CRITIQUE CD. Local Brass : Ravel, Debussy, Philippot (1 cd Klarthe)

K134 local brass quintet KLAERTHE reocrds critique reviw cd classiquenews CLIC Ravel Debussy PhilippotCRITIQUE CD. Local Brass : Ravel, Debussy, Philippot (1 cd Klarthe)Quintette de cuivres enchanteur… A Matignon pour la FĂŞte de la Musique en 2018, Local Brass jouait dĂ©jĂ  La Fille aux cheveux de lin de Debussy. Le rĂ©sultat sonore sĂ©duit Gabriel Philippot qui Ă©tait venu Ă©couter son arrangement des Valses poĂ©ticos de Granados (constituant une bonne partie de leur premier cd chez Klarthe, “Stay Tuned ») : il ne faisait aucun doute que la fine texture debussyste allait parfaitement au quintette de cuivres. Le prĂ©sent enregistrement Ă©voque la complicitĂ© artistique qui a dĂ©coulĂ© de cette rencontre : pour Local brass (et ce 2è disque), Philippot transcrit bon nombre de standards français; prĂ©cisĂ©ment de Ravel et Debussy, gĂ©nie des textures et des harmonies raffinĂ©es : un dĂ©fi d’autant plus opportun que les transcriptions pour la formation d’après les deux compositeurs, sont rares ; pourtant la magie des timbres cuivrĂ©s opère indĂ©fectiblement rĂ©vĂ©lant en une nouvelle lecture, la richesse sonore, l’acuitĂ© rythmique, le mĂ©lange heureux, gĂ©nĂ©reux des couleurs et des timbres, la subtilitĂ© des passages et de l’architecture harmonique…

De Ravel, sa complexe sensibilité à l’œuvre dans son Quatuor en fa, les instrumentistes expriment tout l’allant expressif, l’humour rythmique du second mouvement ; comme ce sublime suspendu, d’un onirisme rêveur de l’Adagio du Concerto pour piano en sol (avec la complicité de la pianiste Mathilde Nguyen), sans omettre, l’esprit chambriste de la mélodie de Don Quichotte à Dulcinée (dont les cuivres réactivent en une urgence pleine de panache cette Espagne que Ravel campe entre héroïsme et tendresse) ; les transcriptions de Philippot s’avèrent d’une grande délicatesse de conception, éclairant et détaillant de façon inédite toute la matière active, son cheminement interne dans l’écriture musicale. Même réussite chez Debussy, dont le Quintette de cuivres exprime les illuminations poétiques dans leurs nuances « picturales » (« La fille aux cheveux de lin », « La plus que lCLIC D'OR macaron 200ente », « Clair de lune », … aux côtés de l’ « Andantino » du Quatuor en sol, énoncé en sourdine comme un songe nocturne,et surtout l’érotique et langoureux « Prélude à l’Après-midi d’un faune » de Debussy (avec concours du piano). L’accord, les frottements, l’alliage des 2 trompettes, avec le cor, le tuba et le trombone dessinent de nouvelles perspectives d’une suggestion idéale : c’est toute l’esthétique impressionniste qui surgit dans l’opulence et l’éloquence de ses dosages sonores si subtils.

L’ensemble a commandé aussi une nouvelle partition à Gabriel Philippot « Trois Danses », comme un écho aux deux monstres français ainsi célébrés.

____________________________

CRITIQUE CD. Local Brass Quintet : Ravel / Debussy / Philippot. 1 cd Klarthe records – 2021 – Plus d’infos sur le site du label Klarthe records :

https://www.klarthe.com/index.php/fr/enregistrements/ravel-debussy-philippot-detail

/ CLIC de CLASSIQUENEWS été 2022

____________________________

Programme :

La fille aux cheveux de lin, L. 117 / Claude Debussy (Arr. Huug Steketee)

Quatuor à cordes en Fa Majeur, M. 35 (II. Assez vif, très rythmé) / Maurice Ravel (Arr. Gabriel Philippot)

La plus que lente, L. 121 / Claude Debussy (Arr. Gabriel Philippot)

Concerto pour piano en Sol Majeur (II. Adagio assai)* / Maurice Ravel (Arr. Gabriel Philippot)

Trois danses pour quintette de cuivres (Création) / Gabriel Philippot

Clair de lune, L. 75 / Claude Debussy (Arr. Gabriel Philippot)

Danse (Tarentelle Styrienne) / Claude Debussy (Arr. Gabriel Philippot)

Quatuor Ă  cordes en Sol Majeur, Op. 10, L. 113 : (III. Andantino, doucement expressif) / Claude Debussy (Arr. Javier Rosetto)

Don Quichotte à Dulcinée, M. 84 / Maurice Ravel (Arr. Gabriel Philippot)

PrĂ©lude Ă  l’après-midi d’un faune* / Claude Debussy – Arr. Gabriel Philippot pour quintette de cuivres et piano)

Local Brass Quintet

François PETITPREZ, trompette
Javier ROSSETTO, trompette
Benoit COLLET, cor
Romain DURAND, trombone
Tancrède CYMERMAN, tuba

*Mathilde NGUYEN, piano

____________________________________

VIDEO : Clair de lune / Debussy par Local Brass Quintet

Comments are closed.