CULTUREBOX. Le Malade imaginaire version comédie-ballet

CULTUREBOX : 31 janv 2022. MOLIERE : Le Malade imaginaire. Pour son premier anniversaire, du 31 janvier au 6 février 2022 redécouvrez Le Malade imaginaire, dans sa forme originale de comédie-ballet, pièce de Molière (400 ans en 2022), musiques et ballets de Marc-Antoine Charpentier.

 

 

malade-imaginaire-moliere-charpentier-replay-classiquenews-vod-critique-ballet-opera-classiquenews-tavernier-masse

 

 

Synopsis
Argan s’écoute un peu trop, son corps et son âme sont en souffrance : il se croit gravement malade — toute sa famille doit vivre sous la gouverne de cette tyrannique imagination. Les uns voient tout le profit à en tirer : Béline, sa seconde épouse, aidée du notaire Bonnefoi, spéculent sur une mort prochaine pour capter l’héritage ; le médecin Purgon et l’apothicaire Fleurant attendent au contraire de leur client une inépuisable source de larges revenus ; le docteur Diafoirus compte bien tirer le meilleur profit d’un mariage entre son médecin de fils (Thomas) et Angélique, fille d’Argan, principale victime de la monomanie paternelle. Toujours les femmes subissent l’arrogance des mâles en puissance. D’autres cherchent à ouvrir les yeux au prétendu malade : Béralde, son frère, et Toinette, sa fidèle servante. Avec la toute prochaine annonce du mariage, tous les ressorts ainsi tendus se mettent soudain à jouer — pendant qu’en ville le carnaval se déchaîne…

Le Malade imaginaire est né de l’imagination du génial Molière, alors au terme de sa carrière. Le brio du texte, la vérité brûlante des tirades ne reflètent en rien l’angoisse d’un auteur en semi-disgrâce, miné par la maladie, conscient de sa mort prochaine. Au contraire, la comédie-ballet, écrite à l’occasion des traditionnelles fêtes du début d’année, expose le triomphe progressif du carnaval sur la neurasthénie d’Argan et la tristesse qui ronge toute sa maisonnée. Ecarté par Lully, surintendant de la musique avec lequel Molière avait pourtant élaboré pas à pas l’opéra français, Poquelin expose en réalité une splendide leçon de vie qui s ‘appuie avant Balzac ou Zola, sur une éloquente connaissance de la nature humaine. Dans une lecture contrastée, théâtralement magistrale, Molière arrache les masques tristes — Béline, Bonnefoi, Diafoirus, Fleurant et autres Purgon — pour exalter les masques joyeux — Toinette en médecin, Cléante en maître de musique, Argan lui-même en faux mort — jusqu’au délire final,
l’immense et folle cérémonie finale. Du pain béni pour le compositeur qui relève le défi de cette véritable comédie humaine mi comique mi tragique.

400 ANS de MOLIERE : 1622 – 2022. Le Malade imaginaire
Captation 29 janvier 2022 au Théâtre Graslin à Nantes
2h30mn

Musique : Marc-Antoine Charpentier

Mise en scène : Vincent Tavernier

Chorégraphies : Marie-Geneviève Massé

Avec les comédiens des Malins Plaisirs, les solistes et les musiciens du Concert Spirituel et les danseurs de la Compagnie L’Éventail

 

 

________________________________________

VOIR sur culturebox dès le 31 janv
EN REPLAY jusqu’au 6 fév 2022
https://www.france.tv/spectacles-et-culture/

 

 

 

Comments are closed.