Donizetti: Lucia di Lammermoor, 1835Metz, Opéra Théâtre. Les 26, 28 et 30 novembre 2010

Gaetano Donizetti
Lucia di Lammermoor
, 1835

Les 26, 28, 30 novembre 2010

Metz, Opéra-Théâtre

Après Rossini (La Donna del lago), Donizetti s’intéresse à l’univers
romantique et fantastique de l’écrivain britannique Walter Scott. Soeur
sacrifiée, amoureuse accablée, Lucia est le prototype de l’héroïne
romantique, solitaire et douloureuse. L’impossibilité d’accéder au
bonheur, la lente descente aux enfers tragiques, en font une victime qui
sombre dans la folie. Autant d’aspects contrastés qui offrent une
matière riche et complexe pour le compositeur et son musicien. Edgar et Lucia sont deux amants sincères et désunis, empêchés par la loi du clan… de dépît, Lucia sombre dans la folie, une folie meutrière qui la pousse à assassiner celui qu’elle ne voulait pas et son frère lui a imposé… Exténuée, la criminelle tombe morte et quand son fiancé qui croyait la sauver en défiant son rival par l’épée, apprend la mort et le sacrifice de son aimée, il ne peut que sue tuer à son tour…
L’oeuvre,
créée en 1835, la même année que La Juive d’Halévy,
à Paris, est un ouvrage majeur de l’opéra romantique italien, quand
Wagner n’a pas encore créé à Dresde le Vaisseau Fantôme (1843), et que
Paris, présente ainsi, l’un des modèles du “grand opéra”. Lucia a révélé
le génie lyrique de Gaetano Donizetti (qui l’aurait composé en six
semaines!) et demeure l’une des partitions les plus jouées sur les
scènes d’opéra : Donizetti y développe sa propre conception de l’opéra romantique italien grâce à une partition dramatiquement forte et dans le sillon de Bellini, décédé trop tôt, particulièrement habile dans l’écriture et l’enchaînement des mélodies.
Metz, Opéra Théâtre
Alain Guingal, direction
François de Carpentries et Karine Van Hercke, mise en scène
Isabelle Philippe, Lucia
Alexandru Badea, Edgardo

Opéra en trois actes
Livret de Salvatore Cammaran
d’après le roman de Sir Walter Scott
Créé à Naples, Teatro San Carlo, le 26 septembre 1835

Illustration
Paul Delaroche, l’exécution de Jane Grey (DR)

Comments are closed.