1962 à 1970 et pour lequel il livre pas moins de 50 ballets inédits. Interprétés par la troupe qui historiquement est la plus familière de son style, les 3 chorégraphies de Ashton, dévoilent l’aisance des danseurs londoniens. Une affinité qui ajoute au crédit de cet enregistrement passionnant.
De presque 1 h de durée, The Dream (1964) créé à Londres même diffuse ce classicisme onirique bien dans le style enchanté et clair, lumineux et crépusculaire de Mendelssohn : Le songe d’une nuit d’été s’acclimate parfaitement à l’écriture chorégraphique d’Ashton. EN LIRE PLUS

ashton-frederick-dvd-opus-arte-critique-dvd-par-classiquenews-CLIC-award-classiquenews

 

  

 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________

Consultez régulièrement notre dossier cadeaux de NOËL 2018 : nous actualisons les mises en avant et la sélection selon les derniers arrivages à la Rédaction.

_______________________________________________________________________________________________

LIRE aussi notre dossier cadeaux cd dvd livres de NOËL 2017 

LIRE aussi notre dossier cd dvd livres de NOËL 2016

 NOËL 2018 : qu'offrir pour les fêtes ?

 

Comments are closed.