Debora Waldman et l’Orchestre Idomeneo

waldman-debora-chef-maestro-concert-mozart-concert-idomeneo-582-390ERMONT (95), le 13 octobre, 20h. Orchestre Idomeneo : Concert Pur Mozart. Etonnante approche et très pertinente, dĂ©fendue par le nouvel orchestre crĂ©Ă© en 2013 par la chef d’orchestre, Debora Waldman. Elève du regrettĂ© Kurt Masur entre autres, la jeune femme, nĂ©e au BrĂ©sil, manie la baguette avec finesse et articulation, en particulier chez Mozart dont elle ne cesse de dĂ©fendre la langue, flexible, ciselĂ©e, naturelle et si profonde. Mais plus encore, car portant en une Ă©nergie collective souvent exceptionnelle, l’ensemble des instrumentistes de son orchestre Idomeneo, Debora Waldman, en architecte du sens et de la forme, rĂ©vèle chez Wolfgang, la force irrĂ©sistible des Ă©motions, et le profonde architecture des sentiments qui circule des scènes lyriques aux Ă©pisodes symphoniques. Sa lecture de la symphonie mozartienne dialogue ici avec plusieurs airs d’opĂ©ras oĂą perce le diamant aigu, affĂ»tĂ©, percutant et tendre aussi de la jeune soprano Julia Knecht (ci dessous): qu’elle soit Elvira et mĂŞme la Reine de la nuit, la voix s’alanguit, murmure, dĂ©clame, rugit sans faiblir… le dĂ©licat dosage du chant orchestral combinĂ© avec la voix soliste offre une spectaculaire palette de sentiments contrastĂ©s. Et dans un regard transversal et synthĂ©tique, Debora Waldman nous montre combien la Symphonie est un vrai opĂ©ra sans paroles, et chaque air lyrique, un jeu enivrĂ©, envoĂ»tant entre voix et instruments.

 
 
 

Mozart, symphonique et lyrique

 

julia-Knecht-mozart-recital-idomeneo-debora-waldman-concert-clic-de-classiquenews-582-diva-face

 

 

 

Pour Sully sur Loire puis Ă  l’Eglise Notre-Dame d’Auvers sur Oise, voici deux femmes, deux tempĂ©raments, irrĂ©sistiblement complices, dont la langue mozartienne affirme la justesse expressive. L’orchestre Idomeneo rĂ©cemment fondĂ©, regroupe nombre de jeunes instrumentistes pour lesquels l’approche et la pratique historiquement informĂ©es ne posent aucun mystère : accents, nuances, jeu et coups d’archet, ornementation, dynamique, phrasĂ©s… tout cela s’intègre dans une vision flexible et expressive dont la respiration fait corps avec le chant de la soprano. RĂ©cital Ă©vĂ©nement.

 

 

 

 

Concert PUR MOZART
Airs d’opĂ©ras, Symphonie…
Orchestre Idomeneo
Julia Knecht, soprano
Debora Waldman, direction

Idomeneo logo fond blanc classiquenews mai 2016ERMONT, Théâtre Pierre Fresnay
Jeudi 13 octobre  2016, 20h30
réservez

 

Programme
Ouverture de La Finta Giardiniera
Symphonie en La majeur n°29
Airs de concerts : A se in ciel benigne stelle, Vorrei spiegarvi O Dio
Messe du couronnement : Agnus Dei
Divertimento K136 Allegro / andante
Air d’Elvira : Or sai chi l’onore (Don Giovanni)
Air de la Reine de la nuit : “O zittre nicht, mein lieber Son” (La FlĂ»te enchantĂ©e)
Air de la Reine de la nuit : “Der Hölle rache kocht in meinem herzen”… (La FlĂ»te enchantĂ©e)

Waldman-debora-chef-concert-pur-mozart-clic-de-classiquenews-582-face-pupitre

 

 

Programme initialement présenté dans une première version, à Maisons-Alfort, Théâtre Claude Debussy, le 27 novembre 2015. LIRE notre compte rendu critique complet PUR MOZART par Idomeneo et Debora Waldman

VOIR notre sujet video court : l’Orchestre IDOMENEO et Debora Waldman jouent des extraits de la Symphonie n°41 “Jupiter” de Mozart (Maisons-Alfort, novembre 2015 © classiquenews.tv)

idomeneo-orchestre-musiciennes-violons-orchestre-classiquenews

 

 

Comments are closed.